1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

JANTES EN ALUMINIUM

Discussion dans 'Autres' créé par ATTOSS19, 19 Février 2009.

  1. ATTOSS19

    ATTOSS19 Apprenti

    Messages:
    120
    Inscrit:
    29 Novembre 2008
    Localité:
    correze
    JANTES EN ALUMINIUM
    BONJOUR A TOUS,

    j ai une jante en alu de mon auto qui et voilée , comment je pourrais la faire devoilée , je sais qu on peut la chauffé, mais quelle et la bonne temperature, merci , de votre aide ,
    daniel
     
  2. Turbo

    Turbo Compagnon

    Messages:
    647
    Inscrit:
    3 Septembre 2008
    Localité:
    RP
    JANTES EN ALUMINIUM
    il y a un atelier en france qui fait ce travail selon les régles de l'art, j'ai fait réparer des jantes la bas (une avait 35mm de voile et 10mm de saut !), le patron est trés démonstratif et m'a fait la visite et explications, conclusion, ce n'est absolument pas un travail qu'on peut faire soi même sans experience ! et attention car d'autres ateliers existent mais certains travaillent au verinage (ce qui n'est pas correct - risques micro fracture dans la matiére - sauf cas trés particuliers) donc je ne ferais confiance qu'à lui pour les jantes et cadres

    le lien : http://www.rc3d.fr/index.html

    un truc que j'avais jamais vu c'est qu'il utilise un méga flambard et pour l'allumer, il y a une flamme veilleuse allumée haut sur le mur et il démarre le chalu dessus et ca fait une gros BAM ! :shock:

    note : il faut que la jante vaille le coup (modéle rare ou cher) car le travail n'est pas donné

    [​IMG]
     
  3. Anonymous

    Anonymous Guest

  4. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    JANTES EN ALUMINIUM
    Bonjour à tous,

    Le système à veilleuse avec un bras sur lequel ou accroche le chalumeau entre deux opérations s' appelle un économiseur et çà fait PAF quand on rallume car les réglages de fonctionnement ont été conservés pour le redémarrage donc l' oxygène arrive à plein gaz si l' on peut dire.
    C'est un truc vraiment pratique, çà évite de poser le "flambard" allumé à plein n' importe où si on doit utiliser ses deux mains pour faire autrechose: redresser par exemple .
    Et on économise du gaz.
    Il faut savoir qu' avec une buse de 400l/h buse courante pour des travaux moyens tu vides ta bouteille d' acetylène de 2m3 en 5 heures et çà va vite!( bouteille pratic gaz)
    Donc on a interêt à couper entre deux opérations.Si tu n' a pas d'économiseur, il te faut fermer les robinets et cela nécessite de reprendre la procédure de rallumage et de réglage à chaque fois si tu décides d' arreter pour économiser.

    A+

    sapète1
     
  5. Youry

    Youry Ouvrier

    Messages:
    253
    Inscrit:
    6 Juillet 2008
    Localité:
    Guilleville 28
    JANTES EN ALUMINIUM
    j'ai déja fait refaire 2 jantes chez RC3D, rien à redire! de vrai pro, il fond un boulot impec. qu'elle soit voilé, tordu ou déchiré, ils la remettent nickel
     
  6. Turbo

    Turbo Compagnon

    Messages:
    647
    Inscrit:
    3 Septembre 2008
    Localité:
    RP
    JANTES EN ALUMINIUM
    sapete : c'est pas un économiseur, ça je connais, c'est un bruleur externe avec une flamme qui reste allumée en permanence, ce n'est pas relié au flambard qui est un modéle vraiment baléze, équivalent en oxy-acéte à un chalumeau à gaz de couvreur, le bec fait dans les 5 cm de diamétre et à l'allumage ça fait pas un petit PAF ca fait bien BLAM ! les clients sautent en l'air... :lol:
     
  7. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    JANTES EN ALUMINIUM
    Bonjour à tous,

    > Turbo

    Alors qu' est ce que c'est que ce gadget??
    Je pense que son gros flambard sert à ramollir ou à dégourdir l' alu au moment du redressage des jantes, mais son processus, il ne doit pas vous le montrer, je pense qu' il doit monter la jante sur un mandrin et qu' il doit appliquer des efforts avec des galets; un peu comme sur un tour à repousser en chauffant , mais là tout le problème est de donner de la plasticité à l' alu au moment du redressage et ensuite lui appliquer une sorte de revenu au four pour détendre les contraintes résiduelles.
    L' alu des roues n'est pas de l'AU4G (2017) ce doit être un AS10G ou quelquechose comme cela? Si quelqu'un a une idée là dessus?
    Ce gus est un voisin ; il est à Itteville dans l' Essonne , c'est pas loin du Loiret, j' ai quelques jantes de GTI un peu rabotées,mais sans grand mal, un jour, il faudra que j' aille le voir!


    A+

    sapète1
     
  8. Turbo

    Turbo Compagnon

    Messages:
    647
    Inscrit:
    3 Septembre 2008
    Localité:
    RP
    JANTES EN ALUMINIUM
    c'est ce que je disais dans mon premier post justement, NON il ne travaille pas par vérinage (sauf cas exceptionnels comme par exemple pour les tubes de fourche) mais par chauffe-retreinte, le big flambard sert à pouvoir faire des chauffes rapides sur une grosse zone/epaisseur, a ce que j'en ai compris, grosso modo, c'est la meme technique qui est utilisée en carrosserie pour déformer les panneaux sans y toucher, juste avec la flamme, tu imagine bien que si sur la tole ça ne marche qu'avec un oxy-acéte (si la chauffe n'est pas assez forte et localisée, ça ne marche pas), sur une jante ou un cadre, il faut un gros chauffage !

    j'ai fait réparer chez lui des jantes en tole d'aluminium (trés rare) si on s'amuse à frapper ou veriner, micro fissures et ecrasements locaux garantis !

    et je crois pas que son allumeur soit un gadget, vu la détonation au démarrage, je pense que si on fait ça avec un allumeur manuel (si encore c'est possible !), la main et les oreilles courent un certain risque en plus le bazar est long donc vraiment peu pratique

    sinon, va le voir, c'est un gars qui aime bien montrer et parler de ce qu'il fait (dans la limite du secret du tour de main ce qui est tout à fait normal), il se fera un plaisir de t'expliquer tout ça surement beaucoup mieux que moi !
     
  9. Al Mach

    Al Mach Ouvrier

    Messages:
    378
    Inscrit:
    13 Juin 2007
    Localité:
    Voiron (38), Bièvres (91)
    JANTES EN ALUMINIUM
    Bonjour,
    les jantes moulées en alu sont en AS7G03 ou AS11.
    Suivant les conceptions, elles peuvent êtres traitées
    thermiquement ou non. On recherche des alliages
    ayant de bonnes propriétés de fonderie et une
    bonne ductilité (résistance à la fatigue et aux chocs.
    C'est bien sûr une pièce de sécurité? J'ai fait il ya
    quelques années une expertise sur des produits
    d'importations avec lesquels il y a eu quelques incidents:
    qualité pas belle à voir.
    Le fabricant Gotti faisait des roues composées
    d'une jante fluotournée et un moyeu moulé.
    A+
     
  10. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    JANTES EN ALUMINIUM
    Bonjur à tous,

    >Turbo, je croyais que les chaudes de retrait ne s' opéraient que sur de la tôle d'acier , pièce mince en général.
    Sur des jantes , il faut que l' épaisseur soit mince pour cela et que le matériau supporte bien les contraintes thermiques dues au différentiel de température.Le processus par chauffage refroidissement local me laisse sceptique????
    J' ai vu effectuer des chaudes de retrait, il y a une vingtaine d' années chez CIMT à Valenciennes , ils fabriquaient des voitures de chemin de fer et amélioraient la présentation des tôles extérieures en les replanant de cette façon: un coup de chalumeau chauffeur, un coup de marteau postillon et rapidement un contact au chiffon mouillé pour refroidir.Mais çà, c'était du gros et robuste, à l'ancienne!!

    >Al Mach

    AS7G sur les jantes Delta Mics des années 70, est ce vrai que les caractéristiques mécaniques de ces alliages se dégradent avec le temps passé par murissage?

    A+

    sapète1
     
  11. michel19

    michel19 Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    Corrézien mais pas coujou
    JANTES EN ALUMINIUM
    Pour info: la ductilité (aptitude à s'allonger ou à s'étirer en fil) ;la résilience (résistance aux chocs).
     
  12. stihlman

    stihlman Ouvrier

    Messages:
    298
    Inscrit:
    25 Juillet 2008
    Localité:
    lorraine
  13. Al Mach

    Al Mach Ouvrier

    Messages:
    378
    Inscrit:
    13 Juin 2007
    Localité:
    Voiron (38), Bièvres (91)
    JANTES EN ALUMINIUM
    Pour la ductilité et la résilience, j'ai effectivement
    pris un raccourci. Si lors du traitement thermique,
    on favorise la ductilité, on favorise aussi la
    résistance à la fatigue et la résilience. Un
    alliage plus ductile est aussi plus résilient.

    Pour les alliages AS7G, si on laisse de côté la corrosion,
    les caractéristiques mécaniques ne se dégradent pas, mais peuvent évoluer avec le temps à l'échelle de plusieurs siècles.
    On peut avoir un revenu à température ambiante (maturation),
    et suivant l'état initial soit une perte de Rm pour un gain de A%
    ou le contraire.
    D'autres alliages peuvent avoir un revenu à température ambiante
    en 5 jours, ce qui est le cas de AU5GT.
    Pour les alliages n'ayant pas subit de trempe, il n'y a pas d'évolution.
     
  14. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    JANTES EN ALUMINIUM
    Re à tous,

    >stihlman: oui, mais y a-t-il vraiment des pros dans cette discipline?
    Il y a des gens qui redressent des roues alliage, mais je suis sûr que ce processus n' est pas orthodoxe et admis par les experts et organismes officiels de mécanique.
    Qu' en pensent les compagnies d' assurance, les Bureaux Veritas,la DRIRE,les organismes normatifs, etc?
    Déjà en réparation automobile certains dont le journal L' Argus ne sont pas chauds pour admettre le passage au marbre d' une coque de voiture prétextant, ce qui n' est pas faux, que le vérinage pour remettre en forme certains éléments, produit forcément de l' écrouissage, ce qui remonte la limite élastique Re près du Rm , limite à rupture en diminuant le A, allongement relatif possible, en d' autres termes s'il y a sollicitation au dela la limite élastique ,on arrive très vite à la rupture avec peu de déformations.
    Il en est de même des roues, organes encore plus de sécurité, je pense que même si le pro a des doigts d' or, il ne peut contrôler partout où il a agi, les propriétes mécaniques ou métallurgiques de sa pièce, en l' occurrence la roue, son moyeu, ses bras, sa couronne et les liaisons entre elles!
    Je dirai, on peut recharger les bords un peu contrariés par les trottoirs mais de là à redresser par chaudes de retrait les bras , le cercle, je n' en suis pas partisan!Même par un pro!Ceci défie un peu les lois de la mécanique.
    Il vaut mieux remplacer sa jante par une neuve plutôt que de se foutre en l' air ou pire tuer quelqu'un en perdant le contrôle! :?: :?: :?:

    A+

    sapète1
     
  15. Anonymous

    Anonymous Guest

Chargement...
Articles en relation
  1. lion10
    Réponses:
    16
    Affichages:
    4 265
  2. vincent13
    Réponses:
    11
    Affichages:
    2 235
  3. welldone
    Réponses:
    7
    Affichages:
    3 364

Partager cette page