Un étau débrayable (quick release) tout en bois

  • Auteur de la discussion Pierre Desvaux
  • Date de début
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Ceci est un petit truc que je cherchais à réaliser depuis longtemps:

Un étau dont on n'a plus à tourner tourner tourner la vis pour élargir la mâchoire, quand on veut y fixer une grosse pièce.

Il suffit de tourner la vis d'1/4 de tour à gauche, la vis est libérée, et on peut tirer la mâchoire comme un tiroir. On pousse la mâchoire contre la pièce à tenir, un 1/2 tour à droite, et c'est serré.

Ce système existe déjà bien sûr dans le commerce, en métal, mais ça coûte...

On peut le réaliser soi-même en métal, mais c'est un peu compliqué, il faut usiner ou souder.

Et puis, je suis tombé sur une vidéo de Neil Pask, qui explique comment en faire un en bois!


Et si c'est en bois, là, je sais faire!

Voici donc ma version, avec une tige filetée plus petite.

Le plus fou, c'est que ce bricolage fonctionne très bien, et est réplicable des dizaines de fois, sans aucun problème ni blocage.

J'adore au plus haut point les bricolages improbables, les trucs avec 3 bouts de bois qui normalement ne peuvent pas marcher, et qui fonctionnent quand même...

16.jpg


17.1.jpg


18.jpg


19.jpg


21.jpg



Comment ça marche ?

Vue du système de dessus:

6.jpg


7.jpg



Il faut un demi-écrou (écrou coupé en deux), et un aimant assez puissant ( j'ai récupéré une pastille aimantée sur une lampe de poche).

Vue de la noix de blocage sortie de sa boite. Quand on tourne la vis à gauche, l' aimant caché à l'intérieur oblige la noix à suivre le mouvement vers la gauche. A un moment, la partie mobile de la noix, où se trouve fixé le demi-écrou, est bloquée par la petite tige en aluminium et le taquet, et elle s'ouvre. Cela libère de la vis le demi écrou . On peut alors tirer / pousser la mâchoire.

Quand on tourne la vis à droite, la noix suit le mouvement entraînée par l'aimant, et la partie supérieure de la pièce mobile fait office de came, ce qui plaque l'écrou sur la vis, et enclenche le serrage.


8.jpg


9.jpg



La noix démontée: On aperçoit le demi-écrou et l'aimant collé au milieu.

10.jpg


12.jpg


13.jpg


14.jpg
 
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
1 450
Flers 61100
Bonjour
Cette réalisation est très belle et surement fonctionne bien mais Dieux que je suis c.. je n'ai rien compris au fonctionnement de l'écrou mais à 74 ans je vais continuer à tourner les vis de mes étaux et perdre quelles % de ma modeste productivité.
Encore mes félicitations pour cette réalisation!
PS n'organisez pas de cours de rattrapage je vais survivre!!!
Salutations
 
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #5
Serge, c'est pas compliqué:

- Quand on tourne la tige filetée vers la gauche (antihoraire), la noix avec à l'intérieur un demi écrou tourne vers la gauche. Elle rencontre sur son chemin une petite tige en alu qui la bloque et la force à s'ouvrir. Le demi écrou à l'intérieur n'est alors plus en contact avec la tige filetée, et il ne bloque plus la tige filetée, qui peut coulisser.

- Quand on tourne la tige filetée vers la droite (sens horaire), la noix tourne également vers la droite, et alors, la partie supérieure de la noix se trouve serrée par la petite tige en alu (cela agit comme une came), et de ce fait, le demi écrou à l'intérieur se retrouve en contact avec la tige filetée. Cela enclenche le serrage.

Le truc dans tout cela, c'est comment la noix peut-elle être entraînée de la même manière que la tige filetée ? eh bien tout bêtement grâce à un aimant à l'intérieur de la noix...

Je ne pensais pas que cela pourrait marcher, que l'aimant serait assez puissant, avec tous ces frottements, et pourtant, ça marche!
 
Papy54
Compagnon
18 Juin 2009
1 108
54 Nancy Lorraine
L'entrainement est seulement assuré par le demi-écrou, le reste étant une partie lisse car quand le demi-écrou est écarté, il faut que ça coulisse sans accrocher.
C'est la limite du dispositif.
Si la vis est graissée, et que l'on sert assez fort avec un filetage standard à 60°, il n'est pas exclu que le demi-écrou s'écarte?. Ça n'arrive pas?
 
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #7
En mode serrage, le demi écrou est pressé contre la tige filetée par la came qui agit contre la petite tige transversale. Il ne peut donc pas s'écarter.

Je suis vraiment surpris de la qualité du serrage. Dès l'instant où le demi-écrou est enclenché, on peut vraiment serrer comme avec un étaux normal.
 
simonb
Nouveau
1 Septembre 2014
34
Bonjour, je cherche un étau en acier qui a ce système, je trouve rien sur google... vous en connaissez ?
J'ai vu Unior mais c'est tout
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut