Tolérance d'usinage

biduleur34
Compagnon
20 Mai 2009
1 153
Un truc que je pige pas, pour un alesage c'est quoi la difference entre un H7 et un H8.
merci
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, le système de tolérance, définit une fourchette dimensionnelle, dans laquelle doivent se situer les pièces, pour l'usage auquel elles sont déstinées. Par exemple si vous voulez faire un montage d'un pièce cylindrique dans un alésage, à la presse, le diàmêtre de l'alésage sera plus petit que celui du cylindre, cette valeur est définie par le système de tolérance, dans le cas présent, pour un cylindre de 30mm les valeurs seront H7 p6. H7 étant pour l'alésage compris entre 30,00 et 30,021. Pour le cylindre: p6 se situera entre 30,022 et 30,035, donc dans tous les cas le cylindre devra être placé à force ou par dilatation. Mais si le cylindre devait tourner dans l'alésage les valeurs seraient H7 pour l'alésage, mais e7 (entre 29,96 et 29,939) pour le cylindre.
Cordialement
Martin
 
biduleur34
Compagnon
20 Mai 2009
1 153
Ok, mais ce que j'ai du mal a comprendre c'est quel sont les criteres qui permete de choisir entre un H7 et Un H8 ou autres ? car un H7 p6 sera different d'un H8 p6 ..

non ??

merci
 
brise-copeaux
Compagnon
biduleur34 a dit:
Ok, mais ce que j'ai du mal a comprendre c'est quel sont les criteres qui permete de choisir entre un H7 et Un H8 ou autres ? car un H7 p6 sera different d'un H8 p6 ..

non ??

merci
Bonjour

Pour les critères il y en a plein, c'est souvent la matière et le type du montage souhaité qui dite les tolérances, en menuiserie quand tu fais un assemblage tenon mortaise en sapin tu le feras très serrer car matière tendre mais si tu le fais pour du chêne tu le feras moins serrer car matière plus dur et tu auras la même garantie que tes montages soient bon.

Si il existe un tableau de tolérance c'est pas pour rien il faut bien à un moment donné, donner des indications aux tourneur ou fraiseurs pour être sûr que le montage souhaité se fasse correctement, un centième de plus sur le serrage d'un roulement peut le détruire rapidement c'est pour cela qu'il faut suivre les indications donner par les fabricants.

@ +
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, je me permet tout d'abord une petite mise au point concernant le micron, depuis 1968 le mot micron ou millionième partie du mêtre est remplacé par le micromètre. Un micromètre est égal à 0,001mm.
Concernant le choix des tolérances comme Brise copeaux vient de le dire, il faut se référer au tableau des tolérances qui définit pour chaque assemblage, un couple de tolérances d'usinage. En fait, et pour simplifier, ça définit le jeu, ou l'absence de jeu entre deux pièces qui s'assemblent, toujours pour un usage donné. Si vous voulez qu'un arbre tourne très librement dans son alésage vous avez une tolérance adaptée qui définit ce cas, par contre si vous souhaitez un arbre très bien guidé sans autre jeu que celui qui permet une rotation, vous avez une autre tolérance, tout comme pour un montage à chaud, etc.....
Je recommande derechef (comme j'en ai fait l'apologie, il ya peu) à tous d'acheter le Guide du Dessinateur Industriel (GDI) de chez Hachette Technique* ou toutes ces notions et bien d'autres sont clairement exposées.
Cordialement.
Martin
*J'ai pas d'actions chez Hachette
 
grenouille32
Compagnon
4 Octobre 2009
1 857
Suisse-Jura bernois
Bonsoir à toutes et à tous,
Si cela peut aider voici un scanning d'une page de l'extrait de normes VSM concernant le choix des tolérances par rapport aux montages désirés.
Bonne soirée.
La Grenouille

Ajustements_1248x1024.jpg
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Pourquoi du H7 ou du H8 ?? grande question !!
D'abord plus on serre les tolerances , plus il faut les tenir , plus il faut des machines precises et donc ça coute plus
cher ! .
Il y a plusieurs raisons , lorsque un mecanisme exige de la precision on est tenté et de tout tolerancer d'une facon serrée , alors que toutes les cotes non pas à etre precises .
On peut le constater tous les jours sur les plans .
Parfois c'est aussi parceque le dessinateur ou le projeteur n'a pas trop envie de se calculer la chaine de cote , il tolerance d'une facon serrée , les pièces sont soignées et ça marche , c'est la technique du parapluie .
Et il y a aussi la culture de l'entreprise , c à d qu'elle est habituée et reconnue pour faire du bon et joli travail et donc même si les plans sont cotés à +-0.2 (c'est de qu'on voit souvent ! ) , on se fait un honneur de faire mieux .
 
brise-copeaux
Compagnon
JeanYves a dit:
Bsr ,

Pourquoi du H7 ou du H8 ?? grande question !!
D'abord plus on serre les tolerances , plus il faut les tenir , plus il faut des machines precises et donc ça coute plus
cher ! .
Il y a plusieurs raisons , lorsque un mecanisme exige de la precision on est tenté et de tout tolerancer d'une facon serrée , alors que toutes les cotes non pas à etre precises .
On peut le constater tous les jours sur les plans .
Parfois c'est aussi parceque le dessinateur ou le projeteur n'a pas trop envie de se calculer la chaine de cote , il tolerance d'une facon serrée , les pièces sont soignées et ça marche , c'est la technique du parapluie .
Et il y a aussi la culture de l'entreprise , c à d qu'elle est habituée et reconnue pour faire du bon et joli travail et donc même si les plans sont cotés à +-0.2 (c'est de qu'on voit souvent ! ) , on se fait un honneur de faire mieux .
Bonsoir,

CA je l'ai vu assez souvent des cotes serrer pour rien, pour la culture c'est plus l'individu que l'entreprise, sa me foutais les boules quand un fraiseur tapait sur un axe avec un marteau pour le plaquer dans l'étau pour usiner une rainure de clavette.....il y a des tourneurs aussi qui ne son pas mieux.

@ +
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, je suis un peu interloqué; en quoi les tolérances seraient un mal nécessaire? Les tolérances sont la pour ne pas rater une pièce ou un montage, si elles n'existaient pas, ce forum n'existerait pas, car de toute évidence, il n'y aurait pas nos machine outil. Personnellement je remercie nos ainés d'avoir déterminé pour moi un tableau de tolérances gràce auquel je peux savoir, sans avoir a en faire les essais ni d'en payer les pots cassés, quel doit être par exemple, le diamêtre d'un arbre pour qu'il tourne bien été et hiver, sans gripper ni trop glisser sur son roulement, bref faire que les jolies mecaniques que nous aimons tous, soient fonctionnelles tout simplement. Je sais aussi que pour ma part, le jour ou j'ai découvert le fameux tableau des tolérances, ça a été une révélation, fini l'a peu près, enfin de la vraie précision, maintenant, on peut aussi faire sans, mais le résultat est moins sur.
Cordialement
Martin.
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
re ,

Le sujet de depart etait , pourquoi tolerancer H7 ou H8 , en clair, j'ai compris : comment faire le choix d'un intervalle de tolerance .

Je pense que personne ne remet en cause l'existence de tolerances d'usinages , c'est indispensable à plus d'un titre .
Mais c'est surtout l'utilisation qui en est faite , souvent exessive et souvent mal adaptée .
Par exemple , il est courant de trouver des tolerances de +-0.02 , sur un plan alors que à -+ 0.1 ça conviendrait tres bien .
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut