1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Débutant CNC Linus / soft EMC²

Discussion dans 'Autres' créé par Michel LEVEQUE, 9 Janvier 2011.

  1. Michel LEVEQUE

    Michel LEVEQUE Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Débutant CNC Linus / soft EMC²
    Bonjour,

    Je commence à étudier la faisabilité d'un projet de fraiseuse CNC sous Linux.
    Le logiciel EMC² semble être pas mal.
    Il y a un kit de base qui m'interesse chez mechapro.de (commande de 3 moteurs).
    Pour le guidage, il existe plusieurs systèmes. Beaucoup de sites sont
    aux US.
    Je pense que l'on peut utiliser n'importe quel système de guidage, mais
    comment est réalisé le déplacement réel : comment le logiciel "vérifie" que
    l'axe X (par ex) s'est effectivement déplacé de n mm ? Je suppose qu'il y a
    un étalonnage - mais comment est-ce mesuré ?
    Comment est-on sûr de compenser le jeu (zero backlash) : doit-on choisir un système mécanique ou existe-t-il un système de mesure électronique ?
    Quel matériel puis-je utiliser pour faire le "zéro" de la table ?
    Pour le spindle, lequel choisir si je veux pouvoir fraiser l'aluminium.
    Quelle carte de contrôle pour le spindle ?
    Peut-on trouver cela en France ou en Allemagne (connaissez-vous des boîtes sérieuses ?)

    Merci bcp pour vos réponses.
    ML
     
  2. horsot

    horsot Compagnon

    Messages:
    768
    Inscrit:
    28 Mai 2009
    Localité:
    Toulouse
    Débutant CNC Linus / soft EMC²
    Bonjour Michel,

    C'est un bon choix, ce n'est surement pas celui qui est le plus simple à prendre en main mais c'est de loin le plus robuste/souple/avancé (pour une bourse raisonnable).
    Fais attention, Pour EMC2 avec des moteur pas à pas ne choisi pas de carte d'interpolation. Tout dépend ce que tu veux faire mais un breakout board branché sur un port parallèle attaquant des drivers de moteurs pas à pas avec 2 signaux "Pas" (Step) et "Direction" (Dir) fera ton bonheur.
    Il n'y a pas de retour d'information dans ce cas là. Il faut faire confiance au moteur pas à pas pour qu'il soit là ou on l'a commandé. Sinon il existe des systèmes bouclés généralement avec des servomoteurs qui garantissent la position du système. Je te conseille de commencer par des moteurs pas à pas.
    On ne l'est pas. C'est la bête noire de la CN (entre autre), de manière générale les CN amateurs ne connaissent que la position (en rotation) des moteurs et estiment que le reste est indéformable et sans jeux.
    Plusieurs solutions, en général par un palpeur d'outil ou par utilisation de l'outil comme "palpeur". Dans ce dernier cas il faut que la table et l'outil soient insolés électriquement afin de pourvoir contact électrique lors du contact mécanique entre les 2 (outil et table).

    Bon courage et si j'ai un conseil : prend bien le temps avant de choisir. On a vite fait des dépenses inutiles ou inappropriés sans parler de motivation!

    Xavier
     
  3. Michel LEVEQUE

    Michel LEVEQUE Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
  4. Michel LEVEQUE

    Michel LEVEQUE Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Débutant CNC Linus / soft EMC²
    Bonjour Xavier,

    Il me semble que le système vis à billes est pas mal mais reste très onéreux (même sur eBay).
    Quel dimensionnement faut-il prévoir si on veut pouvoir fraiser l'aluminium ?. Je pensais a des guides rond en diamètre 20 ou 25mm ? Quel force faut-il alors choisir
    pour les moteurs ? (il y a par ex des steppers de 1 à 6 N/m - Le Nema23 fait 1.37N/m max cela semble faible).
     
  5. horsot

    horsot Compagnon

    Messages:
    768
    Inscrit:
    28 Mai 2009
    Localité:
    Toulouse
    Débutant CNC Linus / soft EMC²
    Je te conseille d'aller lire les conceptions dans la partie CNC conception et fabrication de ce forum.
    Pour les vis à billes, je pense que c'est le mieux (précision, durée de vie, rendement) pour une machine de taille raisonnable. C'est certes un peu cher mais de toute façon la CNC est un loisir cher!
    Pour moi il y a deux autres solutions :
    - La vis trapézoïdale avec un contre écrou précontraint pour rattraper le jeu. Attention à la précision et au rendement (donc dimensionnement moteur)
    - Les corroies armés : pour les grandes surfaces mais "quiz" de la précision.

    Quant à la "vis à bille du pauvre" ce n'est pas une solution viable à long terme. En effet le roulement vient usiner la vis...
    L'utilisation des vis ISO précontraintes peu marcher mais attention au rendement et à la précision sans compter la qualité de la vis (voilage,...).

    Pour les guidages, même pour une petite machine il faut des guidages supportés. L'idée est de faire encaisser les vibrations et contraintes le plus rapidement possible au châssis.

    Je te conseille de faire la machine, d'y mesurer les couples nécessaires afin de dimensionner l'électronique (et l'éventuel rapport de réduction). Il vaut mieux sur-dimensionner.

    Bon we

    Xavier
     

Partager cette page