Différence de qualité entre découpeuse laser : quelles origines ?

Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Ce que j'aimerais comprendre, c'est d'où vient la différence de qualité de découpe entre les différentes qualités de laser. Je ne parle pas des systèmes de motions, mais bien du fait que certains laser brûlent les contours, alors que d'autres semblent découper sans l'once d'une fumée ni de noircissement.

D'avance merci,

Sethy
 
Dxmax
Compagnon
30 Juillet 2010
1 225
FR-63 Clermont-ferrand
Bonjour,

Regardes du côté des différences entre les laser "conventionnels" et des lasers dits "pulsés", je pense que ça te donnera de bons éléments de départ.
Pour la suite, tu as aussi des différences fondamentales de techno: Yag, CO² ou fibre.
 
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci pour ces informations utiles. Je ne connaissais pas les lasers Yag, j'ai été voir sur Wiki. C'était très instructif. Pour info, je suis chimiste et j'ai pas mal de bases en physique.

Selon toi, ce type de laser serait pulsés ?
Dans le FABLAB où je vais, ils ont ce genre de machine mais qui "brûle" fortement les bords du bois (je ne parle pas du MDF, mais de bois de placage de 0,3 mm d'épaisseur aussi).
 
Dxmax
Compagnon
30 Juillet 2010
1 225
FR-63 Clermont-ferrand
Merci pour ces informations utiles. Je ne connaissais pas les lasers Yag, j'ai été voir sur Wiki. C'était très instructif. Pour info, je suis chimiste et j'ai pas mal de bases en physique.

Selon toi, ce type de laser serait pulsés ?
Dans le FABLAB où je vais, ils ont ce genre de machine mais qui "brûle" fortement les bords du bois (je ne parle pas du MDF, mais de bois de placage de 0,3 mm d'épaisseur aussi).

Bonsoir,
je suis passé rapidement chez GBOS voir leurs machines de découpe laser. Sauf erreur, ils n'ont que des découpeuses à laser CO²...donc non pulsé ce qui ne m'a pas étonné vu la typologie de machine.
Les lasers pulsés sont présents sur des marchés bien différents de ceux à la portée de TPE ou particuliers, les prix sont plutôt de l'ordre de 350k€-500k€ à plus de 1000k€ pour donner une idée.

Si tu veux te faire une idée concrète, plusieurs fabricants sont en général accompagnés de leurs machines au salon de l'industrie qui se tient 1 an sur 2 à Paris et 1 an sur deux à Lyon.
 
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #5
Ah oui quand même.

Le laser à laquelle j'ai accès au Fablab est aussi un laser à CO2. Lorsque j'ai essayé de découper du papier, le résultat n'était pas très encourageant. Le dos était bruni. As-tu une idée de la cause ?

Un moment, j'avais pensé à travailler sous gaz inerte (N2, CO2 ou Argon). Je ne découpe pas de grandes pièces (c'est pour de la marqueterie). Je pourrais donc facilement imaginer mettre une bouteille et envoyer un peu de gaz au moment de la découpe.
 
fred03800
Compagnon
19 Mai 2009
516
Bonjour,
En parlant juste de la gamme Laser CO² (la plus abordable)

La différence de qualité de coupe vient bien sur le la qualité le la source laser mais aussi de la qualité du reste de la machine (miroirs et lentille, type de transmission, motorisation, rigidité...).

Je détail un peu mais pour rester dans le simple sans trop détailler:

* qualité du laser: le bute est d'avoir un faisceau (généralement d'environ 1cm de diamètre..... j'ai jamais mesuré) le plus régulier possible sur sa surface
(le tube laser possède 2 miroirs où il faut un alignement parfait et une lentille(s) )

* qualité des miroirs : pour évité au maximum la dispersion et avoir un max de lumière réfléchi

*lentille(s) : c'est elle(s) qui va focalisé le faisceau pour le concentré au maximum
Il faut un faisceau le plus fin et le plus dense possible (qui sera déterminer par ces 3 premiers points)
Mais on peu aussi rajouter d'autre point essentiel pour une bonne machine laser


* transmission et motorisation : à ne pas négliger pour avoir une bonne fluidité et une vitesse la plus constante possible

* Rigidité : souvent négliger mais très importante afin de garder un bonne alignement des optiques lors des délassement

Bien sur d'autre facteur rentre en compte comme le logiciel de pilotage, l’addition de gaz, les réglages...
 
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #8
C'est une "Cyborg LS-1080-K" de la firme Ketele équipée d'un tube à CO2 de 130W.

Elle découpe le plexiglas très honorablement (en tout cas, largement conforme à mon besoin) mais par contre elle brûle fort les bords.
 
fred03800
Compagnon
19 Mai 2009
516
Si la table de découpe est en nid d’abeille ou lamelles métallique, c'est bizarre même avec une machine chinoise premier prix ça devais pas noircir le dessous du papier ( la tranche oui), tu as assistance d'aire d’activé lors de la découpe papier ?
Question bête : quoi comme papier ?
Si papier 80-90g (du standard...) je dois tourner à environ 20-25w, après il suffit de régler la vitesse de découpe (le plus vite possible), assistance d'aire activé, a condition que le focal soit régler correctement la découpe devrait être propre , juste légèrement noir sur la tranche mais pas salissant et pas nom plus de trace noir dessus et/ou dessous.
 
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
Si la table de découpe est en nid d’abeille ou lamelles métallique, c'est bizarre même avec une machine chinoise premier prix ça devais pas noircir le dessous du papier ( la tranche oui), tu as assistance d'aire d’activé lors de la découpe papier ?
Question bête : quoi comme papier ?
Si papier 80-90g (du standard...) je dois tourner à environ 20-25w, après il suffit de régler la vitesse de découpe (le plus vite possible), assistance d'aire activé, a condition que le focal soit régler correctement la découpe devrait être propre , juste légèrement noir sur la tranche mais pas salissant et pas nom plus de trace noir dessus et/ou dessous.
Qu'entends-tu par "assistance d'aire", veux-tu parler d'un extracteur de fumée (assistance d'air) ou d'une option spéciale de la laser liée à l'aire (la surface).

Du papier standard. J'ai prototypé mes découpes sur du papier de brouillon.

J'ai déjà présenté le résultat sur dois bois de placage (épaisseur 0,3 mm).

IMG_0256_800.JPG
 
fred03800
Compagnon
19 Mai 2009
516
Qu'entends-tu par "assistance d'aire"
Le petit jet d'aire vers la buse.

Sur le bois fin le mieux que j'ai trouvé pour enlever en partie les traces noire c'est un chiffon humide.
(testé avec d'autre produit que l'eau mais sans grand résulta comme le white-spirit, acétone, alcool a brulé, essence térébenthine...)

Ton inscription égyptienne rand bien !
quelle dimension ?
 
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
Hier soir, j'ai trouvé ce que tu entendais par assistance d'air. L'utilises-tu avec la découpe du bois ?

Si oui, penses-tu qu'un petit compresseur à membrane (sans huile) destinée à la peinture à l'Aérographe pourrait convenir ?

La cadre fait environ 20cm x 15cm.

J'ai une fontes de caractère hiéroglyphique. Je l'ai convertie dans Inkscape et ensuite j'ai découpé 4 fois la forme dans 4 bois différents. J'ai assemblé directement les morceaux sans compensation du retrait du à la découpe laser. On peut d'ailleurs voir qu'il manque de la matière, en observant notamment la petite pièce entre les pattes de l'oiseau (poussin de caille), près du damier (jeu du Sénet) mais aussi en zoomant et en observant les bandes de la partie supérieure (à droite sur la photo).
 
fred03800
Compagnon
19 Mai 2009
516
Sethy
Apprenti
17 Juin 2016
126
Bruxelles, Belgique
Je pensais à ce modèle : http://www.wiltec.de/mini-compresseur-aerographe-mod-le-as06-portatif-solution-optimale-pour-l-emploi-mobile.html Si tu as un avis, n'hésite pas. La référence que tu m'as donnée est intéressante, je vais tenter de trouver l'équivalent un peu plus près.

Pour les jours entre les pièces, le problème est que j'ai du faire ça en 4 jours dans un Fablab et que je n'avais pas la machine que pour moi. Donc, j'ai découpé tous les bois (clairs ou foncés, mats ou brillants) avec la même puissance/vitesse alors que certains auraient pu être découpé avec moins de puissance ou une plus grande vitesse.

De plus, le logiciel ne compensait pas le retrait du à la découpe mais je compte corriger le plus possible pour les prochaines pièces (d'où mes questions).
 
souriceaux
Ouvrier
9 Janvier 2012
415
Menton
Bonjour "Sethy",
Une info de mes expériences sur la découpe.
En premier, pour éviter d'avoir les contours qui noircissent, il faut avoir une source assez puissante.
Puissance et vitesse afin d'éviter de trop brûler en découpant.
L'assistance d'air est aussi importante, cela évite les petites flammèches de se former (et aussi de mettre le feu) sur la pièce.
Concernant les pièces qui doivent s'emboiter, il faut voir avec la source (laser) elle même.
Pour moi, je corrige entre deux et trois centièmes (tolérance), ici un test :
Découpe interne 01.jpg
Découpe interne 02.jpg

Mais il est possible de découper de très petite surface, tout est en fonction de ta source:
Chevron001.jpg

Pour ce qui est de l'assistance d'air, surtout ne pas oublier, sinon un exemple ici ou la machine a failli prendre feu:
Assistance d'air.jpg


Découpe avec une source de 40W (SYNRAD)
@+ et bonne découpe pour tes projets (extra :) )
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut