1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox

Discussion dans 'Discussions générales sur la conception' créé par gugusse, 17 Décembre 2008.

  1. gugusse

    gugusse Ouvrier

    Messages:
    377
    Inscrit:
    25 Novembre 2008
    Localité:
    Entre Troyes et Chalons en Champagne
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    Salut,
    Je me posais une question sur les efforts de coupe et la fabrication de CNC.
    La majorité des CN que je vois fabriquée sont limité à l'alu par faute de rigidité. Ayant bosser sur CN classique je peux comprendre qu'une fabrication maison ne resisterai pas (passe de 5mm sur une largeur de 16mm dans l'acier ca fait un bordel monstre).
    En revanche je me demandais si certains d'entres avez deja pensé UGV ( pour les nouveau : Usinage Grande Vitesse ). Car son but premier est d'usiner rapidement, en prennant de faibles passes ce qui a pour but de ne pas transmettre d'energie calorifique à la piece mais aussi avoir de faible efforts d'usinage enfin dans la limite du raisonnable ( je ne vise po à faire des passes industriel ).
    Voila donc ce qui me vient à l'esprit utiliser des moteurs de broche (de puissance suffisante) à haute vitesse de rotation (20/24'000tr/min mini), de fraises de qualité (hum hum peu de fournisseurs a mon gout en font), apres il faut des axes "précis" et vif.
    Point de vu mecanique pensez vous possible de realiser ceci pour obtenir quelque chose de correct? Bien sur sans multiplier son prix par 2 ou 3.
    D'un point de vu electrique ca suivrait?
    Merci de vos reponses, car a mon habitude je repars ou utilise les machines industriel donc niveau conception je ne connais po tout.
     
  2. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    Celui qui a sous les yeux une CNC industrielle qui fait de l'UGV est à même de savoir qu'est ce qu'il faut réunir comme matériel pour en faire une "à domicile". Il n'y a aucun doute que c'est possible en théorie mais faut-il en avoir la compétence et le budget. Le budget d'autant plus qu'il est peu probable qu'un particulier parvienne à faire du premier coup un objet parfait puisque dans l'industrie on n'y parvient généralement pas.
    Mais le rôle de l'UGV n'est-il pas de diminuer le temps-machine ? celui qui donne toute sa consistance à la facture. Généralement l'amateur n'a pas ces préoccupations
     
  3. MaX-MoD

    MaX-MoD Compagnon

    Messages:
    2 306
    Inscrit:
    17 Avril 2007
    Localité:
    Annecy (74)
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    moi, moi! :)

    Voila tout le problème :lol:
    Tout dépend des matériaux utilisé pour le bâtis qui doit être très rigide. Le béton peut être une solution pour avoir à moindre coût un bâtis énorme (http://www.usinages.com/etude-et-realisation-de-ma-fraiseuse-cnc-batie-en-beton-t383.html), très rigide et qui absorbe très bien les vibrations, mais on ne peut l'utiliser comme on utiliserait de l'acier ou de l'alu!
    Les gros IPN UPN peuvent aussi être une solution (bigcn.free.fr) mais selon qui tu connais et où, la facture peut être multipliée par 5 voir plus!

    Il y a de tout : pas à pas, servos DC, servos AC, encodeurs rotatifs et règles en verre... Pour avoir le top il faut y mettre le cash : un servo AC 1/2KW et son contrôleur ~200€ (d'occas, et au minimum), un servo DC de même puissance avec son contrôleur, c'est déjà moins cher mais généralement moins performant.
    Pour les règles en verre (le top niveau précision, genre 5µm ou moins) il faut compter mini 200-300€ pour un modèle de plus de 50cm.

    Entre "l'entrée de gamme" et le top du top, la facture peut gagner un '0' sans trop de difficulté.
    Mais là encore, selon qui tu connais, où tu bosses etc., tu peux avoir de super plans et t'en tirer très très bien niveau tarif!
     
  4. gugusse

    gugusse Ouvrier

    Messages:
    377
    Inscrit:
    25 Novembre 2008
    Localité:
    Entre Troyes et Chalons en Champagne
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    Pour avoir des UGV sous les yeux, ceci ne derange po je vous prends celle de l'ecole demain lorsque je passerai aux ateliers, je ne connais po toutes ses caracteristique mais la broche monte deja a 40'000tr, les avances sont inconnues.
    Sinon les 2 années precedent j'ai entretenu une UGV Realmeca donc je sais parfaitement comment ca fonctionne (d'ailleurs j'y ai fait mon stage chez eu en tant qu'ouvrier sur UGV la moitié du temps et là c'était du +/- 0.03mm a des avances de plus de 2m/min)

    Pour repondre au but de l'ugv, son but premier etant reduire les couts par les temps d'usinage (debite plus). Les autres étant les états de surface, ne pas faire chauffer la piece lors de l'usinage (la fraise passe tellement vite et ne retirant pas de grosse passe la chaleur de l'arrachement du metal par dans le copeaux)


    J'avais deja vu le post sur le bati en beton, je verai plutot quelque chose du type "mecanosoudé"

    Sur le point des actionneurs tu as l'air de mieux t'y connaitre que moi, j'en ai recuperer un d'une machine CN malheureusement la plaque signalitique (autocollant!) est effacé donc je n'ai aucune donnée car au moment ou je l'ai changé j'ai pas pensé a recopier celle du nouveau, je sais juste qu'il a 2bobinage (donc 4fils) et qu'il a un codeur incremental a son cul... Point positif j'ai le codeur en complet etat de marche le moteur merite un remise a neuf! Une idée PaP? Servo DC/AC?
    Dossier photo a venir pour les curieux!

    Pour la precision je sais qu'ils utilisent a Realmeca des capteur precis a 0.001m pour obtenir une repetabilité correct (répetabilité d'erreur pour un diviseur... 7sec d'angle au pire)
    Dès que je serai en stage j'irai voir mon ancien chef savoir s'il a pas des bon plans sur des trucs interessant qui partirai a la poubelle. (j'entends par là moteur, codeur, vis a bille, glissiere...)
    Car au moment ou j'y étais ils ont mis un tour a la ferraille malheureusement j'ai po tilté pour y recuperer de la piece.
     
  5. MaX-MoD

    MaX-MoD Compagnon

    Messages:
    2 306
    Inscrit:
    17 Avril 2007
    Localité:
    Annecy (74)
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    Niveau actionneurs, ça commence à venir, oui.

    2 bobinages, 4 fils, pas à pas certainement. tu sens des crans en tournant l'axe?

    0.001µm de précision peut être pas, mais même résolution ça m'étonne... à part par interférométrie, je ne vois pas de technique qui permette ça! tu aurais plus d'infos? ça m'intéresse :wink:

    Comme je te le disais, le budget dépend pas mal de l'environnement dans lequel on est. Si tu es dans une boite qui jette de tout à tout va, tu peux t'en sortir avec du matos ultra pro (un peu usé certes) pour que dalle :roll:
    J'espère pour toi que la chance te sourira :wink:
     
  6. gugusse

    gugusse Ouvrier

    Messages:
    377
    Inscrit:
    25 Novembre 2008
    Localité:
    Entre Troyes et Chalons en Champagne
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    Pour ce qui est du moteur l'axe ne tourne plus d'ou un changement de roulement necessaire!
    Je saurais d'ici janvier si je peux obtenir du matos gratuitement, meme si je dois faire des voyages (je suis fan des encombrants dans le train :) ) pour le ramener je m'en fiche!
    En revanche voici la doc technique de la machine sur laquelle j'ai bossé 2ans au lycée, tu peux y voir resolution de 1µm (erreur de ma part sur mon precedent post j'edite!) pour obtenir des erreur de l'ordre de 1/100°m
    http://www.realmeca.com/imgs/pdf/RV3-fr.pdf
     
  7. MaX-MoD

    MaX-MoD Compagnon

    Messages:
    2 306
    Inscrit:
    17 Avril 2007
    Localité:
    Annecy (74)
    Fraiseuse homemade, UGV et usinage acier/inox
    1µm, ok tu me rassures :wink:

    Tiens, de l'Epoxy-granit!
    En tout les cas c'est une machine qui a l'air sympa :-D
     
Chargement...

Partager cette page