Imprimante 3D Anet

  • Auteur de la discussion yent
  • Date de début
L
Loulou31
Compagnon
21 Jan 2010
1 980
Toulouse.. coté Est
Bonjour,

Yent, tu pourrais nous faire partager ton retour sur ce modéle qui a l'air très interessant. A propos du prix que tu indiques il semble que ça soit sans les frais d'import (douanes) : quand on va sur le site et que l'on choisit la langue en français le prix augmente à 208€ .

Jean-Louis
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonsoir,

Les imprimantes Anet sont une des plus basses qualités qu'on puisse trouver, avec des soucis d'extrudeurs notamment. Le châssis acrylique n'apporte rien de bon non plus.
De plus la conception est ancienne, on guide désormais davantage sur profilés alu avec de très bons résultats.
En premier prix pour une machine convenable et qui imprime correctement une fois montée,
on trouve la Tevo Tarantula à moins de 160€ (ou moins de 200€ selon les options).
C'est un achat bien plus sage.

++JM
 
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
Dans le genre , j'ai acheté une prusa i3 vers les 150e sur ebay , pour un usage occasionnel et ne demandant pas trop de précision sa fait le taf , je conseille au minimum de mettre des vis tap dessus , pour le prix , c'est dommage de se privé .
 
Herve64
Herve64
Apprenti
4 Nov 2013
191
Sud de PAU (64)
Loin de moi l'idée de dénigrer tel ou tel choix, (souvent dicté par le porte monnaie), mais si c'est pour pomper des fichiers de Thingiverse et imprimer Maître Yoda ou le casque à Darkvador pour le mettre sur le napperon de la télé, ces imprimantes font le taf honorablement et sont plaisantes à voir fonctionner.... mais ! , car il y a un mais!, si vous voulez créer des pièces avec des cotes précises, faire des pièces orientées mécanique et technique, je pense qu'il vaut mieux monter en gamme....
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonjour,

Hélas Hervé64 toutes les imprimantes ne se valent pas, et ce tous budgets confondus.
Un kit pseudo Prusa acrylique comme les Anet A6/A8 ont des problèmes récurrents, dus à leur châssis en plastique mais pas que.
Par exemple leur buse d'extrusion type MK 10 a des problèmes de conception et les guidages ont du jeu.
Il permet difficilement les impressions longues car il n'y a pas de rupteur de pont thermique.
La chaleur de la buse se répartit autant dans le moteur que dans le radiateur sensé refroidir l'ensemble.
Mais ce n'est qu'un élément parmi d'autres, le ventilateur de l'alimentation se mettra à chanter Carmina Burana au bout de quelques dizaines d'heures de service.

Les Anet font partie de ces kits d'entrée de gamme qui auront peu de chances de fonctionner de manière satisfaisante entre des mains peu expertes.
Et l'expert mettra invariablement la main au portefeuille pour changer les composants poussifs ou inadaptés.
Donc ce sont des faux kits bon marchés, en réalité, ils demandent une centaine d'euros de plus pour être à niveau.

En comparaison, et c'est pour cela que je l'ai conseillée, une Tarantula dispose d'un châssis solide en alu, tout à fait adapté à l'impression 3D.
Les guidages se font par galets, ce qui est précis, silencieux et on n'aura pas besoin de changer des douilles LM8UU à répétition.
Le seul point à surveiller sur la Tarantula c'est le chariot Y qui est en acrylique.
Il ira tant qu'on imprimera en PLA (ce qui est sage pour les débutants d'ailleurs).
En revanche, pour l'ABS ou les matériaux qui réclament plus de température au niveau du lit, alors il faut isoler le lit du chariot.
Un bout d'isolant, ou même quelques couches de carton ondulé peuvent suffire et permettent de monter en chauffe plus rapidement.
Sinon, on se sert de la pièce en acrylique pour la copier en alu ou en MDF et c'est réglé.

En dehors de ça la qualité d'impression sur une Tarantula est assez bluffante, et on peut la toucher à 160€ en vente flash.
C'est à ma connaissance le seul kit dans cette gamme de prix qui tient vraiment la route.
Comme quoi, avoir une bonne imprimante n'est pas qu'une question de prix.

Sinon, il y a aussi la Creality CR10 qu'on peut toucher à 300€ si vous avez le budget,
et qui est encore meilleure, livrée pré-montée, avec un volume d'impression plus grand.
Là aussi, très belle qualité d'impression et petit budget.

++JM
 
Y
yent
Ouvrier
27 Fev 2013
292
FR35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bah moi je l'aime bien mon A6 ...

Retour jeune, environ 15 jours de fonctionnement, à la louche 50h d'impression, la bobine cadeau de 500g de PLA y est passée.

Si on enlève les emportes pièces pour la pâtisserie (ma femme à découvert thingiverse et sa pléthore de modèles ...), j'imprime surtout de la pièce fonctionnelle, ayant pour but de s'assembler avec autre chose.

La structure en acrylique je doutais aussi au début, puis j'ai lu quelques tests. La partie XZ est bien pensé, c'est rigide, pas de distorsion de ce coté. Le Y est un peut plus flexible mais une fois vissée sur un bon plateau en bois pas de soucis. Idem pour la flexion des plaques d'extrémité du Y, rien qu'un bout de cornière alu ne puisse résoudre.

J'avais vu la tarentula mais ayant échangé avec un gars qui a une imprimante qui lui ressemble beaucoup je m'en était éloigné, il m'avais aussi parlé de vibrations, de déformations, bref, du même genre de chose que j'avais vu sur la A6 ... Je me suis dit qu'a choisir je préférais la structure avec le plus de matière au cas où il serait nécessaire de percer/visser pour renforcer.

Après effectivement tenir le 1/100 est une illusion, mais je me demande si les modèles plus cher y arrivent (pas l'ultimaker du fablab du coin en tout cas). Je suis en général vers 1-2/10 de la cote sur le Y, moins de 1/10 sur XZ, si besoin de plus de précision je fignole après, je prévois par exemple les trous plus petits et alèse après (au pire je reprends à la fraiseuse :p ).

Ma plus longue impression, environ 12h, s'est bien passée, pièce à 17°C, plateau à 60°C, extrudeur à 200°C, pas de surchauffe, pas d'interruption, alim à peine tiède.

Même si ce n'est pas au point de pouvoir dormir à coté je trouve que le bruit est raisonnable, mon pc à fond en fait plus :)

Jusque là le PLA me donne entière satisfaction, je sais qu'il est plus cassant donc quand j'ai besoin d'effet ressort, je met un ressort :p

Coté budget amélioration je suis loin de la centaine d'euros, une planche de de la cornière alu de mon stock et un rouleau de kapton pour remplacer le scotch de peintre livré, 5€/30 plateaux. Le reste des petites améliorations (guides vis Z, buse 360° ventilateur, rampe d'éclairage ...) elle se les ait imprimée elle-même :)

J'envisage de faire une enceinte fermé thermo-régulée à 25-30°C pour pouvoir imprimer dans l'atelier cet hiver.

J'avais trouvé un capteur pour faire une mise à niveau auto mais vu que ça prends 2 minutes de le faire à la main je suis même plus trop sûr de l'intéret.

Après je suis débutant dans le domaine, je fais pas de la production, c'est ma première imprimante, je me fais un peu à ses défauts, si j'en avais eu depuis aussi longtemps que j'ai eu des pc je serais à coup sur moins tolérant :)
 
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
j'ai plus ou moins le même avis que toi sur ma prusa i3 à 150e .

je l'ai dans un caisson, bien fixé, j'y ai gagné en rigidité aussi, pour info, sans trop d'isolation en imprimant de l'ABS ( plateau 90° et buse 230°) le caisson monte à +/- 15° de plus que la température ambiante, mis a part si tu as des températures extrêmes dans ton atelier, je ne suis pas sûr que s’embêter à réguler la température soit très intéressant .

Dans les améliorations a effectué sur ses modèles il y a pour moi : les vis trap pour régler le problème de faux rond des tiges fileté (certains font sans, mais à 3/4e sa ne mange pas de pain^^ ) et les douilles/axe qui sont à changé un jour ou l'autre , je ne pense pas que ce soit des axes en acier trempé d'origine, les miennes commencent à marquer . On peut les remplacer par des douilles igus pour environ 30e pour l'ensemble de l'imprimante .
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonjour,
Salut J-Max,
Que penses-tu de la Tronxy X5S ?
https://www.gearbest.com/3d-printers-3d-printer-kits/pp_701649.html
Le châssis à l'air plus rigide que la Creality, et ont peux facilement la fermé vu que c'est un cube.
Pour l'instant je n'ai aucune X5 qui soit passée par mes mains.
En revanche, les critiques sur le net ne sont pas favorables, pointant un certain nombre de problèmes de conception.
Ce n'est pas au niveau du châssis que ça pèche mais au niveau de l'extrusion et de la transmission pour résumer.
Du coup, je la classerai parmi les kits qui demandent de remettre la main au portefeuille pour obtenir de bons résultats.
Fermer une imprimante 3D n'est pas vraiment un critère de choix.
En effet, quelle que soit l'imprimante, faire une cabine en mousse d'isolation se fait en 15mn et coûte moins de 10€.
Certains empilent aussi des tables basses Ikéa premier prix et n'ont plus qu'à fermer 4 faces.
Au niveau de la rigidité, la tarantula, et encore moins la CR 10 n'ont de souci à ce sujet.
Bah moi je l'aime bien mon A6 ...
Retour jeune, environ 15 jours de fonctionnement, à la louche 50h d'impression, la bobine cadeau de 500g de PLA y est passée.
(...)
J'avais vu la tarentula mais ayant échangé avec un gars qui a une imprimante qui lui ressemble beaucoup je m'en était éloigné, il m'avais aussi parlé de vibrations, de déformations, bref, du même genre de chose que j'avais vu sur la A6 ... Je me suis dit qu'a choisir je préférais la structure avec le plus de matière au cas où il serait nécessaire de percer/visser pour renforcer.

Après effectivement tenir le 1/100 est une illusion, mais je me demande si les modèles plus cher y arrivent (pas l'ultimaker du fablab du coin en tout cas). Je suis en général vers 1-2/10 de la cote sur le Y, moins de 1/10 sur XZ, si besoin de plus de précision je fignole après, je prévois par exemple les trous plus petits et alèse après (au pire je reprends à la fraiseuse :p ).

Ma plus longue impression, environ 12h, s'est bien passée, pièce à 17°C, plateau à 60°C, extrudeur à 200°C, pas de surchauffe, pas d'interruption, alim à peine tiède.

Même si ce n'est pas au point de pouvoir dormir à coté je trouve que le bruit est raisonnable, mon pc à fond en fait plus :)

Jusque là le PLA me donne entière satisfaction, je sais qu'il est plus cassant donc quand j'ai besoin d'effet ressort, je met un ressort :p

Coté budget amélioration je suis loin de la centaine d'euros, une planche de de la cornière alu de mon stock et un rouleau de kapton pour remplacer le scotch de peintre livré, 5€/30 plateaux. Le reste des petites améliorations (guides vis Z, buse 360° ventilateur, rampe d'éclairage ...) elle se les ait imprimée elle-même :)

J'envisage de faire une enceinte fermé thermo-régulée à 25-30°C pour pouvoir imprimer dans l'atelier cet hiver.

J'avais trouvé un capteur pour faire une mise à niveau auto mais vu que ça prends 2 minutes de le faire à la main je suis même plus trop sûr de l'intéret.

Après je suis débutant dans le domaine, je fais pas de la production, c'est ma première imprimante, je me fais un peu à ses défauts, si j'en avais eu depuis aussi longtemps que j'ai eu des pc je serais à coup sur moins tolérant :)
Forcément, une imprimante 3D c'est enthousiasmant, surtout pour le débutant qui n'a ni de point de comparaison, ni passé des kilomètres de fil sur la machine.
Comme pour les bagnoles, ce qu'on a choisi d'acheter représente forcément le "bon" choix aux yeux de chacun, même si c'est une Dacia et pas un haut de gamme.
Sauf que voila, la voiture va soutenir difficilement la comparaison avec 90% de la production automobile, et que ce n'est qu'un choix personnel.
Et puis on ne va quand même pas avouer qu'on a acheté de la daube, même si on s'en rend compte au final :wink:
Ce que je dis sur les Anet, je le dis en en ayant dépanné (trop) souvent en quelques années d'expérience
et pas mal de filament passés de mon côté, dont plus de 30kg sur mes 5 imprimantes cette année.
Cela ne fait pas de moi le gardien de la pureté sublime de l'impression 3D ; j'essaie juste de donner un avis objectif et éclairé sur la question.

Les imprimantes, beaucoup se ressemblent et certaines ont même pas mal en commun.
Comme dit plus haut, la Tarantula n'a aucun problème de rigidité et les vibrations proviennent majoritairement d'un mauvais guidage.
Avec le système à galets ajustable, c'est absolument sans jeu sur ces machines. Sur les deux points l'Anet est définitivement bien en dessous.
Tu aurais fait un meilleur choix, mais ce qui est fait est fait. Je dis ça surtout pour les débutants qui pourraient s'imaginer que l'Anet A6/A8 sont des bons kits.
Sur ma Tarantula j'ai une précision à +-3/100e. J'envisage de remplacer certaines de mes machines par des Tarantula et une CR 10,
pour la précision et aussi parce que la maintenance est quasi absente et aisée. Niveau coût de maintenance/améliorations sur l'Anet, on en reparlera dans un an :wink:

12h, c'est une durée d'impression moyenne. Sur une 200x200x200mm, j'ai déjà fait des impressions de plus de 48h.
Cela dépend de la complexité du modèle, de la finesse de la buse ou des couches, et de la présence de support.
Tu devrais passer ce record rapidement.

Une enceinte thermo-régulée c'est généralement entre 40 et 60°C pour une imprimante 3D.
C'est un peu du luxe car une enceinte basique monte rapidement vers 35°C lors d'une impression.
Le vrai souci avec l'atelier en hiver vient plutôt de l'humidité et de la conservation des consommables.

Le capteur est un vrai plus, car lors des variations de température ou de géométrie, le capteur suit le mouvement.
Avec une machine acrylique, on est pas loin de l'indispensable.
Une plaque adhésive en PEI (chez Pusa), procure une meilleure adhérence que le Kapton, économise du temps et revient moins cher au final.

j'ai plus ou moins le même avis que toi sur ma prusa i3 à 150e .

je l'ai dans un caisson, bien fixé, j'y ai gagné en rigidité aussi, pour info, sans trop d'isolation en imprimant de l'ABS ( plateau 90° et buse 230°) le caisson monte à +/- 15° de plus que la température ambiante, mis a part si tu as des températures extrêmes dans ton atelier, je ne suis pas sûr que s’embêter à réguler la température soit très intéressant .

Dans les améliorations a effectué sur ses modèles il y a pour moi : les vis trap pour régler le problème de faux rond des tiges fileté (certains font sans, mais à 3/4e sa ne mange pas de pain^^ ) et les douilles/axe qui sont à changé un jour ou l'autre , je ne pense pas que ce soit des axes en acier trempé d'origine, les miennes commencent à marquer . On peut les remplacer par des douilles igus pour environ 30e pour l'ensemble de l'imprimante .
Bien fixer l'imprimante sur une base solide est une des premières choses à faire en effet. Plus la machine est souple, plus l'amélioration se ressent !

En fait, les vis pour le Z sont une vraie mauvaise idée. La plupart des problèmes de linéarité sur cet axe viennent de là.
Je règle définitivement les problèmes avec un simple système à courroie :
https://www.thingiverse.com/thing:2641186
En plus, la transmission est bien plus rapide et la précision y gagne.

Les douilles Igus, j'en ai utilisé beaucoup, le vrai problème c'est qu'elles s'usent vite.
Du coup c'est pas l'affaire du siècle sur une imprimante.
Sur les kits à pas cher, rares sont ceux qui permettent de ne pas avoir à dépenser 30€ en douilles, 15€ en transmission, et encore 20 par ci, 10 par là...
En mettant tout bout à bout, on à vite fait d'atteindre le prix d'une imprimante de meilleure facture, dont la CR10 qu'on trouve autour de 300€.
En comparaison, il n'y a pas grand chose à faire sur une Tarantula.
Déjà elle imprime bien de base, ensuite pour les pointilleux, on remet tout d'équerre pour moins de 50€, ce qui fait une imprimante à moins de 200€ au final.
A vous de vous faire une idée.

++JM
 
Dernière édition:
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
effectivement 3/100 c'est plus qu'honorable pour une imprimante 3d surtout sous les 200e :wink:

tu m'a presque donné envie d'allez m'acheté du profilé alu pour convertir ma prusa i3 ^^
 
Y
yent
Ouvrier
27 Fev 2013
292
FR35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #12
Sur ma Tarantula j'ai une précision à +-3/100e
Sur de l'extrudé alu ? Avec des galets plastiques ?

Ca n'engage que moi mais j'ai comme un doute, je tiens ce genre de précision à l'aise sur une fraiseuse, mais en fonte, qui fait son poids (et là, je suis pas débutant) ... Je ne vois pas par quelle magie ce genre de portique peut y arriver, j'ai trop vu le miracle du "10 fois mieux pour à peine plus" pour continuer à y croire ...

J'utilise déjà ce genre de rail et galets, les rails sont couramment donnés à 1.5mm/2m niveau planéité/rectitude, il y a des séries à 0.5mm/2m mais plus cher. Ce sont des max ok mais à moins de mettre assez cher dans les rails je vois pas comment le fabricant resterais à moins de 1-2/100 garanti sur toute l'amplitude des axes ... Sans parler de l'usure des galets.

Je me méfie pas mal des précisions annoncées, genre tenir 12um avec une courroie crantée basique, et puis l'éternelle "confusion" entre résolution et précision, si avantageuse envers nos amis chinois :)

Mais j'ai compris, on est pas du même monde :p Pour moi la 3d n'est qu'un simple outil, permettant de faire des pièces trop coûteuses en usinage conventionnel, sans grandes contraintes mécaniques.

Comme bien cité, c'est comme les bagnoles, si j'ai besoin de faire 25km/jour pour aller au boulot je vais pas aller me faire extorquer chez bmw and co, je vais prendre une caisse adaptée à l'usage avant de vouloir me comparer aux 90%, dont, niveau bagnole, je n'ai pas grand chose à faire d'ailleurs :)

Bref, je retourne imprimer des trucs sur mon imprimante naze !
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonsoir,
tu m'a presque donné envie d'aller m'acheter du profilé alu pour convertir ma prusa i3 ^^
Ce n'est pas une mauvaise idée, je peux te donner les dimensions des profils et des pièces si tu veux.
Sur de l'extrudé alu ? Avec des galets plastiques ?

Ca n'engage que moi mais j'ai comme un doute, je tiens ce genre de précision à l'aise sur une fraiseuse, mais en fonte, qui fait son poids (et là, je suis pas débutant) ... Je ne vois pas par quelle magie ce genre de portique peut y arriver, j'ai trop vu le miracle du "10 fois mieux pour à peine plus" pour continuer à y croire ...

J'utilise déjà ce genre de rail et galets, les rails sont couramment donnés à 1.5mm/2m niveau planéité/rectitude, il y a des séries à 0.5mm/2m mais plus cher. Ce sont des max ok mais à moins de mettre assez cher dans les rails je vois pas comment le fabricant resterais à moins de 1-2/100 garanti sur toute l'amplitude des axes ... Sans parler de l'usure des galets.

Je me méfie pas mal des précisions annoncées, genre tenir 12um avec une courroie crantée basique, et puis l'éternelle "confusion" entre résolution et précision, si avantageuse envers nos amis chinois :)

Mais j'ai compris, on est pas du même monde :p Pour moi la 3d n'est qu'un simple outil, permettant de faire des pièces trop coûteuses en usinage conventionnel, sans grandes contraintes mécaniques.

Comme bien cité, c'est comme les bagnoles, si j'ai besoin de faire 25km/jour pour aller au boulot je vais pas aller me faire extorquer chez bmw and co, je vais prendre une caisse adaptée à l'usage avant de vouloir me comparer aux 90%, dont, niveau bagnole, je n'ai pas grand chose à faire d'ailleurs :)

Bref, je retourne imprimer des trucs sur mon imprimante naze !
Je te rassure, je fais très bien la différence entre résolution théorique et précision.
Moi je te parle des cotes de la pièce imprimée, et je te confirme que c'est tout à fait bluffant.
Moi même au départ j'avais tendance à augmenter les tolérances sur le modèle 3D pour ne pas avoir de problèmes à l'assemblage,
et finalement, force est de constater que sur une machine bien réglée, on obtient une belle précision.
On n'est toujours pas sur une qualité d'usinage équivalente à une bonne machine conventionnelle,
car il y a toujours la visibilité des couches et l'inévitable léger congé sur les angles, et parfois une bavure par là, mais pour le reste c'est très précis.

Je crois que ça doit beaucoup aux petites courses. 0.5 sur 2m ça fait seulement 0.05 maxi sur 200mm donc +-0.03/100e ne parait pas délirant.
Les galets en POM, j'en ai en service depuis plus de 500h, et (vérification faite) ils n'ont pas bougé, on voit à peine la piste de contact.
Je vérifie de temps en temps l'absence de jeu, et je n'ai pas eu besoin de resserrer.
Juste au niveau du plateau j'ai dû changer un jeu de roulements qui couinait il y a deux mois, sinon RAS niveau jeu ou galets.
Les ensembles mobiles sont hyper légers, ça doit aussi aider. C'est pas vraiment comparable à de la machine conventionnelle.
Mais globalement j'apprécie beaucoup le guidage sur profilé avec galets POM, pas de bruit, peu (pas?) d'entretien, pas de jeu,
beaucoup plus de longévité que des LM8UU ou des douilles IGUS (RJMP/RJ4JP-01-08).
Pour cette application ou pour un laser, on est même pas loin de l'idéal.
Sinon, ça existe aussi en alu pour ceux qui doutent, mais pas sûr que ce soit aussi bien finalement. Déjà c'est plus sonore.

Toutes les machines sont des outils, on est d'accord, chacune avec son usage.
Mais l'imprimante 3D n'est pas une sous-machine pour autant.
Il y a ce que l'on appelle le "3d Paradox" qui dit que plus la pièce est longue et coûteuse à produire sur machines conventionnelles,
plus il est intéressant d'imprimer la pièce (et inversement). Il n'y a pas plus vrai !
Au début je voyais les gens dépenser 3000€ pour imprimer des Pikatchu approximatifs et minuscules : j'étais au moins dubitatif...
Maintenant que j'en utilise depuis plusieurs années, je mesure à quel point j'avais tort !
Quand on fait des pièces pleines et non vides, ça peut quand même être intéressant pour certaines applications mécaniques.
Je pense que ça prendra tout son sens pour toi à l'usage.

A moins de ne pas avoir les pieds sur terre, on est tous du même monde :wink:

++JM
 
Dernière édition:
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
merci , mais si je le fait , je m'en monterai une un peu plus grande qu'actuellement , histoire de pas tout refaire "pour rien" , j'ai toujours été sceptique sur l'utilisation du guidage par galet , bien qu'il y a de nombreux bon retour dessus . Ainsi que de l'entrainement par courroie , j'avait trouvé la valeur d'étirement aux mètres et c'était pas négligeable pour une machine ou l'on cherche la précision (malheureusement impossible de mettre la main dessus) je pense qu'on s'en tire bien grave a nos faible course .

pour chercher la précision , on peut aussi imprimé plusieurs étalon et mesuré les défauts en les reportant sur un excel ( pour les défaut non linéaire ) et faire une correction automatique du modèles grâce a ce fichiers , je ne sait pas si quelqu'un l'a déjà réalisé dans le monde de l'impression amateur , il faut avoir une machine avec une géométrie très stable pour que se soit intéressant .
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Re,

Tu verras à l'usage, mais avoir une grande imprimante n'est à mon avis pas une très bonne idée, à moins d'avoir des besoins très spécifiques qui vont en ce sens.
J'ai aussi une 300x300x400mm, et à 95% je l'utilise pour des pièces entrant dans une 200x200x200mm...
Les grosses pièces, c'est aussi beaucoup de fil, donc cela fait des pièces moins bon marché forcément. Sans parler des temps d'impression.
Avec le recul, je trouve qu'une petite ferme de plusieurs petites machines est bien plus productif.
On peut imprimer un lot de pièces simultanément, et si vraiment le besoin de fait sentir pour de la grande dimension,
comme ça m'est arrivé pour des palles d'éolienne, alors je vais plus vite à imprimer sur plusieurs petites machines puis assembler derrière.
Dit comme ça c'est assez subjectif, mais je divisais ainsi le temps d'impression par 8...
Parfois il vaut mieux savoir aussi imprimer une pièce en plusieurs parties que de bouffer des kilos de fil en support ou avoir des temps d'impression délirants.

Je comprends ce que tu veux dire au niveau étalon et ajustement des tolérances pour tomber sur une cote précise.
D'ailleurs beaucoup de choses en impression 3D se résolvent en CAO avant impression.
Il existe des logiciels de tranchage qui incluent directement un paramètre de compensation, c'est encore plus simple.
Mais je n'y suis pas favorable. D'abord, parce que c'est de la triche, ensuite parce que ça apporte aussi son lot d'inconvénients.
Notamment si l'on imprime sur plusieurs machines qui pourraient réclamer leur propre compensation. C'est difficilement gérable.
Je préfère passer du temps à calibrer chaque machine pour qu'elle imprime au plus près des cotes.
Ce temps est largement transformé ensuite à l'usage sur les temps de paramétrage, d'assemblage et de finition.
En plus, ce n'est pas très difficile si la machine a des composants corrects.

Attention pour les courroies, la valeur d'étirement est généralement la valeur maxi avant rupture.
Tant que la courroie est bien dimensionnée par rapport à l'effort demandé, l'étirement est négligeable.
Je le constate sur ma CNC de 3m de long qui utilise des courroies partout sauf pour le Z.
Or j'ai une précision qui est stable même sur le grand axe qui utilise deux fois plus long de courroie et qui mobilise le portique de 80kg.

++JM
 
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
je n'ai pas pour projet de faire une imprimante d'1m3 ^^ , une 300x300x300 est a mon avis déjà pas mal , j'ai déjà été limite avec mon imprimante actuel , du profilé en 20x20 tourne vers 3e/m , ce n'est pas un gros investissement supplémentaire , personnellement , je ne cherche pas imprimé rapidement , après tout , c'est l'imprimante qui travail et non moi , et elle est très loin de tourné toute la semaine .


oui , la plupart des logiciels ont un paramètre de compensation , ce que je parlait n'est pas exactement la même chose , par exemple :
j'imprime 3 pièce étalon ; pour 50mm j'ai 49.9 , pour 100mm j'ai 100.1 et pour 150mm j'ai 149.8, avec un paramètre de compensation qui n'est rien d'autre qu'un facteur multiplicateur , on ne peut pas régler ce problème , j'en ai entendu parlé , mais c'était plus destiné au milieux pro avec surement un poste dédié etc . bien entendu sa ne remplace pas une calibration et sa impose une machine avec une géométrie très très stable .

autant pour moi :wink:
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Re,

Tu auras rarement ce cas de figure fluctuant sur des cotes, ou alors c'est que la machine a des soucis de mécanique ou éventuellement de géométrie.
Si cela intervient, il faut chercher le problème physiquement sur la machine : poulie mal serrée, courroie détendue, coupleur trop souple, faux rond, perte de pas...
Car il n'y a rien de tel que tu pourras régler sur le modèle CAO ou via paramétrage.
Les problèmes que l'on rencontre plutôt sur les cotes c'est de l'empattement ou des perçages/alésages trop serrés.
Bref c'est plutôt stable : soit du + soit du -, mais rien d'aléatoire.
Ce qu'il ne faut jamais faire en calibration, c'est jouer sur le nombre de pas par mm, car tu n'auras qu'une cote juste : celle de ta pièce étalon, les autres seront fausses...

++JM
 
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
il faudrait que je retrouve mes cours , c'est pas spécialement destiné au machine fdm , mais surtout au milieux pro , au vue du prix d'une heure d'impression métal par exemple, il est intéressant de se prendre la tete a chercher la petite bête ( les valeurs donné sont bien évidement pas les bonnes , mais quand on veut imprimé un moteur en 3D fonctionnel par exemple, la précision demandé n'est pas la même que ce que l'on recherche ici ) , les problèmes physiquement ne sont pas vraiment courant dans se milieux , moi je n'en suis pas encore la , quand je tomberait sous le 1/10 d'IT , sa sera déjà pas mal .

c'est surement réalisable , mais ont n'a pas le niveaux ^^
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
6 059
FR-28360 bientôt FR-17750
j'imprime 3 pièce étalon ; pour 50mm j'ai 49.9 , pour 100mm j'ai 100.1 et pour 150mm j'ai 149.8, avec un
C'est deja pas mal et il faut travailler en haute resolution soit 0.1mm par couche.
 
A
audignon40
Apprenti
11 Jan 2009
62
audignon
bonjour à tous!
dis moi j-max , pour éclairer ma lanterne vacillante, pourquoi n'y aurait il pas répétitivité lors de la modification du nombre de pas par milimètre car c'est comme ca que je procède et je n'avais pas rencontré de pb sur ma k8400; les réglages sauvés dans l'eeprom sont bien conservés pourtant ? merci d'avance pour ta réponse. jm
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonjour,

Et bien tout simplement car ta compensation n'est valable que pour la dimension de ta pièce étalon.
En gros et par exemple, si tu corriges par le nombre de pas par mm un défaut de 0.1mm sur une pièce de 20mm,
alors la même valeur de pas par mm sur une pièce de 200mm correspondra à une correction de 1mm.
Or si tu as un défaut de 0.1mm tu l'as sur des pièces de toutes tailles.

Le seul ajustement de pas par mm se fait lors de la calibration de l'alimentation en fil, selon une procédure précise.
La correction du défaut de cote pièce s'effectue majoritairement avec les valeurs de flux.
Il faut aussi renseigner correctement le diamètre du filament (pour chaque bobine) sur le trancheur.
C'est pour faire court, car la bonne calibration d'une imprimante est un sujet en soi et il y a nombre de tutos sur le net, notamment ceux de Thomas Sanladerer.
Quand la calibration est faite proprement, une bonne machine produit des pièces très précises.

++JM
 
lionate
lionate
Apprenti
13 Juil 2017
155
Lyon
Je voit que certains ont pas mal d'experiences en impression 3D.
Vous avez jamais de problèmes au niveau de l'extrudeur et de l'entrainement du fil sur vos imprimantes chinoises ?
Pour avoir utilisé des Ultimaker, Zortrax j'avais aucun soucis, par contre sur MakerBoat et Delta RepRap c'était une perte de temps pour trouver de bons réglages...
Un collègue à une FormLabs 2, c'est plus le même budget, mais vraiment la finition des pièces par rapport au FDM est top !
 
A
audignon40
Apprenti
11 Jan 2009
62
audignon
ok jmax et merci pour ta réponse. décidément j'y pigerai toujours rien ! je vais essayer de trouver le tuto de thomas sanladerer. bonne journée à toi. jm
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Re,

@audignon40, c'est un sujet assez complexe c'est vrai, mais toutes ces choses prennent du sens peu à peu, les mains dans le cambouis !
Je voit que certains ont pas mal d'experiences en impression 3D.
Vous avez jamais de problèmes au niveau de l'extrudeur et de l'entrainement du fil sur vos imprimantes chinoises ?
Pour avoir utilisé des Ultimaker, Zortrax j'avais aucun soucis, par contre sur MakerBot et Delta RepRap c'était une perte de temps pour trouver de bons réglages...
Un collègue à une FormLabs 2, c'est plus le même budget, mais vraiment la finition des pièces par rapport au FDM est top !
MakerBot c'est américain, effectivement le rapport qualité/prix est perfectible.
Delta RepRap, c'est un terme générique, il y a des dizaines de machines très différentes sous cette appellation. Bonnes et moins bonnes.
Certains kits imprimantes bon marché sont mal conçus, c'est vrai.
Mais niveau qualité/fonctionnalité, il n'y a pas beaucoup d'écart entre une CR10 à 300€ et une Ultimaker à 3000€.

Un bon entraînement de seconde monte ne vaut qu'une dizaine d'euros. Rien de bien grave si le problème vient de là.
Mais souvent, la cause vient d'un mauvais parcours de fil ou d'un mauvais refroidissement de la partie froide de l'extrusion.
Toutes les machines ne sont pas "plug & play", et si c'est ce que tu recherche, alors oui, il faut mettre le prix : Zortrax, Ultimaker ou autre.

Formlabs, on est sur de l'imprimante base résine, c'est toujours de l'impression 3D, mais c'est définitivement un autre monde.
Oui, le niveau de détail est supérieur, bien que le filament fondu s'en rapproche très près avec les nouvelles buses rubis en 50 et 100µ.
Mais le procédé résine a aussi des inconvénients non négligeables :
  • pièces fragiles : aucune résistance mécanique ou au poinçonnement des pièces, donc si vous cherchez de la fonctionnalité passez votre chemin.
  • machines chères et de petits volumes très majoritairement.
  • procédé empirique : impression, rinçage, four UV...
  • entretien de la machine fréquent et méticuleux, principalement le plateau et les bacs (si vous n'en mettez pas à côté).
  • très faible variété des matériaux et couleurs disponibles.
  • résine chère et périssable. Il faut prendre beaucoup de soin : stockage dans cabinet opaque, nettoyage régulier et obligatoire pour les périodes d'inutilisation.
  • Consomme plus de solvant de rinçage/nettoyage que de résine.
  • beaucoup de perte en résine : quantité minimale importante, difficile de calculer le volume nécessaire à la pièce, etc.
  • c'est plutôt une technologie sale, l'idéal est une paillasse de labo, gants jetables, poubelle, bacs de rinçage, nettoyages de la résine poisseuse qui en fout partout...
    Tandis que qu'une imprimante filament, tu l'as sur ton bureau, elle se suffit à elle même et ne salit pas.
Je me suis posé la question de mon côté, j'ai même testé, mais finalement ça n'apporte rien par rapport à mon usage.
C'est à réserver à la bijouterie fine, aux gens qui font du diorama, de la figurine ou des trucs du genre.


++JM
 
R
rentemplan
Apprenti
17 Déc 2012
161
Bonsoir à tous je viens de finir le montage d'une anet A6 et fait mes premières impressions et je suis très satisfait de la qualité des impressions
Je suis même supris de ne pas avoir de problème de mise au point[emoji16]
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonjour,

@rentemplan : première machine, premiers mètres de filament...
On en reparlera dans quelques kgs de fil passés, et si tu n'as rien changé sur ta machine tu seras une véritable exception. :wink:

++JM
 
M
metal89
Ouvrier
4 Nov 2010
492
Yonne
Bonjour,
j'ai acheté une Anet A6 début novembre et je confirme les problèmes cités.

C'est une machine capricieuse qu'il faut régler fréquemment.
L'extrudeur est le maillon faible de l'affaire. Celui sur ma machine bave et fuit au point d'être obligé de le changer au bout de 20 heures environ.
Il y a fréquemment des pertes d'origine lors de la mise en pause et la pièce est foutue.
Il manque une ligne sur l'afficheur de ma machine
Enfin conceptuellement les deux moteurs en Z sur le même driver et non couplés mécaniquement cela entraîne des désalignements progressifs à surveiller car cela ressemble à un mauvais réglage du plateau et peut ruiner la pose des premières couches.
Ce manque de fiabilité rend l'impression pénible car il faut constamment surveiller et comme la moindre pièce c'est 3 à 4 heures....

Définitivement une machine que je ne conseillerai pas à un ami.
Le pire c'est que à lire les forums anglo-saxons les machines beaucoup plus chères ne sont pas exemptes de gros problèmes dont certains de conception.

Ces pistolets à colle améliorés sont plutôt pour le passionés qui n'hésitent pas à passer beaucoup de temps dans ce loisir. J'attends que les imprimantes SLA deviennent abordables.
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Bonjour,

SLA ou DLP ça fait des pièces fragiles avec un process post printing fastidieux.
Dès que tu sors une pièce du bain de résine forcément tu en met partout.
Il faut un environnement labo avec une paillasse, des bacs, un four UV et tout le tintouin.
C'est quand même pas l'idéal, même à pas cher.
Et quoi qu'on fasse, la résine UV aura du mal à tomber en dessous des 50€/kg.
Au risque de se répéter, le type de matière est extrêmement limité : résine dure ou souple, transparente ou opaque...

Clairement l'impression à filament fondu est un choix incontournable aujourd'hui.

Je pense que les Anet procurent de mauvaises expériences à leurs utilisateurs, et vu leur conception, c'est normal.
En revanche, je ne partage pas ton analyse sur les machines plus chères.
En fait, il n'y a pas de règle. Il y a des machines bien conçues et d'autres non, et à peu près à tous les prix.

En dessous de 200€, en dehors de la Tarantula qu'il faut toutefois mettre à jour niveau buse, il n'y a que des déceptions.
A part peut-être la Tronxy X1, mais avec une surface d'impression mini.
Vers 300-400€ il y a la Creality CR10 qui en donne beaucoup pour son prix. Le meilleur rapport qualité/prix du moment.

Ensuite, il y a quelques marques sérieuses pour des machines déjà montées et globalement sans soucis :
Prusa I3 MK3 (600-900€), Ultimaker (1500€), Zortrax (2000€), Lulzbot (1000€), Robox (1000€)...

++JM
 
lionate
lionate
Apprenti
13 Juil 2017
155
Lyon
Je te rejoint sur l'analyse J-Max.
Par curiosité si tu devais acheter une Creality CR10 en 300x300x400. Quels modifs sont à faire dessus pour avoir un truc fiable qui tourne bien ?

Cdlt,
 
J-Max
J-Max
Compagnon
18 Fev 2012
1 260
Re,

Actuellement si tu prends une CR10 standard en alu (et non une mini avec base acrylique), tu peux t'en contenter telle quelle.
Si vraiment tu veux le nec plus ultra tu met dessus un Titan Aero, et après tu es bordé...

++JM
 
Haut