Une chaîne à ne pas manquer si vous êtes fan de moteur Stirling et qui plus est de Stirling utile

Titou16
Compagnon
1 Février 2009
542
Charente
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut à tous,

Je viens vous faire connaître une chaîne youtube que j'ai découverte suite à ce que son propriétaire est venu poster un commentaire sur la mienne. Ce gars m'impressionne, avec peut de moyen il arrive à faire du super boulot. Son but est de construire un moteur Stirling dont la puissance est suffisante pour le rendre intéressant, utile à quelque chose. C'est aussi mon projet mais il a une approche très différente de la mienne qui peut intéresser ici tout ceux qui poursuivent le même but. Il a déjà fait un premier proto très encourageant et il expose sous forme de tuto la construction de son prochain moteur. C'est aussi sa démarche qui est remarquable. Pas de tour ni de fraiseuse, peu d'outillage mais de l'astuce et de l'ingéniosité. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

https://www.youtube.com/channel/UCpI4jqSLY7HbdAtdFG0Ce_g
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 551
Harnes (Pas de Calais)
bonjour,
c'est toujours intéressant de voir réaliser un Stirling puissant, qui plus est de façon artisanale.
J'ai visionné en diagonale car c'est assez long. Le gars est très ingénieux, dommage et même étonnant qu'il ne soit pas mieux équipé....j'ai souffert au serrage de la vis de fixation de piston, entre pince "universelle" et pince-étau....
J'attendais avec impatience le détail de l'étanchéité du piston moteur. C'est à la fois intéressant et surprenant, l'étanchéité, et même la portée du piston, sont faits avec une sorte de résine qui est un mélange savant d'époxy (liant) verre, graphite, et j'en passe. Avant d'y croire à 100% je demande à voir la tenue dans le temps....
en tous cas c'est très astucieux et très original.
On peut regretter l'absence de mesure de performance, notamment la puissance et le rendement (sauf si j'ai raté le moment ???). Seule la vitesse est mesurée, c'est bien sûr le plus facile à faire, mais si on veut un moteur puissant qui serve à quelque chose, c'est insuffisant, c'est même le renseignement le moins utile, à mon avis.

le polissage du cylindre me semble un peu olé-olé, je ne sais pas si c'est vraiment nécessaire. Est-ce que le frottement est inférieur, ou les fuites ???
De plus le piston est tellement modifié qu'il n'est plus qu'une "rondelle" qui sert à maintenir la résine, je pense qu'il aurait mieux fait de partir d'une simple pièce tournée dont la forme aurait pu être mieux adaptée, avec le trou de fixation "bielle" bien centré...:wink:.

mais la critique est facile, moi j'en n'ai jamais construit. Donc bravo dans l'ensemble, et beau reportage !
 
Titou16
Compagnon
1 Février 2009
542
Charente
  • Auteur de la discussion
  • #3
C'est vrai que les vidéos sont un peu longues. Mais en même temps, les vidéos tutos sont là pour ceux qui voudraient réaliser un moteur donc elles sont très détaillées.

Ce qui me bluff le plus, justement c'est le piston réalisé sans le moindre usinage. C'est bien trouvé et apparemment l'etanchéité est excellente et le frottement très faible. Et vu que le moteur est refroidit par eau, il ne doit pas devenir très chaud donc la résine ne doit pas être en difficulté.

Effectivement, la mesure de puissance ce serait bien. Pour ce faire il faut mesurer la vitesse et le couple. La vitesse c'est très facile. Le couple un peu moins. Moi j'utilise un levier en bois qui se monte sur l'axe du moteur grâce à un trou percé dedans. Il y a une fente qui va jusqu'à ce trou ce qui fait une sorte de pince. Et il y a une vis de réglage qui traverse la fente et permet de régler le serrage de cette pince sur l'axe moteur. Ainsi le levier serrant l'axe, il faut un certain couple pour vaincre le résistance. L'autre extrémité du levier appui sur une balance de cuisine. De cette manière, j'obtiens une force que je peux mesurer sur la balance et il suffit de faire un produit en croix avec la longueur du levier pour déterminer le couple en N.m.
 
ETI
Compagnon
7 Novembre 2013
758
FR-74
Bonjour à tous
Je suis étonné de ne pas trouver de réalisation amateur inspirée du modèle sunpulse de sun'orbit, moteur dont la puissance à l'air de l'ordre de 1500 watts. La réalisation à l'air plus de l'ordre de la chaudronnerie que de la mécanique, mais peut être que la membrane du piston n'est pas si simple...
Il y a de nombreuses vidéo ou on voit la machine en fonctionnement.

sunpulse.jpeg
 
Titou16
Compagnon
1 Février 2009
542
Charente
  • Auteur de la discussion
  • #7
Je connaissais pas. J'ai bien en projet un gros moteur réalisé en tôle découpées laser puis soudées qui n'aura pas de piston mais une membrane probablement en configuration beta. Mais celui là à l'air très particulier. Merci pour l'info, je vais chercher sur le net pour voir comment il est fait.
 
Titou16
Compagnon
1 Février 2009
542
Charente
  • Auteur de la discussion
  • #8
Ben je viens de voir une vidéo sur youtube et ça m'a tout l'air d'être un beta justement. On dirait un gros LTD. Ça rejoint la conclusion à laquelle je suis arrivé après avoir fabriqué une douzaine de Stirling, que le seul moyen pour moi serait de faire un gros moteur à membrane pour obtenir une puissance utile. Avec les piston, j'arrive jamais à avoir une étanchéité parfaite sauf à y mettre des joints qui génèrent des frottements rédhibitoires. Et je pensais également à un moteur lent, comme ça exit les problèmes d'équilibrage et le bruit sachant que pour moi le but est de produire de l'électricité à partir du bois, vaut mieux que ce soit pas trop bruyant. Mon dessin ne ressemble pas du tout à ça mais en voyant ce moteur, je me demande si je devrais pas plutôt m'orienter sur un truc comme ça.
 
MOTORIX
Ouvrier
29 Mars 2013
447
82100
Bonsoir tout le monde
On s éloigne un peu du sujet ouvert par "Titou 16" ,j ai realisé un "Stirling" à membrane ,mon soucis c est que même refroidi la membrane se déforme avec la pression et le moteur s arrête au bout d un certain temps.....
je vois qu'il y a plusieurs videos, elles en parlent peut-être, je vais voir
Je n ai trouvé qu une vidéo de ce "moteur" très statique :spamafote:et surtout faut lire les commentaires et les réponses,s il y a d autres vidéos ou un site j aimerai bien suivre . @+++.Henry.
 
Lalime
Apprenti
7 Mai 2018
53
91
Bonsoir,

j ai realisé un "Stirling" à membrane ,mon soucis c est que même refroidi la membrane se déforme avec la pression et le moteur s arrête au bout d un certain temps
Si c'est un Stirling atmosphérique( comme le sun orbit) peut-être est-ce un problème d'équilibre entre pression interne/extern. Un tout petit trou minuscule sur la membrane pour laisser s’échappe la pression en excès pourrais être une solution.

A la fin d'une démo du sun orbit sur une vidéo, on voi le mec ouvrir un bouchon pour arrêter le "moteur".

PS: A 13cts le Kw/Heure il faut que le moteur ne soit pas chère ou qu'il vive éternellement.
Ca a l'air d'une sacré usine a gaz...
 
Dernière édition par un modérateur:
Titou16
Compagnon
1 Février 2009
542
Charente
Bonsoir tout le monde
On s éloigne un peu du sujet ouvert par "Titou 16" ,j ai realisé un "Stirling" à membrane ,mon soucis c est que même refroidi la membrane se déforme avec la pression et le moteur s arrête au bout d un certain temps.....
Bonjour, tu as un lien vers une vidéo de ton moteur à membrane?

D'après mes essais avec les moteurs Stirling, il n'est pas souhaitable de faire un trou dans la membrane. Justement celle ci est là pour avoir une étanchéité statique (et donc parfaite) sur un mouvement (dynamique donc). La percer revient à avoir un piston avec une légère fuite. On perd l'interet de la membrane sans avoir les avantages du piston. Je pense que la solution est plus dans la matière et la forme de la membrane. Sur le mien je prévois une tole derrière la membrane et c'est elle qui encaissera l'effort généré par la pression et non la membrane elle même, qui a coup sûr ne tiendrait pas. Cette tole sera solidaire d'une tige guidée par une douille à bille et la membrane se raccroche a cette tole. Le piston en fait c'est la tôle. La membrane n'est que le joint. La course sera très courte en regard du diamètre (course 80mm, diamètre 300 ou 400mm, pas encore décidé).
 
MOTORIX
Ouvrier
29 Mars 2013
447
82100
Bonjour "Titou16" et tout le monde
Je m étais inspiré de celui-la http://www.blooo.fr/vapeur/ma_machine/Stirling/big_stirling/big_stirling.htm
La petite vidéo du mien
Je pense que la solution est plus dans la matière et la forme de la membrane
Il est certain que son grand défaut c est la membrane faite d une feuille de silicone de 2 mm(je pense qu il aurait fallu une armature interne) ,le cylindre déplaceur est fait avec une cartouche de gaz de 450g de 110 mm de DIA (dont le fond a été découpé et braser dans l autre sens :spamafote:)
Bonne après-midi .@+++.Henry.
 
Lalime
Apprenti
7 Mai 2018
53
91
Hello,

Titou16 ma remarque faisait référence a un moteur "stirling engine free piston" ou un "stirling engine nasa"
exemple sur la chaine d'Attila Blade

Pour revenir au sujet principale:
N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.
Que dire a part chapeau l'artiste :D

je vais chercher sur le net pour voir comment il est fait.
A part ce petit dessin, je n'ai trouvé aucun plan. ici l'auteur du sunorbit fait quelques explication. Dans une autre vidéo ("tamera stirling") il dis que le sun orbit peu générer un peu plus de 1Kw
sunorbit.jpg


Je ne peu pas m’empêcher de partager ce lien avec vous : Stirling engine wood

PS: Stirling engine ? .... J'adore !
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut