1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Cuivrer

Discussion dans 'Traitements thermiques' créé par Pitch, 17 Septembre 2015.

  1. Pitch

    Pitch Compagnon

    Messages:
    931
    Inscrit:
    11 Février 2011
    Localité:
    Pas de Calais
  2. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 624
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
  3. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Cuivrer
    Bonjour,
    Solution de sulfate de cuivre acidifiée par un peu d'acide sulfurique, anode de cuivre, 0,5 volts.. On se répète, on se répète...
    Salutations
     
  4. Guib

    Guib Apprenti

    Messages:
    150
    Inscrit:
    3 Juin 2010
    Localité:
    Moselle
  5. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 334
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    Cuivrer
    Bonjour

    Et on ne répétera jamais assez que l'on ne fait jamais de cuivrage acide directement sur le fer et ses alliages (acier, fonte) pour peu que l'on veuille que ledit cuivrage ait de l'adhérence. (sur de l'inox cela doit être jouable de mémoire mais le bain doit être très acide (ajout d'acide chlorhydrique/fluorhydrique ?) et à réserver en sous couche avant un bain plus classique)
    Les pièces subissent un cuivrage acide toujours après un flash de cuivre alcalin (cyanure, pyrophosphate) ou un flash de nickel pour ce que l'on rencontre le plus souvent.
    Ceci parce dès que l'on trempe la pièce dans un bain de cuivre acide il se forme sur celle ci un dépôt de cuivre pulvérulent (non adhérent) par réaction de déplacement ceci même en l'absence de courant.

    Peut-être (je dis bien peut être car je n'ai jamais fait l'expérience) que l'on peut éviter (cela se saurait) ou tout au moins diminuer cette réaction de déplacement en introduisant lea pièce dans le bain en étant sous tension (pièce reliée au transformateur allumé) pour peu de l'on soit pas trop regardant sur l'adhérence : juste le droit de regarder la pièce ainsi cuivrée à 100 mètres de distance avec un regard pas trop courroucé.
    Cela implique que l'on fasse des essais avant pour déterminer la tension qui donnera une densité de courant de 5A/dm² pour la pièce finale même approximativement (on pourra toujours ajuster à cette valeur pour la pièce finale).
    Pourquoi cette densité de courant ? parce que c'est une valeur assez commune pour ce type de bain et elle est suffisamment élevée pour concurrencer au début la réaction de déplacement (en croisant les doigts après avoir jeté une pincée de sel par dessus son épaule)

    Comme toujours en galvano le traitement avant placage est primordial a fortiori sur de la fonte qui est une éponge.

    Si la pièce est brute de fonderie : sablage avant
    en amateur :
    Degraissage au solvant (acétone)
    dégraissage alcalin à 50-60°C 15-20 minutes (NaOH 20% + un peu (0.5-1%) de liquide vaisselle incolore) en agitant
    Rincage
    Trempette dans bain HCl à 10% pendant 10-15 secondes (pas plus pour ne pas avoir que le carbone en surface, c'est pour activer pas pour décaper)
    Rinçage
    Rinçage eau déminéralisée

    Trempette dans le bain de placage à 20-30°C, monté à l'eau déminéralisée, sous agitation et avec entrée sous tension :
    200 g/l de sulfate de cuivre penta hydraté (Cu SO4,5 H2O) soit env. 50 g de Cuivre
    50 g/l d'acide sulfurique pur (à moduler suivant la concentration de l'acide trouvé :100g si c'est de l'acide à 50%, etc ...)​
    à raison d'environ 1µ / minute d'application avec une densité de courant de 5A/dm² (la tension on s'en bat les co...es (devrait être entre 2 et 4V))

    Pour avoir un meilleur nivellement du dépôt on peut rajouter 0.05g/l de chlorure (ajouté sous forme d'acide chlorhydrique HCl = (un petite goutte d'acide à 25%).
    Comme il est difficile de trouver des brillanteurs pour un amateur (thiourée, dextrine pour les plus basiques) le dépôt obtenu sera mat et il faudra polir pour avoir une belle brillance pour peu que le dépôt veuille bien tenir sur le substrat.


    Qu'est ce que ce sujet a avoir avec le traitement thermique ?
     
  6. alainbiggun

    alainbiggun Apprenti

    Messages:
    220
    Inscrit:
    21 Octobre 2012
    Localité:
    Marseille
  7. Pitch

    Pitch Compagnon

    Messages:
    931
    Inscrit:
    11 Février 2011
    Localité:
    Pas de Calais
    Cuivrer
    Bonsoir,
    j'ai fait un essai à l'arrache, fallait que je "voille";
    c'est pas mirifique (du tout),
    je vais sabler, nettoyer (fort) ....
    tenter de nouveau en suivant les indications de Chlore ....
    Merci ........... :wink:
     
  8. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 334
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    Cuivrer
    Honnêtement ce serait une de mes pièce je ne ferais pas un cuivrage acide en direct car je n'y crois pas.
    Je ferais un flash de nickel de Wood (10µ+ 1µ+) puis ensuite le cuivrage acide dans la foulée

    Nickel de Wood : chlorure de nickel + acide chlorhydrique

    Edit : correction de l’épaisseur du flash de Ni. Viser plutôt 5µ
     
    Dernière édition: 5 Octobre 2015
  9. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 334
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    Cuivrer
    Bonjour

    Un truc qui pourrait être jouable en amateur serait de faire la solution acide acide (H2SO4) uniquement, mettre l'anode en cuivre et la pièce dans ce bain sous tension : comme au début il n'y a pas d'ion cuivre il n'y a pas de réaction de déplacement néfaste.
    Dès que la pièce se colore (dissolution de l'anode, migration des ions cuivriques vers la pièce et placage de ceux-ci) incorporer un concentra de sulfate de cuivre (pour avoir en final la concentration désirée) afin de ne pas user le soleil et s passer 3 jours pour déposer 2 µ. Appliquer suivant les paramètres cités plus haut( 5A/dm², ...).
    Au début forcer un peu sur la tension (5-6V à voir suivant les dégagement gazeux il ne faut pas non plus que cela bouillonne de trop) puis dès l'incorporation du sulfate de cuivre la redescendre pour avoir les 5A/dm².
    Le résultat ne sera peut être pas tip-top mais il y a des chance qu'il y ait beaucoup plus d'adhérence que par la méthode précédente (sans sous couche) et nécessitera un polissage pour avoir de la brillance.

    Edit : peut être qu'il n'y a besoin d'attendre que la pièce se colore : dès que tout le monde est le bain acide et sous tension on ajoute le sulfate de cuivre et on ajuste pour avoir la densité de courant. Cela limitera le fait d'avoir un revêtement micro poreux

    Je viens voir que j'ai indiqué une épaisseur de nickel de 10µ dans mon post précédent : à cette épaisseur ce n'est plus vraiment un flash. Je pensais plus à 1µ mais à la réflexion c’est peut trop faible sur de la fonte, faudrait plutôt viser 5µ
     
    Dernière édition: 5 Octobre 2015
  10. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Cuivrer
    pour moi le cuivrage avec de l'acide sulfurique marche bien , mais pas avec du sulfate de cuivre

    avec de l'acide sulfurique et une anode en cuivre le depot de cuivre est faible mais adherent ... avec du sulfate de cuivre le depot est rapide mais non adherent

    une premiere couche de nickel ne me parait pas indispensable
     
  11. alainbiggun

    alainbiggun Apprenti

    Messages:
    220
    Inscrit:
    21 Octobre 2012
    Localité:
    Marseille
  12. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 334
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    Cuivrer
    @moissan : tu as regardé l'aspect de ton dépôt au microscope ? A mon avis cela doit ressembler à la lune, en pire, donc à mon avis y mettre une couche par dessus au sulfate de Cu ne doit pas faire mal à combler tous les petits trous et permettre d'avoir de l’épaisseur
    Maintenant chacun fait ce qu'il veut avec ses pièces et suivant son cahier des charges et juge ce qui est indispensable ou pas.

    @alainbiggun : sur le plomb oui ça marche. Là on parle de de cuivrage de la fonte ou acier (le problème est le même avec le cuivrage du zinc)
     
    Dernière édition: 6 Octobre 2015

Partager cette page