Comment graver des graduations ?

  • Auteur de la discussion Sethy
  • Date de début
Sethy
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous et à toutes,

Voilà, je souhaite faire un instrument proche de la règle à calcul.

Pour cela, il faut parvenir à réaliser des traits les plus fins possibles et j'avoue qu'étant assez novice, je n'ai aucune idée de comment m'y prendre.

J'ai à ma disposition une petite fraiseuse numérique qui me permet de faire du 2,5 axes et du 3 axes.

Question précision, elle est certainement largement suffisante par contre le forêt le plus fin dont je dispose fait 1 mm. Mais même 0,5 mm serait encore de trop je pense.

Pour ce qui est des matériaux, je dispose de bois spéciaux qui permettent par exemple de faire des touches de clavier et qui ont un grain tellement fin que la sciure ressemble à du tonner du photocopieuse. Je pourrais également travailler l'Aluminium.

Le temps n'est pas un facteur important (le nombre de passes importe peu).

D'avance merci pour vos idées et suggestions.

P.S. : la fraiseuse numérique n'est peut être pas l'instrument le plus adapté, mais c'est ce dont je dispose. Par contre, j'ai accès à un fab-lab mieux outillé. Donc, n'hésitez pas à évoquer d'autres outils que vous jugeriez plus approprié. Par contre le tour n'est à mon avis pas une option puisque la règle à calcul ressemble à une petite latte.
 
M
MCrevot
Ouvrier
1 Jan 2016
470
Bonjour,

Avec une petite fraiseuse numérique, bien le diable si tu ne sors pas qquechose de correct ! Une faise javelot 15° ira très bien dans un plastique dur type pmma ou dans de l'alu ...
Michel
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 975
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Sur une fraiseuse tu peux utiliser plusieurs types de fraises assez ordinaire:
- la petite fraise deux tailles ordinaire en l'inclinant à 45 °
- une fraise à graver avec le bout en pointe à 90 °
- les fraises 3 tailles bi conique

Utiliser un outil fixe comme sur un étau limeur risque de créer des arrachements...

Pourquoi n'utilise tu pas une défonceuse ou une Dremel pour le bois en agencant un dispositif pour la positionner à 46 ° ?

Il y a pas mal de solutions...
 
Sethy
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci à tous les deux.

Je l'ai écrit, je suis novice. Je viens à la CNC par l'informatique en fait.

L'idée du PMMA est aussi intéressante et pourquoi pas sur du PMMA de couleur foncée. Les graduations devraient mieux se voir je pense.

Encore merci pour les pistes.

Sethy
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
J'essaye de me mettre a ta place !:-D tu disposes d'une fraiseuse numérique (donc pour les déplacements l'affaire est réglé)
Maintenant comment faire des sillons fin .Étant donné que tu ne peut que travailler sur un plan X-Y.Affuter un barreau (mono coupe et autre) tu auras un bourrage au niveau de la coupe de la pointe(coupe zéro) et il faut avoir une broche ayant une capacité "tours /minute"exceptionnel:-D
j'essaierai sur une lame d'essai en alu de faire le sillon par griffage ,avoir dans son tiroir un taraud machine de diam mini 10 ayant en bout une pointe
img_TIVO_05007_vue1?$190x211$.jpg
La pointe de ce taraud servira a griffer le sillon ,le serrer au plus court dans le porte pince procéder par passe en Z pour assurer le marquage il faut pas être gourmand (passe de 0.05) en visant les 0.15 de profondeur final et profiter entre deux passages d’ébavurer délicatement le refoulement de la matière avec une cale a poncer de faible grain .
Voila mon analyse sur ton projet avec les éléments que tu disposes

Maintenant ce n'est qu'une idée :-D
 
Dernière édition:
Sethy
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #8
J'essaye de me mettre a ta place !:-D tu disposes d'une fraiseuse numérique (donc pour les déplacements l'affaire est réglé)
Maintenant comment faire des sillons fin .Étant donné que tu ne peut que travailler sur un plan X-Y.Affuter un barreau (mono coupe et autre) tu auras un bourrage au niveau de la coupe de la pointe(coupe zéro) et il faut avoir une broche ayant une capacité "tours /minute"exceptionnel:-D
j'essaierai sur une lame d'essai en alu de faire le sillon par griffage ,avoir dans son tiroir un taraud machine de diam mini 10 ayant en bout une pointe
img_TIVO_05007_vue1?$190x211$.jpg
La pointe de ce taraud servira a griffer le sillon ,le serrer au plus court dans le porte pince procéder par passe en Z pour assurer le marquage il faut pas être gourmand (passe de 0.05) et profiter entre deux passages d’ébavurer délicatement le refoulement de la matière avec une cale a poncer de faible grain .
Voila mon analyse sur ton projet avec les éléments que tu disposes

Maintenant ce n'est qu'une idée :-D
Honnêtement, j'ai un peu de mal à te suivre mais si je comprends bien, l'idée est d'utiliser un taraud comme un couteau (qui ne tourne pas) et de faire une griffe dans la matière. Est-ce bien ça ?

Par contre, ma fraiseuse numérique est toute petite et le diamètre du plus grand mandrin est de 3,2 mm.
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Honnêtement, j'ai un peu de mal à te suivre mais si je comprends bien, l'idée est d'utiliser un taraud comme un couteau (qui ne tourne pas) et de faire une griffe dans la matière. Est-ce bien ça ?

Par contre, ma fraiseuse numérique est toute petite et le diamètre du plus grand mandrin est de 3,2 mm.
C’était l'idée !! Mais étant donné les capacités et du maintien de ton outil ? car il faut des éléments rigides.......:smt017
 
M
MCrevot
Ouvrier
1 Jan 2016
470
Re,

vraiment, la fraise javelot est faite pour ça, il ne faut pas aller chercher ailleurs, tellement c'est simple ! mon hobby est la simulation avion, dans ce milieu nous sommes nombreux à réaliser nos panels ainsi, pmma peint puis gravé, javelot 15° et passe de 1/10 à 15/100 ... un exemple parmi tant d'autres, http://www.aircockpit.com/viewtopic.php?f=100&t=5409&start=140, page 15 ; là, exercice de style, gravure à 15/100 mais pas plus car 2 couches de peinture, il ne faut en graver qu'une seule .

Michel
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
une fraise qui tourne n'est pas efficace pour faire une graduation fine ... il faut bien un certain diametre pour qu'il y ait une vitesse de coupe

solution outil qui ne tourne pas mais fait un sillon comme un outil a fileter en tournage

si la broche est bien rigide , trouver un moyen de bloquer la broche en rotation en orientant l'outil a sillon dans le bon sens

si la broche n'est pas assez rigide , il vaut mieux la demonter completement et fixer l'outil a sillon d'une autre façon

si on veut faire des gravure très fine il faut maitriser parfaitement la profondeur ... donc parfait paralelisme de la piece avec les mouvement de la machine ... si il y a un defaut de paralelisme il est possible de faire un progamme qui demande une correction manuelle de la profondeure pendant la gravure : augmenter ou diminuer la hauteur si on constate un chagement de largeur de trait

je fait ce genre d'outil a sillon surtout pour faire des tambour gradué au tour : aucun probleme de regularité de la profondeur car je le fait sur une piece que je viens de tourner
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
362
val d'oise
Bonsoir
Tiens pour l'exemple un petit lien vers un de mes petits Russes préferres,il y aussi avec une fraiseuse conventionnelle
Jean marie
 
M
MCrevot
Ouvrier
1 Jan 2016
470
Si, si, la javelot à 25000 trs/mn, avance 300mm/mn (voir moins), profondeur de passe 10 à 15/100, ça n'arrache pas, ça fraise, l'avance par dent n'est certes pas terrible, mais dans du dur c'est bon (même dans du cuivre, je réalise désormais presque tout mes CI en gravure à l'anglaise) ... pour le parallélisme de la table par rapport au mouvement de la fraise, si pb (par exemple avec le pmma coulé, dont la surface n'est pas parfaitement plane), j'utilise autoleveller et une sonde maison (relevé topographique de la surface, puis correction de g-code en conséquence), c'est très efficace, je grave très couramment à 1/10, donc des traits très fins, sans aucune difficulté.

Michel
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 966
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Ha, la règle à calcul, qui sait encore s'en servir aujourd'hui?
C'était au temps ou Bruxelles rêvait,
C'était au temps ou Bruxelles chantait,
C'était au temps ou Bruxelles bruxellait
 
M
MCrevot
Ouvrier
1 Jan 2016
470
Ah, j'ai eu à peu près la même, loglog double face, là je pense que la gravure mécanique ça va être difficile dans un contexte amateur ..., même si on trouve ce genre de genre de gravure sur certains pac. Peut être une impression uv ?
Michel
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 135
Perso je le ferait en gravure chimique, dans mon fablab on a un membre qui fait des réalisations fabuleuses avec une précision incroyable, largement sous le dixième de millimètre.
Si tu as besoin je peux te faire suivre la documentation sur le procédé utilisé.
 
M
MCrevot
Ouvrier
1 Jan 2016
470
M4vrick,

peux-tu en dire un peu plus, je suis également intéressé : pour la gravure de circuits imprimés, que ce soit au perchlo ou à l'HCl, je n'ai jamais réussi à descendre régulièrement à des entre-pistes inférieurs à 2 ou 3/10 ...

Michel
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 643
59000
Bonjour,
Ici, tu as une site de très grande qualité, qui publie un remarquable travail très récent de Daniel Toussaint
qui s'est penché sur un fleuron de savoir faire Français inégalé : Graphoplex

https://www.linealis.org/graphoplex/

il est détaillé (enfin !!!) son procédé exclusif de gravure sur le PMMA

Il y a de forte chance qu'une résine photosensible en aérosol comme la "positiv 20" fonctionne
https://www.gotronic.fr/art-positiv-20-16971.htm
Reste à préparer cette fameuse formule de gravure et de confectionner le typon.
 
Dernière édition:
M
MCrevot
Ouvrier
1 Jan 2016
470
Très intéressant, je retiens la possibilité de colorer le pmma, je vais creuser ... Merci pour le pointeur

Le positiv20, je l'ai beaucoup utilisée il y a très longtemps, comme d'autres résines photosensibles, je pense en particulier à kodak, mais pour moi la difficulté n'est pas là : il faut arriver à insoler sans que ça diffuse sur les bords, et ça n'est pas simple : il faut que le film soit parfaitement plaqué contre la résine, donc que la couche de résine soit parfaite (très faible granularité, épaisseur, ...), plus plaquage sous vide, ... Bon, après il y a la cuisine chimique, et là, il faut la bonne recette, celle qui est secrète !

Michel
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
la gravure chimique marche bien ... on peut faire beaucoup plus fin que du circuit imprimé , le but est que ça soit lisible peut importe si il y a quelques defaut qui ferait des coupure ou des court circuit si c'etait un circuit imprimé ... mais ça ne resoud pas le probleme , il faut faire le film avec une bonne precsion , et n'importe quelle imprimante ne suffit pas ... et surtout n'importe quel papier qui se dilate avec les variation d'humidité

pour une grande precision il faut passer par un imprimeur qui a un phototraceur

un bonne fraiseuse CNC reste un moyen interressant de faire des gravure , avec fraise pour les chiffre , avec simple pointe pour les gravures fine

une fraise carbure cassé peut etre transformé en pointe a tracer , pour tracer sans faire tourner la broche ... dificile de maitriser la hauteur au centieme pres pour faire un trait fin sans labourrer ou casser la pointe : une idée : modifier la machine pour donner de l'elasticité ... du genre mettre un ressort entre l'ecrou du z et la partie mobile ... du coup quand on fait descendre le z ça fait un effort sur la pointe a tracer juste proportionnel au deplacement

reste a choisir l'angle d'affutage de la pointe a tracer ... si elle est trop pointue le bout va casser car même avec faible effort elle rentrera trop profond dans la matiere ... je commencerait par un angle genre 45° ... moins pointu qu'une pointe a tracer manuelle

ce procedé ne pourra faire que des gravure très fine ... pour du plus epais , passer a une vraie fraise qui tourne , donc fraise javelot

l'avantage d'une fraise javelot sur une fraise cylindrique de petit diametre : le petit diametre sur une certaine hauteur rend la fraise très fragile ... inversement la frise javelot travaille sur un petit diametre mais sa forme conique la rend plus solide

merci pour les info sur graphoplex ... sa donne des idée !
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Le problème est que !notre ami "Sethy" n'a pas tous ces moyens .....(comment dire ! si ma tante en avait ce ne serait pas ma tante..mdr:-D)

Pour la règle a calculer ? pourtant adepte depuis plus de quatre décennies à la "trigo et a la géométrie descriptive" au démarrage avec un simple crayon.

J’avoue avoir connu mais pas su.........

 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 045
Je ne sais pas où j'ai pu la fourrer mais j'ai eu et utilisé une graphoplex spéciale électronique qui calculait les principales formules générales : impédances résonance, dB ... en plus des fonctions classiques 8-)
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 966
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Trois règles, pour le plaisir de se souvenir du temps jadis.
P1050242.JPG

Des formules sous la troisième
P1050243.JPG

Leurs emballages
P1050244.JPG
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
w=0&h=nMt7kVeXCKQTyYps-nzYDtyZznpv8UVbK717XuQF7gc=.jpg


Ho "putai." je saute dans mon lit !!



:-D
 
Sethy
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #26
C'est une bonne surprise pour moi que cette discussion intéresse plusieurs personnes.

C'est vrai qu'il m'arrive souvent d'utiliser un outil pour réaliser un objet et de me rendre compte à quel point l'objet est simple et brut en comparaison de l'outil (c'est vrai pour un tour, un palmer, ...).

Ici, la graduation n'est finalement qu'un tout petit aspect de la question. Je peux "disgresser" puisque je vois que vous avez déjà pris l'Alka ...

Pour le moment, je retiens la fraise javelot qui est très simple à tester (vu le prix et le fait que j'ai tout le reste à disposition).

Pour l'insolation, je n'ai pas beaucoup d'expérience mais question produits chimiques, j'ai pas mal de chose (Chloroforme, DMF, ...) et aussi une trompe à eau (pour le vide). Mais c'est le reste (les tubes, etc.) qui est plus complexe.

Je retiens aussi la voie électrochimique.

P.S. : J'habite pas loin de l'usinage de cartonnages de la famille Brel.
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
833
l'avantage d'une fraise javelot sur une fraise cylindrique de petit diametre : le petit diametre sur une certaine hauteur rend la fraise très fragile ... inversement la frise javelot travaille sur un petit diamètre mais sa forme conique la rend plus solide
Je trouve que les fraises javelot sont très fragiles ,il faut des conditions de coupe ideales pour ne pas casser la pointe ,a moins de vouloir realiser des lignes ultra fines mais peu lisibles sans magnificateur avec une troncature de 15....30 degrés et de prendre le risque d'echouer au milieu du travail...
.
Pour de la gravure fine ,personnellement j'opterais pour de la pointe diamant ,il en existe de deux sortes ,rotative et non rotative , a mon avis la non rotative est plus adapté pour graver dans du métal car on travaille "au burin" ,d'autre part si la broche a un léger faux rond ,en rotation on obtiens des lignes composées de micro cercles donc moins précises.
L'usage du diamant pour de la gravure plastique est aussi très intéressante car le diamant évite les surchauffes.
Quand au prix d'un tel outil , c'est très abordable ,autour des 25 euros pour une pointe compatible gravograph (voir sur Ebay) ou autre graveuse
L’idéal serait d'avoir la broche qui va avec ou de faire un montage permettant d'avoir un réglage micrométrique de profondeur ou/avec un "nez" limitateur.
Attention a l'utilisation d'un nez qui pourrait rayer le vernis (voir plus bas) en poussant les résidus métalliques.(petite aspiration et pinceau de nettoyage conseillé en cour de gravure)
Le seul inconvénient a cette méthode est la petite surépaisseur obtenue sur les bords car le métal est repoussé ,il faut éventuellement finir a la main , donc tendance a enlever le traitement de coloration....

Pour le métal ,laiton ,aluminium ,etc...
Au cas ou il y ait besoin de colorer les lignes obtenus sans déborder ,il faut préalablement recouvrir l'objet a l'aide d'une fine couche de vernis gomme laque cellulosique ,suffisante pour isoler mais peu épaisse de façon a ce que l'outil ne reléve pas le vernis par plaques.
Il faut attendre au moins 24h pour laisser le vernis sécher suffisamment.
L'application se fait soit a l'aide d'un aérographe, soit au pinceau,soit au tampon du moment que la couche obtenues soit la plus régulière possible , parfaitement nettoyer le métal avant cette application.
Il y a une limite a cette méthode ,si les lignes sont trop rapprochées ou se croisent ,le vernis va sauter , ce qui rend impossible l'utilisation d'un traitement de coloration.

Une idée parmi d'autres ....
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

On arrive à faire du trait fin , en utilisant une fraise javelot sans la faire tourner ( prof 01. , avec le meplat dans le sens du trait , par ex ....) .
 
Dernière édition:
Tier-I
Tier-I
Compagnon
20 Nov 2011
1 334
FR- 03420 MARCILLAT EN COMBRAILLE
Bonjour,

J'ai suivi ce sujet depuis le début et certaine choses m'ont un peu surprises.
Je reviendrais dessus ce soir car là, je n'ai pas le temps. J'ai une étude à faire pour une Étude de Notaire... Et je profite du beau temps pour arracher mes patates :mrgreen:

Thierry
 
Tier-I
Tier-I
Compagnon
20 Nov 2011
1 334
FR- 03420 MARCILLAT EN COMBRAILLE
Bonjour,
Comme promis, je reviens sur ce sujet et je vais tenter de m'enrichir en techniques car je n'ai pas compris certaines réponses.
Je tiens à préciser que je ne "suis" que graveur, ou plutôt grave erreur comme j'aime à le dire. Je travaille à la main, aux pantos G1U, G1L Deckel et IM2 de chez Gravo, avec une cnc "Meitergram" et un laser LTT IL3.

- la petite fraise deux tailles ordinaire en l'inclinant à 45 °
Là, je ne vois pas se que cela peut être ! Je crois comprendre qu'il faut une fraiseuse qui a une tête orientable... Je ne suis pas sûr que @Sethy soit équipé.
- une fraise à graver avec le bout en pointe à 90 °
Qu'est-ce qu'un bout en pointe à 90° ? Même question pour la 3 pointes bi-conique...
tu disposes d'une fraiseuse numérique
Certes, mais on ne sait pas laquelle... Il y a tellement de machines avec des possibilités tellement différentes...
tu auras un bourrage au niveau de la coupe de la pointe(coupe zéro)
Là, je suis étonné de la réponse... Ne sachant pas affûter les fraises (mon père s'en chargeait et ne n'avais pas appris), j'ai passé deux jour à l'école Boule ou un professeur m'a dégrossi sur l'affûtage. Il m'a expliqué qu'il fallait toujours trois angles sur une fraise (angle de coupe du profil, de coupe et de dépouille" . Par conséquent, l'angle zéro ne doit pas exister.
Pour une fraise avec la pointe la plus fine, il faut "moucher" la pointe sur une pierre afin de créer ces angles de dépouille et coupe . Quant à la vitesse, il n'est pas spécialement nécessaire d'avoir une broche HF tournant à 20 000 Tr pour ne pas que ça bourre. Il suffit de réduire l'avance et de lubrifier si possible car dans le cas de Sethy qui utiliserai du bois, je pense que c'est à oublier. Il est certain qu'il se peut qu'il y ait une bavure. En général, cela se surface bien avec un papier fin.
j'essaierai sur une lame d'essai en alu de faire le sillon par griffage
Là, c'est certain qu'il y aura un bourrelet plus important qu'avec une fraise même mal affûtée...
procéder par passe en Z pour assurer le marquage
Là encore, on ne sait pas quelle est la fraiseuse... sa table, la planéité de la matière etc...
vraiment, la fraise javelot est faite pour ça, il ne faut pas aller chercher ailleurs
Là je suis tout à fait d'accord.
une fraise qui tourne n'est pas efficace pour faire une graduation fine ... il faut bien un certain diametre pour qu'il y ait une vitesse de coupe
Je ne connais rien en fraisage... juste un peu en gravure. Je ne comprend pas cette remarque. Mon explication d'affûtage au 4e point donne un Ø à la fraise, il est de ±0,025 de troncature.
si la broche est bien rigide
et tout ce qui suit... Désolé, je ne suis pas sûr de bien comprendre... .Je suis d'accord sur le fond mais j'ai des doutes sur la forme...
Si, si, la javelot à 25000 trs/mn, avance 300mm/mn (voir moins)
Là encore, on ne sait pas qu'elle machine et quelle programme à Sethy
Ha, la règle à calcul, qui sait encore s'en servir aujourd'hui?
J'avoue ne pas connaître :oops: je ne suis même pas sûr dans avoir touché une un jour :mrgreen:
Peut être une impression uv ?
C'est peut être une piste mais là, je ne connais pas.
Perso je le ferait en gravure chimique
Là aussi, je suis ignard...
modifier la machine pour donner de l'elasticité ... du genre mettre un ressort entre l'ecrou du z et la partie mobile
J'adhère moyennement à ce qui est dit avant ça mais là, le Z en suspension, c'est une idée à creuser. Ma cnc en est équipé mais le soucis reste le tarage du ressort. J'ai plusieurs réglages mais ces derniers ne sont efficaces qu'avec l'utilisation du nez régulateur...
Pour de la gravure fine ,personnellement j'opterais pour de la pointe diamant
Le diamant est encore pire qu'une pointe sèche pour le labourage et ça ne donne pas de finesse. Je reste septique pour une finesse sur PMMA et encore moins sur le bois.

Voilà, comme convenu, j'ai fait le relevé de mes principales surprises avec mes commentaires. Il est possible que certains déplaisent... mais bon, j'y suis habitué :smt003

En ce qui concerne la question de Sethy, je pense qu'il faudrait savoir ce qu'il a comme machine et comme programme.
Apparemment, il peut prendre des fraises une coupe dites Javelot. Peut-il les affûter ? Si oui, alors angle de profils entre 12 et 25°, angles de coupe et dépouille, 35, 15 et 5° (ce sont des valeurs SO Deckel et elles sont valables pour l'alu et le bois).
Je reviens au professeur de l'école Boule qui m'avait montrer des trucs de gravure et affûtage. J'étais venu avec ma SON Deckel et il m'a appris à la démonter, nettoyer et régler. Il avait vu qu'un de mes vernier de poupée était presque effacé, il me la fait refaire avec sa fraiseuse (?) aux verniers et avec une fraise barreau de Ø 6 "deux coupes" :shock:. C'est une fraise pointue, qui vu de dessus est un losange. L'ange de profil est réglé avec l'angle de coupe principal et les deux autres sont mouchés en vis à vis sur une pierre. Je précise que cette fraise, c'est lui qui l'a faite. Il m'a expliqué que de cette manière la fraise avait plus de solidité... Je la mettrais en photo en fin de message. Par contre, le hic est que l'on peut faire cet affûtage sur une SO mais par sur ma SON. Il y a une différence de réglage dans la poupée. Il est certain que beaucoup d'entre vous sauraient refaire une bague de diviseur pour avoir enfin cette possibilité...

Une chose m'étonne aussi, personne n'ait parlé de la gravure laser :roll: Je pense que c'est une possibilité. Ça marche sur tous les matériaux que souhaite utiliser Sethy. Certes, il n'a pas de laser mais peut-être a t-il un Fablab à proximité...

Voilà, j'ai terminé... Je souhaite ne pas avoir été trop ch..nt à lire et que j'ai peut-être apporté un plus au sujet et que j'aurais des réponses en retour pour mes interrogations.

Bon dimanche à vous.

Thierry

Fraise deux coupes.jpg
 
Haut