1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Decoupe textile CNC

Discussion dans 'Machines CNC d'autoconstructeurs type portique lég' créé par Paquito, 17 Septembre 2013.

  1. Paquito

    Paquito Nouveau

    Messages:
    48
    Inscrit:
    17 Septembre 2013
    Decoupe textile CNC
    Bonjour à toutes et tous !
    J'ai 22 ans, bricoleur depuis toujours et je me suis enfin lancé dans la construction de ma CNC.
    Elle est quasi fini (manque qu'a assembler l’électronique de commande à la mécanique) et fait 1*1m (90*90cm de surface pour usiner).
    Je l'ai conçu de façon à la rendre polyvalente et pouvoir aussi bien fraiser que découper des pochoirs avec un laser DVD de récup'.
    Pour la partie découpe fraisage etc de matière solide, je ne me fais pas de soucis.
    En revanche, je tiens beaucoup à pouvoir découper du tissus pour de la couture artisanale, et là j'avoue que je bloque un peu.
    J'ai pensé à plusieurs solutions, certaines plus ou moins réalisable mais je n'y vois pas de solution vraiment convaincante...
    Je développe. Soit :
    -utiliser le laser du graveur DVD récupéré. La puissance sera surement trop faible où le temps de découpe sera infiniment long et j'ai pas de quoi mettre plus de 40€ (étudiant et ruiné aujourd'hui :o ) dans un laser sur ebay.
    -utiliser un foret fin et customisé. Surement pas précis et bonjour les fils qui s’emmêlent.
    -utiliser un fer à souder fin. Ça risque de prendre feu et il faudrait être très précis sur la hauteur entre le fer et le support de la CNC. Et pour du coton, bonjour les dégâts.
    -faire un genre de cutter très fin qui monte et descend à la manière d'une défonceuse. Peu précis et assez "bordélique"
    -la solution qui me parait la plus faisable : mettre de l'aluminium sous le tissus et créer un arc électrique (du plasma quoi) qui découpera le tissus. Cependant, ça risque aussi de bruler et de ne pas être très précis.

    Quelqu'un a-t-il une idée faisable ou un conseil ?

    Je vous remercie !

    Paquito
     
  2. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Decoupe textile CNC
    il existe des machine industrielle pour couper le tissus : genre scie sauteuse mais avec une lame sans dent : très coupante , et le mouvement vertical de va et vient permet de couper d'un seul coup une grande epaisseur de tissus empillé

    je ne connais pas tous les detail ... sur quoi est posé le paquet de tissus a couper ? piece deja evidé suivant ce qu'il faudra couper ? mousse ou polystyrene expensé ?
     
  3. Paquito

    Paquito Nouveau

    Messages:
    48
    Inscrit:
    17 Septembre 2013
    Decoupe textile CNC
    Merci pour ta réponse moissan.
    C'est assez intéressant ce concept, je vais me renseigner plus en détail.
    Le soucis avec cette méthode est que cela ne me laisserait pas la même liberté de mouvement car la scie traverserait le tissus de part en part, et on le pourrait pas la "lever" comme un foret le ferait par exemple (je ne sais pas vraiment si ce que j'ai dit est bien clair). Ça ne me laisserait pas la liberté de mouvement ni la simplicité que je souhaite atteindre, pour faire plusieurs petits trous sans avoir à enlever la scie et la remettre par exemple.
    L'idée est de faire une couche unique de tissus, je ne me sens pas encore de passer à l'étape industrielle, peut-être pour plus tard :) !
    Je ne compte pas non plus mettre de soutient en polystyrène ou mousse en dessous, par soucis de pratique. Je pense qu'il est possible de faire sans, non ?
    Je précise que je ne compte pas atteindre non plus une qualité professionnelle, juste que la découpe ne soit pas trop anarchique et dangereuse.
    Merci encore.
     
  4. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Decoupe textile CNC
    pour que la lame scie par va et vient vertical il faut bien qu'elle traverse tout , donc qu'il y ai du vide en dessous ... il faut aussi un axe de plus sur la machine pour orienter la lame dans le sens ou ça avance

    j'ai vu ce systeme de decoupe a lame alternative pour coupe manuelle : on pose un papier ou est imprimé la decoupe a faire sur un paquet de tissus et on coupe tout le paquet en suivant le tracé

    pour fraiser avec une cnc ordinaire il faudrait impregner le tissus par une matiere dure et facilement soluble : le tissus impregné est raide comme de la tole et se fait facilement fraiser , ensuite on le lave ... pourquoi pas tout simplement du sucre ?
     
  5. Paquito

    Paquito Nouveau

    Messages:
    48
    Inscrit:
    17 Septembre 2013
    Decoupe textile CNC
    C'est une bonne idée le sucre, très ingénieux ! Je testerais ça dans les prochains jours avec une simple perceuse et je te dis si ça marche.
    J'avais aussi entendu parler de la découpe avec patron pour plusieurs couches d'un coups dans un reportage sur le Bangladesh.
    Sinon en couplant deux lasers de DVD, on atteint les 400/500mW non ? Dans ce cas ça pourrait fonctionner même si c'est un peu long ?
    Je suis vraiment novice niveau laser, je sais pas si ça s'additionne de la même façon qu'on peut le croire.
    Bonne soirée et merci toujours !
     
  6. yent

    yent Apprenti

    Messages:
    213
    Inscrit:
    27 Février 2013
    Localité:
    FR35 Rennes
    Decoupe textile CNC
    Sinon dans ta gamme de prix (plus un peu de bricolage) tu as ce genre de diode laser :

    http://www.ebay.com/itm/1-5W-1500mW-808nm-Laser-Diode-C-mount-with-FAC-lens-/221272135373?pt=LH_DefaultDomain_2&hash=item3384d8d6cd

    40$ livré (30€) pour 1.5W dans l'infrarouge ça marche pas mal, j'en ai une de 2W pour couper du vinyl.

    Ça produit un rayon avec une divergence de moins de 5 degrés, tant que ta cible n'est pas trop loin le spot reste petit (environ 1mm de diamètre à 5mm de distance, la puissance de presque 2000 soleils :p ).

    Il faut une alimentation régulée en courant (pas tension) qui débite environ 2.3 a 2.4A avec une tension mini de 2.2V, pour ça prendre une alimentation de PC et sur la sortie 5V mettre une source de courant réglée à 2.4A. On peu en faire une simple avec un transistor NPN type 2n2222 ou bc547, un NMOSfet type IRF540 sur un bon dissipateur (7W à disperser), 7-8 résistances de 2.2ohm/0.5W et une de 1kohm, moins de 7$ (5€) et il reste des composants à la fin.

    Coté refroidissement la diode se visse avec du M2, un radiateur de récupération gros comme la paume de la main et un petit ventilateur et c'est bon.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  7. Bth

    Bth Ouvrier

    Messages:
    487
    Inscrit:
    2 Février 2009
    Localité:
    Besançon25
    Decoupe textile CNC
    Bonjour à tous et à toutes,

    La découpe textile... vaste suget! Pour info: il faut aller voir la société LECTRA. C'est un fabricant français de machines de découpe de tissus et en plus des utilisateurs de Linux.
    En découpe j'ai vu passer toute l'évolution des technologies. Pour commencer la coupe à Eau en haute pression (2000 Bars): très précis mais il fallait faire sécher les bords du tissu. Ensuite est venu le Laser: bonne précision, rapid mais collage des bord par la fusion de la hauteur du matelas. (C'était un très beau laser.....) Et en dernier un couteau alternatif qui à donné entière satisfaction. Ce système de couteau alternatif est orientable sur 360° pour suivre les tracés. Des tables de découpe avec une longueur de travail de 10m par 1,5m avec aspiration pour tenir les couches de tissus.
    Et pour une fois c'est les Français qui nous on fait vivre cette belle aventure. Il sont toujours les leaders mondiaux des cette techniques.

    Bonne journée.

    Thierry
     
  8. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Decoupe textile CNC
    le laser est bien pour couper un seul tissus a la fois : la fusion des bord est plutot un avantage pour eviter que ça s'efiloche

    si cette diode laser de 1,5W suffit il ne faut pas chercher plus loin
     
  9. Paquito

    Paquito Nouveau

    Messages:
    48
    Inscrit:
    17 Septembre 2013
    Decoupe textile CNC
    Merci pour vos réponses !
    Yent ton laser ressemble a un bout de cuivre avec un trou dedans, comment il fonctionne ce truc ?
    Et en gros il faut que l'alim soit en courant constant avec 2.3 ampères pour 2.2V ? Si l'on dépasse un petit peu ça claque ?
    Après pour la dissipation, une "coque" métallique made in chez-moi avec ventilo, ça peut le faire ?

    Si c'est pas trop risqué (si je risque pas de la faire claquer trop facilement) je la commande dès que j'ai un peu plus d'argent).
    Merci pour cet éclairage !

    PS : ce marchand est-il fiable ? Un autre vends le même ou presque 10x plus chère...
     
  10. Morgan

    Morgan Ouvrier

    Messages:
    418
    Inscrit:
    27 Février 2012
    Localité:
    91510 Lardy
    Decoupe textile CNC
    Salut,
    Pour suivre l'idée de moissan, imprégner le tissus de sucre, n'a pas que des avantages, le sucre est très collant donc les outils pour couper vont s'user prématurément à mon sens, et il faudra de la puissance, par contre j'ai déjà entendu parler des anciens qui pour usiner des plastiques mou, leurs faisais prendre une douche à l'azote pour faire un usinage propre, il n'y aurais pas moyen d'adapter cette technique avec des moyens d'amateurs (autre molécule que l'azote)?, voici une piste de réflexion...
    au passage beau projet :wink:
    ++Morgan
     
  11. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Decoupe textile CNC
    impregner le tissus pour le rendre rigide et usinable est une solution , mais pas vraiment pratique , juste pour essayer

    il faut voir quelle precision de decoupe il faut , et quelle finesse de detail ?

    dans bien des cas un cnc qui promene une roulette coupante qui s'oriente toute seule comme un roulette de caddie peut faire l'affaire

    il faut un peu mettre au point la CAO pour maitriser ce qui se passe dans les virage

    sans CAO j'utilise les roulette pour couper le verre , pour couper le tissus de verre , de kevlar , ou de carbonne

    dans d'autre cas au lieu de roulette pour couper le verre , roulette plus grosse pour couper le carrelage

    dans tous les cas entre une surface en acier dur et une roulette dure tous les tissus sont coupé du premier coup
     
  12. yent

    yent Apprenti

    Messages:
    213
    Inscrit:
    27 Février 2013
    Localité:
    FR35 Rennes
    Decoupe textile CNC
    Le bout de cuivre (pas sûr que cela en soit) sert à fixer la diode sur le dissipateur à l'aide du trou, la diode est très petite, elle se trouve au niveau de la jonction du fil et du bout de cuivre, elle doit faire moins de 1x1mm. Noter que (sauf si mention contraire) l'anode (plus) est sur le bout de cuivre et la cathode (moins) est sur le fil.

    Il faut une alim avec un régulateur de courant (et non de tension) bien stabilisé, genre 2.3A +/- 50mA qui à pleine charge peut monter à au moins 2.2V en sortie.

    Il faut faire attention à la conception du régulateur car à 2.4A la diode marche encore mais à 2.5A elle claque !

    Il faut que malgré les 5W de chaleur qu'elle va dissiper la diode reste la plus froide possible, donc le plus gros sera le mieux, exemple dissipateur 2°C/W plus ventilo. Idem que pour le courant si la température de la diode dépasse la barre des 85°C elle rique d'être dégradée, passé 135°C elle sera bonne à changer !

    Ce genre de dissipateur (en termes de taille) par exemple : http://www.selectronic.fr/radiateur-pour-to3-ml41.html

    Par expérience ceux qu'on peut récupérer dans les alims de PC sont loin d'être suffisants, même avec ventilo, ce genre de diode voit sont rendement et sa durée de vie baisser très rapidement avec l'augmentation de sa température ...

    Penser qu'il faudra refroidir le régulateur en courant aussi, en partant d'une alim 5V de PC il va devoir encaisser dans les 2.8V sous 2.3A, ça fait 6.5W à dissiper, dissipateur de 4°C/W au maximum (ça donne presque 60°C au niveau du régulateur), moins si possible donc.

    Dans le domaine des laser on voit de tout, j'ai eu aux enchères il y a quelques temps une 5W de ce genre pour moins cher que ça et elle marche très bien ...

    J'ai aussi une 10W pour couper des plastiques et bois fins et marquer des matériaux dans le même format (1.9V 18A, 26W de chaleur a dissiper au niveau de la diode et près de 60W au niveau du régulateur ...) je ne l'utilise pas souvent mais elle est plutôt efficace !

    Bref le domaine des laser est complexe et délicat, sans compter que ce genre de diode produit une longueur d'onde dans les 800nm, donc de l'infrarouge, avantage on peut découper des matériaux transparents (qui ne le sont pas pour l'infra-rouge), inconvénient on ne vois pas le faisceau !

    Il faut bien prendre conscience qu'à 1m de distance le faisceau à beau faire 70mm de diamètre (dispersion maximum) la densité est de 390uW/mm2, soit près de 5 fois plus qu'un bête pointeur laser, à 20cm on est à 9.8mW/mm2, 122 fois un pointeur laser, pas sur que la cornée/rétine/peau aime ...
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  13. Barbidou

    Barbidou Compagnon

    Messages:
    605
    Inscrit:
    1 Novembre 2012
    Localité:
    Yvelines
    Decoupe textile CNC
    Bonsoir,

    Intéressantes ces histoires de découpe laser... Je sens que ça risque de vite me démanger quand notre machine fonctionnera...

    Plutôt que de dissiper 6.5W dans une régulation linéaire, on peut utiliser une alimentation à découpage. On atteint facilement 85% de rendement et une très bonne régulation.
    Ca ne fait plus que 2,2 x 2.3 x (1-0,85) = 760mW à dissiper...c'est toujours ça de gagné!

    Sinon, les radiateurs de gros processeurs associés à un ventillo, ça peut être redoutable. Par contre, ça peut vite dépasser le prix de la diode. (Par exemple, celui là fait 0,09°C/W : ventillateur CPU)
    En cherchant un peu ou en faisant de la récup, on peut trouver quand même moins cher tout en étant performant. Ne pas oublier une pâte thermique de qualité, un radiateur avec un contact sec perd une grande partie de ses performances.
     
  14. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Decoupe textile CNC
    mefie toi des alim a decoupage : la regulation n'est pas instantané ... si la diode laser ne supporte pas la moindre pointe de courant une regulation linéaire est peut etre preferable

    on ne va pas pleurer pour quelque dizaine de watt parti en chaleur dans un regulateur ... quand on voit les KW que font partir en chaleur les machines d'usinage qui font des copeaux ! ... bin oui toutes la puissance des moteur electrique des machines fini en chaleur
     
  15. Barbidou

    Barbidou Compagnon

    Messages:
    605
    Inscrit:
    1 Novembre 2012
    Localité:
    Yvelines
    Decoupe textile CNC
    Effectivement, la puissance peut sembler négligeable par rapport à l'énergie dissipée à côté...

    Par contre, la masse d'un moteur de 1000W, c'est en kilo, celle d'une alim de 5W c'est en grammes. Du point de vue des volumes, c'est du même ordre. Du coup, la densité de puissance est loin d'être négligeable et on arrive vite à des température qui dépassent les 80, voire 100°C si on y prend pas garde. Quand arrivent les chaudes journées d'été, ça commence à craindre. 5W sur un circuit électronique, ça commence à rentrer dans les domaines de la puissance. Les problèmes peuvent vite arriver, les dissipateurs sont vite encombrants et le ventilateur souvent requis...

    Avec une régulation à découpage. On arrive aujourd'hui à faire des alims à découpage de 200W avec seulement 4 ou 5mV de bruit de régulation avec des appels de 100A/µs... C'est un peu luxueux pour un simple laser, mais on peut trouver des choses tout à fait performantes à des prix corrects comme un LDO03C de chez Emerson qui sort 3A avec 90% de rendement et une sortie à +/-1%... pour moins de 10 Euros... là, c'est du tout venant et il serait dommage de s'en priver...

    Sinon, c'est vrai que dans un tel cas, l'économie d'énergie on s'en fout un peu...
     
Chargement...

Partager cette page