Plateau circulaire marque inconnue (réduction des frottements)

PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Le fond du corps n'a effectivement pas de rebord, mais par contre la zone peinte en rouge dans laquelle la vis attaque la roue creuse est décaissée d'environ 9 mm.
En faisant l'hypothèse d'un remplissage à l'huile de ce "réservoir", selon la position angulaire du palier la vis plongerait dans l'huile de 3 mm en position embrayée sur la roue et de 5 mm en position débrayée. L'huile pourrait ainsi être distribuée sur la roue.

Par contre, l’excédent d'huile va s'écouler de la roue creuse sur le fond du corps et sans doute fuir tranquillement par l'alésage central.
C'est ce que l'on appelle lubrification à l'huile perdue :wink:
Cela semble indiquer comme tu le fais remarquer une lubrification vis / roue par graisse.

Néanmoins la lubrification du contact plateau corps et du palier excentrique pourrait être à l'huile, qu'en penses tu ?
Je pense utiliser de l'huile pour glissière qui est assez "collante"

A bientôt, joyeux Noël

PJ
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 251
FR-83
Bonjour à tous et toutes et joyeux Noël,

PJS, huile pour la portée entre corps et plateau et graisse pour tout le reste.
Le creux emménagé sous la vis sans fin sert de réserve de graisse et accessoirement doit récupérer l'huile perdue.

Les conditions d'utilisations en "amateur" n'en viendront pas à bout de sitôt !

Bonnes fêtes.
A+
Michel
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Bonjour Michel
merci pour ta "bénédiction" de ma proposition de double lubrification graisse/huile.
De toute manière ce n'est pas non plus un mécanisme qui tourne à 3000 t/mn pendant des heures.
Je vais appliquer ce mode et regarder ce que cela donne.
A+
PJ
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Bonjour

Le plateau circulaire est remonté et en place sur la table de la Syderic.

Je pense que tel qu'il était réglé avec peu d'engagement de la vis, la roue creuse a subi une usure inégale.
De plus, l'état de cette vis étant assez brut avec arrachement de métal lors du filetage, la roue creuse est marquée à vie.
La position d'entrainement est maintenant corrigée mais l'usure reste ce qu'elle est :sad:

A bientôt la suite avec le démontage d'un mandrin indexé ....

Bonne fin d'année à toutes (ben oui, faut caresser le WAF dans le bon sens :-D) et à tous
PJ




29 table fraiseuse.JPG
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Bonjour

après avoir tout nettoyé à fond, lubrifié le couple vis roue creuse à la graisse et le reste à l'huile l'effort d'entrainement soit par le volant, soit directement sur le plateau reste élevé, trop élevé de mon avis.

Donc nouveau démontage complet et remontage par étape pour identifier les sources de ces frottements.

Etape 1 : Le plateau seul en appui sur le socle tourne relativement librement mais "accroche" localement. Après un pierrage léger des zones en contact la rotation est libre sur toute la course.
Etape 2 : Après remontage de la roue creuse il n'apparait pas de régression sur la liberté de rotation. A noter que la roue creuse assure en partie haute le guidage du plateau dans l'alésage du socle, cf photo avec l'extracteur.
Etape 3 : Après remise en place de la bague écrou et de la manette de frein, tout va bien jusqu'au moment où le serrage de la bague (nécessaire à l'obtention du freinage du plateau sur la fin de course de la manette) génère un freinage partiel du plateau.

Une rondelle cintrée est intercalée entre le dessous du socle et la bague écrou, cf photo du kit avant remontage. En position plateau freiné, cette rondelle doit être a peu près complètement compressée. En position plateau libre, elle reste sans doute partiellement comprimée et de ce fait tire vers le bas la roue dentée donc le plateau.
La course complète de la manette de blocage du plateau impose une descente de 3/10 au cône mâle.
Les zones de contact entre le cône mâle en fonte et le cône femelle au centre de la roue creuse ne sont pas des plus lisses, en particulier le cône femelle est fortement strié.

Il conviendra de vérifier quel frottement est prépondérant :
- frottement du plateau sur le socle par manque de relâchement de la rondelle cintrée
- frottement du cône mâle fixe sur le cône femelle mobile


Si un gentil membre du forum a des idées, je suis intéressé :)

A bientôt
PJ
 
Dernière édition:
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
811
FR-74
Bonjour pjs92
Il conviendra de vérifier quel frottement est prépondérant :
Tu peux faire un test en chargeant un peu lourdement ton plateau sans actionner le levier de blocage, et tu verras alors si la dureté du mouvement viens plutôt de l'interface plateau socle ou si c'est le cône de serrage et son mauvais état de surface qui est responsable.
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Bonjour

merci à ETI pour cette proposition.

J'ai donc retiré la bague écrou et chargé le plateau avec environ 6 puis 12 kg.
L'effort nécessaire pour mettre en rotation le plateau directement ou via le volant n'est pas très différent entre 6 et 12 kg et à peine plus élevé qu'à vide.

Une fois le mécanisme remonté, il ne sera pas facile d'évaluer séparément le frottement entre le couple de cônes d'une part et l'interface plateau socle d'autre part dans la mesure où c'est bien la mise en tension des cônes qui plaque le plateau sur le support.

A suivre
 
Dernière édition:
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
811
FR-74
Puisque la charge n'influe pas beaucoup sur la dureté du mouvement, c'est donc que ça vient du cône. Je me demande si il ne faut pas mettre la rondelle ondulée à l'intérieur pour qu'elle fasse remonter le champignon quand tu desserre le levier de blocage, et que ça libère les surfaces coniques. Mais il y a le pion qui empêche la rotation du champignon, alors il faudrait que la rondelle soit percée !
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
4 192
FR-55 Sud-Meusien
J’ai le même !
Il est rangé dans ma célèbre caisse des "a restaurer quand tu n’auras plus que ça à faire"
c247122792cf9cde45582f8289370141.jpg
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Bonjour
@ETI : le frottement vient des cônes ou du fait que cette rondelle cintrée contraint (même en position de rotation libre) les cônes en contact donc apporte un contact renforcé entre le plateau et le socle . Je me suis fait la même réflexion sur le positionnement de cette rondelle et de la présence du pion de positionnement.
Il faudrait que je fasse une nouvelle évaluation sans les cônes afin de voir si sur la course de la manette de blocage on arrive à passer d'une rotation totalement libre à blocage complet sur les 3/10 de serrage qu'impose la manette.

@moufy55 : çà c'est une bonne nouvelle je me sens moins seul :)
As tu une idée de la marque ? il me semble reconnaitre sur ton socle le même marquage tout au moins le "4".
Au jeu des 7 erreurs, je note une variante au niveau de la fixation du volant et de la boule de la poignée de blocage.
Je serai intéressé de savoir si sur ton plateau la rondelle cintrée est également positionnée entre le dessous du socle et la bague écrou.

A bientôt
PJ
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
4 192
FR-55 Sud-Meusien
La fonderie du mien, est bien gravée "54", aussi :wink:
Mais je ne saurais t’aider sur sa provenance, ou marque...
Qualité de fabrication moyenne, en tout cas.

Pour t’en dire plus, il me faut le mettre en pièces, je penserais à toi, quand j’y viendrais mais l’heure n’est pas encore planifiée...
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
@moufy55

Si le plateau n'est pas déjà retourné dans sa caisse et sans rien démonter, peux tu stp juste vérifier si, avec la manette en position rotation libre (comme sur ta photo) et plateau à l'envers, il est possible d'enfoncer la bague écrou sous un effort manuel de qques kilos
Merci par avance
PJ
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
4 192
FR-55 Sud-Meusien
Il est bien retourné dans sa caisse, avec un tas de choses lourdes par dessus.
Mais si ce n’est que ça, laisse moi un peu de temps et je regarderais :wink:
 
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
811
FR-74
A la fois j'ai peut être dit une bêtise : si tu usine une pièce en contournage, donc en tournant le volant de rotation, le poids du plateau ne suffit peut être pas à le maintenir plaqué sur le socle et il pourrait se soulever sous l'effort de coupe. Le fait que le champignon soit tiré vers le bas par la rondelle ondulée, même quand le plateau est débloqué, participe à l'effort de maintient.
Il faudrait alors roder les surfaces coniques qui ont peut être un peu souffert, pour retrouver une rotation pas trop dure.
Il y a un équilibre à trouver entre rotation relativement libre et risque de soulèvement du plateau sur un usinage en contournage.
 
PJS92
PJS92
Compagnon
30 Nov 2015
552
FR-92140
Eh bien moi j'ai à coup sûr écrit une bêtise :

Il faudrait que je fasse une nouvelle évaluation sans les cônes afin de voir si sur la course de la manette de blocage on arrive à passer d'une rotation totalement libre à blocage complet sur les 3/10 de serrage qu'impose la manette.
Cela n'a aucun sens dans la mesure où le serrage du plateau sur le support est transmis via les cônes suite au 3/10 repris par la rotation de la manette.

Je pense aussi que l'état de surface des cônes n’améliore rien, le cône en fonte n'est pas très lisse (trace de l'outil d'usinage) et le cône en bronze est carrément rayé comme si on avait fait un rodage au sable :sad:

Je verrai ça quand le tour sera opérationnel

A bientôt
PJ
 
Haut