Moteur NUM sur une autre CNC

  • Auteur de la discussion Ufi-2015
  • Date de début
U
Ufi-2015
Nouveau
Bonjour,

J'ai récupéré plusieurs moteurs d'axe sur des vieux centres d'usinage équipées de NUM 720 / 750 et 1050.
Ma question va peut-être paraitre bizarre mais je me demande si ces moteurs peuvent être pilotés par une autre CN que NUM, je pense notamment à LinuxCNC ou équivalent.

Mon idée serait en quelque sorte d'utiliser ces moteurs pour retrofiter une machine à moindre coût, sans avoir recours à du matériel NUM (variateurs, CN...) qui est vraiment hors de prix.

Merci d'avance pour vos éclaircissement.
 
G
gaston48
Compagnon
plusieurs moteurs d'axe
Bonjour,
Entre le moteur d'axe et la CN Num, tu as un driver / ampli de puissance, c'est
lui que tu dois récupérer avec le moteur, ce n'est pas forcement du Num si tant est qu'ils en fabrique ?
Si tu n'as que les servo-moteurs tout dépend de leurs technologies, si c'est très ancien, ce sont vraisemblablement des moteur DC
à balais avec génératrice tachymétrique
 
U
Ufi-2015
Nouveau
@gaston48
Si tu parles des variateurs malheureusement c'est là tout le problème. Ceux que j'ai sont HS, et ils coutent une fortune en échange standard (environ 2000€ l'unité).
Pour ce qui est du type de moteur je vais essayer de prendre une photo des plaques.
 
U
Ufi-2015
Nouveau
Voici quelques photos des plaques de certains moteurs :

WhatsApp Image 2021-09-15 at 17.53.32.jpeg
WhatsApp Image 2021-09-15 at 17.53.49.jpeg
 
G
gaston48
Compagnon
Je pensais qu'il ne faisait que des directeurs de commande, pas de puissance (un peu comme Heidenheim)
Ce sont donc des brushless, il n'y a pas de vieillissement des collecteurs et d'usure de balais, mais il
sont équipés de capteurs qui vont assurer l'auto commutation des phases et il existe beaucoup de technologie
de mesure, il faudrait déjà essayer de savoir celles utilisés par tes moteurs pour ensuite tenter de trouver
des drives compatibles
 
G
gaston48
Compagnon
Concernant Linuxcnc et son hardware Mesa electronics,
Il y a peut être une solution pour la commande de brushless, c'est l'ampli triphasé
universel 8i20 qu'on associerait avec une 7i49 par exemple si tes servo_moteur
ont un capteur type resolver. il doit y avoir des solution aussi avec codeur incrémental .
 
U
Ufi-2015
Nouveau
Les moteurs sont bien équipés de codeurs intégrés, ce qui risque de rendre la tâche un peu plus compliqué. Je me demande si ce n'est pas plus rentable d'acheter des autres moteurs équivalents et qui pourront fonctionner sous linuxcnc ?
C'est la première fois que je m'intéresse à ça alors je n'ai vraiment aucune idée des prix sur le marché.
 
T
toffer81
Apprenti
Juste pour info. C'est pas possible de changer le codeur au cul de servomoteur ?
 
G
gaston48
Compagnon
changer le codeur
Tu peux toujours, il y a toute sorte d'encodeur incrémental absolu et toute toute sorte de mode
de communication comme par liaison série.
l'encodeur sert à mesurer la position angulaire du rotor a des fins de positionnement, mais aussi,
par son index par tour par exemple, a assurer la bonne commutation des phases.

Cherche sur le site Linuxcnc.org avec les mot " 8i20 " les discussion à ce sujet:


 
T
toffer81
Apprenti
Ça me soulage un peut... Je vais aller lire ça merci :)

J'en reviens rapidement. C'est déjà bien velu comme truc...

Je comprends pas vraiment, on a le servomoteur, un contrôleur (avec tout un tas de branchements) et ce 8i20 ce case ou dans la chaîne ? À la place du contrôleur ?

Ça remplace le contrôleur. Avec des possibilités de modification suivant les codeurs avec la 7i49 c'est ça ?
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
Ça remplace le contrôleur.
C'est dans l'esprit de Linuxcnc, au lieu que la gestion du moteur, son codeur etc ... est délocalisée
dans le driver, individuellement par son propre microcontrôleur, tout est géré par le PC temps réel
de linuxcnc .
Par exemple pour une CNC 3 axes tu auras :
3 servo moteurs brushless
3 amplis de puissance 8i20
1 carte liaison série multivoie (chaque voie pilote une 8i20)
1 carte d'acquisition multivoie des codeurs ... ou des résolveurs (la 7i49 justement)
1 carte FPGA qui assure la liaison entre PC et les 2 cartes précédentes .
 
T
toffer81
Apprenti
J'ai regardé le liens que tu as mis, c'est intéressant!

Plutôt compliqué quand même pour un non initié comme moi :D

En tout cas, c'est bon a savoir que ce genre de système existe.
 
U
Ufi-2015
Nouveau
Bonjour Gaston48,

Merci pour tous ces éclaircissements.

Par exemple pour une CNC 3 axes tu auras :
3 servo moteurs brushless
3 amplis de puissance 8i20
1 carte liaison série multivoie (chaque voie pilote une 8i20)
1 carte d'acquisition multivoie des codeurs ... ou des résolveurs (la 7i49 justement)
1 carte FPGA qui assure la liaison entre PC et les 2 cartes précédentes .

Pour info la machine que je souhaite "rétrofité partiellement" est un centre d'usinage horizontale avec 9 barres simultanées (type S1000). De base elle est équipée de 8 stations d'usinage de 3 axes chacun + 1 axe pour la rotation du barillet soit un total de 24 axes.

Dans mon cas je souhaiterais "idéalement" pouvoir piloter 3 stations soit 9 axes + 1 axe pour la découpe pièce et 1 axe pour la rotation barillet, soit au moins 11 axes au total. Il y aurait aussi d'autres fonctions pneumatiques ou hydrauliques à piloter. L'avantage c'est que la machine est déjà équipée des distributeurs, pressostats, capteurs de position... Pour la partie mécanique, pneumatique, hydraulique je pense pouvoir m'en sortir. Ce qui m'inquiète c'est de devoir tout reparamétrer sur la nouvelle CN, je suis vraiment novice.

Pourrais tu me dire si c'est envisageable de gérer tout ça via Linuxcnc, et surtout pourrais tu me donner une liste du matériel dont j'aurais besoin pour y parvenir.

Merci d'avance.
 
G
gaston48
Compagnon
Bonjour,
Linuxcnc est limité à 9 axes interpolés, tes 2 autres axes complémentaires serait plutôt en tout ou rien,
comme un changeur d'outils, donc pilotable par de la logique du PLC.
Sur la base de 9 cartes 8i20, il faudrait:
1 FPGA sur port pcie à 3 connecteurs 50 p comme une 6i24
1 carte fille 7i53 avec 12 canaux de lecture encodeur et 2 canaux série
1 carte fille 7i44 avec 8 canaux série
ce qui nous ferait un total de 9 canaux série pour les 9 x 8i20 plus 1 canal
pour une carte avec des entrée / sorties logique par exemple
reste un connecteur 50 p pour une 3 ème carte fille comme une deuxième 7i44

Avec un package de servomoteurs avec leur propre drive piloté en step/dir,
ce serait une 6i24 et 2 x 7i76
 
U
Ufi-2015
Nouveau
Bonjour Gaston48,

Merci pour toutes ces infos. Avant de chercher les prix du matériel je me pose une question sérieuse sur la faisabilité de la chose. Même si la CN peut piloter 9 axes ce n'est pas suffisant en soi, car il faudrait qu'elle puisse lire 3 ou 4 programmes pièces de manières simultanés. En fait chaque station d'usinage de 3 axes doit pouvoir travailler en même temps et indépendamment des autres stations et c'est tout l'intérêt des machines multibarres. Avec Linuxcnc j'ai peur que ce ne soit pas possible, est ce que je me trompe ?

Dans tous les cas je reconnais que NUM a réussi une prouesse pour piloter 8 stations simultanées, sachant que la machine a déjà plus de 20 ans.
 
G
gaston48
Compagnon
j'ai peur que ce ne soit pas possible, est ce que je me trompe ?
Non, effectivement c'est un fichier programme à la foi.
Mais comme la rotation du barillet n'est possible que si tous les programmes sont terminés
on pourrait dans ce cas imaginer plusieurs PC en // avec une logique et donc des commandes communes
pour lancer les programmes simultanément ... attendre qu'ils soient tous terminés etc ...
Linuxcnc envoie beaucoup d'infos sur son état en cour et il peut recevoir beaucoup
de commandes externes aussi, ceci pourrait être gérer par un automate et il y a des solutions
de pilotage de PC à distance aussi avec VNC viewer par exemple
 
Haut