1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

électroérosion à fil

Discussion dans 'Électro-érosion' créé par riadhtr, 28 Décembre 2009.

  1. riadhtr

    riadhtr Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
    électroérosion à fil
    bonjour,
    j'ai un petit dossier à préparer concernant l'électroérosion à fil et je n'ai pas trouvé les paramètres d'usinage.
    est ce que quelqu'un connait le procédé et ses paramètres?
    Merci
     
  2. grenouille32

    grenouille32 Compagnon

    Messages:
    1 857
    Inscrit:
    4 Octobre 2009
    Localité:
    Suisse-Jura bernois
  3. riadhtr

    riadhtr Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
  4. Vincent BARRE

    Vincent BARRE Apprenti

    Messages:
    81
    Inscrit:
    28 Novembre 2009
    Localité:
    Vendée
    électroérosion à fil
    Electro-érosion

    Bonjour,
    Pour commencer, tu peux aller sur les sites des fabricant : FANUC, AGIE, CHARMILLE, SODIC, MITSUBICHI ....
    L'éléctro-érosion est un procédé complexe, pour résumer, un fil se déroule en continu (quelques cm/min à plusieurs mètres) diamètre de 0.1 à 0.3 mm, avec une tension de l'ordre de 1000 gr. le fil est dans l'eau, la num mesure la distance avec la résistivité, cette tension de référence défini le gap (passage) et quand elle est atteinte, la puissance est passée (quelque A de 90 à 160V).
    C'est des condensateur qui définissent la puissance. Un arc électrique se forme entre le fil et la pièce, un processus de détonation et de décomposition de l'eau et du métal "ronge" la pièce et le fil (c'est pourquoi il se déroule en continu). Un cratère se forme, les "déchets" sont évacués par l'eau sous pression (15 bars), l'eau est filtrée et dé ionisée pour conserver la résistivité de l'eau qui sert de mesure de gap et d'élément conducteur de la déflagration.
    Les paramètres sont trés variables suivant le diamètre de fil, sa qualité, sa vitesse de déroulement, sa tension, mais aussi la qualité de la pièce à usiné, les paramètre de vitesse, de hauteur de coupe, la qualité de l'eau.
    Quand on ne connait pas encore les bons paramètres, on rentre doucement, petite puissance, défilement du fil rapide, eau à fond, ensuite on pousse les paramètres pour être dans une zone d'usinage stable en avance, tension et courant en veillant que le fil ne crame pas (risque de casse).
    En espérant avoir apporté un peu d'eau à ton moulin,
    Cordialement.
     
  5. riadhtr

    riadhtr Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
    électroérosion à fil
    Merci
    donc si je comprend bien les paramètres de coupe sont:
    1 la vitesse d'avance
    2 la vitesse de déroulement du fil
    3 la tension et l'ampérage du courant
    4 le débit de l'arrosage
    alors c'est quoi le T /ON et T /OFF :?:
     
  6. Vincent BARRE

    Vincent BARRE Apprenti

    Messages:
    81
    Inscrit:
    28 Novembre 2009
    Localité:
    Vendée
    électroérosion à fil
    Salut,
    ........
    J'ai répondu en pensant avoir affaire à un débutant, là le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.
    Dans ce que je t'ai dis avant, le cycle se résume par :
    - déroulage du fil
    - approche à la tension du gape
    - allumage des condos et mesure des paramètres
    - retour au début.
    Pour être simple, Ton/ Toff est le temps de grignottage (destruction du fil (sans casser))/ temps de régénération du fil.
    Encore plus simple : si tu mange ton fil sur 100 mm, et que ton fils défil lentement, il te faut un Toff plus long pour attaquer à nouveau, au moins le temps de dérouler 100 mm de fil si tu es en finition.
    Ton/Toff correspond à ton de travail / temps de régénération de fil et d'approche.
    J'ai pas eu le temps de relire précisément ta réponse, je regarde et te répond, mais concernant les paramètres, chaque machine est livrée avec des grilles de paramètres suivant les matériaux, épaisseurs, angles d'usinages, ....... le catalogue de la redoute, sans les images ...
    Je regarde ta réponse et te réponds sur les paramètres...
    Cordialement
     
  7. Vincent BARRE

    Vincent BARRE Apprenti

    Messages:
    81
    Inscrit:
    28 Novembre 2009
    Localité:
    Vendée
    électroérosion à fil
    suite .....

    :homer:
    Ca y est j'ai remis le doigt dedans.
    c'est malheureusement pas aussi simple que ça...
    Le premier paramètre, c'est la valeur de dé-ionisation de l'eau (et sa T°) et la hauteur et angle de coupe.
    tu m'as posé la question Ton / Toff, mais avant ça, il y a la question aspersion / immersion : les EDM pour les faibles épaisseurs (ou celles du passer) sont à aspersion (ex : FANUC série W0 à x, Charmilles EF630 ...), une buse qui est en ligne avec le saphire et le guide fil, projet l'eau à 15 bars, d'ou élimination des copeaux, ça marche bien si tu ne coupe pas à plus de 10° et sur des petites hauteur (environ 150 mm).
    Ensuite vient l'immersion, 30 à 45 ° réalisable, mais l'eau ne suit plus, du moins à 15 bars, des hauteurs de 300 voir 450 mm sont envisageables, mais beaucoup moins vite.
    Ton fil fait 0.25 de diamètre, il passe X A de section, plus la pièce est haute, plus ton avance est faible.
    Sur les électro-érosion, il y a une fonction "short", c'est pas cool, tu avance plus vite que tu n'érodes, ton fil ne passe pas la puissance, et si tu monte en condo, tu crame le fil, retour à la case départ....
    Merde, comment faire simple quand c'est compliquer...
    Ta dé-ionisation, ta hauteur de coupe, ta matière vont te donner une puissance maxi à passer, les autres paramètres en découlent (Ton/Toff, vitesse de fil, condos, ....).
    Dernier point :c'est une CN, donc tu as un gars qui programme, avec un décalage de fil, il fait 0.25 de diamètre, mais coupe à 0.32. L'art vient maintenant : trouver les bons paramètres pour couper à 0.32 et un état de surface.
    Plus tu met de puissance, plus l'état de surface est pourri (mais fait rêver une fraiseuse), moins tu mets de puissance, plus tu approche le miroir... mais plus tu bouffes de fil, de temps machine ....
    Dernier point : la qualité du matériau à usiner, une paille, une m.... de quoi que ce soit, tu pousses les paramètres, le gape s'envole, la pièce est hors tolérances, tout est faux..., avec des inox pour la plasturgie (Thyroplast)on a fait des miroirs pour les parfuns (flaconnage) mais avec des matériaux de M, tu fais de la M, et là, l'électro-érosion ne se trompe JAMAIS.
    J'essais de te faire des esquisses de tout ça demain, si j'ai le temps ... nouvel an ...
    Si tu as besoin d'une relecture pour ton mémoire, passes le moi par MP.
    Cordialement.
    NB: que l'électro-érosion ne te flingue pas tes fêtes !!!!
     
  8. riadhtr

    riadhtr Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
    électroérosion à fil
    Merci
    en fait mon mémoire concerne l'optimisation de l'usinage des carbures par électroérosion à fil
    comme je commence la partie bibliographique j'ai déjà étudiés plusieurs articles sur l'état de la recherche dans ce domaine (dominé par les asiatiques)
    mais en parcourant les articles je me suis rendu compte que j'allais un peu vite car je ne maitrise pas l'aspect technologique du sujet et pour moi c'est un problème même si plusieurs chercheurs n'ont jamais touché une machine outil (il ne s'intéressent qu'à l'aspect numérique du problème)
     
  9. Vincent BARRE

    Vincent BARRE Apprenti

    Messages:
    81
    Inscrit:
    28 Novembre 2009
    Localité:
    Vendée
    électroérosion à fil
    Erosion et carbure : vaste sujet ...

    Salut riadhtr,
    Les carbures s'usinent très bien en électro fil mais à 2 conditions : être conducteur (même avec une forte résistance) et d'être super homogènes.
    Les machine sont auto-adaptative, et c'est la décharge précédente qui sert de base de mofif pour la suivante. Sur les machines, tu peux créer une banque de données concernant le matériaux (souvent fournis avec la machine) et dans l'art des paramètres, c'est souvent la machine en auto adaptatif qui trouve les meilleurs paramètres. Pour les carbures, j'utilisais un fil spécial revêtu de zinc et relativement poreux avec une eau au alentour de 1 ohm/cm, et filtre neuf, pas trop de débit d'eau (du fil Charmille sur une Fanuc ...) Resultats nickel ... J'ai fait du dépannage pour un voisin menuisier indus, mes plaquettes marchaient mieux que celle du fabriquant.
    Le générateur de courant est aussi très important, il y a quelques années, on travaillait sur décharge de condo (année 90), avec la technologie, les transistors de puissance permettent de gérer tension et intensité pendant l'éclatement. Certains ont ajouté une petite composante inverse en fin d'étincelle pour annuler l'effet électrolytique qui rongeait les alus et oxydait les inox avec dépôt de laiton en entrée de fil, cette composante n'est pas à négliger, je pense même que dans le cas de carbure, avec une bonne buse et pression d'eau, un 2/3 - 1/3 doit être efficace avec un état de surface très propre et une bonne vitesse.
    J'espère t'avoir aidé un peu, et tien nous au courant quand tu aura passé ta soutenance.
    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
     
  10. Vincent BARRE

    Vincent BARRE Apprenti

    Messages:
    81
    Inscrit:
    28 Novembre 2009
    Localité:
    Vendée
  11. faty

    faty Nouveau

    Messages:
    3
    Inscrit:
    17 Juillet 2011
  12. Vincent BARRE

    Vincent BARRE Apprenti

    Messages:
    81
    Inscrit:
    28 Novembre 2009
    Localité:
    Vendée
    électroérosion à fil
    Bonjour,
    je ne pense pas que ce soit en électro-érosion, c'est trop long et coûteux,
    ce doit être de l'emboutissage-forgeage, enfin je le vois mieux comme ça...
    Cordialement
     
  13. grenouille32

    grenouille32 Compagnon

    Messages:
    1 857
    Inscrit:
    4 Octobre 2009
    Localité:
    Suisse-Jura bernois
  14. narjes

    narjes Nouveau

    Messages:
    4
    Inscrit:
    26 Juillet 2016
    électroérosion à fil
    Bonjour , qu"est ce qu'on doit faire lorsqu'il y a une bavure sur la pièce au niveau d'attaque fil comment peut on modifier les paramètres d'approche fils :)
    Merci
    peut -on faire une multi coupe ?
     
Chargement...

Partager cette page