Général Etau à tete rotative (mors interchangeables)

ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 400
Près de Rouen
bonsoir Whisper,
je ne connaissais pas, mais je trouve que c'est ingénieux
 
W
whisper
Nouveau
26 Sept 2020
49
FR-35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir ilfaitvraimentbeau :smt039
Oui, une idée dont tu aurais pu accoucher, d'après ce que j'ai pu voir de tes nombreuses ingénieuses réalisations ! :smt023

Je n'en trouve pas trace sur le forum (ou bien je cherche mal),
mais j'ai bien envie de me faire cobaye pour celui ci. Je cogite.
Il est disponible en 60 et 100mm, et le revendeur à plutot bonne presse
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 400
Près de Rouen
J'ai déjà commandé chez Chronos sans problème
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 964
FR-77250 Fontainebleau
Bonsoir

Pour du fraisage c'est un peu '' léger ''.

Tous ces degrés de libertés introduits, même si le carré du mors fixe est bloqué ( il doit bien y avoir une vis ) font un manque de précision, et un ajout de souplesse....

Donc des déformations au serrage.

Et puis si on pousse pas dans l'axe....
 
W
whisper
Nouveau
26 Sept 2020
49
FR-35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bien vu yvon29
Je me disais bien s'il y en a si peu en vente c'est qu'il y a anguille sous roche.
De plus, on ne peux pas vraiment l'améliorer. L'embase est percée aux quatre coins et la tete d'origine n'est percée que sur les faces plate. La profondeurs du prisme et du vé sur les autres faces, ne permet pas d'ajouter des vis de blocage supplémentaire... A moins qu'une seconde coté face plate suffise ?
Bref, mitigé du coup.
 
aroy
aroy
Compagnon
6 Avr 2019
693
Doubs (25)
Salut,

Il est bcp utilisé chez ce monsieur

Ça semble être le même.
Ça a l'air assez rigide au final, et très pratique.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 964
FR-77250 Fontainebleau
On voit souvent des mors fixes , ... fixés par 4 vis CHc + rainure & languette.

On peut imaginer la même chose avec 2 rainures à 90° et des vés divers et une baguette sur le dessus pour prendre des tôles ou autres pièces plus grande que la capacité normale

Plus simplement, comme un carré ça prend de la place, un mors pour le tout les jours et un autre, carré avec des vés pour bla bla....
 
Dernière édition:
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 400
Près de Rouen
en pratique, ce type d'étau est surtout pratique quand on usine des trucs ronds, en vertical ou en horizontal
une alternative toute simple serait d'utiliser des mordaches magnétiques avec des entailles en V horizontales et verticales
cela permet d'utiliser un étau de fraisage classique
c'est ce que je fais si besoin,
j'ai acheté ces mordaches dans une expo/foire modèle réduit en Allemagne, mais on en trouve facilement sur le Net

Mors-mordaches-magnétiques-aluminium-3V-verticaux-1V-horizotnal.jpg
 
W
whisper
Nouveau
26 Sept 2020
49
FR-35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #10
Merci @aroy pour la chaine du monsieur.
Le sien est quasi identique en effet, et il est fabriqué par Rohm (on le voit à la fin).
(très pratique son sphèreur ! j'en ai vu un sur le boncoin ce matin, sans comprendre son fonctionnement, c'est chose faite !)

@ilfaitvraimentbeau
J'avais ce type de mors pour mon etau d'outillage mais avec revetement plastique pour pas deformer mes pieces, finalement peu efficace car ils se deformaient eux meme... Mais tout metal pourquoi pas, à condition de trouver une epaisseur raisonnable pour ne pas trop perdre sur l'envergure de serrage.
Je reconnais que ça plus sécuritaire et plus économique. L'etau à mors rotatif lui, pourrai necessiter une rectification voir changer tout le bloc.

@yvon29, je me fais une idée de ce que tu proposes
Tu aurais un lien pour illustrer ta solution ?
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 970
12350 et 31200
une photo plus explicite des mors réversibles


1602580561041.png
 
W
whisper
Nouveau
26 Sept 2020
49
FR-35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci, je ne connaissais pas ce systeme.
Ca peut etre interessant comme projet d'usinage de mors alternatifs, ça m'aiderai à me former.

J'ai encore trouvé une curiosité chez chronos:
Il appellent cela l'etau magique.
Sur la seconde image, c'est un peu flou, mais apparement, les mors seraient subdivisés et retractiles,
permettant le maintient de pièces de forme complexe. Il y a une micro vis au centre des bords pour j'imagine eviter que les subdivisions inutilisées ne vibrent en travaillant.

110035L-1.jpg

magic.jpg
 
aroy
aroy
Compagnon
6 Avr 2019
693
Doubs (25)
Merci, je ne connaissais pas ce systeme.
Ca peut etre interessant comme projet d'usinage de mors alternatifs, ça m'aiderai à me former.

J'ai encore trouvé une curiosité chez chronos:
Il appellent cela l'etau magique.
Sur la seconde image, c'est un peu flou, mais apparement, les mors seraient subdivisés et retractiles,
permettant le maintient de pièces de forme complexe. Il y a une micro vis au centre des bords pour j'imagine eviter que les subdivisions inutilisées ne vibrent en travaillant.

Voir la pièce jointe 650049
Voir la pièce jointe 650050
Oulaaaa on arrête pas le progrès...
Je sais pas du tout quoi en penser, mais généralement ce que je constate c'est que quoi que ce soit qui soit polyvalent n'est jamais excellent nul part.
Là ça peut être intéressant si tu dois brider des profils très complexes.
Je pense qu'un V sera plus adapté pour tenir du rond dans un sens pu dans l'autre.

En industrie quand on doit brider des choses bizarre en serie, on a tendance à usiner des mors doux pour que ça soit 100% adapté, ou faire une pince spéciale, ou un Posage adapté.
 
W
whisper
Nouveau
26 Sept 2020
49
FR-35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #15
Justement, mes pièces sont assez irrégulière dans leurs formes.
En fait ce sont des chassi d'intra-auriculaire au profil morphologique personnifié.
Je les réalisent très bien par moulage en silicone et acrylique uv, mais pour de besoins d'ordre acoustiques et pratique, je dois maintenant les produires en inox et titane gr5.

Au debut je m'interessais surtout à comment usiner un cylindre à filteter et tarauder sur une de leurs face,
mais à présent, je me concentre sur leur bridage car j'ai des incertitudes.
Je ne dois pas trop marquer les pieces, car si je perd ne serait-ce qu'un milimetre de matière, l'étenchéité dans l'oreille ne sera plus assurée et donc les propriétés acoustiques non plus.

photo ci contre
img_20201011_231244059_ll-jpg.jpg

img_20201011_230718636-jpg.jpg
 
Crazy
Crazy
Compagnon
6 Nov 2016
519
Bonjour,

Pour l’étau à mors rotatif, chez Röhm il l’appelle le RV100 réf: 1021595 en 100mm de large.
Dans les 300€ tout de même.

A+
Crazy

210FAF35-7A81-404A-87CF-AA48F632BA14.jpeg


F7AB00AC-E5A8-47D5-92A5-46CCC5000F18.jpeg
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 964
FR-77250 Fontainebleau
Bonsoir

@whisper dans des cas comme ça plusieurs solutions :
- étau ci dessus

- mors doux

- mandrin 4 mors indépendants

- étau avec picots '' hydraulique '' ( ? ) : il y a plein de cylindres qui rentrent dans les mors quand on serre la pièce .Malheureusement, je ne trouve pas sur le net...

- usiner dans un bloc et scier le '' trognon '' à la fin.

- coller ou noyer la pièce avec une colle facilement liquefiable.
Ça peut être aussi des métaux à très faible température de fusion
Celui-ci fond à 70° c.
Faut un conteneur ( une cassette parallèleppipedique bien rectifiée pour servir de référence....)
J'ai déjà utilisé du Cerobend ou plus récemment du Cérothru . Attention€€€
 
aroy
aroy
Compagnon
6 Avr 2019
693
Doubs (25)
Justement, mes pièces sont assez irrégulière dans leurs formes.
En fait ce sont des chassi d'intra-auriculaire au profil morphologique personnifié.
Je les réalisent très bien par moulage en silicone et acrylique uv, mais pour de besoins d'ordre acoustiques et pratique, je dois maintenant les produires en inox et titane gr5.

Au debut je m'interessais surtout à comment usiner un cylindre à filteter et tarauder sur une de leurs face,
mais à présent, je me concentre sur leur bridage car j'ai des incertitudes.
Je ne dois pas trop marquer les pieces, car si je perd ne serait-ce qu'un milimetre de matière, l'étenchéité dans l'oreille ne sera plus assurée et donc les propriétés acoustiques non plus.

photo ci contre
Voir la pièce jointe 650078
Voir la pièce jointe 650079
Ah oui je comprend mieux le soucis effectivement.

Et des mors spéciaux en impression 3d ?
Si c'est des séries (Même petites) ça peut valoir le coup.
C'est largement assez pour les efforts que vont subir les pièces.

On avait fait des petites pinces pour des toutes petites pièces hyper spéciales en impression 3D résine, ça a permis de faire la série sans trop de soucis.
 
Flippper
Flippper
Compagnon
5 Mai 2013
689
FR-18
Chez Dolex, il y a celui-là, je ne m'en plains pas. Et côté rigidité, il n'y a rien à dire :wink:


Dolex.JPG
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 970
12350 et 31200
Chez Dolex, il y a celui-là,
oui, mais sur ce modèle, c'est le mors mobile qui est rotatif, le mors fixe peu donc servir de référence, ET rester une référence (une fois dégauchi)
c'est mieux
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
23 Nov 2009
1 241
Belgique Quiévrain
J'en ai un des années 60 comme sur la première photo ou comme le Röhm RV100, cela fonctionne bien et c'est très rigide et bien pratique.
Reproche un peu haut avec la base tournante pour la FP1.
Il faut juste comme pour tous les étaux le régler au comparateur.
J'essaie au maximum d'utiliser le mors fixe comme face référence.

Les mors sont hauts (pratique selon la pièce à maintenir ), j'utilise un maillet sans rebon pour abloquer la pièce.

J'ai du ajuster le mord mobile (facile un petit coup de lime douce en dessous), il est un peut serrant pour le déplacement mais reste bien d'équerre lors du serrage.

Le serrage s'effectue avec une clef de 30 mmm , moins pratique.

Il est très lourd plus de 2 fois le poids de l'étau Deckel.

Je suis occupé d'usiner une pince porte foret qui demande un bonne précision, une symétrie et que les deux V soient identique.
Je travaille par retournement avec comme référence le mors fixe

Quand les finances seront au beau, le prochain gros achat sera un étau avec des mords plaqueurs style "Sagop".


1602711540090.png


prisme1 2020-08-05 082550.png


prisme2 2020-08-05 082550.png
 
Dernière édition:
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
23 Nov 2009
1 241
Belgique Quiévrain
C'est celui qui n'est pas actionné par la vis. C'est vicieux:jesors23:
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 642
Un gars de Bezons
:smt039 mettre un vé , dans son étau :

Montage_usinage_cylindre_ve_etau.jpg
 
W
whisper
Nouveau
26 Sept 2020
49
FR-35 Rennes
  • Auteur de la discussion
  • #25
Et des mors spéciaux en impression 3d ?
Si c'est des séries (Même petites) ça peut valoir le coup.
C'est largement assez pour les efforts que vont subir les pièces.

On avait fait des petites pinces pour des toutes petites pièces hyper spéciales en impression 3D résine, ça a permis de faire la série sans trop de soucis.
Malheureusement je n'aurai que six ou huits pièces à produire (et chaque piece est unique),
donc je ne peux pas vraiment parler de petite série.
Ce qui est très embétant c'est que mes pièces n'ont ni face plate, ni forme cylindrique.
Voyez plutot ça comme (cf. photo d'exemple en haut) un cylindre difforme qui aurait fondu et déformé par torsion et replié sur lui meme. A ce niveau, c'est plus de la sculpture. D'ailleurs avant de penser à fraiseuse, je m'étais adonné à des heures consécutives de limage / sciage à la main, fastidieuses sans grand résultat, car outre le dégrossissage il faut absolument respecter les formes à main levée sur de petits interstices. Bref, je n'ai pas la bourse assez lourde pour de l'impression metal.

- Je retiens l'idée de @yvon29 : mandrin 4 mors indépendants
pratique en retournant les mors pour les positions allongées, et ça me permet également l'usage d'un diviseur pour faire du tournage sur fraiseuse (pour la partie taraud/filetage). Je trouve ça très polyvalent.

- Et l'idée du vé sur mesure de @vieuxfraiseur

Bien que d'après vos retours sur le mors rotatif, ça reste bien rigide, et l'idée de pouvoir alterner les mors aussi rapidement est séduisante, je trouve l'usinage de mors dédiés plus à meme de répondre mon besoin pour les pièces difformes.
Ceci étant dit, ce fameux mors rotatif est il facilement démontable/remontable ? Je me dis que je pourrai aussi bien usiner un nouveau bloc dédié a ce type de forme.

@yvon29
Ton idée du Cerobend m'interesse, mais je vois que la dureté HB est de 9.2, je me demande si ce serait suffisant pour un maintient solide ? Initialement je pensais loctite, mais je trouve ça crado. Il faudrait le moins de résidu nocif pour le contact cutané, donc j'ai interet à bien nettoyer/polir tout ça.

Interessant sujet. Merci pour vos contributions
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 964
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Je me demande si ce serait suffisant pour un maintien solide ?
Je pense que c'est plus (sûrement aussi ) dur que du plomb.

On utilisait du Cérothru ( fusion à 130 °c ) pour faire :

- du brochage de pied d'aube de turbine en métaux très durs

- d'autres usinages : rectif', fraisage...

- encastrement de pièces pour faire des essais de fatigue vibratoire : on avait été étonné de voir lors de tests, qu'à l'emplanture, il n'y avait même pas de matage ou d'écrasement.

- et aussi balistiques : tirs de glaçons ( si si ... il fait très froid dans certaines zones des turboréacteurs)
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 235
Morlanwelz
il me semble que dans ton cas ce soit de bonne solution , j'ai vu aussi chez un prothésiste , coulé un genre de plâtre autour d'une "grosse" pièce complexe puis la fraisé le "plâtre" et la bridé pour reprise d'usinage (pas sur que ce soit du plâtre car il le plâtre se rétracte en séchant ! mais c’était blanc et en avais l'aspect )

et pour de petite pièce un genre de plasticine il mettait une "cire" sur la pièce , puis "plasticine" puis il démoulait et mettait le moule au four puis ça devenais très dur et il bridais avec cela ! , une dirais un genre de fimo mais aucune idée de ce que c'etait :) mais en tout cas ça lui permettais de faire deux ,trois voir 4 "mord" pour étau ou bridage direct sur la table de sa machine :)

pour le nettoyage les pièce était mise dans une laveuse puis un bac vibrant de polissage puis bac a ultrason et puis bain de produit divers

c’était des proteste et implant en inox chirurgical
 
Haut