Réalisation 2D2 5500 au 1/32

  • Auteur de la discussion Benoit92
  • Date de début
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
J'ai le projet de réaliser une locomotive 2D2 5500 dite "nez de cochon". J'ai commencé la réalisation par le châssis à partir de divers profilés d'aluminium + collage araldite et rivet 'de 1 mm" de chez Kupfner.

Je souhaiterais réaliser des jantes en inox pour les :
- Roues motrices --> diamètre extérieur = 55 mm, diamètre intérieur = 45 mm, épaisseur = 6,2 mm
- Roues bogie avant--> diamètre extérieur = 30 mm, diamètre intérieur = 20 mm, épaisseur = 6,2 mm

1) Savez vous où je peux trouver des ébauches (tube, rondelle, . . . ?) pour réaliser ces jantes.
2) Quel type d'inox vaut-il mieux choisir pour l'usinage (tour 500 W - entre pointe 300 mm)

Merci.
Cordialement.
Benoit92
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 836
Guipavas (près de Brest)
L'inox 303 est un inox dit de décolletage, très agréable à travailler.
Mais les 304 et le 316 s'usine bien aussi (Mon 102 n'est pas une bête de puissance !)

Vu le "peu" de pièces à réaliser, tu auras peut-être plus intérêt à partir de plat de 7 ou 8mm d'épaisseur que de chercher du tube épais en longueur réduite...

Regarde chez Qualichutes, Blockenstock ne fait (malheureusement) pas encore d'inox...
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Vax pour ta réponse rapide.
Je pense réaliser les jantes en inox (norme "Marklin").
L'intérieur des roues sera réalisé en ABS avec un imprimante 3D (Prusa Reprap en kit) afin de pouvoir réaliser de voiles de roues complexes (roue pleine ou à bâtons).

Ce qui me fait peur avec le plat est la découpe avant de positionner la pièce sur le mini-tour à moins de réaliser la découpe sur une mini-fraise avec le plateau tournant.
Qu'en penses-tu ?
 
E
Guest
Bonjour
Tu colle le plat d'inox avec de la cyano sur un rond d'alu martyr pris dans le mandrin du tour. Comme ça tu peux faire inter-exter au tour
Pour décoller il faut chauffer l'ensemble au chalumeau.

A mon avis c'est le plus pratique pour des petites pièces fines
 
Dernière édition par un modérateur:
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 633
31
Pour faire du rond avec du plat je me découpe des carrés dans lesquels je perce un trou au centre pour un boulon, ensuite je coupe a la scie pour que ca ressemble le plus possible à un rond je mets un boulon et écrou met l'écrou dans le mandrin et je commence doucement par l'extérieur car ça tape un peu avant que tu fasses des passes en pleine matière

Denis
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci.
1) Donc, je peux partir d'un carré et l'usiner sur le tour sans que cela abime les outils de coupe (Hss ou carbure) ?
2) Est ce que je peux en profiter pour récupérer le disque intérieur de 45 mm (pour faire les petites roues de diamètre extérieur de 30 mm) ?
2) Que pensez-vous de la méthode fraiseuse + plateau tournant pour réaliser l'ébauche de disque ?
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Jan 2011
619
Essonne
avec un carré, je coupe les angles à 45°, un octogone donc, et ensuite pas de problème au tour, fixé sur un boulon comme Didou.
Il faut un outil spécialement affûté pour pouvoir dégager le disque intérieur et le récupérer, les dépouilles int. et ext. doivent passer dans les cercles coupés par l'outil sans coincer. Les efforts de coupes peuvent être important, comme pour le tronçonnage.
pourquoi de l'inox plutôt que de l'acier doux plus simple à trouver ?
et pourquoi pas des roues fontes, c'est l'idéal, j'achète des ébauches en fonte ici, il y a beaucoup de choix de roues à rayons.
https://www.walsallmodelindustries.co.uk/
 
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 633
31
Bah oui si par exemple si tu veux faire un disque Ø200 épaisseur 5mm au tour c'est toujours plus simple de partir d'une plaque, pour ce genre de diamètre tu ne vas quand même pas tronçonner sur une profondeur de 100mm
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 513
FR-44Rezé
Elles étaient magnifiques les 2D2 :smt055
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #10
Il faut un métal qui soit bien conducteur car le courant passe par les roues :
- Alu bon conducteur mais fragile
- Maillechort difficile à trouver dans ces épaisseurs
- Inox (en générale, les roues que l'on trouve (chères) en Allemagne sont en Inox.
- Acier : j'ai peur que le contact rail roue ne soit pas très bon surtout si le train fonctionne en Digital
J'ai regardé sur WALSALL. A priori, les roues concernent les locomotives à vapeur et sont trop grandes.
J'ai déjà commandé du plat inox 304L (épaisseur 8 mm) chez Qualichutes.

Ok pour les explications de Gédeon.
Qu'entends-tu par "outil spécialement affûté"
HSS ou carbure (plaquettes) ?

Penses-tu que je puisse réaliser les découpes internes avec ma mini fraiseuse (500 W) et mon plateau tournant + fraise 3 mm ?

Merci
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #11
Elles étaient magnifiques les 2D2 :smt055
J'aime bien les locomotives électriques de cette époque.
En particulier, l'un des passages obligés pour tout fabricant qui se respecte est de reproduire la "Crocodile suisse".
De plus, mon grand père avait travaillé avant guerre sur la construction de cette machine (CEM).
 
E
epine43
Compagnon
17 Avr 2011
1 522
brioude
helas , pas "fraise "mais "fraises " , tu va en casser plusieurs, et au 32° , c'est encore trop gros...
 
E
epine43
Compagnon
17 Avr 2011
1 522
brioude
j'en sais rien , n'ayant pas le plan....ce qui est sur c'est que les fraises de 3 cassent vite , surtout dans l'inox !
avec le tournage il ya moins de difficultées!
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #15
En gros, je prends un plat en inox 304L de 8 mm d'épaisseur (commandé chez Qualichutes).
1) Je découpe un cercle de 32 mm, puis un cercle de 56 mm sur le plateau tournant de la fraiseuse
J'ai un disque plein de 32 mm environ (qui serviront pour les roues du bogie)
et un disque évidé d'environ 56 mm de diam extérieur et 35 de diam intérieur.
2) Je place ensuite le disque de 56 mm sur le tour (mors à l'intérieur) et je réalise le profil extérieur de la jante (celui qui est en contact avec le rail) avec une tranchée d'environ 3 mm pour le bandage adhérent en caoutchouc (roue motrice).
3) Je place ce disque à l'intérieur des mors pour tourner l'intérieur de la jante
4) A l'intérieur des jantes, je collerai à l'araldite l'intérieur des roues qui sera réaliser en ABS sur une imprimante 3D.
5) Puis je percerai l'axe de la roue sur le tour.
 
E
epine43
Compagnon
17 Avr 2011
1 522
brioude
pas mal vu , a part que tu te complique avec la fraiseuse .... faut tout faire au tour , sauf le 5) (astucieux ! )
pour le profil des jantes , il y a une norme qui n'est pas une tranchée , mais un arrondi.
si tu perce le trou en premier sur une ébauche (meme pas ronde !) tu fixe sur un mandrin et tourne direct , sans casser de couteuses fraises....
exemple de mandrin : une bague filetée de GRANDE SURFACE (1 euro maxi la piece ) , ça ne bougera pas et ce serra centré !et l'ébauche boulonnée resistera....
 
E
epine43
Compagnon
17 Avr 2011
1 522
brioude
Didou est de mon avis ! le relire !
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #18
1) Pour ce qui concerne le profil de roue, je suis celui de Märklin échelle 1 bien que, il est de notoriété que Märklin fait ce qu'il veut avec les normes (vu sa position de leader en Allemagne). Je ne trouve pas ce profil dans la NEM et la NMRA. Sachant qu'il existe un profil "normal" pour rouler et un profil "Fine scale" qui fait plus vrai mais je doute des qualités lors d'un roulage sur réseau. Dans le profil "Fine scale", les boudins sont arrondis et moins hauts. D'autre part, il faut tenir compte du passage des contre-rails sur les aiguillages.

2) La tranchée ou gorge sur le profil de la jante permet de mettre un bandage adhérent (un peu comme un pneu). C'est un système courant sur les locomotives quelque soit l'échelle -H0, O, . . . )

3) Au sujet de l'emploi d'un tour pour découper les disque, je ne vois pas comment je peux faire :
Attaquer le rond en plein milieu dans la matière parallèlement à l'axe du tour et avec quel outil ?

Encore merci pour vos conseils.
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Jan 2011
619
Essonne
Je crois que tu te prépares de grandes souffrances en fabriquant les roues en plusieurs morceaux...ça risque de jamais tourner rond.
Les 2D2 sont de splendides machines, et elles ont beaucoup de roues...
regarde aussi chez "Atelier MB", en suisse, télécharge le catalogue, il y a beaucoup de roues fonte, il y a "forcément" un modèle qui irai...C'est pas donné, mais faire des roues à partir d'une fonderie, c'est vraiment du gâteau en comparaison des montages que tu envisages, et l'aspect fonte est très réaliste...

Pour découper un disque au tour, effectivement, il faut attaquer de front la pièce avec l'outil ad hoc, regarde "outil à gorges frontales" sur Google image pour voir à quoi ça ressemble. il suffit de meuler un barreau HSS, mais dans de l'inox, il faudra réaffûter souvent !
ce n'est pas si facile sur un tour un peu léger.
Il y aussi des outils pour trépaner un disque dans une plaque, genre scie cloche, mais très dangereux sans équipement pro.
Perso, je te conseille le profil NMRA, qui te permet de rouler dans la plupart des clubs...le problème c'est la couche d'huile isolante sur les rails, à cause des locos vapeur vive !
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #20
1) Pour les roues, c'est un peu un deal
J'ai prévu de faire également les moteurs à partir de tôle "ARMCO" de 0,6 mm d'épaisseur trouvé chez Weber
2) Pour le profil de roue, on trouve "facilement" des rails Märklin
3) Pour la graisse sur les rails, je pourrais équiper le 1er wagon avec un accu Lithium

Le fait de faire l'intérieur des roues me permettra de reproduire (en non fonctionnel) le système de transmission très particulier "Buchli" :https://fr.wikipedia.org/wiki/Transmission_Buchli
Si vous regardez ce système, c'est un bonheur pour un mécanicien. C'est un système qui permet d'entrainer une roue motrice avec une couronne dentée excentrée.​
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #21
"Pour découper un disque au tour, effectivement, il faut attaquer de front la pièce avec l'outil ad hoc, regarde "outil à gorges frontales" sur Google image pour voir à quoi ça ressemble. il suffit de meuler un barreau HSS, mais dans de l'inox, il faudra réaffûter souvent !"

Tu prendrais quelles dimensions de barreau HSS ?
Comment l'affutes-tu ?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Il faut affûter l'outil en outil à trépaner. Vu de face il faut arrondir l'outil pour qu'il ne talonne pas donc cet arrondi a un rayon inférieur au rayon intérieur de la bague que l'on souhaite confectionner.
Mon sentiment personnel qui n'engage que moi : usiner dans de l'inox ces 16 bagues relativement fines (la section finale) et en plus en passant par du trépanage, voilà qui va être très "sportif" Je ne partage pas l'avis que l'inox soit facile à usiner car c'est de la m...e. C'est coriace sous l'outil de coupe et c'est très mou aux chocs.
De mon point de vue il faut déjà un liquide de coupe bien choisi pour ce travail. Ensuite moi je commencerais par usiner les centres des disques (en oubliant le trépanage) puis je ferais un cimblot ajusté pile poil sur ce diamètre intérieur avec un épaulement. Si on peut jouer sur les écarts de coef de dilatation faire ce simblon en conséquence pour monter par frettage l'ébauche en inox dessus, sinon il faudra jouer avec de la Loctite. On peut ensuite usiner la partie extérieure de la couronne.
C'est ainsi que je ferais ma première couronne quitte à faire autrement les suivantes.
Ce n'est que lorsque le travail avance que l'on se rend compte si la suite opératoire est la bonne.
NOTA : je commence par l'intérieur mais on peut préférer faire de même mais en commençant par l'extérieur. le problème que j'entrevois c'est la tenue dans le mandrin d'une couronne aussi fine. Les mors doux sont inévitables bien sûr. Partir d'un moyeu définitif en fonte serait "of course" un GROS souci en moins.
L'expérience de quelqu'un qui aurait été tourneur chez un fabricant d'objectifs d'appareils photo serait d'un grand secours car les bagues filetées que l'on y trouve pour tenir les lentilles constituent pour moi la quintessence de l'usinage au tour.
Stan
 
Dernière édition:
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #23
Merci pour tes conseils.
De toute façon, j'ai le temps de faire de nombreux essais.
Si cela ne marche pas avec l'inox, j'essaierai la fonte. Il ne faut pas oublier que les roues doivent être isolées.

1) Par contre, je suis novice et je ne vois pas trop la forme, la taille et l'épaisseur de l'outil dont tu parles.
2) Qu'est ce qu'un simblon ?

3) Comparaison des normes : voir pièces jointes

Norme roue échelle 1.jpg
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Il y a erreur de ma part. Il s'agit d'un cimblot et non d'un simblon.
Du moins je demande confirmation auprès des pros. Je veux parler d'une pièce que le monte dans un mandrin et sur laquelle vient s'ajuster le temps de son usinage la pièce que l'on veut usiner.
Stan
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Ce que tu montres c'est un porte-outil. L'outil à trépaner c'est la lame qui est au bout du bras horizontal.
De mon point de vue ne fais pas une "fixation" sur ce travail de trépanage car tu vas peiner et passer plus de temps que si tu enlèves la matière au centre de tes disques surtout si tu peux percer assez gros avec des forets.
Trépaner de l'inox sur 8 mm de profondeur, je te souhaite du plaisir.
Stan
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
A la réflexion c'est à partir d'un morceau de rond de métal que se fait ce genre de pièces.
Déjà parce que c'est se protéger au mieux de déformations intempestives dues aux contraintes de laminage dans une tôle. Ensuite parce que la suite opératoire coule de source et enfin cela se prête bien à faire une fabrication en série. On remplace le trépannage par des saignées pour lesquelles les outils existent et sont plus résistants.
Stan
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 223
Namur (B)
A la réflexion c'est à partir d'un morceau de rond de métal que ce fait ce genre de pièces.
D'accord avec ton point de vue, j'ajouterai qu'il est très facile de demander des rondins débités à la bonne longueur (épaisseur dans ce cas-ci)
Le choix du métal est beaucoup plus vaste et les diamètres sont disponible de 5 en 5mm.
La finition de coupe n'est pas exceptionnelle, mais l'orthogonalité est bonne.
Pour finir, avec un moteur de tour de 500W, cette solution ne posera pas de problèmes.
Enfin pour la prise dans un mandrin, j'opterai pour un mandrin à 3mors inversé et la construction d'un gabarit en aluminium refendu.
Quand à l'utilisation d'un trépan ou de fraise de 3mm, franchement oublie.....
LeZap
 
B
Benoit92
Nouveau
14 Juin 2017
48
  • Auteur de la discussion
  • #29
Où peux-tu trouver des disque découpés ?
 
Haut