Usinage de plastiques à la CNC

dc85
Ouvrier
20 Décembre 2013
306
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Avez-vous déjà travaillé ces matériaux à la CNC?

- POM (polyacétal copolymère et polyacétal homopolymère)
- PEHD
- PETP (polyethylène téréphtalate)
- PP (polypropylène)

Comment se comportent-ils? Pour le moment, je cherche un matériaux pas trop compliqué à usiner, rigide et avec une bonne tenue dimensionelle (j'utiliserais une plaque de max 35x35 cm pour réaliser un support pour l'usinage de coupes à 45°, enfin je vous passe les détails)

Personellement, j'ai déjà usiné un peu d' "ertalon" mais je ne sais pas trop à quoi ça correspond, et j'ai pas spécialement besoin de celui-là en perticulier. Ses caractéristiques étaient par contre assez sympa.

Merci à tous!
 
dc85
Ouvrier
20 Décembre 2013
306
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #4
Ok, donc aucun de ceux que j'ai cité n'est vraiment à déconseiller!

Pour le POM, paramètres d'usinage proche de l'alu? Donc petites passes ou uniquement pour la vitesse de rotation et d'avance? Avec l'ertalon, il y a quand même moyen de prendre de la matière!
 
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
Bonjour,

paramètres usinages POM : j'utilise presque les mêmes vitesse de coupe et avance par dent que pour du 2107 ; par exemple, fraise carbure 1 dent 3mm, de l'ordre de 150 m/mn et 0.06 mm, soit environ 12000 trs/mn à 800 mm/mn, profondeur de passe en revanche plus importante que pour l'alu, de 2 à 3 mm.

Pour ce qui concerne la flexion, inversement proportionnelle au module de Young : si j'en crois Wikipédia, POM=2870 MPa, ctp=12400 MPa, donc le ctp fléchit environ 4 fois moins que le POM (j'aurais pas cru !).

Michel
 
dc85
Ouvrier
20 Décembre 2013
306
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #7
Hep!

Pour les paramètres d'usinage, je suis encore débutant, j'ai pas encore pris le temps de m'y plonger sérieusement... Si tu sais m'expliquer tes valeurs, ça m'intéresse... En suppose que 150m/mn c'est l'avance par dent, mais le reste...
Et comment trouves-tu 12000? J'ai plutôt 16000 mais peut être que mon calcul est mauvais... J'ai fait :
Vitesse rotation = (150x1000)/(3,14x3)...

Pour ce qui est de la flexion, je suis pas si étonné, finalement y a pas de fibres dedans, contrairement au cp... Après, y a cp et cp hein... Le module de Young, je connais de nom mais sans plus! Avec un porte à faux de 20cm, tu penses quéun morceau de POM de 16mm d'epaisseur peut supporter quel poids avant de fléchir? (C'est pour une sphèreuse pour tour à bois)
 
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
Oups, tu as raison, 16000 trs/mn, pardon, et pour la vitesse d'avance, produit de l'avance par dent (en mm), du nb de dents et de la vitesse de rotation (en tr/mn), donc avec une avance par dent de 0.05 mm et 1 fraise 1 dent, ça donne 0.05x1x16000 soit 800 mm/mn.

Pour ta seconde question, il faut un peu plus de calculs, et surtout la largeur de la barre de POM, et la flexion maximale admissible (quelque soit le matériau il y a toujours flexion !).

Michel
 
dc85
Ouvrier
20 Décembre 2013
306
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #9
Ok. Et les valeurs de 150 m/mn et 0,06 mm, tu les définis en fonction de la matière alors...

Pour la flexion, je vais sans doute partir vers du contreplaqué si tu es sûr de ton coup avec le module de Young :wink:

Quoi que le POM serait plus pratique à usiner...
 
Dernière édition:
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
La vitesse de coupe dépend de la matière à usiner et de la matière de la fraise.
L'avance par dent, idem, tient également compte du diamètre de la fraise.
Ces données figurent dans les catalogues des fabricants de fraises, elles sont valables sur une machine "idéale", lourde et rigide ; sur une machine de modeste amateur, il faut expérimenter, les valeurs sont inférieures ; les chiffres que je t'ai indiqués sont ceux qui vont bien sur ma machine dans mes conditions opératoires habituelles : dans l'alu, soufflage pour dégager les copeaux et un peu refroidir, et un peu de pétrole au pinceau.

Pour le pom et le ctp, je t'avoue ne jamais usiner du ctp ( je me souviens avoir cramer de nombreuses feaises à la défonceuse), donc pas l'expérience, mais les chiffres semblent sans appel ; un autre avis ?

Michel
 
dc85
Ouvrier
20 Décembre 2013
306
Walcourt, Belgique
Du coup, je déduis que le pehd est encore plus sensible à la flexion...

Finalement, le porte-à-faux ne serait que de 7,5 cm (plaque de 10cm de large sur 1,5, voire 2cm d'épaisseur) et le reste de la plaque reposerait sur un disque de 29 de diamètre qui serait lui en porte-à-faux de 9 cm. Du POM serait suffisant? Ou bien je dois me rabattre sur du CP ou de l'alu...

Je mets un rapide schéma fait sur......power point! :wink: J'ai que ça sous la mais sur cet ordinateur!

En gris, c'est le banc du tour

[div=none][/div]
 
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
Bonjour,

je ne comprends pas trop ce que tu cherches à faire, si ce n'est que tu cherches à construire un dispositif sans vraiment en connaitre (ou du moins nous communiquer) les contraintes ; pour t'éclairer, je t'incite à explorer un peu le domaine de la résistance des matériaux, au chapitre flexion des poutres, les basiques te suffiront amplement (un simple tour du coté wikipedia doit suffire amplement) ; en effet, pour avoir déjà construit une cnc et un petit tour à métaux, je pense qu'il est difficile d'y arriver sans avoir acquis quelques bases (surtout pour le tour).

Ou alors, tu essaies, et puis tu vois ... en commençant par du ctp, l'investissement n'est quasiment qu'un investissement en temps ... mais attention, toutes les machines qui tournent sont dangereuses !

Bon courage, Michel
 
dc85
Ouvrier
20 Décembre 2013
306
Walcourt, Belgique
C'est parce que je ne connais pas vraiment les contraintes que ce dispositif subira... Finalement, je vais peut-être bien partir sur de l'aluminium, comme c'est plus rigide, ça demande moins de matière et ça revient presque au même niveau coût...

Pour ce qui est des bases, j'ai également construit une cnc, et soit elle est surdimensionnée, soit c'est juste bien, mais elle est rigide...
 
magnustri
Nouveau
8 Avril 2016
39
Bonjour,

J'ai bien lu vos posts et je me posais la question de la vitesse de rotation de la broche et l'avance matière pour de l'ERTALON avec une fraise 1 dent carbure de 5mm......pour le moment j'avance a 40-50 mm/sec a 20.000 tr/min......mais j'ai des résultats aléatoire, soit nickel, soit plastique qui repolymérise après la coupe et pièce impossible a enlever.....je ne comprends pas trop si il faut avancer lentement dans la matière ou tourner lentement avec la fraise (tr/min) merci
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut