1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Bleuir Une Lame

Discussion dans 'Ferronnerie, Taillanderie, Serrurerie, Forge' créé par Lussius, 26 Juin 2014.

  1. Lussius

    Lussius Nouveau

    Messages:
    2
    Inscrit:
    26 Juin 2014
    Bleuir Une Lame
    Bonjour a tous :)

    J'aurai besoin de votre savoir ,il ya peu j'ai commencer la création d'un set de lame contenant 3 "épée" de tailles différents, un couteau et 2/3 outils de ce genre,
    Et je ne vous cache pas que c'est moche, je me susi donc dit que je pourrai Bleuir 1 ou 2 de mes lames, je voudrai bleuir la plus grande épée et le plus grand couteau (je n'ai pas prévu de m'en servir, c'est juste de la déco), mais malheureusement, je ne sais pas comment faire, je me suis renseigner, mais je n'ai jamais rien trouver de concret, un coup je vois telel technique, puis une autre, puis encore une autre, alors je voudrais un avis fixe si possible,
    Je dispose d'un forge(a un vielle ami), les lames sont en Acier fraîchement forgé, voila
    Tout ce dont je suis sur, c'est qu'il faille chauffer les lames a 290/300°, voila, après, les avis divergent de partout sur internet, donc je voudrai être fixé, voila,
    Merci d'avance :)

    Lussius
     
  2. PUSSY

    PUSSY Compagnon

    Messages:
    2 305
    Inscrit:
    25 Octobre 2010
    Localité:
    FR17800 Charente maritime
  3. SULREN

    SULREN Compagnon

    Messages:
    1 926
    Inscrit:
    27 Janvier 2009
    Localité:
    Très proche de Toulouse, au Nord Ouest
    Bleuir Une Lame
    Bonjour,
    Tu peux faire de la coloration chimique comme le font les armuriers (bronzage, noir de guerre, etc) et tu obtiendras relativement facilement un aspect régulier.

    Le breuissement par chauffage vers 300 ° C correspond à ce qu'à montré Pussy. Les horlogers le pratiquent beaucoup pour bleuir les vis par exemple. Plus l'acier est poli plus le breuissement est joli.
    A mon avis ce n'est pas à la forge qu'il faut le faire car on doit rester à basse température.
    La grande difficulté c'est de chauffer toutes les parties d'une grande pièce exactement à la même température pour avoir une coloration homogène. Déjà pour une vis on est obligé de la poser sur un lit de copeaux déposés sur une large plaque posée sur une flamme et de monter lentement en température. Le plus sûr c'est le four thermostaté.
    Toute partie qui atteint une température supérieure à celle du bleu foncé repasse au bleu très clair et c'est irréversible. Il faut la repolir et recommencer.
    Entraîne toi sur n'importe quel morceau d'acier au carbone après l'avoir poli, un clou par exemple.

    PS On peut aussi colorer en "calaminant" c'est à dire en chauffant à la forge, trempant dans de l'huile de vidange, etc .... mais il faut aimer.
     
  4. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 655
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Bleuir Une Lame
    Bsr ,

    Avec un chalumeau à gaz , à l'air , ça va tres bien !
    Le plus difficile est d'obtenir une couleur reguliere sur une grande pièce .
     
  5. JPDB 15

    JPDB 15 Apprenti

    Messages:
    235
    Inscrit:
    3 Février 2009
    Localité:
    Cantal
    Bleuir Une Lame
    Bonsoir
    Bien que ne l'ayant jamais réalisé moi même, je te raconte ce que j'ai vu faire par un vieux forgeron.
    L'astuce réside dans le moyen de faire monter en température l'ensemble de la lame bien régulièrement.
    Tu disposeras d'un bac rempli d'huile de longueur suffisante pour ta lame tenue horizontalement.
    A la forge tu porte au rouge incandescent un plat d'acier d'épaisseur respectable 8 à 12 mm de longueur légérement supérieure au bac.
    Une fois rouge du pose le plat sur les bords du bac , audessus de l'huile et tu adapte à une extrémité une pince pour le manipuler sans te bruler. Sur la barre rouge incandescent tu poses ta lame finement polie et tu regarde varier les couleurs de revenue. Quand ça te plait, avec la pince, tu bascule rapidement le plat d'acier pour faire tomber la lame dans le bac. Et voila le tour est joué.
    La barre d'acier incandescente communique régulièrement la chaleur à la lame à bleuir.
    Le risque est que l'huile du bac s'enflame. Il faut donc que la barre rouge ne soit pas trop prés de l'huile (une dizaine de centimètres). Un extincteur ou une couverture sont à prévoir à proximité.
    Si cela marche dis le nou.

    Jean Paul
     
Chargement...

Partager cette page