1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Fabrication platine Vinyle

Discussion dans 'Divers' créé par samlepirate, 18 Avril 2014.

  1. samlepirate

    samlepirate Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    18 Avril 2014
    Fabrication platine Vinyle
    Bonjour à tous,
    Passionné de hifi, et plus particulièrement de vinyle, je suis à la recherche de plans pour élaborer une platine Maison.

    Je travaille dans un atelier d'usinage et je trouvais intéressant d'allier la théorie à la pratique.

    J'ai déjà des idées: une platine non suspendue donc avec un plateau assez massif.

    Je suis ouvert aux proposition en échange de quoi je me dis que construire une platine supplémentaire en échange d'informations devrait être faisable.

    Cordialement.
     
  2. eternity78

    eternity78 Compagnon

    Messages:
    1 126
    Inscrit:
    22 Août 2009
    Localité:
    FR-70 Haute Saone
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  3. homersimpson62

    homersimpson62 Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    7 Janvier 2013
    Localité:
    Region Bordelaise
    Fabrication platine Vinyle
    bonjour
    sans vouloir lancer de polémiques , ce ne serait pas le contraire qu il faut faire ? un plateau lourd sur amortissement pour "filtrer" les vibrations?
    un plateau ou une structure lourde sans amortissement va vibrer aussi bien qu une légère .
    la solution ultime a ete trouvée dans les années fin 70' par lenco et autres . plateau hyper lourd /moteur "central direct" -- amortissement -- recaisse lourde sur patins amortissant
    c etait le top , on a jamais fait mieux
     
  4. samlepirate

    samlepirate Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    18 Avril 2014
    Fabrication platine Vinyle
    Disons, que je veux faire quelques essais mais j'ai vu récemment la platine Epure: moins de trente pièces en mouvement, plateau très lourd car visiblement plus c'est lourd plus ça absorbe.
    Je pense que pour l'équilibre il y a un usinage parfaitement concentrique et un alésage rodé pour l'état de surface (j'ai entendu parler d'accouplement sans roulement duplex dans céramique )

    J'ai la matière pour mon essai:

    Galfon épaisseur 70 mini

    Pour la platine je vais m'inspirer de ce qui se fait déjà mais il me manque les positionnements d'implantation

    Puis, je veux faire une phase deux au niveau du plateau

    Aluminum évidé sous pression d'huile (rempli d'huile et étanche of course.

    J'utilise des outils carbures avec noyau rempli d'huile, je pense que le résultat pourrait être pas mal

    Je peine un peu pour l'axe d'entrainement: j'ai pensé fin, en superduplex ou inconel, s'il m'en reste, en goupille à 1/2%
     
  5. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 355
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Fabrication platine Vinyle
    Parler du plateau sans y associer la motorisation c'est à mon avis "ne regarder qu'un côté de la médaille". C'est l'ensemble qui doit être l'objet de la réflexion et de la recherche de bonnes solutions.
    La masse du plateau était un critère à l'époque où les moteurs n'avaient pas la régularité de rotation souhaitée : on y associe un volant d'inertie qui régularise la vitesse de rotation.
    Stan
     
  6. samlepirate

    samlepirate Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    18 Avril 2014
    Fabrication platine Vinyle
    Pour la motorisation,

    je pense désolidariser du reste en le noyant dans un bloc alu ou laton

    de même pour le bras

    je planche sur le type de moteur mais je crois avoir trouvé
     
  7. bequet gilles

    bequet gilles Compagnon

    Messages:
    777
    Inscrit:
    21 Mai 2012
    Localité:
    Cergy Pontoise
    Fabrication platine Vinyle
    Bonjour

    il y a pas mal d' années je me suis fabriqué quelques platines.j' avais opté pour un plateau tripode qui a masse égale donnait de meilleur résultats du je

    croix a l' inertie.pour le bras j' ai fini par opter par un bras en S type sme pour minimiser l' erreur de piste (c' était juste le début des bras tangentiels).le plus

    embêtant était la souplesse de la courroie. dans toutes les platines que j' ai eu celles qui mon données le plus de satisfactions etaient des "Thorens"

    moteur direct drive correction de la vitesse 50 ou 100 fois par secondes (je ne me rappelle plus) je les ai toujours depuis plus de trente ans .

    cordialement gilles
     
  8. Doctor_itchy

    Doctor_itchy Modérateur

    Messages:
    3 554
    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Fabrication platine Vinyle
    quelque idée

    moteur "brushless" directement monter sur le plateaux

    suspention + "roulement" sur coussin d'air :) plateaux aussi

    bras SME inox , tout sur roulement , base en alu massif , plateaux en alu massif ou marbre composite rectifier

    ect ect :)
     
  9. SHADOCK11

    SHADOCK11 Compagnon

    Messages:
    589
    Inscrit:
    6 Février 2009
  10. bequet gilles

    bequet gilles Compagnon

    Messages:
    777
    Inscrit:
    21 Mai 2012
    Localité:
    Cergy Pontoise
    Fabrication platine Vinyle
    bonsoir

    j' ai vu des plateaux montés paliers lisses laiton axes inox + une bille en butée qui étaient pas mal du tout. pour le bras il y a eu aussi le système de 2 ressorts
    antagonistes (2 de chaque cotés) pour creer un axe fictif .il y a une multitude de possibilités c' est surtout la qualité de la réalisation qui fait la difference.

    cordialement gilles
     
  11. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 355
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Fabrication platine Vinyle
    C'est sûr que des paliers lisses (axe en acier trempé ou cémenté et rectifié et coussinets autolubrifiants en bronze poreux) constituent une très bonne solution car sinon avec des roulements à billes il faut des ABEC7 au moins et surtout triés en bruit. Du moins autrefois cela existait.
    Stan
     
  12. PsykoK

    PsykoK Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    5 Juin 2007
    Localité:
    Village neuf
    Fabrication platine Vinyle
    Slt,


    Etrange on trouve toujours les mêmes sur ce genre de toto.
    En tout cas beau projet, j'ai aussi le même type de projet dans mes tiroirs :)

    Pour commencer le top a mon avis c'est un système a palier inversé et pas de roulement.
    Un point important est d'avoir une rainure sur le palier pour faire remonter l'huile.


    Un peut de lecture:
    http://rstaudio.de/TT1/tt1_de.html
    http://www.teresaudio.com/project/index.html
    http://www.soundscapehifi.com/scheu-premier-setup.htm


    Pour le moteur je peux pas encore trop te dire j'ai pas encore creuse la question.

    Alex
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  13. PsykoK

    PsykoK Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    5 Juin 2007
    Localité:
    Village neuf
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  14. PsykoK

    PsykoK Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    5 Juin 2007
    Localité:
    Village neuf
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  15. domi.U&M

    domi.U&M Compagnon

    Messages:
    1 990
    Inscrit:
    25 Août 2011
    Localité:
    région bordelaise
    Fabrication platine Vinyle
    pourquoi des paliers? avec les puissants aimants actuels, un palier magnétique semble bien adapté! en ce qui concerne le moteur: c'est le plateau porte disque qui forme le rotor. si on veut aller plus loin, pas de palier magnétique: le plateau rotor est en lévitation sur les bobines de stator. le tout générant un champ tournant. ça, ça a de la "gueule". et pour finir, une lecture optique du sillon. bon, tout ça existe et c'est plus de l'électronique que de l'usinage...

    si on veut usiner sans electronique, le challenge est de minimiser les fluctuations de la vitesse du moteur, de la transmission, et réduire au maximum les vibrations des axes. Donc, moteur courant continu, courroie d'entrainement plus plateau lourd pour réduire les fluctuations, et paliers lisses coniques.

    Reste le bras: le bras tangentiel "inventé" par b et o est une ineptie: la matrice des bons disques a eté gravée pour que ceux ci soient lus avec un bras sur pivot (dont l'angle d'incidence change avec la position par rapport à l'axe de rotation du disque). Par contre, usiner un "bon" bras est le vrai et seul point complexe d'une platine: réduire les résonnances, avoir un amortissement en phase avec la masse et le centre de gravité de la cellule ainsi qu'avec la suspension de la pointe de lecture. Là, il y a du boulot!
    C'et bien pour ça que les platines professionnelles dissocient le bras du reste de la platine. Le bras et son support forment un ensemble, que l'on pose sur ou à coté de la platine! ah là là, mes bricolages de jeunesse: le tuning de platine pour mieux "emballer" sur des slows avec des basses de ouf! Pour l'ampli et les enceintes, un autre jour... :supz:
     
Chargement...

Partager cette page