CNC et accessoires autour d’une producmill F30

L
Leal
Apprenti
La conversion de l’armoire électrique vers le CSMIO avance bien, ça a été compliqué de faire rentrer tout le monde mais là j’ai un peu près tout se fixer, maintenant il me reste à brancher les step/dir, fins de course, altivar, et une fois que j’aurais fini la partie déplacement, installer l’electrovanne et la pompe perislatique pour fiabiliser la micro-lub
Avant :
71F08BA3-4A95-42FD-8F45-5E24E24E975F.jpeg

Après :
20625E10-0CA9-42AF-BAEC-3513E97CCC41.jpeg

La carte et ses connecteurs occupent bien l’espace ^^
À droite de la carte, il y a son alim dédié, dessous l’alim dédié au sortie qui sont optocouples
A droite, il y a devant l’alim des moteurs et derrière les relais, un pour activer l’alim des moteurs, l’autre pour l’electrovanne.
 
L
Leal
Apprenti
Je vois que j’ai pas mis à jour le post depuis un moment donc je vais essayer d’actualiser ça.
Le passage de l’armoire électrique sur le CSMIO-IP/S est fini.

J’en ai profité pour installer une électrovanne pour l’air comprimé et une pompe péristaltique pour la micro-lub. La pompe est commandé via une arduino qui l’active selon la valeur d’un pin de la CSMIO au débit indiqué par un potentiomètre. Au départ, je faisais une commande en Modulation de largeur d’impulsion(MLI) très rapide comme pour faire varier la vitesse d’un moteur CC mais le débit souhaité étant faible, le moteur ne démarrait pas ou de façon erratique. Je suis donc passé sur une période de 300ms, le potentiomètre réglant le temps d’activation du moteur pendant cette période. Avec ce mode de contrôle, cela fonctionne nickel, je peux doser très finement entre un brouillard quand les passes sont faciles jusqu’à un presque arrosage en condition difficile.

Concernant les palpeurs outils et pièces tridimensionnels que m’a fourni en sponsor Heidenhain pour un projet étudiant, j’ai pu les installer et faire les macros pour simCNC permettant de les utiliser facilement.

Vidéo d’un des premiers tests du palpeur outil

Et du palpeur pièce

Depuis, j’ai fais différentes macros pour le palpeur pièce pour pouvoir faire mon origine quelle que soit la forme de ma pièce :
- Pour le coin à 90degré d’une pièce
- Pour un cylindre horizontal
- Pour un cylindre vertical
- Juste pour le Z d’un plan
- Et pour ce centrer sur un alésage
L’avantage étant que je peux faire en quelques minutes, un programme spécifique à la pièce que j’ai à usiner en adaptant un de ces programmes.
Les macros sont écrites en Python, c’est vraiment facile à prendre en main même sans la documentation, qui devrait arriver très prochainement maintenant. CS-Lab a fait, il y a quelques mois, une grosse mise à jour de leur système de macro pour leur rendre plus intuitif et pour qu’il soit adaptable aux évolutions futures et aux différentes configurations de machines.

Hésitez pas à me demander si vous souhaitez de l’aide pour les macros avec SimCNC.

Sinon concernant mes derniers usinages, j’ai notamment refait une pièce du système d’attelage d’un tracteur suite à une casse.
Les nouvelles pièces à côté des anciennes :
476009

476006

Et les pièces remontées sur le tracteur :
476005


L’acier était pas tendre et je pense que j’étais très proche des conditions d’usinage max :
les carters de protection vibrait un peu, et en fond de rainure de détourage, la mauvaise évacuation des copeaux et les vibrations ont cassé en trois la queue de la fraise carbure de 6mm que j’utilisais. Et les copeaux sortait bleu-violet :
476010


Vu que je trouvais que c’était encore un peu léger comme usinage (seulement 25mm d’epaisseur pour le brut et 18mm pour la pièce finie ), j’ai continué avec le bâti de mon quatrième axe ... => 2kg d’acier parti en copeaux pour une face :-D
 
T
terminator
Compagnon
pour les courroies , vu sur un centre d'usinage : courroies L075 entre moteur et vis a bille sur les 3 axes (avec un Z de 200 kg ! )


je suis en train de fabriquer un diviseur a 2 etages avec courroies L100 et frein pneumatique sur broche

vus sur doc fabriquant courroies :

Profil HTD : principalement adapté au passage de puissance basique ne nécessitant donc pas de précision de positionnement.
476505



Courroie synchrone profil T
t-profile-timing-belt_0.png

Ces courroies sont fabriquées dans différents profils : MXL – XL – L – H – XH et XXH*.
  • XL – L – H – XH – XXH : applications mécaniques de précision industrie lourde – convoyage.
  • MXL : applications transmission de précision.
Courroie synchrone profil HTD
htd-profile-timing-belt.png

Ces courroies sont fabriquées dans différents profils : 2M* - 3M – 5M – 8M – 14M – 20M*.

  • 3M – 5M : applications dans les transmissions de puissances légères électroménagers – outillages électriques – applications industrielles.
  • 8M – 14M : applications papier – textile – machine outils – fortes puissances.


tapes "precision courroies synchrone" dans gogole , tu trouvera de la doc
 
L
Leal
Apprenti
Oui j'ai trouvé ce genre de documents après ta réponse.
Je pense que je vais tester avec les courroies et poulie HTD 5M que j'ai commandé et suivant les résultats que j'obtient, je déciderais quels éléments améliorer.

En effet,
-les éléments de structure sont en acier mais usiner par mes soins donc il faut que je valide la précision : seule l'axe de la broche est fait par l'usineur de mon école avec un tour CN, toutes les autres pièces sont faites avec ma fraiseuse.
-les roulements de l'axe sont des roulements coniques 33210 commandés sur aliexpress, précision à vérifier quitte à changer pour une meilleure précision plus tard.
-les courroies sont comme tu le dis, pas parfaitement adaptés mais j'ai eu les 4 poulies (15, 16, 60, 72 dents) et 2 courroie pour 65$ donc à voir. C'est certain que ce n'est pas la meilleure qualité, mais à ce prix la j'ai même pas la poulie en 72 dents ailleurs.

Je vais donc valider le principe avec ce matériel, normalement, il devrait fonctionnel courant octobre. Cela me permettra de voir la précision que j'obtiens en l'état, voir quelles pièces je peux faire avec et avec quels contraintes : bois, alu, acier, quelle dimensions de pièces, quelle passes pour garder la précision et ne pas vibrer.
Pour le frein sur la broche, je ne vais essayer sans car j'aimerais bien travailler avec le quatrième axe en continu. A voir si il y en a besoin pour l'acier.

Je vais essayer de vous tenir au courant de l'évolution.
En attendant, je serais curieux de voir ton projet, est ce que tu as déjà fait un post sur le forum ou pas encore ?

EDIT: pour les courroies, moteur/vis à billes, c'est du T2.5 sur ma machine et le Z fait son poids aussi sachant qu'il y a un contrepoids en acier plein d'environ 75kg monté pour équilibrer la tête. Après, le moteur de broche est moins lourd qu'à l'origine donc la tête fait surement moins.
 
L
Leal
Apprenti
Quelques images de la 3D du quatrième axe :
476510

476511

476512

Tous les éléments sont à l'échelle. La table est celle de ma fraiseuse : dimension 500mm en X et 250mm en Y pour des courses respectives de 300mm et 200mm.
 
T
terminator
Compagnon
bonsoir
le frein sur la broche , tu l'utilises ou pas , ton diviseur peut en avoir un et evidemment tu l'utilises pas en continu mais c'est quasi indispensable en positionné !
Les roulements chinoix a pas cher ,c'est de la cochonaille ! il vaut mieux que tu prennes des roulements de marque genre skf en précision std ,ce sera tjs mieux .
Pour les poulies / courroies , tu fais comme tu veux mais je suis persuadé que tu as tord
une poulie L100 de 72 dents avec moyeu tapperlock de bonne marque coute 42 euros .
 
Djviper16
Djviper16
Compagnon
Courroie synchrone profil T
t-profile-timing-belt_0-png.png

Ces courroies sont fabriquées dans différents profils : MXL – XL – L – H – XH et XXH*.
Je rajouterai le profil AT, qui est le successeur du profil T, plus performant et plus silencieux.
En vente sur le site TRI Distribution, 123courroie, etc.
 

Sujets similaires

M
Réponses
10
Affichages
970
mvt
ilfaitvraimentbeau
Réponses
37
Affichages
1 996
moufy55
moufy55
glockart
Réponses
12
Affichages
3 262
glockart
glockart
Thomas.B
Réponses
12
Affichages
1 557
tyio
Haut