Cincinati-Chomienne EL 205

  • Auteur de la discussion Elvin
  • Date de début
E
Elvin
Apprenti
25 Oct 2015
218
  • Auteur de la discussion
  • #1
Exactement une semaine après être arrivée à la maison, la petite machine reprend du service.
Après un bon nettoyage, vérifications et lubrification, j'ai d'abord fait fonctionner la machine à la main, comme un Rapide lime sur un carré d'acier qui trainait par là, l'histoire de vérifier la course du coulisseau, son réglage, ainsi que l'avance.

La question d'un démontage complet suivi d'une remise en peinture ne se posera pas pour moi, d'abord parce que cette machine est en très bon état et ensuite parce que mon temps est limité.

J'avoue aussi que mon courage à entreprendre un tel travail fait un peu défaut !
J'ai parcouru les nombreux sujets de rénovation et c'est pratiquement toujours un gros boulot.

Donc après un aller-retour de plus de 1000 Km au total, je suis revenu avec ce magnifique étau-limeur dans la remorque, bien calé en position horizontale.
N'ayant plus de grue d'atelier ( j'en avait une que j'ai revendu ) la mise en verticalité de l'engin fut assez sportive !
Je m'en suis sorti avec des cales et chevrons en bois,une barre à mine, des cordes, une grosse sangle à cliquet et … Une échelle en aluminium !
J'ai d'abord fait glisser l'ensemble machine et socle dans la remorque jusqu'à ce que le poids fasse basculer la benne, j'ai ensuite solidement arrimé le côté du socle qui portait au sol avec une corde aux butées de la remorque, afin que la machine ne glisse pas complètement par terre.

Ensuite j'ai fait levier sur le coulisseau avec un chevron en prenant appui sur la barre à mine posée en travers sur les montants de la remorque, puis calé sous la machine avec du bois.

j'ai réussi à monter comme ça au maximum jusqu'au moment où je n'avais plus d'appui suffisant sur l'étau-limeur. J'étais encore bien loin de la verticale !

J'ai eu l'idée de prendre la machine sous le coulisseau avec une corde, mais il fallait que le point de traction soit suffisamment haut et je n'avais pas de lieu élevé à proximité.

Donc j'ai utilisé une échelle en alu pour faire grue et déplacer le point de traction vers le haut en fixant ma corde pratiquement en haut de l'échelle .
J'ai ensuite fixé sur l'échelle une autre corde elle-même fixée sur la sangle à cliquet qui allait me servir de tirfor et fixée à l'autre bout sur un mur à proximité.

Avec ce système j'ai pu petit à petit gagner quelques degrés d'inclinaison de la machine, fixer ce que j'avais gagné avec une autre corde pour libérer la sangle puis la reprendre à nouveau après avoir dévidé la roue du cliquet !

Bien sûr j'avais installé des roulettes sous le socle avant toutes ces manoeuvres . Une fois à la verticale sur ses roulettes j'ai pu acheminer sans peine l'étau-limeur jusque dans l'atelier.

Après avoir commandé et réceptionné un variateur pour l'alimentation du moteur triphasé, j'ai eu pas mal de difficultés pour faire fonctionner l'ensemble, la notice du variateur étant assez sommaire.

Mais après de nombreuses tentatives de programmation le moteur s'est enfin mis à tourner !

IMG_0167.jpg

Une poulie en dural m'a servi à faire mes premiers copeaux
IMG_0166.jpg
 
matocaz
matocaz
Compagnon
24 Jan 2009
1 004
Calvados
Bonsoir Elvin,
Bravo pour tes premiers copeaux. Tu as fais une bonne affaire, l'état de la peinture est nickel, et si l'état mécanique est du même ordre, il te rendra service longtemps.
 
Famille40
Famille40
Compagnon
10 Avr 2015
5 609
Bonsoir,
Egalement Bravo! J'espère que ça sera bientôt mon tour!
@+ JP
 
J
jjdu33
Compagnon
2 Jan 2013
1 153
F-33
bsr ,

jolie machine et qui bosse

jj
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
Salut, jolie machine, je rêve moi aussi d'en avoir un. Comment as-tu dégauchi la pièce bridée ?

J'espère que ça sera bientôt mon tour!
Mais non c'est pas un tour, c'est un étau limeur :lol::jesors23:
 
Famille40
Famille40
Compagnon
10 Avr 2015
5 609
Merci d'avoir relevé mon petit jeu de mot, un qui suit lol :wink:
:jedwouhor:
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 223
Je ne suis pas (loin de là) un spécialiste de l'EL mais il me semble que les montages d'ablocage se font en général sans blocage dans le sens de l'outil
En général on voit l'étau placé de sorte que ses mors soient parallèles à la course du coulisseau.

Or je vois que vous montez vos pièces avec un blocage. Si mes souvenirs ne me font pas défaut, c'est pour éviter de tout casser en cas de calage. Le coulisseau et tout ce qu'il y a derrière ont une force (et une inertie) considérable, dans le meilleur des cas l'outil casse mais ça peut aussi arracher les rainures de la table, casser la bielle...

SI les spécialistes du sujet peuvent confirmer ... ou pas :???:
 
D
doul
Ouvrier
31 Jan 2015
445
09 Ariège
Ok, je vois ce que tu veux faire, pas besoin d'avoir une perpendicularité au 1/100 mm

Là je suis en train de décrouter les autres faces, bonjour les copeaux ! Il y en a partout.
Oui apparemment c'est un désagrément des étaux limeurs, peut être faire des carénages ?

ceci bien sûr afin d'essayer de tailler des engrenages …
Ça m'intéresse et je vais suivre tes essai avec attention.

Bon copeaux !
 
P
ppt
Compagnon
10 Sept 2008
2 153
Lyon, France
Salut
Jolie machine
Je profite de tes essais pour te demander comment regle-t-on la course ?
Je n'ai pas encore trouvé sur le mien
A+
Pat
 
H
hdfi
Compagnon
15 Mai 2010
847
GARD près AVIGNON
bonjour, je pense que l'huile est préférable à la graisse.
il est vrais que c'est un bien belle machine.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 694
59000
il y a partout des graisseurs LUB, qui ne sont pas adaptés à l'huile
Bonjour,
Pourquoi inadapté à l'huile ? il existe des pompes universelles graisse huile.
Il suffit d'observer comment est lubrifiée la bielle, pour en déduire que tout est lubrifié à l'huile.
il faut que le lubrifiant migre un peu partout par capillarité, ce que ne fait pas la graisse.
Pourquoi il y a un bac de récupération à la base du socle, pour récupérer la graisse, qu'on vidange
en dévissant la vis ?
Il faut une pompe et une burette et faire des appoints réguliers un peu partout, huile de glissière iso 68 ou
bonne huile minérale moteur.
Tu es bon pour tout démonter et rincer au pétrole, tu risques le grippage.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 694
59000
Il faut vraiment que tu purges toute la machine de sa graisse, toutes les pattes d'araignées et autres rainures sont colmatées.
Je connais bien l'EL205 pour en avoir aussi restauré un .... et même pour en avoir fabriqué certaine parties
dans ma jeunesse, l'école pouvant disposer des fonderies auprès de Cincinnati ...

DSC040321 [].jpg
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 694
59000
Super!
Tu peux bien purger aussi le palier de l'arbre du vilebrequin, le lardon de maneton qui coulisse dans la bielle ,
en fait, tout ce qui est animé d'une vitesse linéaire assez rapide, surtout si tu as constaté que la graisse
était vieille et gommée. Si c'est une confusion graisse / huile récente, un appoint d'huile régulier finit par
diluer la graisse.
 
Haut