percer au bon endroit ?

Discussion dans 'Trucs et astuces' créé par schneiderj, 2 Novembre 2010.

  1. schneiderj

    schneiderj à définir

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
    Bonsoir,

    je ne sais pas si je suis au bon endroit pour poser cette question. Mais j'y vais.

    Pour le montage de ma vis sans fin je vais avoir à percer pas mal de trous qui seront taraudés et 4 qui seront alésés.

    Mon collègue de la maintenance doit me montrer demain comment procéder pour placer chaque trou au bon endroit. Sachant que j'ai préparé mes pièces en alu avec mille précautions et que je suis à environs la cote +/-0.03 mm (dimensions entre 30 et 60 mm). pour placer le centre des trous il utilise une simple règle de mécanicien. Je ne vois pas comment cela peut conduire à avoir le centre du dit trou avec une précision de disons 0.1 mm.

    Et vous comment procédé vous ?

    Merci
    Jean-Marie

    NB : Pour réaliser le perçage je vais utiliser le tour qui m'a permis de préparer mes pièces (un ProMax FX383. )
     
  2. fredbene

    fredbene pilier

    Messages:
    628
    Inscrit:
    20 Janvier 2010
    Localité:
    castets en dorthe (gironde)
    bonjour
    une solution une equerre à centrer, avec un reglé on peut mais la precision est aleatoire
     
  3. Arpette

    Arpette à définir

    Messages:
    470
    Inscrit:
    31 Janvier 2010
    Localité:
    Ile de France
    Pour percer avec les moyens du bord une série de trous à entraxes précis il te faut :
    - Une équerre avec des brides pour la fixer sur la table de la perceuse ou sur un plateau au tour.
    - Des cales étalon
    - Un foret à centrer et pointe à centrer
    - Un ‘cimblot’ de positionnement que tu peux réaliser au tour : Diamètre 60 dans ton cas. Ne pas oublier de percer un centre. :-D

    Process :

    - Mettre la pointe à centrer dans la broche de la perceuse ou la contre pointe du tour.
    - Centrer le cimblot sur la table ou le plateau du tour
    - Mettre l’équerre en appui sur le cimblot
    - Brider l’équerre
    - Retirer le cimblot

    Désormais la pointe à centrer se trouve à 30 mm de chaque coté de l’équerre. :lol:
    - Positionner, avec les cales étalon, la pièce pour le pointage et le perçage du premier trou exemple tu mets une cale de 20 mm de chaque coté de l’équerre tu perceras ton trou à 10 mm de chaque bord de référence de la pièce. Ne pas oublier de brider la pièce et de retirer les cales au tour :sad:
    - Pour le trou suivant si tu veux le percer à 10 mm d’un bord et à 35 mm d’entraxes avec le premier trou, Tu gardes une cale de 20 mm d’un coté et tu mets une cale de 55 sur l’autre référence.
    - Etc.

    Dan
    :lol:
     
  4. chtyanon

    chtyanon habitué

    Messages:
    95
    Inscrit:
    30 Mars 2009
    Localité:
    Belgique (jumet)
    Bonsoir,

    Surtout une bonne vue et pas trop frapper au premier coup de pointeau !

    Mais je suis aussi septique que toi quand au résultat...le centième au pointeau...., chapeau et respects à celui qui y arrive !!

    Au trusquin sur un marbre? ptete...

    Alain.
     
  5. Arpette

    Arpette à définir

    Messages:
    470
    Inscrit:
    31 Janvier 2010
    Localité:
    Ile de France
  6. schneiderj

    schneiderj à définir

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
    Merci pour vos réponses.

    Arpette, d'après ce que j'ai pu lire le cimblot est une pièce qui permet de positionner une autre pièce. Dans ce cas l'équerre. Est-ce exacte ?

    Tu parles de 30 mm, je suppose que cela dépend du cimblot. Je dois pouvoir prendre 20 ou 50 en fonction des besoins.

    Par contre il faut que je trouve les cales étalons... pas sûr que j'en ai à la boite !

    Jean-Marie
     
  7. Arpette

    Arpette à définir

    Messages:
    470
    Inscrit:
    31 Janvier 2010
    Localité:
    Ile de France
    Salut Jean-Marie
    Oui à toutes tes intérogations.

    J'ai pris une cote de 30 mm car tu disais que ta pièce faisait 60 mm. Cela te positionnais au milieu des 60 m tu peux faire ainsi de 0 à -30 par retournement
    Tu peux aussi prendre une goupille de 10 mm que tu mets dans ton mandrin et là tes départs sont à 5 mm. c'est comme tu veux.
    Tu peux tracer et percer un trou le plus loin de tes faces de références. Tu positionnes ton équerre contre les faces de références. Tu la brides et tu déplaces ta pièce avec les cales étalon suivant les entraxes à partir de ton premier trou.
    Dan
     
  8. schneiderj

    schneiderj à définir

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
  9. Arpette

    Arpette à définir

    Messages:
    470
    Inscrit:
    31 Janvier 2010
    Localité:
    Ile de France
    C’est certainement très utile pour certains, personnellement j’ai un touch point sensor j’ai dû l’utiliser une ou deux fois. :sad: Cela ne fait pas partie de ma culture. Je reste fidèle au ‘’tangentement’’ de la fraise avec la feuille de papier. Je sais ça fait vieux, ça fait pas moderne mais n’en déplaise à certains je fais parti des ‘’vieux cons de l’âge’’ :wink: … on ne se refait pas. Je n’ai pas de commande numérique, je n’utilise pas d’outils à plaquettes … :oops:
    Dan
     
  10. JeanYves

    JeanYves pilier

    Messages:
    8 887
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Bonsoir ,

    ON dit que la precision de tracer-pointer-percer est d'environ -+0.2 .
    Je pense que c'est difficile de faire mieux ! ,
    et ça depend bien sûr des moyens utilisés , de l'adresse de la personne , etc ...
    Sinon des vis ne servent pas pour positionner 2 pièces ! , il doit toujours y avoir du jeu dans les trous de passage ...
    (C'est même normalisé )
     
  11. schneiderj

    schneiderj à définir

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
    Mon propos n'est pas de placer mes trous au centième, millième... de millimètre, mais d'avoir au final un montage qui puisse être assemblé sans avoir à forcé. Et pour moi cela sera une première !

    Et ce poste m'a permis d'apprendre quelques solutions pour y arriver.

    Pour ce qui est de l'adresse, je débute.
    La machine et l'équipement sont correctes. Mais il faut que j'apprenne.

    Jean-Marie
     
  12. JeanYves

    JeanYves pilier

    Messages:
    8 887
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Vous devriez preciser ce que vous voulez faire !? avec quelle machine !!??
    Avec ce que vous ecrivez on ne peu partir dans plusieurs directions ...
    Les "Touch point Sensor" (pinule de centrage en francais ) sont pratiques sur fraiseuse .
     
  13. schneiderj

    schneiderj à définir

    Messages:
    308
    Inscrit:
    5 Août 2010
    Localité:
    Yvelines
    Bonjour,

    le montage sera un réducteur à vis sans fin (voir schéma dans ce document). J'utilise une fraiseuse ProMax FX383.

    J'ai fait mes premiers essais hier en recherchant l'origine de la pièce avec une pointe placée dans le mandrin de la fraiseuse. Mes trous sont placés à environs +/- 0.1 mm. Mais c'est fastidieux. Je vais essayer avec un cimblot et une équerre cet après midi.

    Pour le taraudage de mes trous, vaut-il mieux le faire avec un jeu de trois tarauds, ou un taraud à une passe (je travail de l'aluminium) ?

    Merci
     
  14. Arpette

    Arpette à définir

    Messages:
    470
    Inscrit:
    31 Janvier 2010
    Localité:
    Ile de France
    Salut
    3 tarauds pour le taraudage manuel et généralement un taraud pour le taraudage machine.
    Il est plus facile dans l’acier de passer un taraud ébaucheur puis le taraud de demi finition (éventuellement en fonction de l’épaisseur ou de la profondeur de taraudage) puis le finisseur.
    Le taraud unique appelé taraud machine et pour les long : taraud enfilade nécessite un effort plus important pour l’usinage.
    Dans l’alu, le problème de l’effort ne se pose pas donc (moi j’utilise les deux solution).
    La seule consigne impérative c’est de respecter pour l’alu un diamètre de perçage le plus petit possible pour avoir un filet le plus complet possible.
    La bonne formule pour l’alu est : Diamètre du taraud – (1,3 x pas du taraud x 0,93)
    Exemple pour un M8
    Dans l’acier 8 – 1,25 = 6,75
    Dans l’alu, le cuivre, la fonte 8 – (1,25 x 1,3 x 0,93) = 6,5

    Maintenant si tu dois démonter et remonter souvent tes vis dans ton bloc d’alu il est souhaitable de monter des filets rapportés type héli-coil ou un insert (douille auto taraudante) en acier
    Dan

    Si tu utilises une fraiseuse, avec la table croisée et les verniers, tu n'as plus aucun problème pour ton perçage ...
     
  15. JeanYves

    JeanYves pilier

    Messages:
    8 887
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Bonjour ,

    "J'ai fait mes premiers essais hier en recherchant l'origine de la pièce avec une pointe placée dans le mandrin de la fraiseuse. Mes trous sont placés à environs +/- 0.1 mm. "

    De cette maniere , j'ai des doutes sur la precision :=))
    Dans le temps , ON nous apprenait a tangenter avec une pige de 8 ou de 10 , en pince , sur le bord de la pièce qui comportait un trait de feutre ou de craie ...
    Depuis longtemp il y a la pinule de centrage mecanique ou electrique qui sont bien plus pratiques et rapides .
     
Chargement...
Articles en relation Forum Date
percer en bout sans partir complètement de traviole Trucs et astuces 2 Juin 2014
Percer du carrelage en grès cérame Trucs et astuces 8 Mai 2014
percer un bout de tôle sans danger Trucs et astuces 26 Avril 2014
Percer dans l'axe sur une perceuse à colonne Trucs et astuces 5 Mars 2014
Percer de l'acier trempé Trucs et astuces 26 Janvier 2014

Partager cette page