Protection contre la corrosion saline.

  • Auteur de la discussion GMCCCKW352
  • Date de début
G
GMCCCKW352
Apprenti
30 Jan 2010
140
Auvergne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

Pour des raisons trop longues pour les exposer ici, je cherche des renseignements sur les différentes façons et produits pour pouvoir protéger de façon fiable des construction métalliques (véhicule, etc...) contre la corrosion de l'eau de mer ou aux projections de sels de tout ordre (sel de déneigement, sel mélangé au sable d'une plage sur laquelle ou a roulé le plus légalement du monde pour des raisons professionnelles, etc...)

Bien des engin mécanique métalliques (des navires aux baticaphes en passant par les hydravions et canadaires) ont des contacts fréquents, pour ne pas dire permanent, avec du sel plus ou moins hydraté an tomber en poussières de rouille avant leur premier anniversaire, il doit donc y avoir des solutions efficaces pour protéger du sel aussi bien la tôle apparente que les corps creux, et empêcher les corrosions galvaniques entre acier, alu, cuivres et autres métaux entrant dans la fabrication de ce engins (l'eau salée étant plu conductrice d'électricité que l'eau douce, elle favorise la corrosion galvanique...).

Comme sur ce forum, vous savez tout ce qui se sait, et même le reste, je suis sûre que vous aurez des idées géniales.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
solution classique dans la marine : peindre souvent

ont salue tout ce qui bouge , le reste on le peint
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
841
le boupere
bonsoir,
pour protéger les corps creux ; il existe de la cire en bombe.
mais je ne connais pas son efficacité en milieu salin

pour protéger les métaux en milieu marin il existe les anodes ZINC
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 807
Nancy
Bonjour,
On peut utiliser de VRAIES peintures marines, achetées dans un chantier d'entretien de bateaux, nombreux dans les ports. Ces peintures sont très chères mais elles tiennent plusieurs années.
Salutations
 
karai
karai
Apprenti
18 Nov 2015
96
Sanguinet
difficile de te conseiller précisément, voici les conseils que je peut te donner pour essayer de retarder un maximum l'apparition de la rouille:
Limiter un maximum par conception les mélanges de materiaux et surtout éviter les matériaux éloignés" dans la liste ci dessous.
Système de peinture marine en 3 couches minimum: 1 primaire + 2 finitions
Limiter un maximum les angles saillants sur les profils, point de départ généralement de la rouille.
Si présence d'un système électrique, impératif de verifier qu'il n'y ai aucune fuite de courant vers la structure (accélération de la corrosion)
Installation d'anodes correctement dimensionnées et positionnées (bureau d'études) si cela trempe souvent dans l'eau de mer

reste un bon rinçage a l'eau douce après chaque exposition!

  • ANODIC - active
  • ---------------
  • Magnesium alloys
  • Zinc
  • Beryllium
  • Aluminum 1100, 3003, 3004, 5052, 6053
  • Galvanized steel
  • Cadmium
  • Aluminum 2017, 2024, 2117
  • Mild Steel (1018), Wrought Iron
  • Cast iron, Low alloy high strength steel
  • Chrome iron (active)
  • Stainless steel, 430 series (active)
  • Stainless steel 302, 303, 304, 321, 347, 410, 416, (active)
  • Nickel (resist)
  • Stainless steel 316, 317, (active)
  • Carpenter 20 CB-3 stainless (active)
  • Aluminum Bronze (CA 687)
  • Hastelloy C (active), Inconel 625 (active), titanium (active)
  • Lead-tin solders
  • Lead
  • Tin
  • Inconel 600 (active)
  • Nickel (active)
  • Brasses (naval, yellow, red, admiralty)
  • Copper (CA102)
  • Manganese bronze, tin bronze
  • Silicon bronze
  • Nickel silver
  • Copper-nickel alloy
  • 430 stainless steel
  • Nickel (passive), aluminum, bronze
  • Monel 400, K500
  • Silver solder
  • Nickel (passive)
  • Chrome iron (passive)
  • 302, 303, 304, 321, 347, stainless steel (passive)
  • 316, 317, stainless steel (passive)
  • Carpenter 20 CB-3 stainless (passive), Incoloy 825
  • Nickel-molybdeum-chromium-iron alloy (passive)
  • Silver
  • Titanium and titanium alloys
  • Graphite
  • Zirconium
  • Gold
  • Platinum
  • ---------------
  • Cathodic - passive
 
G
GMCCCKW352
Apprenti
30 Jan 2010
140
Auvergne
  • Auteur de la discussion
  • #7
Intéressant, tout cela. Mais le sujet est vraiment plus compliqué que ce que je pensais. J'ai été voir sur un forum consacré aux bateaux à coques métalliques ce qui s'en disait. Et bien ils ne sont même pas d'accord entre eux sur l'utilité de la galvanisation vis à vis de l'eau de mer (POur certains, c'est très efficace, pour d'autre, c'est inutile, voir néfaste). La seule constance: repeindre sans arrêt pour fermer dans la peinture existante tout fissure qui pourrait permettre à l'eau salée d'atteindre le métal. Bon, quel est l'inconséquent qui a inventé l'eau salée?
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
la protection anti corrosion est un triste probleme ... les ancienne solution etaient souvent polluante et toxique , mais etaient bien connue : minium de plomb ... c'est peut etre une bonne chose de reduire l'utilisation de solution toxique , mais depuis ces interdiction les marchand de peinture cache tout ... secret de fabrication des solution non polluante ... secret encore plus grand sur les peinture qui contiennent quand même des produit toxique

que veut dire qualité de peinture ? il y a la qualité type automobile : durée de vie de la premiere couche assez longue , mais pas de solution simple pour prolonger la durée de vie ... il y a la qualité que l'on apprecie en marine : pas forcement une très longue durée de vie de la premiere couche , mais un bon acrochage des couches suivantes : ça dure aussi longtemps que l'on veut tant que l'on repeint regulierement

autre remarque importante : la preparation chimique avant peinture : chez moi du simple acide phosphorique ameliore beaucoup la tenue de peinture glycerophtalique ordinaire

même pour des truc en ferraille en attente de reparation , un barbouillage a l'acide phosphorique ralenti considerablement la rouille
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 299
la préparation et la partis la plus importante quelque soit la finition ...... je sable fin le plus possible de pièces l'acier neuf et autre offre peut de grip

décapage dégraissage l'accroche sur du neuf pose souvent problème

l’époxy apporte des solution après il faut en connaitre plus pour choisir la meilleur option ajout de flexibilisant et autres additif apporte encore des qualités

le passage au four classique ou séchage avec longueur d'onde spécifique apporte une qualité supplémentaire

les peinture ne sont réellement dur que après un délais plus long en séchage classique les ultra violet finisse le séchage parfois plusieurs mois après la pose
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 333
F-69400 villefranche sur saone
solution classique dans la marine : peindre souvent

ont salue tout ce qui bouge , le reste on le peint
Je l'ai déjà entendu il y a longtemps , mais ça fait un bon rappel, et ça m'a donné le sourir pour la journée
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 134
fr-50cherbourg
Bonsoir,
Sur les jacket (pieds supports) de plateformes pétrolières: pour la partie dans la zone de marnage: sablage suivi immédiatement d'un primaire époxy , les couches de finition epoxy plus tard.
Faire la chasse à toutes rayures et autres. Les anodes ne concernent que les parties immergées en permanence.
 
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
26 Nov 2008
763
cote d emeraude 22
Bonsoir.
J'ai participé,il y a 40 ans a la construction d'un voilier en acier-11,50m-la coque et le pont ont été "shoupés" par projection de Zinc,et l'intérieur peint au Rust -Oléum de différentes nuances.
Dix années âpres,il n y avait pas de problèmes majeurs.
 
Haut