Dépannage Haulin ELB : une poupée qui fait des siennes

  • Auteur de la discussion Ostrogo
  • Date de début
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonjour à tous,

suite à mes premières péripéties, voici la mise en route de mon petit Haulin ELB. Grâce à la gentillesse des membres du forum il peut à présent revivre équipé d'un moteur tout propre !

Quelques photos en guise de présentation et de participation au schmilblick.

Le tour mériterait un bon coup de décapage et de peinture mais les parties mécaniques sont en super état. Je m'y lancerais peut-être dans un second temps.
On voit encore les traces de grattage sur les glissières du chariot.
Les manettes d'avances pour le filetage sautent un peu mais sont fonctionnelles, maintenues à la main vers le bas. Je vais surement devoir démonter pour enquêter.

Quelqu'un peut-il m'éclairer sur l'usage et le fonctionnement de l'extension de la lyre à l'arrière de la broche ? (TheMathieu m'avait parlé de pas impériaux etc... mais j'ai besoin d'un complément de détails :)

Bonne journée à tous,

Gauthier

0ST_5449.jpg


0ST_5455.jpg


0ST_5456.jpg


0ST_5458.jpg


0ST_5460.jpg


0ST_5481.jpg


0ST_5483.jpg


0ST_5485.jpg


0ST_5487.jpg


accessoires.jpg
 
themathieu

themathieu

Compagnon
salut Ostrogo

il est superbe se tour et en plus il est complet !:-D
c'est quoi cette pièces ?
haulin.png


@++
Math
 
Roland DENIS

Roland DENIS

Compagnon
Bonjour je pense que la lyre equipée ainsi doit etre munie du pignon de 127 dents qui est necessaire pour effectuer les pas ""anglais ""
Bon copeaux .
 
PJS92

PJS92

Compagnon
Bonjour Gauthier
en réponse à ta question sur la lyre, ci-joint 2 documentations trouvées sur le forum. Attention, le tableau des filetages fait référence aux positions d'avance pour une boite 6. Ton ELB ayant une boite 5, prendre en compte les infos manuscrites.

Ton tour possède un boitier de lyre de grande dimension (extension vers l'arrière du tour) pour permettre entre autres la mise en place du pignon double 127 / 135 dents pour les pas anglais. Il semble d'ailleurs que ce soit une modification car la peinture du carter n'est pas la même que celle du reste de la machine. As-tu le jeu des pignons supplémentaires ?
Ayant le même tour que toi avec la lyre "extended" je peux te faire des photos des ces pignons si besoin.

Je travaille actuellement sur la modification du couplage de mon moteur. Le couplage étoile avait été fait dans le chignon et je dois ressortir 3 fils sur chaque vitesse pour faire un couplage triangle destiné à l'alimentation par un variateur mono tri 220V.
A titre d'information, pourrais-tu stp me communiquer quelques photos du mode de raccordement de la sortie du moteur Unelec HS (manchons sertis ou plaques à bornes) ?

Cordialement
PJ

tableau pas.jpg
 

Fichiers joints

  • tableau_pas_whitworth.pdf
    103.1 KB · Affichages: 77
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonsoir PJ,

merci pour ton message très instructif. À l'occasion je suis preneur de quelques photos pour voir les pignons de la lyre spéciale, mais ce n'est pas urgent.

Pas de problème pour les photos du moteur. On passe en MP pour voir ce qu'il te faut exactement.

Bonne soirée,
 
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Hello,

PJ voici les photos du moteur, je les met ici si cela peut en intéresser d'autre.

Bonne journée,

IMG_1928.JPG


IMG_1929.JPG


IMG_1930.JPG


IMG_1931.JPG
 
J

justzen421

Compagnon
Bonjour,
une photo des pignons spéciaux et de la lyre:
on peut voir le pignon double sur la droite de la photo

P1011989.JPG
 
PJS92

PJS92

Compagnon
Bonjour
photos du pignon double (127/135 dents) et des pignons complémentaires (32, 38, 40, 44, 45, 46, 52, 54, 56, 64 dents).
Cordialement
PJ

IMG_0825.JPG
IMG_0824.JPG
IMG_0828.JPG
 
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonjour à tous,

le tour commence à être plutôt en forme, me reste encore quelques réglages. J'aurai quelques questions à vous soumettre :

  • Au bout de 20 min de fonctionnement à la plus haute vitesse (quasi continue) la broche à tendance à chauffer (le dessus de la poupée fixe est franchement tiède). Y a t'il quelque chose d'anormal là dedans ?

  • J'aimerais essayer d'éliminer les dernières vibrations, que me conseilleriez-vous pour l'encrage au sol ? Sachant que j'aimerais éviter d'avoir à souder des pattes sur le bâtis (même si je suis équipé, ça me pose un problème psychologique de le modifier). A l'heure actuelle il repose sur une dalle de béton irrégulière avec 2 fines cales en bois. Tampons anti-vibration (quel genre de modèle ?) ? Laisser comme ça ? Autre suggestions ?

  • Concernant la poupée mobile, l'encoche qui prend la vis de réglage transversale a souffert lors du dévissage (problème courant il me semble). Themathieu me conseillait un remplissage à la brasure de cet endroit, et ce me parait simple à mettre en œuvre. Avez-vous un avis également sur la question ? (Je ferais une photo au prochain démontage, là je n'y touche plus trop car elle est presque réglée)
Bonne journée et merci pour vos éclairages !

Gauthier.
 
PJS92

PJS92

Compagnon
Bonjour Gauthier

La montée en température de la poupée fixe ne paraît pas anormale compte tenu de la précontrainte sur les roulements de broche. Le problème est de savoir à quelle température max il est raisonnable de monter. As tu lu l'excellent dossier de Damien sur les réglages du Haulin ?
Question idiote (voire déplacée) mais tant pis je la pose quand même : tu as le bon niveau avec l'huile qui va bien dans la poupée fixe ?

Pour la liaison au sol avec filtrage tu peux utiliser des pieds réglables munis d'un patin élastomère. C'est ce que j'ai prévu pour mon Haulin mais peut être cela nécessiterait-il de renforcer les pattes dans les lieds du caisson.
Si on oublie l'aspect réglage j'ai vu en GSB des patins en élastomère dur (épaisseur env 10 mm) qui pourraient potentiellement faire l'affaire.
Un point qui me semble important est de limiter la transmission des vibrations potentielles entre le bloc moteur boite et le caisson.
Sauf erreur il y a trois points de contact entre la boite et le caisson : 2 au niveau de la platine de fixation de boîte avec deux carrés de caoutchouc interposés, 1 au niveau de la partie haute du réglage de tension courroie avec le tampon élastique.
Je pense qu'avec le temps ces pièces perdent en élasticité et peuvent diminuer les performances de filtrage. Ceci étant je suppose que le bloc moteur boite ne devrait pas apporter trop de vibration.
Néanmoins je reste surpris par l'énorme porte à faux apporté par la fixation au niveau de la boite seule. Mais peut être cela avait il été mûrement réfléchi par le concepteur :wink:

Pour la poupée mobile, je crois comprendre de quoi il s'agit mais je n'ai pas d'idée sur la question. Il me semble qu'une solution avait été apportée sur un post de rénovation Haulin par fraisage de la zone et fixation d'une plaque. J'essaierai de retrouver l'information.

Bonne journée
PJ
 
Dernière édition:
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonjour Gauthier

As tu lu l'excellent dossier de Damien sur les réglages du Haulin ?
Question idiote (voire déplacée) mais tant pis je la pose quand même : tu as le bon niveau avec l'huile qui va bien dans la poupée fixe ?

Merci PJ ! oui j'ai lu ce dossier et c'est pour ça que je posais la question pour affiner ces histoires de température.
Oui j'ai bien fait le plein d'huile sur la poupée fixe :)
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Bonsoir à tous et toutes,

Ostrogo, sur les Haulin comme d'autres machine d'ailleurs, une température de 50 à 55° après X heures de fonctionnement qui plus est, à pleine vitesse n'est pas anormal du tout !
La chaleur c'est une appréciation variable d'une personne à l'autre, néanmoins, 55° au toucher c'est déjà très chaud !
Quasiment tous les Haulin que j'ai vu avec leurs peintures d'origine l'avaient perdu au niveau du palier avant de la poupée fixe.

Un ami qui a longtemps travaillé en industrie sur Haulin me disait qu'il mettait le tour en marche dés son arrivé dans l'atelier avant de se changer.
Ceci afin de le faire monter en température avant usinages pour ensuite être près à fonctionner pendant 8h non stop à réaliser des pièces.
La porte était enlevée pour ventiler le moteur, l'hiver c'était top, l'été moins, tu ne posais pas la main sur la poupée fixe !

sur ma fraiseuse, comme sur mon Haulin, après quelques heures de fonctionnement la tête est à ces température et le reste jusqu'à l'arrêt de la machine.

Bien cordialement
Michel
 
  • Réagir
Reactions: who
damienbeneteau

damienbeneteau

Compagnon
il faut suivre la procédure de réglage des coniques expliquée dans le dossier. Les informations viennent de la personne qui faisait la maintenance chez linz.
;D
 
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonjour à tous,

je continue ce post avec un petit dépannage sur la poupée mobile. L'encoche qui accueille la vis de réglage de la poupée mobile a bien souffert... (Je trouve cette conception un peu légère d'ailleurs compte tenu de l'effort qui lui est appliqué.)
Un petit coup de brasure et le tour est joué. Je ne sais pas combien de temps tiendra le laiton mais ça à le mérite d'être rattrapable si ça se dégradait. N'ayant jamais brasé de fonte, la chauffe était un moment un peu stressant. Aucun problème à déplorer, ça c'est même bien passé. Pour le moment ça fonctionne à merveille et ça m'a évité d'acheté un paquet entier de Castolin 18 XFC pour un quart de baguette.

poupee_abimee .JPG


poupee_brasee.JPG


Quelqu'un pourrait-il m'indiquer la façon précise de régler cette vitesse de blocage de la poupée mobile ? Je trouve ça tellement fastidieux d'avoir un blocage efficace que je pense m'y prendre mal. J'ai réussi à avoir trop lâche, trop serré, et parfois même parfait, mais c'est au petit bonheur la chance.... J'envisage même de la changer par une vis BTR + frein filet...

poupee_dessous.JPG
poupee_cote.JPG


Bonne journée à tous,

Gauthier.
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

Ostrogo, pour cette rainure relative aux réglages latéraux, c'est malheureusement courant qu'elle soit abimé ainsi que l'épaulement de la vis.
Je l'ai également reprise une fois mais faudra y revenir plus tard pour réusiner un logement plus profond et refaire la vis.

L'amélioration qui a été faite sur les dernières poupées est un perçage traversant de la poupée et sa semelle (taraudée) afin de lier en permanence la les deux pièces.
Ce qui n'est pas le cas avec le modèle présenté ou tout est bloqué (poupée + semelle) quand on immibilise la poupée sur le banc avec sa commande. Si jeu il ya sur le réglage latéral, la précision du réglage est perdue à chaque manipulation de la poupée (serrages/desserrages).

Concernant la commande de blocage de la poupée, vu que le système est un excentrique (montage assez classique) mais "limitant" coté course de serrage, il faut régler au plus près la vis de la contre plaque pour obtenir un serrage vigoureux.
Néanmoins, la tête six pans prise dans la boutonnière nous impose un réglage plutôt "large" avec une rotation de 60° qui à la sortie est souvent "trop ou trop peut !

Bonne continuation
Cordialement
Michel
 
PJS92

PJS92

Compagnon
Bonjour Gauthier
Je n'ai pas rencontré de difficulté particulière suite au remontage de la poupée mobile.
Pour trouver le réglage qui permet de bien bloquer puis libérer la poupée sur les barres j'ai débuté avec un peu de jeu en position blocage, jeu que j'ai progressivement réduit avec la vis inférieure.
Cela nécessite effectivement de mettre en place et retirer la poupée mobile à chaque essai. Ensuite La mise en place et retrait de la poupée mobile ne modifie pas le réglage tant que l'on ne tourne pas la pièce inférieure de bridage.
À bientot
PJ
 
damienbeneteau

damienbeneteau

Compagnon
Bonsoir à tous ,
La partie que tu as corrigé est souvent abîmée pour la simple et bonne raison que les utilisateurs tournent la vis de réglage avec la manette de bridage en position serrage maxi de la contre pointe sur le banc.
Pour ton réglage du bridage de la contre pointe comme indiqué ci-dessus, tu peux laisser un partie de la contre pointe sur le bout des barres puis en maintenant l'ensemble tu soulèves la pièce en contre forme des barres " sans la tourner" pour libérer la rotation de la vis puis tu tournes cette même vis de 1/6 de tour pour vérification.
;D
 
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonjour à tous,

j'avance sur les ajustements de précision du tour. Reste un point : quand je tourne une pièce "en l'air" je fais de jolis cônes... En gros un 10ème de différence sur 7 à 8 mm...

Le diamètre le plus grand étant le plus éloigné du mandrin et le plus petit le plus proche. Le banc présente un peu d'usure mais quelques centièmes de différences entre différents points de comparaison. La zone la plus usée devrait être proche du mandrin et si l'usure du banc faisait chuter l'outil à ce moment là, j'imagine le plus gros diamètre près du mandrin. Confirmez-vous ?

En revanche j'ai remarqué qu'une fois la pièce bien serrée dans le mandrin (Ladner L18 / 3mors / diam. 125), et bien le palpeur s'emballe et indique un jeu de 5 à 6/10ème lorsque j'appuie dessus à la main et il ne revient pas en place à son 0. J'en conclu donc que les mors sont usés et qu'ils provoquent ce cône en permettant un jeu à l'extremité la plus éloignée...

Auriez-vous donc de bonnes adresses pour acheter un jeu de mors ? Chez Ladner il faut compter presque 200€ TTC avec les frais de port. N'ayant pas encore accès à la section vente du forum je pose la question ici.

Très bonne journée,

Gauthier
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Bonsoir à tous et toutes,

Gauthier, dans quel état est le banc?
Les réglages des lardons sur le trainard ça donne quoi ?

Sur le mien, les relevées de diamètres des barres oscillent entre 47.70 et 47.95,(origine 48mm) la partie la plus "usée" étant les 300mm devant le mandrin, normal pour un tour.
Voir la procédure particulière pour effectuer ces réglages jusqu'à avoir un déplacement un poil dur vers la poupée mobile.

Dans cette histoire d'usure des barres sur Haulin, ce n'ai pas l'influence en hauteur d'outil qui engendre un cône mais le déplacement latéral du trainard (jeu) sur ses barres (ont part du principe que les roulements de broches sont sains et bien réglés).

Refais un essais de chariotage en utilisant la manette qui sert à bloquer le trainard (dessous) jusqu'à rendre son déplacement plus "ferme" et recontrôle au palmer histoire de visulaliser une amélioration.
Si amélioration il y a, reprends les réglages des lardons (fastidieux).

Pour le mandrin suivant son état il faudra peut être envisager son remplacement.
Vu les symptômes décris il est fort probable que l'escargot soit usé ainsi que les guides des mors coté corps du mandrin et mors.
Un changement de mors dans ces cas n'apportera rien de plus "probant" qu'actuellement.
J'ai eu le même souci sur un Ladner N°18 livré avec le tour lors de son achat (occasion).
Je doit encore l'avoir en pièce détachées avec sa flopée de mors "dans l'état" dur et doux.

Je l'ai remplacé par un modèle plus récent acquis quasiment neuf.
Sur les tours d'occasions, c'est souvent un poste de dépense à ne pas négliger, donc vigilance lors de l'achat.

Un autre point qui est rarement soulevé, la déposer/repose du mandrin via son faux plateau.
Opérations régulières chez moi, ou je passe d'un mandrin de 125mm à un 160mm ou en pinces.

Hors, vu le montage sur Haulin à savoir un cône assez long et 6 entames de perçages pour loger les trois vis à bout conique volontairement décentrées pour pouvoir rapprocher et bloquer le faux plateau.

Le serrage du faux plateau doit se faire progressivement sur ses trois vis à couple égal.
Pour avoir mainte fois constaté un faux rond qui peut vite se chiffrer en dixièmes lors de ces déposes/reposes malgré les repères de positionnement.
Depuis ce constat (voilà pas mal de temps), j'utilise une broche "étalon" serrée dans les mors du mandrin et un pied magnétique sur le transversal verrouillé.
L'ensemble est positionné à 200m du mandrin et le "zéro" effectué sur une position donnée (O du mandrin).
En jouant sur le serrage des trois vis et en tournant le mandrin on arrive à réajuster la concentricité du mandrin à quelques centièmes.
Je pense qu'à la longue, les cônes des faux plateaux se sont déformés suites aux multiples déposes/reposes sans précautions et serrages exagérés.

J'espère ne pas avoir été trop long dans mes explications et qu'elles te seront utiles.

Bien cordialement
Michel
 
Dernière édition:
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Bonjour Michel,

merci pour tes explications détaillées notamment sur le mandrin c'est à bien avoir en tête.

- Le banc ne présente pas de marque flagrante. Il tourne aux alentours de 47.71 et 47.76 Je dirais qu'il est dans un état "porpre", une longue rayure pile sur le dessus mais le reste est vraiment pas mal. Comme évoqué un peu d'usure mais de l'ordre de centièmes de différence. Et forcément une vrai différence entre le début et la fin : dur sous la poupée mobile et un peu de jeu au centre. En tout cas pas de vibration en chariotage. Et selon un ami tourneur le banc ne lui parait pas alarmant.
- Je me re-pencherais sur les réglages des lardons à l'occasion en consultant le dossier Haulin. En tout cas le frein ne change pas le problème de conicité.
- Le mandrin au palpeur (sur l'extérieur) ne présente qu'un 1/100 d'excentricité.
J'ai également mis le palpeur sur le dessus des mors et ils ne bronchent pas d'un centième de jeu avec pression à la main sur la barre.
En revanche la barre bouge même lorsque les mors sont serrés en butée et on voit une lumière au travers entre le bout des mors et la barre de controle. C'est flagrant à l'oeil nu avec une feuille de papier derrière : la barre bouge dans son serrage.

- Pour les mors du vieux mandrin était-ce une proposition de vente ou une simple infomation ? :)

Très bonne soirée,

Gauthier.
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Gauthier,

Une simple information, Il faut simplement que je lui remette la main dessus dans mon bordel bien rangé
Je suis très conservateur mais quand la place manque je sais aussi faire du vide. :-D
Là, je n'ai pas trop le temps de chercher, je regarde ce Weekend et te fais des photos de l'ensemble mors mandrin en pièce si je lui remet la main dessus, à voir si quelques chose peut t'intéresser

Bien cordialement
Michel
 
J

justzen421

Compagnon
Bonsoir MIC-83,
je me suis fait la même remarque que toi sur le montage démontage du faux plateau.
Un autre point qui est rarement soulevé, la déposer/repose du mandrin via son faux plateau.
Une solution peut-être?
monter le faux plateau et le dresser et jamais le démonter.
il ne gène pas pour le travail en pince, par contre il faut trouver ou modifier un mandrin pour le visser par le devant.
les 3 vis de serrage du mandrin doivent se trouver en périphérie.le 3 mors et le 4 mors doivent avoir le même pied de centrage.
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

Justzen, j'y avais également songé mais il faudrait standardiser la monte des mandrins en rapport à leurs emboitures sur le faux plateau en place et là c'est pas gagné !
Dans les montes quels que soient les diamètres des mandrins les alésages de centrage et fixations ne coïncident pas les 3/4 du temps.
J'ai essayé la monte de bagues adaptatrices sur un même faux plateau usinées sur place, ça convient tant que l'on ne dépose pas la bague, même si celle-ci est repérée.

Dans les déposes/reposes fréquentes j'ai oublié d'inclure le mandrin quatre mors indépendants bien évidemment différent, plus d'autres mandrins dédiés à certains travaux (mors modifiés pour prendre des pièces supérieures à la capacité du mandrin).
La solution que j'ai donné est simple à mettre en œuvre, la concentricité et perpendicularité sont rapidement obtenues avec un peu de pratique et à la condition d'avoir un mandrin correct.

Merci pour ton intérêt sur le sujet.
Bien cordialement
Michel
 
Dernière édition:
damienbeneteau

damienbeneteau

Compagnon
Bonjour
Quand tu auras réglé le problème de mandrin, il serait bon de controler la géométrie du banc au niveau de précision et en usinant en l'air une barre sur 20cm. Si tu as de l'usure sur les barres diametre 47,80mm, le trainard peut partir en crabe et revenir en position. C'est pas terrible....
;D
 
Ostrogo

Ostrogo

Apprenti
Hello,

du coup pour le mandrin j'ai commandé des mors neuf chez Ladner et le problème persiste. En fait nous nous sommes aperçus que les glissières du mandrin avaient du jeu. Je n'ai plus la mesure en tête, mais les mors flottent dedans (les neufs encore pire) dans le sens faces avant/arrière du mandrin. Je suppose donc que les mors en se serrant se mettent légèrement en crabe : ce qui produit l'effet de serrage conique décrit au dessus...

Je pense tenter un calage de fortune avec du clinquant (cf. cette bidouille su le forum).
- La colle est-elle indiquée pour se démonter facilement après ? un coup de chauffe ?
- Plutôt brasure à l'étain + nettoyage ? (l'intérêt que j'y vois est que ça marche à faible température donc aucun risque de détremper le mors non ? Solide et facile à défaire et nettoyer)
- Le clinquant, plutôt sur le mandrin ou plutôt sur les mors ?

_______________________________________________

Par ailleurs j'ai reçu un tire-pince d'origine. Il a un petit pète au niveau de filetage à l'intérieur mais semble déjà fonctionnel et je pense je lui faire un petit bricolage pour améliorer le tirage (petite bague d'épaisseur).

Je lui ai déjà fabriqué deux petites touches en laiton pour le "poussé-tiré" (cf. ce post) qui, sans être la panacée, fonctionnent.

- Ma question est la suivante : Pouvez-vous me dire à quoi servent les trous sur l’extrémité de la broche qui semblent correspondre parfaitement à ceux au bout du tire pince ? On dirait le montage d'une bague exactement comme le faux plateau du mandrin avec des vis pointeaux.

Haulin - extrémité broche.JPG


Merci pour vos avis éclairés et bonne fin d'année !
Gauthier.
 
Vapomill

Vapomill

Compagnon
Salut!
Les trous dans la broche servent à maintenir une bague épaulée des deux côtés.
A une extrémité elle se fixe sur la broche et à l'autre elle reçoit le tire-pince.
On m'appelle à table !
Cordialement, Bertrand.
 
Haut