Visite chez un top reconstructeur allemand spécialisé Schaublin Leinen : Ruemema !

D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #31
Je doute que pour ce prix, tout soit changé.

La géométrie est refaite, les roulements et les pièces dont le remplacement est nécessaire sont changés pour des neuves ou des reconstruites, mais beaucoup de choses restent également (toute la pignonnerie et le système d'entraînement notamment).

D'après Rüdiger Kramer, l'état de la machine à reconstruire entre en ligne de compte dans le résultat final. Plus le banc à reprendre sera usé, plus l'opération de rectification induira des tensions nouvelles.

Toujours selon lui, Schaublin peut encore livrer un 150 reconstruit chez eux, pour environ 100.000 euros (oui : CENT mille euros)...
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
530
Un atelier magnifique, les photos des machines font envie, j’ose imaginer, le faite d’être devant...

Il reconstruit des machines magnifiques, mais avec quel jouet les reconstruit il ...

on voit une rectifieuse plane schneider (on peut difficilement manquer ce monstre ..?)
Une affuteuse rectifieuse universelle Walter, à ce sujet, c'est une 4C ou une 3C ? (elle me plairait bien ...:P)
On voit aussi une belle perceuse Aciera ...

Mais comme tour et fraiseuse, qu'est ce qu'il utilise pour reconstruire ses diverses futur machine?
on dirait qu'il y a un 150 ou peut être 160 à cote de l'Aciera, à moins que se soit le jouer d'un futur client ?

Et niveau fraiseuse, il a l'aire de refaite une belle fp3LV ou peut être fp4L, mais est ce que c'est celle qu'il utilise pour la reconstruction, ou a t'il un autre jouet ?

Ça fait rêver ...
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #33
Salut Laurent

En fait, un atelier qui reconstruit des machines les utilise bien moins qu'un "vrai" atelier d'usinage.
La machine incontournable, c'est la rectifieuse de glissières. Sorti de là, le travail est surtout un travail manuel. Le reste, c'est pour ainsi dire de la "bricole".

Tu as l'oeil, Rüdiger Kramer utilise un Schaublin 160. Il m'a expliqué qu'il aimait moins ce tour qu'un 135 ou un 150 pour des raisons d'ergonomie, mais il a besoin de ses capacités pour certaines opérations. Par exemple, sur le Leinen que nous sommes allés voir, la broche a été réalésée sur demande du client.
La priorité a été donnée au passage en broche, plutôt qu'à la possibilité de monter des pinces.
Je t'assure que quand tu vois la broche démontée d'un LZ140, tu comprends qu'une telle modif nécessite un tour maousse comme le Schaublin 160.
Le 140 a beau être une petite machine, la broche est un sacré morceau.

[div=none][div=none][div=none]
IMG_1848_zpshuabsg67.jpg
[/div][/div][/div]

[div=none][div=none][div=none]
IMG_1849_zpsim3oqgva.jpg
[/div][/div][/div]

[div=none][div=none][div=none]
IMG_1850_zpsnfltcg58.jpg
[/div][/div][/div]

Pour l'instant, pas d'autre "fraiseuse" que l'Aciera. Comme quoi tu vois, on parle bien de retouches ou de petites pièces. Du genre des petits bitoniaux qu'il faut faire quand on monte une visu, ou ce type de bricolage.
De toutes façons, quand une pièce importante est à remplacer, ce n'est pas très compliqué... il la remplace par du neuf !

Plus tard, sa machine sera une Deckel FP42 qu'il est en train de refaire.
Il m'a dit avoir besoin de cette fraiseuse avec ses grandes courses, pour ébaucher les bancs qui seront ensuite finis sur la Schneider.
A ce stade, la table est grattée avec une tolérance de planéité de 4µm... Je n'ai pas vérifié, mais je le crois sur parole : ce type est fou !!!

A propos des pièces changées, Rüdiger Kramer indique passer plus de 20.000 euros de pièces neuves lorsqu'il reconstruit un Schaublin 135 ou 150. Il m'a d'ailleurs avoué que c'est SON problème majeur avec ces machines, tellement les tarifs des suisses sont dingues.
Mais il nous a aussi parlé de certaines séries de Leinen qui utilisent des roulements de broche spéciaux... qui ne sont plus fabriqués que sur commande spéciale et naturellement, à un tarif astronomique (genre 5000 euros pièce (!), et il y en a deux).
Roulements dont il a acheté tout le fond de stock des derniers disponibles connus :smt003
 
Dernière édition:
romain
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 832
Ain, au pays des oiseaux
Bonjour,
Encore des photos hallucinantes. Comment fait il pour tenir ses machines aussi propres, pas un copeau, pas la moindre trace d'huile, pas la moindre rayure.. ?. Je me trouves un peu maniaque, mais là à coté je fais gros porc!!... . Mais là en plus de la propreté, et la qualité de travail qui est derrière.
Aurais tu des photos de cette fameuse rectifieuse?
Merci encore pour ce partage.
 
Nitro34
Nitro34
Compagnon
12 Sept 2010
1 594
83
Merci pour ce très jolie reportage !

Juste a dire c'est MAGNIFIQUE
 
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
salut !!

je comprend mieux les tarifs pratiqués !!
il ne contrôle pas les tarifs des pièces neuves des machines Schaublin et bien sur, il ne peut pas les fabriqués pour une évidente raison de droit !!
fait-il aussi des reconstructions de machines françaises ???
je suppose qu'il aura surement le même problème avec les pièces neuves achetées en France ...

au plaisir !!!
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #37
Alors pour Romain, je pense que la réponse est dans mon post précédent.
Rüdiger Kramer n'utilise pas ses machines à des fins de production, loin de là. Son activité n'est pas celle d'un atelier d'usinage, ni celle d'un fabricant de machines. C'est celle d'un reconstructeur.
Ca fait une grosse différence au niveau de la charge de travail qu'il impose à ses propres machines.
Si on ajoute à ça un tempérament manifestement soigneux (!), je pense qu'il ne faut pas chercher plus loin.
Tu peux voir la rectif Schneider sur les photos de la première page. Elle doit être trop grosse pour que tu l'aies remarquée : sous la pendule ! :smt003
Sinon, http://www.ruemema.de/generalueberholt-statt-neu

Refabriquer des pièces n'est pas seulement une question de droits. Un certain nombre des pièces qu'on peut avoir à changer sur une machine posent pas mal de problèmes si on veut les refaire à l'identique (matière, traitement, rectification etc).
Quand on bricole, on s'arrange sans problème avec soi-même. Mais là, le gars ne fait pas de compromis.
Dans ces conditions, pas sûr que fabriquer certaines pièces pièces lui-même -forcément à l'unitaire ou en très petites quantités et en comptant son temps- lui permettrait de les sortir à des prix beaucoup plus intéressants que ceux pratiqués par le fabricant.
Ce qui n'enlève rien au caractère prohibitif de ceux-ci !

Quant à reconstruire des machines françaises, ce n'est pas demain la veille.
Les marchés de la machine-outil ont longtemps été très "nationaux", à quelques exceptions près.
A part Cazeneuve, éventullement Dufour, dont les plus vieux se souviennent plus ou moins vaguement, les machines françaises sont totalement inconnues en Allemagne.
Il est donc évident que jamais Rümema ne s'investira dans la reconstruction de machines dont le débouché commercial serait à peu près nul, ne serait-ce que du fait de leur manque de reconnaissance.
 
Dernière édition:
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
re

merci pour votre réponse l'ami deckelite
vous n'avez pas tord ...il est clair que pour certaines pièces, il faut être bien outillés et avoir un matériel conséquent pour certaines opérations comme le traitement thermique ...
dommage aussi pour les machines française qui, à mon sens, on droit tout autant que leurs concurrentes allemandes ou suisses, une bonne reconstruction digne de ce nom !!!

à ma connaissance et sauf erreur de ma part, Herr Rüdiger Kramer ne doit pas avoir son équivalent en France, bien malheureusement ....
Avec mon ancienne société, j'ai été visité des sociétés où la remise en forme des machines outils étaient leur métier et je dois bien avouer que je n'ai jamais vu aucune d'elles d'arriver au niveau de cet atelier d'outre-Rhin !!!!
nous avons acheté des machines qui ont subit un revamping et on était loin des jeux que vous avez contrôlés !!!
garantie oblige, nous avons dû même rappeler de SAV car il y avait un jeu important dans la console d'une fraiseuse Huron ...

bref, là, à mon idée, la garantie du travail bien fait est présent pour un bon bout de temps !!!!


A++++++++
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #39
On ne peut guère en vouloir aux reconstructeurs qui font du "tout venant".
Compte-tenu du temps et des efforts à consentir pour reconstruire une machine correctement, une reconstruction au niveau de Rümema n'est envisageable que si on a les clients au bout (ceci n'étant pas une raison pour saloper le travail !).

Rüdiger Kramer, Franz Singer, FPS en Allemagne pour ne citer qu'eux, ont chacun un marché.
Mais qui en France, pour mettre 30 à 50.000 euros dans une fraiseuse conventionnelle comme une Deckel ?
Je ne suis pas dans l'industrie, je me trompe peut-être, mais je ne vois pas grand'monde.
FPS produit aujourd'hui des machines conventionnelles sur le modèle des Deckel FP, NEUVES. Fabriquées en Allemagne, fonderies comprises...

http://www.fps-service.de/de/fps-neumaschinen/fps-300-m-aktiv-digital

Quant au choix des machines, Rüdiger Kramer s'est spécialisé dans les Schaublin 135/150/160 parce que leur réputation facilite leur revente, mais pas seulement.
Il y a toujours une justification technique sincère à ses choix.
Par exemple, il ne veut pas entendre parler du Schaublin 125, machine qu'il ne trouve pas au niveau des plus gros, alors qu'elle est plutôt très bien cotée.
Et tout en vendant un Leinen qu'il trouve supérieur dans presque tous les domaines au 125, il vous expliquera que ce dernier possède quand même une meilleure contrepointe, celle du LZ140 ayant un guidage trop étroit.... Ce n'est qu'un exemple.
On aurait pu y rester une semaine !
 
Dernière édition:
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
oui, effectivement, je me doute bien que l'on ne peut leur en vouloir; il faut qu'ils vivent aussi avec un marché de la machine outils pas au mieux de leur forme ...

encore une fois, suis bien d'accord avec vous; ils ne doivent pas bien nombreux pour mettre un tel prix, sommes toutes, sur une petite machine conventionnel, si ce n'est qu'un riche passionné ????
les entreprises d'usinages pensent d'abord à rentabiliser au maximum leur investissement et ça se comprends !!
50.000€ dans une machine, faut qu'elle produise en série une quantité non négligeable de pièces ...
la même somme dans une Deckel conventionnel, c'est pour des entreprises bien spécialisés pour faire de l'usinage bien précis peut-être un proto ...

pour ce qui nous concerne et à notre niveau, nous ne pouvons qu'être admiratif du travail accomplis sur ces machine et avoir le secret espoir, qu'un jour, en remettant en forme nos machines, pouvoir arriver à ce niveau de précision avec les moyens qui sont les nôtres ...

au plaisir !!!
 
M
Milodiou
Compagnon
18 Sept 2011
1 618
C'est magnifique !
Merci beaucoup Decklite pour le reportage.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 944
Guipavas (près de Brest)
J'ignorai l'existence du Schabllin 160...
 
Samail
Samail
Apprenti
17 Juin 2012
152
78110
Bonjour à tous,

Suite à notre petit voyage chez Ruemema et l'affaire étant entendue, restait à attendre la livraison de ce petit bijoux chez moi.

Peu de personnes le savent mais Vendredi nous étions le 25 Décembre... sauf que Vendredi ce n'est pas le père Noel qui tentait de rentrer par la cheminée mais un énorme semi remorque qui stationnait devant mon domicile avec dans sa remorque une espèce bien peu endémique de nos régions : un tour LEINEN DLZ 140.

Le père Noel, ses rennes et son traineau ayant lachement abdiqué face à la tonne de fonte à transporter. Je ne lui en tiendrais pas rigueur, le Leinen ne passant pas dans la cheminée et encore moins dans les chaussettes suspendues au foyer.

Après une mise en place du tour et un réglage des niveaux, le poste de travail ou peut-être de détente tout étant relatif, j'ai le plaisir de vous diffuser ci-après quelques photos et commentaires.

Le démon est rentré dans l'atelier :

P4170128.jpg




Une visualisation 2 axes à 5 microns, Ruemema lors du choix du tour m'avait proposé une visualisation au micron que je n'ai pas jugé utile de faire installer pour mes besoins. Cela étant avec ce type de machine la question se pose réellement. Le grattage du trainard bien que purement esthétique laisse préjuger du travail exceptionnel réalisé par Rüdiger (le patron de Ruemema).


P4170176.jpg




Le banc rectifié. Une simple petite poussée à l'arriére de la contre pointe et cette dernière glisse dessus comme un ski dévalant une piste noire.... heureusement le trainard possède une butée pour éviter que la contre pointe vienne par inadvertance embrasser le chariot.

P4170124.jpg




Le chariot qui brille comme un miroir, le déplacement par pas de 5 microns ce réalise avec une facilité déconcertante. Nul besoin de revenir en avant ou en arrière pour avoir la côte désirée, cela se fait tout seul en une fois comme si le Leinen était un spécialiste de l'art divinatoire et connaissait par avance le déplacement que vous souhaitiez avoir... j'ai dit diabolique ? non..

P4170125.jpg




Les entrailles de la bête. Deux modes sont possibles pour la transmission de la rotation de la broche : pour le filetage avec les pignons et pour le chariotage avec les courroies. Le bruit de l'ensemble en fonctionnement en mode courroie offre une symphonie à faire pâlir d'envie un orchestre philharmonique. La qualité de la finition sera t'elle meilleure avec les courroies qu'avec les pignons ?, les essais sont à faire pour en savoir plus à ce sujet. Le microswitch avec ses petits frères placés dans chacun des compartiments ayant une porte permet d'arrêter le fonctionnement du tour en cas d'ouverture de la porte. Une petite remarque sur la charnière de la porte qui en dit long sur la conception de ce tour, rien n'est laissé de côté : point de simple paumelles cela aurait été à n'en pas douter considérer comme un acte de haute de trahison, les paumelles sont mobiles et sortent avec la porte lors de l'ouverture afin que la porte fermée reste collée au bâti en position fermée.

P4170117.jpg




Le variateur de vitesse permet une variation de la vitesse de broche suivant 3 plages de vitesses : 480-3100, 70-445, 15-100.

P4170139.jpg



Les différentes vitesses d'avance disponible : les pignons sont actuellement en mode mm pour réaliser des filetages iso, les pignons complémentaires pour d'autre type d'avance de filetage sont soigneusement rangés (cela pourrait être utile un jour ...).

P4170118.jpg




L'entrainement de la barre de chariotage avec son organe de dé-couplage pour éviter de transmettre des vibrations néfastes à la barre. Ce dispositif n'est présent que sur le Leinen DLZ 140 version S qui correspond à la version très haute précision. On y croit ou pas .... cela étant pour les usineurs festifs vous pouvez laisser votre coupe de champagne Baccarat sur le chariot du tour, la vibration ne fait pas partie du programme. Sur mon précédent tour, un Haulin que j'adorait et avec lequel j'eus beaucoup de satisfaction et de plaisir (merde je m'étais promis de ne pas utiliser le passés simple...private joke Deckelite), l'usinage à grande vitesse laissait penser que le bloc moteur/transmission était atteint d'Alzheimer.

P4170127.jpg


Le tour fonctionne en tri 380V, l'utilisation comme sur mes autres machines d'un ensemble variateur de fréquence élévateur de tension pour passer de 240Vmono à 380Vtri posait quelques problèmes avec le frein du tour (ce dernier s'enclenche automatiquement lors de l'arrêt de la machine). Rüdiger a modifié la machine pour la faire fonctionner avec un variateur de vitesse (SEWEURODRIVE) qui permet de dompter les 2,2kW de la bête sur une simple prise de courant 220v mono. Le démarrage par rapport à la configuration 380Vtri est très agréable, la montée en puissance ce réalisant doucement et de manière très mélodieuse avec le variateur de fréquence.

P4170121.jpg




On peut voir la vie en rose, mais c'est quand même pas mal aussi en vert....

P4170115.jpg




après cette petite revue de présentation qui je l'espère aura aiguisée votre curiosité pour ce type de tour, il ne me reste plus qu'à descendre dans l'atelier pour faire mes premiers copeaux..... Avec une telle machine, une chose est sure, si les pièces usinées ne sont pas dans les tolérances souhaitées je n'aurait plus la possibilité de me dire que la précision de la machine est l'unique fautive. Le tour au vu de ses tolérances ne fait plus partie de l'équation.... L'opérateur en l'occurence moi sera au banc des accusés...
 
baz38
baz38
Ouvrier
30 Oct 2008
444
VOREPPE
Bonsoir Samail,

Félicitations pour ce magnifique achat.
Petite question, ta broche semble avoir été préparée, tu ne disposes plus du système de porte pince?
Si oui, pourquoi cette option?

bien amicalement
Baz
 
Samail
Samail
Apprenti
17 Juin 2012
152
78110
Bonsoir Baz38,

Oui la broche est modifiée elle ne possède plus :

- le tire pince ce qui permet d'augmenter le passage de broche de 25mm à 28 mm. (Opération facile à faire et non irreversible, à l'instar des autres tours avec pinces on peut démonter facilement le porte pince pour gagner de précieux mm en passage de broche).

- L'alésage conique (support de la pince) à été repris par un alésage droit ce qui permet de passer de 28 mm à 31 mm de passage de broche.

Selon Rüdiger, le système de base avec le tire pince laisse rentrer pas mal d'huile et de saleté dans le compartiment pignons et poulies ce qui n'est pas terrible à moins de faire un nettoyage à chaque utilisation.... Il préconise cette modification pour ceux qui ont besoin d'un maximum de passage de broche.

Cela étant j'ai prévu d'acheter dans les semaines qui viennent un porte pince 5c chez Bison réf 3960, ce dernier se fixe sur le nez de broche comme un mandrin au standard DIN 55027 et offre un réglage de la concentricité en adéquation avec la précision du tour.

Conclusion de la modification : un gain de passage de broche, pas de problème de projections d'huile et de saletés dans le carter et des pinces disponibles quand même....
 
J
José9
Nouveau
6 Mar 2016
48
Rolle - Suisse
Superbe, ça laisse rêveur!
 
rvbob
rvbob
Compagnon
12 Nov 2009
4 338
FR-80300
Bonjour,
Très belle machine !
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 154
Grigny 91
Super reportage , l'atelier laisse rêveur , le travail et la maîtrise aussi , il y a des niveaux de précision que l'esprit peut calculer, mais c'est rassurant de constater qu'un humain puisse les atteindre ... même et surtout si je ne suis pas dans cette capacité ...
 
tydji
tydji
Ouvrier
24 Déc 2013
426
Les photos de Deckelite ne sont plus ouvrable, ou c'est moi ?
: (
 
HBX360
HBX360
Compagnon
29 Avr 2008
3 199
FR-07000 Ardèche
Je confirme, c'est bien dommage ...
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 944
Guipavas (près de Brest)
@deckelite : Encore un reportage d'anthologie qui disparait... C'est bien dommage.
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
2 Jan 2014
3 152
Saintes (17)
Ah c'est clair !
Je tombe dessus par hasard et pffftt, plus de photos !
Dommage...
 
damienbeneteau
damienbeneteau
Ouvrier
14 Juil 2010
492
FR-94
Les photos sont accessibles si vous cliquez dessus.
Ce qui est dommage c'est de ne pas les uploader sur le forum.
 
damienbeneteau
damienbeneteau
Ouvrier
14 Juil 2010
492
FR-94
Bizarre j'a cliqué sur l'image a partir d'un telephone mobile et je suis tombé sur l'ensemble des images. En essayant avec une tablette cela ne fonctionne plus...
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 944
Guipavas (près de Brest)
Perso je n'arrive pas à voir les photos... Si quelqu'un y arrive je pourrai aider pour les mettre "en dur" sur le forum...
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 836
FR-29 Brest
Bonjour,

son album est là
Quand on clique sur les images on tombe sur cette fenêtre :

Sans titre.jpg


Je comprends que si deckelite paye 399,99 $, les liens refonctionneront pour un an :roll: ... à peine plus de un dollar par jour, comme c'est indiqué :-D ...

Cordialement,
FB29
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 327
F-69 sud-ouest Lyon
Je comprends que si deckelite paye 399,99 $, les liens refonctionneront pour un an :roll: ...
C'est à peu près ce que j'avais compris.
Il faudrait peut-être se décider à interdire l'hébergement d'images en dehors du forum. Je ne vois pas ce que ça peut apporter et c'est toujours une source de problèmes, c'est un problème récurent depuis bien longtemps.
Fred
 
Haut