Fraiseuse / graveuse fabrication maison …..

Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J’avais depuis longtemps le projet de réaliser une fraiseuse / graveuse à commande numérique afin de fabriquer les pièces nécessaires à mon loisir : la réalisation d’un cockpit /simulateur de vol d’avion de chasse ( Voir # )

Mon projet est bien modeste par rapport aux superbes machines que je peux voir sur le site, mais c’est pour moi une première approche de la CNC qui s’arrêtera là ou me mènera à plus grand …..

Je présente mes travaux pour 2 raisons principales :

- recevoir vos remarques et suggestions qui me permettront d’améliorer la réalisation de ma machine.

- encourager d’autres amateurs à se lancer dans l’aventure en leur montrant qu’avec un peu de courage, de ténacité et de bonne humeur on peut réaliser de belles choses .

Cette fraiseuse me permettra, j’espère, de fraiser les « plastique « ou plexiglas afin de réaliser des panels de tableau de bord et d’y graver les textes nécessaires.
Permettre aussi de fraisages de fines épaisseurs de bois ou composite ( de 1 à 3 mm) afin de réaliser des piéces d’épaisseur plus importantes par montage-collage en « sandwich « de ces couches ; pour la réalisation de certaines pièces du cockpit : boitiers de commandes, flasques internes des instruments motorisés à venir etc.
Ci contre le proto de mon compas motorisé, piloté par le soft du simulateur :
La précision espérée …… si le 1/10e de mm est respecté je serai parfaitement heureux ( à 2/10e aussi ! ) ‘expérience me le dira, je n’ai pas fait de savants calculs à ce propos.

Le bâti de la machine est réalisé en MDF de 18 à 22 mm, les guidages sont en tube acier de 25mm, les roulements diamétre 22 ext, 8 intérieur.
Transmission par tige filetée de 8mm, entrainement par double écrous intégrés dans une pièce de laiton provenant de clapets antipolution domestiques ( un des écrous rentre en force à la « presse « dans le logement, le second est amené sur une portée du corps du clapet et bloqué à la colle ….. le montage permet normalement de rattraper le jeu des écrous sans créer un frottement parasite ( ou en le réduisant au minimum )
Le portique est fixe, c'est la table Y qui se déplace.

La surface d'usinage utile sera de :

X = 450 mm
Y = 350 mm
Z = 70 mm

La broche sera une petite « Dremel « 125W

La partie électronique sera relativement classique, commande de 3 axes et 3 relais ( broche, aspiration, lubrification ) sur le port // du PC.
La partie puissance sera assurée par le couple L297 – L298, les cartes seront réalisées « maison « les moteurs pas à pas seront des Nema 23 d’un peu moins de 2 ampéres – couple de blocage de l’ordre de 0,8 Nm

Coté soft ce n’est pas encore décidé …… TurboCNC ou mach2/3 ou autre …. Après essais . Vos avis sont les bienvenus.

Concernant la conception de la machine, mon soucis principal est la qualité limité de mon outillage et donc des pièces usinées avec une faible précision. De ce fait, j’essaye de réaliser un montage dans lequel la position relative d’une pièce par rapport à l’autre détermine la précision du montage et non la précision absolue de la pièce en elle-même.
Les axes de guidages sont tous montés dans des « carrés de réglage » afin de pouvoir ajuster les parallèles et régler à la fin l’équerrage des axes de translation entre eux.

Mon modeste outillage est constitué de :

Perceuse à colonne d’entrée de gamme « chinoise « grande surface de bricolage .
Défonceuse
Scie circulaire
Scies cloches
Perceuse à main
Jeu de tarauds, filières modèle « grande surface de bricolage « et autres petits outillages.


Les travaux ont commencés cet hiver avec la réalisation du chariot Z en tubes carrés de 20mm ( conception classique CNC amateur )







Puis j’ai réellement attaqué le bâti que récemment durant mes congés d’été :

Ce dernier comporte en son fond 3 ouvertures permettant d’accéder à des écous de réglages ( pression des roulements en sandwich sur les tubes guides ) ou au mécanisme d’entrainement de la table Y





Après le fond du bâti, ce sont les montants qui sont mis en place :





Puis essai de montage « à blanc « du chariot X - Z et de la table Y ( qui recevra par la suite un plateau « martyr « de 18 mm )





Voilà, c’est tout pour ce soir …. Ces prochains jours seront consacrés à la préparation des mécanismes d’entrainement des tiges filetées pour le chariot X et la Table Y et des bâtis recevant les moteurs pas à pas.
Puis un premier réglage d’équerrage de l’ensemble avant mise en peinture du bâti afin de le protéger de l’humidité de la mauvaise saison, et lui donner un look plus sympa.

A très bientôt

Loulou
 
T
Thierry_91
Apprenti
31 Mar 2007
171
Bonjour Loulou,

Bravo pour ta réalisation, je suis admiratif devant les astuces que tu utilises pour pallier ton manque d'outillage (ça me rapelle mes débuts).

En tout cas la conception d'ensemble semble saine et très "mécanique"
Et en plus c'est trés bien réalisé!

Je me permettrai juste une remarque: A ta place je ne peindrais pas mais vernirais; de plus que veux tu dire par "protéger de l'humidité de la mauvaise saison"?
Le MDF ne supporte ABSOLUMENT PAS l'humidité. Ce serait dommage de ruiner un aussi beau travail en le laissant à l'humidité...

Cordialement

Thierry
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Thierry :)

Merci de tes remarques.

A ta place je ne peindrais pas mais vernirais; de plus que veux tu dire par "protéger de l'humidité de la mauvaise saison"?
Je pensais utiliser une peinture acrylique pour effectivement isoler le MDF de l'air ambiant.
Le vernis est peut-être une solution encore plus efficace.
Peut-être aussi une couche d'epoxy passée sur le MDF après égrenage ..... je vais essayer de me renseigner pour trouver le meilleur protecteur possible.

En effet, le MDF ne supporte pas l'humdité.
Ma machine sera stockée dans mon garage / atelier. Ces derniers ne sont pas chauffés l'hiver et la dalle béton n'est pas particuliérement isolée ; du coup au changement de saison ( automne/hiver - hiver/printemps ) je constate une humidité assez importante ( trop à mon gout ) dans ces locaux que je ne peux pas ventiler continuellement. :? ( j'habite à 30 km de l'océan )
C'est pourquoi, préférant prévenir que guérir, je pense à protréger mon MDF ( et à gerer ces locaux différemment à l'avenir ) :lol:

Par contre, j'ai vu dans ma " grande surface de bricolage " locale du MDF hydrofuge en épaisseur 18mm . Quelqu'un sait t-il si c'est efficace ?
J'avais pensé l'utiliser pour réaliser le plateau martyr de ma table sachant que je n'exclue pas d'installer une lubrification pour usiner certains matériaux ( plastique ) qui ont tendance à fondre.
:roll: La solution ne se trouve peut-être pas dans la lubrification mais dans une vitesse de coupe et d'avance différente ..... il va falloir que je découvre n'étant pas spécialiste de ces phénomênes. :oops:

A bientôt, bonne journée à tous
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
typiquement le genre de projet très interessant, ca ne demande pas d'etre deja super outillé pour le faire, et la note finale n'est pas trop salée en principe.

Et c'est etonnant la pécision que certaines machines equivalentes vues sur le net permettent.
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour Romteb :)

Effectivement, ce que je trouve époustouflant c'est qu'avec ce type de mise en oeuvre on puisse arriver à une gravure / usinage assez précis.

Mais je suis un peu comme St Thomas ; Du coup, pour s'en rendre compte , rien de mieux que d'expérimenter :)

A bientôt pour la suite. 8)
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir, :)


Bien, à présent il faut penser à commencer le montage et réglage des tables. :shock:

Aujourd’hui j’ai travaillé au montage de la table Y qui sera placée sur 2 tubes en Diam 25 .
Le guidage effectué par 4 roulements ( 2 x 2 ) en contact avec le dessus des tubes , 4 roulements ( 2 x 2 ) en contact avec les cotés des tubes et 2 roulements en contact « serré « avec le dessous des tubes.
Mon soucis est d'aligner correctement les roulements puisque mes perçages ne garantissent pas une précision suffisante.
Voici la méthode retenue :
Pour les roulements en contact avec le dessus des 2 tubes, j’arrive à avoir 3 roulements « naturellement « sur un plan et évidement le 4e n’y est pas. Ce dernier sera réglable afin de pouvoir être réaligné sur le plan des 3 autres.
Le réglage consiste à ovaliser le perçage ( fente haricot ) de l’axe de ce roulement dans le profilé aluminium afin de pouvoir déplacer cet axe de haut en bas et de prévoir un calage avec du clinquant afin de retrouver le plan.
Dans mon cas, j’ai rehaussé l’écrou de 7/10e de mm .



Pour être aisément réglable, modifiable si nécessaire par la suite, je n’ai pas utilisé une vis comme pour les autres axes de roulements, mais une tige filetée muni d’un écrou ( noir ) à son extrémité : ainsi tout reste démontable.



Voilà pour cet axe, mais comment régler l’ensemble ? :roll:

J’ai opté pour la technique suivante :
Une tablette en verre de réfrigérateur posée sur l’atelier afin d’obtenir une surface la plus plane possible avec les moyens disponibles. 2 tubes posés sur ce « marbre « , puis pose sur les tubes de la table Y munie de ses roulements.



Constatation du non contact d’un des roulements sur le tube, réglage et voilà.



Suite à ce réglage montage définitif des cornières et roulements sur la table par un collage à l’époxy des cornières, qui sera complété après séchage d’un vissage.

Même technique pour les roulements portants sur les cotés des tubes : 3 roulements fixes, 1 réglable. (Le réglage de ce roulement se fera lors du montage de la table dans le bâti )



Le résultat du collage demain avec un dernier contrôle. …. Avant la suite : 8)

Bonne soirée à tous :wink:
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 063
Vienne Isére 38
bravo ça c'est des montages que j'adore fait avec peut de choses mais en contrepartit un grand soins et beaucoup de réfléxions se qui donne des choses sympa et fonctionnelle :smt038
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir à tous :)

Le travail continue doucement ...... car les vacances sont finies :???:

Les moteurs sont arrivés - Merci Nicolas :wink: - il a fallu réaliser des plaques pour absorber l'épaulement sur l'avant du moteur, par ailleurs les datasheets indiquent qu'il faut monter les moteurs sur des plaques en métal afin de permettre un transfert de chaleur .... voilà le résultat, lepassage principal est fait " main ".



Un coup de barbouille blanche a aussi été passé sur la machine hors zones demandant encore des " usinages "



Avec le premier moteur monté, et ici l'autre coté





Aprés beaucoup d'hésitations, ce sera un systéme de durite renforcée qui assurera la liason entre l'arbre moteur et la vis sans fin ...... le plus simple et devrait être assez efficace, ici un essai, la durite définitive devant être différente ( renforcée ) et fixation renforcée par colliers.
Je laisserai de toutes façon de l'espace avant le palier de soutien de la vis sans fin pour permettre le montage d'un autre dispositif plus perfectionné si nécessaire.



Voilà , c'est tout pour ce soir.

A bientôt
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Super boulot, tu dois avoir hate de la mettre en route.
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #10
OUI ! j'ai hate de mettre en route :-D
J'ai prévu de terminer la machine et faire les premiers essai au courant d'Octobre ( pltôt fin Octobre :wink: :roll: )

Et en même temps ....... un peu tendu .... pourvu que le résultat soit satisfaisant :???:

Mais comme me disais un jour un homme plein de sagesse :

Dans la vie chaque leçon a un prix .
Le tout est de savoir si l'on a payé la leçon au juste prix :roll:

Quelque soit le résultat, j'en aurai appris quelquechose. :)

A bientôt :wink:
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour à tous :)

Mes travaux continuent doucement .... j'ai pris environ 15 jours de retard sur mon planing mais ce n'est pas grave.

J'ai a présent coupé les tubes guides à la bonne longueur, puis ai essayé de mesurer leur faux rond , " banane " et zone rectiligne afin de choisir les paires qui irront le mieux ensemble sur le plan dimensionnel.

Je peux à présent commencer le montage " définitif " des chariots et leur équerrage.
Cela fait, je monterai les Moteurs /vis sans fin - dispositifs d'entrainement des chariots.







Le réglage de l'équerrage des guides et "tables" se fait à l'équerre pour dégrossir , puis en faissant tracer un rectangle par le " porte outil".
Je contrôle la longueur des diagonales ( 1 mm de différence sur 30 cm lors de la premiére mesure ) et si la droite tracée est bien rectiligne et n'est pas une sinusoïde.
Contrôle et réglage de la paralélle entre la table " Y " et le déplacement du chariot " X " : ça se passe pas mal :) un peu compliqué au début pour trouver le bon réglage, mais je suis assez satisfait du résultat pour l'instant.

Voilà c'est tout pour aujourd'hui ,
A bientôt
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Joli travail, ta procédure de reglage est très interessante.
 
M
MaX-MoD
Compagnon
17 Avr 2007
2 306
Annecy (74)
mailin le réglage, en effet.
fais gaffe à ce qu'il n'y ait pas d'influence du jeu quant même...
 
S
sergio37
Nouveau
25 Nov 2007
2
Près de Tours
Félicitations Loulou pour cette réalisation !
J'ai un projet similaire avec quelques difficultés pour finaliser les plans. Disposes-tu des plans de ta machine sous forme numérique ?
Si c'est le cas, ton aide pourrait me faire gagner beaucoup de temps et m'éviter sans doute pas mal d'erreurs...
En te re merciant par avance,
Un ex-bordelais,

Sergio37
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bonjour Sergio,


Non, je n'ai pas de plan corrects numérisés.
En fait, j'avais commencé, puis éditer les plans sur papier et modifié sur ces plans imprimés .... comme il s'agit d'un projet pour 1 machine " proto " j'ai adapté les plans initiaux en fonction des matériaux de récup trouvés et des contraintes " d'usinages et fabrication" rencontrées.

A ce jour ce que je modifierai sur le plan mécanique sont les roulements qui portent sur leur arrete contre le tube. En effet j'ai remarqué que sur le début et fin de tube ( prés des flasques qui les supportent ) les roulements ont marqués les tubes. Ce n'est pas le cas plus loins car le tube doit avoir une certaine flexibilité qu'il n'a pas prés de son point de fixation.

Le projet avance toujours, mais lentement, j'ai gravé les circuits imprimés : 1 carte de commande et 3 cartes de "puissance " , les composants sont aussi tous approvisionnés.
La partie électrique se logera dans un ancien boitier de PC, l'alim du PC me donnera le 5V pour la commande et le 12V pour 3 ventilos ( 1 par L298 )
La " puissance " sera réalisée avec un transfo 24V 120VA ce qui me donnera une trentaine de volts aux moteurs.

Voila, a bientôt
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour à tous :)

Et Meilleurs Voeux de santé et Bonne Humeur à vous tous en ce début d'Année 2008 :partyman:


Quelques news de mon projet qui ne cesse de prendre du retard ..... Heureusement, c'est un loisir : tant pis pous le retard, le principal est de se faire plaisir. :smt041

La partie électrique / électronique a un peu avancée, ci joint quelques photos :


Le boitier sera en définitive un caisson de vieux PC.
Ici l'on apperçoit le transformateur torique qui servira à produire " la puissance moteurs".
L'alimentation en 5V de l'électronique de commande et 12V des ventilateurs de refroidissement se feront par l'alim de récup du PC.


Je lis partout que les L298 chauffent . Du coup j'ai prévu 1 ventilateur par L298 pour les refroidir ...... :roll: ( Ventilos récupérés sur des alim PC HS )




Les Circuits imprimés sont placés sur une plaque amovible qui se monte à la place de la carte mére : 1 circuit commande, 3 circuits puissance, manque encore le circuit alim, redressage et filtrage du tranfo torique.

J'ai posé sur la plaque les radiateurs de récup que je compte monter sur les L298
Si avec ça ils ne sont pas bien refroidis ......
je balance 1 Kg de glaçons dans le boitier avant de démarrer la CNC :lol: :wink:


Ici avec la rampe de ventilos :


Et voila le tout en place dans le boitier :


Bien, à présent je vais commencer le cablage :smt110

A bientôt :wavey:
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Génial ton idée, à copier sans vergogne :lol:

Une remarque:

Si tes L298 sont prévus dans cette position tes radiateurs vont bloquer le flux des ventilateurs et c'est dommage quand je vois le soin avec lequel tu fais ton système.

Le ventilateur classique + dissipateur est très efficace quand le flux d'air couvre l'intégralité des ailettes sans être ralenti.

Il serait nettement plus efficace (si tu veux pousser les L298 à fond) d'utiliser un radiateur avec les ailettes laissant un passage de bas en haut de ta tour.
Le radiateur pourra être très petit et/ou avec peu d'ailettes car avec des ventilo de 80cm sur chaque sans freinage du flux d'air çà va refroidir
très fort.

Bon cecit étant dit, tel quel vu les ventilos et la faible puissance à dissiper par les radiateurs dans ton système, je reconnais que je pousse un peu le perfectionnisme :oops:
souvent il vaut mieux faire pour que çà marche et pas pour que ce soit parfait...sinon on ne fait jamais rien :!:

bravo pour ton travail :-D
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonsoir :) :-D


Merci Phil pour tes remarques, c'est toujours utile :)

Petit rajout, j'ai bien avancé le cablage de la carte de commande aujourd'hui.
Le connecteur DB25 supérieur recevra et enverra les données depuis/vers le PC
Le connecteur DB25 inférieur sera raccordé aux capteurs - fins de courses, home et palpeur
Reste encore à souder les relais qui pourrons piloter la broche, pompe lubrifiant et aspiration :



Puis installé dans le boitier :



Les connecteurs seront raccordés et sertis/soudés lors du montage des cartes de puissance .

Prochaien étape : montage des cartes de puissance .

A bientôt :wink:
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #19
8-) Bonsoir à tous :-D


Comme d'habitude, j'avance, mais toujours moins vite que prévu ou souhaité ...... :???: :roll: :wink:

A présent la partie mécanique est terminée, les trois axes sont montés et réglés ; pour quelques tests de déplacement j'utilise une visseuse autonome ( accus ) pour manoeuvre mes vis sans fins : ça marche pas trop mal et surtout sans points durs et jeux trop important.

Quelques photos à présent :



En plus de la mécanique tous les fins de course sont montés ( réglables pour certains )



Le boitier Electrique / Electronique a bien avancé aussi il est à présent terminé ; Seul les cables du boitier aux moteurs sont encore à réaliser.

J'ai réalisé un circuit imprimé pour l'alim des moteurs, afin de ne pas avoir d'ennuis liés à la puissance passée par les pistes je les ai " renforcées " en y soudant un fils monobrin rigide afin d'augmenter la section.


Coté composant on trouve un relais qui bloquera la " puissance " si l'alim de PC qui alimente en 5V l'électronique de commande n'est pas active afin de ne pas griller des LM298 semble t-il, puis ponts redresseurs et condos de filtrage


Et voilà l'ensemble monté avec le transfo dans le boitier


Puis à présent le boitier entiérement monté, cablé et les radiateurs montés


La face avant du boitier avec l'inter pour l'électronique de commande / ventilateurs et l'inter d'alim des moteurs



Voilà, c'est tout pour ce soir.
Prochaine étape : le cablage des moteurs comportant 3 petits boitiers de liaison entre les connecteurs des moteurs et le cablage allant au boitier électrique ( le montage et les photos seront plus explicite que cette explication ..... :roll: )

Et prochainement les premiers tests :oops: pourvu que ça marche ....

A bientôt
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 625
Bordeaux
Même choses pour les L298
Je te conseille de "tourner" les radiateurs de 90°
Tu peut par exemple utiliser un grosse équerre en alu épaisse avec de la pate thermique
et aussi guider le flux d'air de tes ventilo (en forme d'entonnoir) pour améliorer encore le refroidissement.
ça te permettre de faire tourner moins vite la ventilation et donc d'avoir moins de bruit

Sinon belle réalisation

:wink:
 
ctoutmoi
ctoutmoi
Ouvrier
15 Jan 2008
479
Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
Alors, ça avance :P

Coté composant on trouve un relais qui bloquera la " puissance " si l'alim de PC qui alimente en 5V l'électronique de commande n'est pas active afin de ne pas griller des LM298 semble t-il, puis ponts redresseurs et condos de filtrage
Je me suis toujours demandé si en cas de dispartion du 5V, il y a en amont un gros condo de filtrage, le relais ne sera pas désactivé de suite et il y à une forte chance que les L298 rendent l'âme ?
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #22
Salut à tous :)

Ca avance doucement, mais ça avance :lol:

J'ai à présent mis en place le PC de récup et son écran CRT de 15" ( j'aurai souhaité trouver un 15" LCD d'occase mais rien d'interessant en vue ) TurboCNC est installé et je commence à me familiariser avec le soft.

Après quelques déboires à la mise en route de l'électronique, ça y est, les moteurs tournent 8-)

J'ai monté et cablé les 6 fins de course sur la machine.

Avant de lancer les premiers tests il me faut encore réaliser la table me permettant de brider les piéces.
Souhaitant graver et " usiner " de la matiére plastique il me faut une table pouvant recevoir du lubrifiant et pouvant l'éliminer.
Cette derniére sera fixée sur le chariot et pourra être " calée " afin d'obtenir une paralléle aux axes X et Y

La table est réaliser sur un panneau de " plexi " 6 mm .
Les rails rainurés sont des rails alu de récup.
Le " bac " à lubrifiant est réalisé par utilisation de profil plastique en L de 15 mm de haut.
L'évacuation est réalisée par une piéce " maison " ( en L ) et évacue par le biais d'un tuyau plastique 6x9mm le lubrifiant vers la pompe et son bac .
La pompe et le bac ne sont pas encore réalisés, mais seront certainement basé sur un bol de sa pompe de lave glace automobile.

Quelques photos de la table - Je sais, ce n'est pas trés académique comme table ..... mais bon .... :roll: :shock: on verra :wink:







Voilà, je laisse encore sécher le silicone et aprés remontage pour essai de l'ensemble.

A bientôt

Loulou
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonsoir à tous :)


L'aventure continue, j'ai installé la table sur le chariot, relié les fins de course et paramétré ces derniers ( ca a été un peu ardu, mais c'est fait ).

Les moteurs montés et raccordés, les tables réajustées.

Je fais fonctionner la machine en mode " Jog " ( manuel ) , c'est pas mal, déplacement souple et silencieux, pas de vibration sauf une légére vibration sur l'axe Y , je verrai à affiner par la suite.

Ci-dessous les derniéres photos :



J'ai vérifié la planéité de la table par rapport à la "broche" au comparateur -> entre 1 et 2 /10e de variation entre les extrémes de la tables - Pour mes bricolages cela devrait suffire.



La broche est à présent montée.
Demain je réalise les piéces qui me permettront de brider les piéces sur la table et je débute les essais de fraisage ......

Va falloir se familiariser avec les Gcodes et les vitesses d'avances et d'usinages en fonction des matiéres à travailler ....... :???:
Ainsi que les softs de transformation du dessin en .dxf en Gcode :shock: :???: Encore de la prise de tête en vue.


La suite au prochain épisode :wink:

Bonne soiré à tous :)
 
A
Guest
Joli travail, de bonnes astuces mecaniques, j'ai quelques doutes sur la table quoique tout depend ce que tu usine

en tout cas félicitation
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 063
Vienne Isére 38
J'espère que l'on aura droit a une petite vidéo :wink:
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonjour :)

j'ai quelques doutes sur la table quoique tout depend ce que tu usine
Tu n'as pas tort, mais je souhaite usiner des petites piéces en PVC et MDF ( Epaisseur 5mm ) je limiterai l'épaisseur des passes et il me faudra aussi brider la piéce avec un dispositif qui limite l'effort sur les rails ( pas trop serrer ) et le répartisse sur plusieurs rails si possible.

Cette machine reste un " proto " dont le but est de valider certaines idées et d'en connaitre les limites. C'est par ailleurs pour moi aussi l'occasion de découvrir le Gcode, et les outils permettant de passer d'un .dxf par exemple au Gcode.
J'ai installé CamBam et je commence à découvrir ..... :???: Si l'un d'entre vous le maitrise, je suis preneur d'une exlication par téléphone pour bien saisir la façon de faire et comprendre les différents paramêtres.
Dés que je ralise quelquechose de " propre " avec la machine , je vous réalise une video :wink:

A trés bientôt :-D
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonsoir à tous :)


L'aventure commence à devenir sympathique.


J'ai commencé les premiers " usinages " dans de la mousse à forte densité ( type Depron me semble t-il ) afin de me faire au code machine et éviter les gros dégats si bétises ..... :roll:



Quelques soucis pour régler la config du setup de TurboCNC, j'ai parfois l'impression que la modif effectuée ne s'enregistre pas après le " ports reset " - Il faut donc re-contrôler après modif ....

L'exemple type ci-dessous :



C'est un cercle diamêtre 20 mm que je voulai usiner -> J'ai obtenu un joli ovale ..... :???:

Contrôle et correction du Setup et le second usinage sera un joli cercle Diam 20, utilisation de CamBam pour la génération du Gcode avec compensation d'outil : pas besoin de se prendre la tête lors du dessin : on rattrape le diamêtre d'outil aprés.



Le cercle semble bien circulaire - à priori 1 à 2/10e d'écart à la fin ( début et fin d'usinage à 3H - 0° ) ( mesure au réglet :oops: )

Voilà pour ce soir, un peu plus durant le week-end à venir certainement.

Je vais faire de beaux réves 8-) :-D

Loulou
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
:smt038

T'as passé le cap, maintenant c'est la partie fun. :7dance:
 
ctoutmoi
ctoutmoi
Ouvrier
15 Jan 2008
479
Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
Toutes mes félicitations. :smt041 Un stade à été franchi. Je suis impatient de voir les pérformances de ta cnc. (pas autant que toi j'imagine :-D )
 
Loulou
Loulou
Ouvrier
22 Déc 2006
373
Bordeaux
  • Auteur de la discussion
  • #30
Avant de commencer à travailler, il faut se doter des accessoires....

Ce week-end a été occupé par la réalisation des pinces de bridage des piéces et diverses autres bricoles et appros.

Et comme dirai mon pére : pour bien travailler faut y voir clair ..... du coup, j'ai pensé à l'éclairage qui manquait ....... :roll:




Je trouve la photo jolie .... 8-)

Bonne soirée à tous :wink:
 
Haut