1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Une petite Arboga B2508

Discussion dans 'Perceuses' créé par cantause, 3 Décembre 2011.

  1. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bonsoir à tous,

    Grace aux conseils des membres du forum l'année passée, j'ai pu éviter de faire de gros frais sur ma petite perceuse et me mettre à la recherche d'une machine plus robuste.
    J'ai finalement trouvé mon bonheur, je commençais à désespérer je dois reconnaître, il faut dire que le marché belge n'est pas très riche en machines outils d'occasion, me semble-t-il tout du moins.
    J'avais même été voir une énorme perceuse sur colonne de 3m de haut, dont la table pouvait monter jusqu'à hauteur de tête, vraiment démesurée, mais ça me semblait finalement pas si mal compte tenu que les autres occasions dans la région étaient des chinoiseries.
    Pour finir, j'ai téléphoné à un vendeur pour une annonce vielle de 6 mois, après pas mal d'essais sans réponse j'allais me résigner, puis la photo n'en disait pas très long sur la machine.
    Finalement lundi, j'ai décidé de faire une dernière tentive, ça a décroché, elle était encore à vendre, mercredi je suis allé voir, et aujourd'hui (samedi) je suis allé la chercher:

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Comme le dit le titre du post, c'est une Arboga B2508 (un autre membre du forum à restauré la version fraiseuse, U2508).
    Les photos ne sont pas très parlantes, désolé, je viens juste de la sortir du coffre de la voiture et j'aurais voulu votre avis avant de la remonter.
    C'est une petite machine, de 105 kg, un moteur deux vitesses d'environ 1kw, et une boite mécanique 4 vitesses, soit 8 vitesses disponibles.
    Le monsieur la vendant, tourneur de métier, l'avait rachetée sur son lieu de travail (un gros atelier d'usinage) il y a longtemps, mais ne disposant pas du triphasé chez lui il ne s'en est jamais servi depuis.
    Il m'a dit qu'ils en avaient encore 7 dans l'atelier où il travaille et que ce sont des machines très robuste et agréables.

    J'ai une question à vous poser avant de la remonter, la colonne est un peu "gommée" sur le dessus, région où elle n'a probablement pas beacoup travaillé, et où la remontée se fait plus difficilement, cela ne se voit pas trop sur la photo mais se sent nettement à la main.
    J'aimerais savoir si je peux nettoyer la colonne avant de la remonter, afin d'éliminer ce "dépôt"? Je l'avais fait avec une éponge abrasive de type "scotch bright" rouge, puis grise, sur la colonne de ma précédente machine, mais je suis un peu plus prudent concernant mon nouvel achat, est-ce que ma méthode est sans risques? Je sais que la fonte est un matériau particulièrement dur, donc je n'ai pas trop de scrupules, d'un autre côté c'est peut-être une illusion de débutant.

    Merci du renseigment!

    François
     
  2. Roland DENIS

    Roland DENIS Compagnon

    Messages:
    700
    Inscrit:
    9 Septembre 2010
    Localité:
    vendee
    Une petite Arboga B2508
    Bonjour Bon ,pour enlever des 1/100 au scotch britt il faut des hectolitres d'huile de coude donc tu peux nettoyer pas de soucis , je ne connais pas le cout de ta jolie machine et il est dommage qu'elles soient en belgique les 7 a vendre car cela fait tres loin de ma vendee sinon j'usse bien aimé bon courage a poursuivre.. Roland
     
  3. tylo

    tylo Nouveau

    Messages:
    17
    Inscrit:
    1 Décembre 2011
    Localité:
    Château GONTIER
    Une petite Arboga B2508
    Bonjour,
    Si ce n'pas indiscret je souhaiterai connaître le prix d'achat et le coordonnés de votre vendeur, car je serais intéressé pour un exemplaire. D'avance merci

    Marc
     
  4. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bonjour,

    Merci pour la confirmation!
    J'ai fait un essai sur un coin hier et l'éponge rouge mords assez fort, on arrive très vite à un état "métal blanc" un peu griffé.
    Par contre avec les grises, j'ai l'impression de ne retirer que la couche de "gomme" sans griffer le métal, je retrouve le même aspect glacé que là où la colonne est propre, c'est un peu plus physique mais je vais faire comme ça je pense.

    En fait concernant les 7 autres machines, je me suis mal exprimé, elles sont toujours en fonction dans l'entreprise où travaille la personne à qui j'ai acheté la mienne.
    Pour la petite histoire, ce monsieur à pu acheter la sienne à une époque où la direction ne faisait pas d'augmentations de salaires mais à la place prosposait à ses employés de racheter du matériel à bas prix ou offrait de l'outillage.
    Je ne sais pas exactement quand le vendeur a acheté la sienne mais ça doit au moins faire dix ans car il parlait en francs belges, il l'avait alors repeinte, regraissé la boîte et changé les roulements de broches puis stockée en attendant d'avoir le triphasé.
    On a parlé des autres machines sur son lieu de travail, il m'a dit qu'il y avait déjà des amateurs parmi ses collègues, mais que de toute façon maintenant la politique de l'entreprise était de garder le matériel jusqu'à ce qu'il rende l'âme, je me suis donc juste porté intéressé pour une machine déclassée, au cas ou j'aurais besoin d'une pièce à l'avenir...
    Sinon j'ai payé la mienne 800€ avec quelques outils, c'est pas l'affaire du siècle mais bon je trouve que c'est honnête pour l'acheteur comme le vendeur, alors ça me convient :)

    Bon dimanche
     
  5. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bonsoir,

    J'ai eut un peu le temps fin de journée de nettoyer la colonne et remonter la perceuse, maintenant ça coulisse tout seul à toutes les hauteurs.
    Voici quelques photos en position basse et haute, désolé pour l'état de l'atelier, c'est une grange, j'ai un peu mal au coeur de la laisser là cet hiver :sad:, si tout va bien elle déménagera au printemps vers un vrai atelier.

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Comme je n'ai pas cours demain (c'est la saint-nicolas) et qu'il y a grève mercredi dans la ville où j'étudie, je crois que je vais avoir 3 jours pour bricoler sur la machine!
    J'ai déja remplacé le cable d'alimentation, il était équipé d'une fiche 3P+N et très rigide, par un cable souple et une prise 3P (je suis distribué en 3P sans neutre).
    Premier soucis, seule une des deux vitesses moteur (la plus rapide) fonctionne, j'ai entre-ouvert le boitier du commutateur (il retient aussi le ressort de remontée, que je ne voulais pas déjà démonter) et seuls 3 fils sont connectés, et 3 autres sont présents, mais non raccordés. Pour l'instant je ne sais de quel type de moteur il s'agit ni si les enroulements non raccordés sont en état ou pas, je démonterai le boitier demain.
    Deuxième problème, le boitier d'alimentation, grésille en permanence, et "disjoncte" au bout de 15 secondes lorsque le moteur fonctionne, j'ai mesuré le courant de ligne qui est d'environ 2A, la protection dans le boitier était réglée sur 2A, une fois passée à 2,2A le problème ne s'est plus produit.

    [​IMG]

    [​IMG]


    Je ne connais pas très bien les organes de commande/sécurité en électrotechnique, ce boitier à l'air d'être une protection contre le redémarrage, un disjoncteur et un arrêt d'urgence simpliste, je me trompe?
    Cette machine est probablement conforme à des normes de sécurité ancestrales, je voudrais donc remettre de l'ordre dans tout ça et éventuellement ajouter quelques fonctions mais je ne sais pas trop par où commencer. J'ai un peu cherché sur le forum, mais je n'ai pas trouvé d'informations générales sur les combinaisons de protection à employer, je suppose que le sujet a maintes fois été abordé, est-ce qu'il y aurait un post recommandé pour les néophytes?
    J'aimerais ajouter un éclairage, probablement à led en 12 volts et prévoir la commande d'un arrosage.
    A ce sujet, est-ce du luxe de prévoir un arrosage? Je pose la question d'emblée puisque je vais lui faire un socle demain et que la boite à bouton devra en tenir compte... Je vais faire des perçages dans toute la plage de capacité de la machine et dans tous types de métaux, notamment des inox et des aciers alliés type Cr-Mo.
    Est-ce prudent de garder le commutateur de vitesse à son emplacement actuel? Je dois de toute façon effectuer le branchement du moteur "dans" la machine puisqu'il est intégré...

    Merci pour vos conseils!
     
  6. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bonjour,

    J'ai un peu avancé, pas vraiment sur la perceuse en fait, car j'ai un problème.
    J'ai commencé à lui faire un socle histoire qu'elle soit à hauteur, je l'ai directement mise au travail et m'en suis déjà servi pour faire les perçages des pièces de pied ainsi que les chanfreins, à l'aide d'une mèche à cône Gühring neuve que le l'ancien propriétaire m'a donné, ça a été tout seul, vraiment génial!
    Comme elle se trouve sur un coin d'établi, et que je n'ai pas d'étau monté dessus pour l'instant, j'ai bridé avec des serre-joints, pas de soucis pour les petites pièces de pieds mais par la suite j'ai eu des misères lorsque j'ai voulu percer des tubes carrés de 40x3.
    je cherchais à les percer de part en part avec une mèche cylindrique de 12 montée dans un mandrin (à cône CM3), j'ai utiliser un forêt à centrer (pointer?) de 8x3, les pointages se sont faits sans soucis, puis lors des perçages un faux rond très marqué est apparu, impossible de continuer, le cône tombait et de toute façon la mèche ne "tournait pas rond. J'ai essayer avec un deuxième mandrin CM2 plus augmentation CM3, même résultat. Je n'ai pas poussé plus loin, n'ayant pas de comparateur, j'ai fini mes perçages avec mon autre perceuse.
    Je précise que c'était la première fois que j'utilisais ces deux mandrins, tous deux fournis avec la machine, l'un est un Jacob, l'autre je ne suis pas certain, je crois lire "Solid", ils sont tous les deux à serrage rapide et ne montrent pas de signes d'usure apparente.
    J'ai tiré dans tous les sens sur le mécanisme d'entrainement par l'intermédiaire d'un mandrin à la recherche de jeu, mais je n'ai pas l'impression de voir bouger quoi que ce soit, la perceuse est montée sur une table en bois qui plie un peu, ce n'est pas évident. Il n'y a pas de bruits suspects quand le perceuse tourne et le vendeur m'a dit avoir changé les deux roulements de l'entrainement lorsqu'il l'a achetée, ils sont donc théoriquement neufs.
    Je démonterai le mécanisme si après quelques mesures je n'ai pas d'explications.

    Le cône femelle à des traces d'usure, je ne sais pas si on peu dire prononcées, j'ai pri quelques photos, il est difficile d'imaginer la profondeur des dégats, à la main on sent les gros trous mais le reste du cône est d'une rugosité uniforme

    [​IMG]

    [​IMG]



    D'après vous, est-ce qu'il y a des mesures à prendre? est-ce que ça peut se rectifier? Si oui, vaut-il mieux le faire usiner dans un atelier ou le faire soi-même avec un alésoir? Est-ce que ça pourrait être la cause de ce faux-rond?

    Je sais que je ne fournis pas beaucoup de mesures physiques, je ne suis pas équipé, j'ai commandé un comparateur et une barre de contrôle en CM3, je pensais aussi utiliser du bleu prusse sur le cône mâle de cette barre pour voir s'il porte uniformement dans le cône femelle, est-ce que je suis dans le juste?

    Sinon voici quelques photos du socle en cour de fabrication pour poser la perceuse, il n'est pas fini.
    Comme je ne pouvais pas avancer sur la perceuse, je me suis concentré sur ce qui pouvait progresser en attendant.

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Les pièces de pied à souder ce we et les pieds qui y seront fixés:

    [​IMG]

    [​IMG]


    Dernière chose, je voudrais acheter un étau, et si possible dont les boutonnières ont le même entre-axes que la table (150mm, 15mm de large), car je perces souvent de longs profilés, un étau de travers ne m'arrange vraiment pas.
    J'ai regardé sur le site otelo, mais il n'y a pas grand chose, même en dimensions approchantes, sur ebay ce n'est pas facile car les vendeurs ne spécifient pas souvent les entre-axes, j'ai néanmoins trouvé deux étaux:

    Röhm DPV 3 à 90€
    Brockhaus 110 à 369€

    L'entre-axe est exactement de 150 mm, je trouve le Röhm un peu "cheap" pour le prix, la série (BSH) au dessus à l'air bien plus sérieuse et quasiment à prix identique mais les entre-axes passent directement de 135 à 160...
    Le Brockhaus existe en version sans base tournante et avec fixation par deux double boutonnières, je ne l'ai pas trouvé sur le site du fabriquant j'ai donc pri le lien de cette annonce, je suppose qu'il coûte moins cher dans la version qui m'intéresse, mais je me doute que ce ne sera pas au quart du prix non plus, on en trouve en occasion pour un peu moins de 100€

    Que pensez-vous de ces étaux? Le Röhm vaut-il son prix? Le brockhaus de casser (encore) ma tirelire ? :)
    Je voudrais quelquechose de sérieu, en phase avec la machine.

    Merci pour vos avis.
     
  7. stuart engine 35

    stuart engine 35 Ouvrier

    Messages:
    262
    Inscrit:
    12 Octobre 2010
    Une petite Arboga B2508
    Superbe machine 8-) ! J'en avais encore jamais vu :shock: . Elle fait vraiment machine sérieuse (la pièce qui relie la colonne à la table est très massive :shock: !). C'est une machine rigide, rien qu'à la vue. Ton histoire de cône est bizarre, car avant ton incident elle tournait rond apparemment ? Donc ce sont tes mandrins qui merdent, je pense... :smt011 .
    Sinon l'étau röhm n'a pas l'air top, vis non protégée, le mors mobile n'est pas guidé sur une grande longueur. Du coup quand tu voudras serrer une pièce, le mors mobile va soulever la pièce légèrement. Bonjour la perpendicularité ! Mais ça n'est pas un problème si tu n'as pas à faire de la précision.
    As-tu vraiment besoin de mors en V ? Ce n'est parfois pas très pratique (ça c'est mon avis)...
    L'autre, je le trouve cher mais je ne connais pas la marque et donc l'étau est peut-être de grande qualité. Le must reste quand même de se trouver un étau cincinnati ou sydéric d'occaz.
     
  8. la bricole

    la bricole Compagnon

    Messages:
    885
    Inscrit:
    26 Février 2009
    Localité:
    le mans
    Une petite Arboga B2508
    salut !
    il y a des outils qui ont tourné dans ta broche , c'est ce qui a provoqué les arrachements de matière ...
    les creux ne sont pas trop grave , mais il y a surement aussi "des bosses" , et ça c'est beaucoup moins bien... :???:
    si il y a de gros défaut , la seule bonne solution est de reprendre le cône en rectif ...(oublie l’alésoir...)
    sinon , la solution du pauvre , c'est de toilé le cône...mais c'est une solution ..."bricolo"...

    pour le perçage de la tôle , ou de tube , utilise un foret a pointer , puis des forets aussi court que possible , ça limite le "broutage"...
    a+
     
  9. ATV325

    ATV325 Compagnon

    Messages:
    2 277
    Inscrit:
    14 Décembre 2010
    Une petite Arboga B2508
    hello,

    je me permets d'ajouter une information ce que dit la bricole : le cône était certainement sale quand l'outil a tourné. Il est vraiment nécessaire, impératif de nettoyer un cône avant d'y placer un outil et pas avec de l'air comprimé mais avec un nettoie cône.

    cela se rattrape très bien avec un jeu d'alésoirs coniques.
     
  10. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bonsoir,

    Merci pour vos conseils!

    Je crois que je vais suivre celui de la bricole et faire rectifier le cône femelle dans un atelier, je ne me sentais pas trop à l'aise d'utiliser des alésoirs. J'ai justement croisé cet après-midi un copain qui fait appel courrament à un usineur soigneux, il m'a dit de lui apporter la pièce quand elle serait démontée, il la joindra à son prochain lot d'usinages. Même si ce n'est pas la cause du faux rond, ce sera l'occasion de repartir sur une base saine, que je nettoierai avec des nettoie-cône comme l'a intelligemment suggéré ATV325.
    Je vais aussi me fendre d'un mandrin de qualité, c'est un peu dommage, le Jacobs à l'air robuste mais il semblerait qu'on ne puisse plus se procurer de pièces de rechange, Je pense donc opter pour un albrecht SBF-Plus ou éventuellement un Röhm Spiro.
    Pour l'étau, je suis vraiment pas intéressé par le Röhm, stuart engine 35 a bien dressé le tableau, concernant le Brockaus, c'est une marque allemande assez réputée pour ses étaux d'établi (Brockhaus-heurer), mais je n'ai pas trouvé plus d'infos sur les versions machine, j'ai demandé une offre de prix pour la version avec lumière, on verra bien le prix...

    Sinon j'ai fini le socle, je me suis servi de la perceuse pour faire ses trous de fixation en l'attachant sur le socle avec des serre-joint, de nouveau de gros soucis de faux rond avec les mandrins, après quelques démontages/remontages, le foret à centrer tournait enfin rond, est-ce le signe d'un problème de mors? Par contre le foret à cône tournait à chaque fois rond, c'est rassurant, la machine en elle-même fonctionne bien même avec le cône abîmé, je mesurerai tout ça une fois le matériel ad hoc reçu.

    Pour stuart engine 35, la base de fixation colonne/socle m'a beaucoup plu quand j'ai vu les photos de l'annonce, ainsi que les 4 vis sans tête qui appuient sur le socle par l'intermédiaire de pastilles rectifiées pour régler la perpendicularité, c'est peut-être courant mais c'était la première fois que je voyais ça.

    J'aimerais mettre un arrosage, auriez-vous des recommandations sur les débits? taille de flexible? Il va falloir que je perce le socle, est-ce qu'il y a un endroit préférable?
    Je vais aussi attaquer la boite à boutons mais je ne vois pas trop en quoi devrait consister la partie commande de puissance, je vais y réfléchir...

    Encore merci pour votre aide
     
  11. stuart engine 35

    stuart engine 35 Ouvrier

    Messages:
    262
    Inscrit:
    12 Octobre 2010
    Une petite Arboga B2508
    Excellent le système de réglage de la perpendicularité ! Moi non plus je ne connaissais pas... La machine ne peut que plaire.
    Bonne idée que d'acheter un mandrin albrecht, c'est le must !
    Pour l'étau, chez Métiers et passions il y a carrément des étaux de fraisage avec mors rectifiés, base tournantes...etc à ce prix là ! Il y a un très connu d'ailleurs, le vertex VA6 et je crois qu'il est pas mal (pas vendu chez M&P). Il est moins cher que le Brockaus.
     
  12. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bon,

    J'ai attaqué le démontage pour envoyer le cône de broche en rectification, j'en ai profité pour faire approfondir le diagnostique.

    [​IMG]


    La bonne nouvelle c'est que les pignons en tufnol sont en excellent état (les zones douteuses sur la photo sont en fait de la graisse), je suis soulagé car ils ne sont pas pour rien, Arboga les vend systématiquement avec le roulement à bille, un amateur Hollandais s'est vu proposé un devis de 280€ ht quand il a voulu en remplacé un (dans un sale état) et la re-fabrication dans un atelier local lui a couté 90€. La boite est montée avec à chaque couple, un pignon en acier et un pignon en tufnol/eparex (je ne sais pas de quelle charge il s'agit), pour réduire le bruit apparemment, tout en ayant de meilleures caractéristiques que le nylon, delrin,... J'ai lu qu'il équipait la distribution des Bugatti type 57, c'est un vieux matériau mais assez "high-tech" pour l'époque, voilà pour la petite histoire :)

    Détail d'un pignon en Tufnol:

    [​IMG]


    Là où je suis plus inquiet, c'est à propos de l'état du moteur, il s'agit d'un Dahlander (enfin je crois) et seuls trois fils sont raccordés au commutateur de vitesse, il ne fonctionne donc qu'en grande vitesse pour le moment, les trois autres fils sont raccordés à un sucre pour les isoler dans le boitier de commande. Sur ces trois fils "volants", je n'ai mesuré qu'une continuité entre une paire de fils (13 ou 20 ohms je pense) et des circuits ouverts pour les deux autres combinaisons. Je ne connais pas les couplages Dalhander, je vais me pencher dessus grâce au site de labobine (que je remercie au passage) et voir de quoi il en retourne.

    Lors du démontage du cône de broche j'ai remarqué deux choses:

    La première est que l'écrou à encoches n'était pas très serré, même pour ce type d'écrou (c'est un KM5).
    A vide j'entendais un bruit de roulement (pourtant c'est un FAG neuf), comme lorsqu'on fait tourner un vieux roulement bien dégraissé (désolé je ne trouve pas le terme), est-ce que ça pourrait être du à une pré-charge trop faible? J'ai monté la barre de montage CM3 et on voit un faux-rond à l'oeil quand la machine tourne, évidement ça peut autant provenir du cône comme du roulement desserré....

    La deuxième est que la disposition, et le type de roulement employé pour la broche m'intrigue un peu, voici le dessin:

    [​IMG]


    Je trouve assez étonnant de mettre un roulement à contact droit au niveau où l'écrou de pré-contrainte du roulement à contact oblique vient s'appuyer, est-ce qu'il y a une raison? Je ne me crois pas plus malin que les ingénieurs de chez Arboga mais est-ce que tant qu'à faire je ne pourrais pas remplacer ce roulement droit par un à contact oblique et faire un montage en X? il existe justement une référence SKF ayant les mêmes côtes pour 15€...

    J'ai aussi fait un petit essai avec de l'encre (c'est tout ce que j'avais sous la main) sur le cône de la barre de montage que j'ai reçu pour voir comment portait le cône femelle de la broche, à première vue il porte sur un quart de la longueur, à peu près au milieu (là ou se trouvent les plus gros dégâts), ce doit être les bosse dont parlait la bricole, je referai un essai avec du vrai bleu mais quoi qu'il arrive une rectification serait la bienvenue!

    Stuartengine 35, merci pour les liens mais je cherche avant tout un étau de perçage, avec beaucoup de dégagement entre les glissières et si possible une fixation par lumières, mon problème d'entre-axe ne me laisse pas beaucoup de choix, je vais continuer à chercher.
     
  13. Ben

    Ben Compagnon

    Messages:
    1 370
    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Une petite Arboga B2508
    Bonjour,

    Superbe machine!! :prayer: Mais à quel prix! En as tu vraiment l'utilité ou c'est le plaisir de te faire une machine à toute épreuve ? ( dans tout les cas c'est ton droit, elle est à toi ):wink:
    J'aime bien le fait d'avoir une machine rare, avec plein de curiosité et essais technologiques!

    J'espère que tu prendras autant de plaisir à comprendre, analyser, restaurer, perfectionner la machine qu'à l'utiliser!
    J'en suis sur!!

    Bonne continuation et bon perçage.
     
  14. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Salut Ben77,

    Je sais, tu as raison, je l'ai payée cher et les réparations/améliorations ne vont que faire grimper la facture...
    Il faut dire qu'en Belgique les sites d'annonces sont bien moins florissants en machine-outils qu'en France, les bonnes affaires sont rares (enfin, j'ai quant même vu un HBX360 qui avait l'air d'avoir fort peu tourné, traîner des semaines pour 2500€ :shock:) et le matériel de qualité peu courant.
    L'idéal est de travailler dans le milieu de la mécanique, ça permet d'être au courant des faillites, liquidations de parc machine ou simplement de ce qui traine inutilisé dans un atelier voisin...

    Ca faisait longtemps que je cherchais sans succès, alors quand j'ai vu qu'Arboga faisait des machines réputées dans le domaine, je n'ai pas trop hésité, et je ne regrette pas, c'est juste dommage pour cette histoire de cône et de moteur, sinon la machine est silencieuse et la conception très soignée me plaît beaucoup!
    Je me dis que c'est pas plus mal de faire ces modifications maintenant et par la suite avoir une machine fiable et précise, au printemps je vais attaquer la fabrication de dizaines de mètres de barrière avec perçages pour barreau de 25mm dans du plat de 10mm tous les 15cm, c'était ma motivation première pour l'achat de cette machine.
    Comme à la base je suis plutôt un amateur de fine mécanique, j'ai aussi besoin de quelque chose de précis, je crois que cette machine est un bon mélange de robustesse et de précision.
    Il y a rien à faire j'aime la mécanique dans son ensemble, je suis aussi admiratif devant un ascenseur à bateau que devant un mécanisme compliant :)


    Pour en revenir à la perceuse, je vais tenter le remplacement du roulement supérieur de la broche par un roulement à rouleaux conique, et serrer l'écrou à encoches au bon couple.

    Bon après-midi!
     
  15. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Une petite Arboga B2508
    Bonjour,

    Je viens de faire un petit test avec le cône de montage et du vrai bleu, pour jauger l'état d'usure du cône femelle de broche, voila le résultat:

    [​IMG]


    [​IMG]


    C'est pas vraiment génial, donc lundi il partira en rectification jusqu'à... On verra bien, de toute façon il fait froid dans l'atelier et je n'ai pas de douille pour reserrer l'écrou à encoche au bon couple (mais c'est en cour de fabrication :) ).

    Bon we!
     
Chargement...

Partager cette page