Advertisements

Tour à decolleter ????

  • Auteur de la discussion marsouin84
  • Date de début
marsouin84
marsouin84
Compagnon
9 Mai 2007
584
Pertuis Vaucluse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir
Quelqu'un peut m'expliquer la différence (s'il y'en a une) entre un tour à métaux et un tour à décolleter.
J'ai cherché sur internet (peut être mal) mais je n'ai rien trouvé
Merci
 
Advertisements
J
jungo1
Compagnon
14 Janvier 2008
2 078
06140 Vence
Salut marsouin84

un tour à décolleter est spécifique pour faire des pièces en série à partir de barres d'après ce que j'ai pu lire, mais d'autres membres beaucoup plus qualifiés vont nous apporter davantage de détails sur leur spécificités (ils sont munis de câmes... et utiliseraient des pinces je crois)

A plus j'attends moi aussi d'autres explications.
 
R
red_is_dead
Compagnon
23 Novembre 2008
766
La différence se situe il me semble au niveau de l'embarreur non?
 
Fred8
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
L'embarreur est un chargeur de barres.
On y dispose n barres brutes sur leur longueur nominale (disons 3-4m).
Au besoin matière, une barre est présentée en alignement derrière le mandrin. La barre est avancée au besoin de la pièce. Le programme ne manque donc "jamais" de matière (tant qu'il y a des barres dans le chargeur) et tourne en automatique.

Aujourd'hui, tout est en CN.
Mais il y a encore peu de temps, le programme était "fraisé" dans une roue (c'était un métier), à la façon d'un orgue de barbarie. La machine ne répétait alors en boucle que des séquences précisément définies.

Il y a encore pas mal de ces anciens tours à décolleter qui tournent encore dans la vallée du décolletage (Cluses, Allinges, St Pierre en Faucigny, etc...).
 
L
LERIAU
Apprenti
15 Novembre 2008
66
yonne
Différence tour parallèle /tour à décolleter !

Bonjour
La différence fondamentale entre ces deux machines réside dans le fait qu' un tour parallèle est une machine universelle capable d' exécuter toutes les opérations de tournage , y compris les filetages , alors qu 'un tour à décolleter est équipé pour travailler dans la barre , ce qui induit la présence d' un embarreur , dispositil permettant d' alimenter la machine en matière , la plupart du temps automatiquement ! Si besoin est , cette machine est capable , elle aussi , d' exécuter des filetages , mais à l' aide soit de filières à déclanchement automatique , soit de tarauds machine , sans possibilité de maitriser la plupart des pas non usuels !
De plus , un tour à décolleter ne permet que très rarement l' exécution de travail entre pointes !
En espérant avoir été assez clair , cordiales salutations !
 
R
red_is_dead
Compagnon
23 Novembre 2008
766
On en avait un à l'IUT qui a été feraillé, ça fait tout de suite des sacrés morceaux!
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Bonjour à tous.

Salut marsouin84.

Pour faire simple tout les tours font du décolletage, à la base décolleter c'est faire plusieurs Ø sur une même pièce.
Et pour faire de la série les inventions de machines à une époque ne manquait pas d'où le tour à décolleter, ce tour est souvent avec embarreur, mais le plus intéressant c'est qui à souvent plusieurs outils, soit tourelle indexable et automatique à 8/10/12 outils donc tu vois l'importance des opérations que l'on pouvait faire avec. C'était des programme à came, à tambour ou gros programmateur rotatif électrique.
Très souvent l'avance de ses tourelle était hydraulique et il faut dire que ses tours sont employer pour de la gros production de pièces sans grande précision.

A+
 
marsouin84
marsouin84
Compagnon
9 Mai 2007
584
Pertuis Vaucluse
Merci je crois que j'ai compris
Personne n'aurait une photo pour voir à quoi ça ressemble
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonjour ,


Pour une fois je ne suis pas d'accord sur un point avec Liaudet .
"de pièces sans grande précision."
Sur les tours automatiques à décolleter il est courant de respecter des tolerances à quelques 100e , je crois donc qu'on est dans la précision pour des travaux de tournages .
Je pense à des machines , monobroches , comme des Tornos , Manurhin , Shaublin ...
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 782
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,

Moi, je pense que liaudet a raison, mais je pense que JeanYves a raison aussi.

Effectivement, on peut produire des pièces de précision sur un tour à décolleter.
Mais, à cause de cette barre entière qui tourne et peut générer d'importantes vibrations, on a tendance, encore aujourd'hui, à faire des pièces sans grosses précisions ou des ébauches sur ces tours.

Mais les temps ont bien changé.
Les machines numériques ont remplacé ces tours qui deviennent archaïques.
La mise en fabrication est plus rapide et fiable en CN
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Bonsoir à tous.

Salut JeanYves.

Jajalv à bien repris ce je voulais dire, tu à raison maintenant ils sont plus précis et les barres sont bien de meilleurs qualité qu'avant et te sortent des pièces finis.
Mais à la base ses tours étaient plus pour produire que finir en tout cas c'est comme cela qu'ils étaient utiliser avant.
Tu sais dans le temps pas si loin que çà, il n'était pas rare de voir une pièce passée dans 5 machines différentes, maintenant il y a tout sur la même et d'une précision phénoménale.

A+
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonsoir Liaudet , bonsoir à tous ,

Pas seulement !!
nous fabriquions diverses pièces en laiton , inox ...qui tombaient finies avec une precision de quelques 100e des Tornos ou des Manurhin .
Les tours CN , j'ai moins connu , les fabrications ayant evoluées vers la tolerie fine .
Mais bon , chacun à un avis à partir d'experiences differentes ( matieres , dimensions , machines ) ...
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut