Choix d'une nuance d'acier pour un arbre de tour à bois

  • Auteur de la discussion le_stan
  • Date de début
L

le_stan

Apprenti
Bonjour,

Je cogite sur la réalisation d'une poupée fixe de tour à bois, et un sujet en particulier occupe mes pensées ce soir : dans quel acier usiner mon arbre ?

Est-ce vraiment important de choisir un acier spécial (xc35, xc48, autre chose ?), ou meme d'un alliage (chromoly, autre ?) ou puis-je me contenter d'un acier "normal" pour cet usage ?

Ensuite, quels genre de traitements thermiques devrais-je lui faire subir ?

Merci à ceux qui voudront bien verser un peu de leur savoir dans mon creuset...

(Là je prie pour qu'on ne vienne pas briser mon rêve en m'annonçant que la matière première va me coûter un rein...)
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonsoir

Si le diamètre est confortable n'importe quel acier basique fera le job.

Pour des blocs de bois de diamètre 500 mm, une ébauche creuse de 50 ou 60 (20 ou 30 intérieur) en acier 1/2 dur permettra de sortir une broche sur laquelle tu pourras souder facilement la partie "nez de broche".

Prendre un acier qui se travaille bien est un plus.

Ne te prends pas la tête avec des traitements thermiques : une soudure sur 360° va créer des tensions qui seront équilibrées.

Si tu n'y retouches pas, ça ne bougera pas de manière appréciable ( la gamme d'usinage doit en tenir compte).
 
Dernière édition:
U

uelbud

Guest
si tu veut pas de soucis pour la soudure sans laissé des pièces de ta carcasse

prend un acier NCD ils sont apte pour soudure sans recuit si soudure bien faite avec la bonne matière apport


les XC ou C qui les remplace aime pas la soudure sauf procédé complexe lire les doc des acier


sinon tu peut partir sur des tube mécanique d'une eps de au moins 10 mm un tube étant plus rigide du moins un acier de qualité
si tu part sur des pièces de bois de 30 kg voir plus tous biscornue pas équilibré 55 m et un peut limite il faut au moins un palier avec un roulement double rangé
 
Dernière édition par un modérateur:
V

vvdecamp

Apprenti
Bonjour je suis un peu surpris quand je lit soudure pour le nez de broche d’un tour même à bois, mis à part les contraintes que la soudure peut créer dans les matériaux voir les « débuts de trempe » (je met des guillemets) ingérable c’est la géométrie qui va aussi être compliquée à obtenir.
pour ma part si on considère que l’on parle d’un tour de petite puissance je conseillerai un acier mi dur et une fixation du nez par maison mécanique, avec des faces pour avoir un positionnement isostatique et une fixation.
de cette façon on a une bonne approche de la géométrie et on ne modifie pas les caractéristiques du matériaux avec une soudure.
C’est un avis, de la discution sort souvent la solution.
bonne journée
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

@le_stan voudrait une broche qui ne lui coûte pas trop cher.

Pour tourner des bois 20 ou peut-être 40 kgs il faut :
- Une liaison mandrin broche résistante.
Soit monobloc mais il va devoir partir d'un bloc énorme: 70 mm ou plus , ou rapporter un nez de broche ou un plateau.

- ce plateau peut être d'un relativement grand diamètre, 200 mm par exemple.
Envisage tu le montage d'un mandrin?

- du point de vue rigidité en 36ncd16 un diamètre de 40 mm serait un minimum ( je propose plus dans une autre discussion)

- le problème d'une liaison mécanique ça va être son encombrement. Ça peut être une liaison filetée avec moyen de verrouillage. (positif ou frein filet)
 
Dernière édition:
L

le_stan

Apprenti
Pour être un peu plus clair sur le cahier des charges :

- Le diamètre n'est pas vraiment une contrainte. Il se fait que je pourrais obtenir pour un prix "raisonnable" 2 paliers SKF neufs en 55mm... J'avoue que je suis tenté.
- La broche est un filetage (a priori le plus standard possible pour les tours à bois : M33x3,5 et - à l'intérieur - un cône morce (a priori CM2 ou peut-être CM3, encore à déterminer.

Je reviendrai très clairement vers vous pour obtenir vos critiques une fois que j'aurai une vraie modélisation. Là j'en suis à des questions qui sont plus de l'ordre du "est-ce que ça va marcher et est-ce que je vais pouvoir trouver les bons matériaux sans vendre ma maison".

L'idée de l'ébauche creuse, + soudure ou jonction mécanique me semble ajouter beaucoup de complexité pour un bénéfice relativement maigre. J'imaginais plutôt prendre un rond de 60mm de diamètre, le percer (par les deux bouts) de part en part dans un diamètre assez faible (10-12, 15mm ?) et usiner le reste "normalement" (même si aucune de ces opération ne va être "normale" pour moi...)

Il y a un gars qui vend des aciers à Alost en Belgique (en tant que belge, je considère que c'est "loin" - une centaine de bornes, 1h de route, mais bon) qui apparemment vend des barres d'acier à 1€ le kg. Si mes renseignements sont exacts, une barre de 60mm de diamètre pèse environ 22kg/m, donc si j'en prends 1m, ça va pas me coûter un bras, et j'aurai de la matière pour recommencer après avoir foiré mon usinage comme le gros débutant que je suis :):):)
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Re bonjour

Un arbre de 55 mm pour une liaison filetée en M33 me semble assez disproportionné.

Tu pourrais éventuellement prévoir un accessoire se montant sur la broche ET présentant un filetage mâle M33...
 
E

enguerland91

Compagnon
@le-stan Je crois que tu ne visualises pas ce que cela va représenter de percer un lopin d'acier "costaud" sur une grande longueur.
En plus de débuter dans l'usinage des métaux ,as tu écrit, tu disposes de quoi comme tour à métaux ?
Je n'ai pas saisi d'ailleurs pourquoi tu ne commences pas par chercher pourquoi le tour à bois que tu possèdes déjà "ne tourne pas rond" Il est très peu probable que la broche soit tordue.
 
L

le_stan

Apprenti
@enguerland91 : Je réalise très bien que je ne réalise probablement pas bien certaines choses. Il me paraît toutefois faisable de percer un trou d'un diamètre "raisonnable" (après-tout, il doit juste être suffisamment grand pour y glisser une tige et éjecter un cône...) sur une longueur d'environ 30cm. ça fait 15cm de chaque côté... ça ne me paraît pas être une longueur si importante que ça. je me trompe ?

Par rapport au tour que j'ai, c'est tout de même plus ou moins sérieux, c'est un Quantum 320x920 (optimum machine). J'ai une partie de l'équipement nécessaire (Mandrins 3 et 4 mors, lunette), et je dois m'équiper pour le reste (surtout en matière d'outils de coupe).

Je l'avais montré ici : https://www.usinages.com/threads/prix-actuel-dun-celtic-12.146301/page-3#post-1843962

La raison pour laquelle je ne cherche pas plus que ça à "réparer" mon tour, c'est que je suis convaincu que - si je le répare - il va de nouveau rencontrer des problèmes. Pas parce que c'est une mauvaise machine, mais simplement parce qu'il n'est pas prévu pour l'utilisation que j'en fais.

Le moteur est également à changer (c'est un 750W qui soit n'est pas prévu pour tourner en continu, soit en a marre de la vie). Quand je tourne des grosses pièces, je dois vraiment être tout doux, parce que si j'attaque, je peux facilement stopper la rotation.

Je pourrais évidemment changer le moteur, mais ça voudrait dire aussi changer le support, bidouiller la transmission,...

On a :
  • Un tour à bois pas prévu pour l'utilisation qui en est faite
  • Un tour à métaux correct
  • Un gars motivé à apprendre à usiner et qui cherche un chouette projet utile
Pourquoi ne pas se lancer ?

@yvon29 : moi aussi, 55 me paraît disproportionné. Maintenant, entre un arbre de 55 en acier "facilement usinable" et pas trop cher, et un arbre en 35 ou en 40 dans un acier plus costaud et plus cher...

Par rapport à l'idée d'un accessoire se montant sur la broche, ça rajoute de la complexité, mais c'est plus "future proof" dans la mesure où je pourrais changer de filetage, ou remplacer la pièce en cas de dommages...

Je vous remercie infiniment pour vos conseils et vos inspirations. Je devrais être de retour dans quelques semaines avec un truc beaucoup plus abouti à vous soumettre !
 
Dernière édition:
U

uelbud

Guest
si tu veut allé au moins cher trouve des ancien arbre de scie circulaire de grosse section tu auras le truc tous fait
 
Haut