Des machines outils francaises

  • Auteur de la discussion romteb
  • Date de début
S
sapete1
Compagnon
21 Avr 2008
833
45 Loiret-Nord
Bonjour à tous en cette triste journée pluvieuse,

Ca me plait de voir que beaucoup d' entre vous et moi pensons la même chose, dans les années 80 mon patron avait compris que de faire de l' industrie avec des produits d' avant garde de la technique, çà devenait trop risqué, trop ingrat et il était plus facile de racheter des boites de les concentrer ou de les démanteler et de les revendre en parties: virer le personnel avec un plan social à trois sous, revendre les machines en afrique ou en asie, et les surfaces et batiments aux promoteux à l' instar de Nanar! Ne parlons même pas de la délocalisation!!
Depus cela continue, je me demande jusqu' où ira-t-on avant de reprendre conscience: il faut mettre des taxes sur ce qui vient d' asie, eh bien il parait qu' on ne leur vendrait plus rien dans ces conditions car ils nous imposent leur dictat: "on achète vos produits occidentaux à condition que vous achetiez nos saloperies et que vous nous livriez la techno qui va avec vos produits, c'est à dire le R&D, ce qui coute le plus cher!
Mais on n' a bientôt plus rien à vendre car notre industrie est en voie de disparition,alors il faudra bien en venir là.
Encore des hauts fourneaux qui s'arrêtent, je pense que certains ne redémarreront pas! :mad: :mad:

Espérons une grande reprise de conscience apres la crise des financiers et du virtuel!

Bon apres midi

Sapète1
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
salut à ceux qui me lisent,
Après avoir lu les différents posts ( y faut un s?), je suis rassuré. Je pensais être un des rares chauvins de FRANCE; j'entends chauvin au sens noble du terme; ce n'est pas le cas, j'ai trouvé des gens qui pensent comme moi.
Pas le prétentieux qui pense qu'on est les plus forts, non, celui qui croit seulement en son pays.
 
M
maitrefred
Ouvrier
8 Mai 2008
447
VENDEE
Bonjour

michel19 a dit:
salut à ceux qui me lisent,
Après avoir lu les différents posts ( y faut un s?), je suis rassuré. Je pensais être un des rares chauvins de FRANCE; j'entends chauvin au sens noble du terme; ce n'est pas le cas, j'ai trouvé des gens qui pensent comme moi.
Pas le prétentieux qui pense qu'on est les plus forts, non, celui qui croit seulement en son pays.
on est pas chauvin, c'est juste du patriotisme :supz:
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Yes we can :lol:
 
M
michel19
Compagnon
2 Nov 2008
1 160
Corrézien mais pas coujou
maitrefred a dit:
Bonjour

michel19 a dit:
salut à ceux qui me lisent,
Après avoir lu les différents posts ( y faut un s?), je suis rassuré. Je pensais être un des rares chauvins de FRANCE; j'entends chauvin au sens noble du terme; ce n'est pas le cas, j'ai trouvé des gens qui pensent comme moi.
Pas le prétentieux qui pense qu'on est les plus forts, non, celui qui croit seulement en son pays.
on est pas chauvin, c'est juste du patriotisme :supz:
C'est ce que je disais.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 392
FR-83
Bonsoir à tous,

Après Huron passé sous contrôle Indien il n’y à pas très longtemps, voilà encore un fleuron Français de la machine-outils qui baisse le pavillon : Wirth & Gruffat ! :grilled:

http://www.laboussole74.com/rubriques_z ... =1&id=8127

Plan de reprise et restructuration dans l'air la Ste Autania A.G société Allemande a raflé la mise. Il faudra s’attendre à retrouver ces machines estampillées « made in Germany ». 67/74 salariés restent sur le carreau, les autres feront de l’entretien (de quoi ?). Une fois le matériel délocalisé, que restera-il ? :mad:

Je peste contre nos politiques de tout bords qui nous ont bassiné pendant des années avec leur secteur Tertiaire créateurs d’emploi. Le service, on entend que cela depuis des lustres ! comme si c’était suffisant pour créer de la richesse. Non Messieurs, il n’est point nécessaire d’avoir fait l’ENA (on devrait démanteler cette fabrique de bons à rien et mauvais en tout) pour comprendre que les richesses étaient aussi produites par les industries, tous secteurs d’activités confondus. Pour vous en convaincre, regardez du coté de l’Allemagne (100 milliard d’excédent commercial pour 2008). Mais vous étiez trop occupé à vous remplir les poches et à assurer vos carrières dorées bras dessus bras dessous avec vos amis les gros industriels et les Banquiers.

Ces frileux qui réfléchissent longtemps avant de débloquer des fonds pour les PME qui jouent leur survis et restent à leur merci. Ah oui ! on a aussi des grand groupes industriels, de véritable Trusts qui font du lobbing tout azimut et assoient leur pouvoir. Sans compter qu’ils s’accaparent la majorité des aides de l’état, choyés qu’ils sont mais ils est vrais qu’ils le rendent bien à nos dirigeants à l’égaux démesuré.

Pourquoi ? Pour satisfaire leurs actionnaires que l’ont à habitué au travers de la bourse et de transactions pas nettes à faire des profits immenses au point de fausser l’économie réelle. En effet, là ou une Société faisait des bénéfices net de 5% les marchés « virtuels » rapportaient 15% voire 20%. Mais la crise financière à éclaté (cela devait arriver et tout ce beau monde le savait). On commence à réaliser avec quelle légèreté les Banquiers ont « géré » leurs boutiques, les pertes sont tellement abyssales que je ne suis pas sûr que l’on nous ai dit la vérité (sûrement pas perdu pour tout le monde).

Dernièrement, j’ai entendu notre Président (il est « brave » volontaire et veux bien faire, souvent trop d’ailleurs) qui s’inquiétait de notre industrie (il serait temps) en particulier l’automobile. Il réalise que nous sommes moins bien loti que nos voisins question diversification de la production. Ben, oui Messieurs, 30 années de friches industrielles cela ce paie un jour et je crois qu’on y est en plein dedans. Le pire, c’est que je ne vois pas comment on pourra s’en sortir. Après les milliards d’aides (virtuels ou réels) annoncés partout dans le monde afin d’éviter un crack financier, on se prépare dans tout les pays à une récession sans précédent. Mais comme d’habitude (contre courant) en France, au lieu de se serrer les coudes chacun tire la couverture à soit alors que le pays est endetté pour des générations.

J’avais besoin de m’exprimer sur le sujet :wink:
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
sûrement pas perdu pour tout le monde
Ben non, c'est pas perdu, puisqu'il a maintenant simplement à payer les bénéfices déjà encaissés par les spéculateurs :lol: :lol: :lol:

Et chaque fois ça recommence...

Bulle internet, bulle immobilière, bulle machin, bulle truc, etc.

Remise à zéro des compteurs tous les 10 ans depuis de lustres. Ca recommencera dans 10 ans.

Les bourses ont été créées pour permettre aux entreprises de trouver des financements. Elles ervent en fait à tout autre chose.

J'ai vu un jour un reportage très intéressant sur la Hollande, les tulipes, la spéculation sur la culture des tulipes et les sociétés les commercialisant, finançant les crétaions de nouvelles variétés, les fortunes et les ruines sur la spéculation dans les marchés aux tulipes, et les crises graves que cela a entraîné.

C'était à la Renaisssance. L'argent virtuel sans création de richesses, c'est vieux comme le monde

Quant à l'industrie automobile, ce n'est pas en taxant à outrance tout ce qui s'y rapporte qu'on la stimule. Par contre, quand ils ne peuvent pas payar les charges sociales, on demande aux petits employeurs de payer pour eux. 24 h de retard d'URSSAF pour une grève des Postes, et on reçoit une lettre.

On taxe un maximum les batteries Lithium Ion et les piles, mais on file des primes pour acheter des Prius équipées des mêmes saletés par centaines de kg, et fabriquées au Japon. 7 ans de durée de vie dit-on. Et on fait quoi après ?

Vive ne Grenelle de l'Environnement ! Vive les bobos parisiens !
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Fev 2007
2 045
FR-56 Est Morbihan
Ouf!
Ça fait du bien de vous lire les gars!
On se sent moins seul!
En fait, la plus grande part des "crédits" apportés par les états aux banques sont une garantie qu'en cas de clash les gros actionnaires obtiendront bien les "rendements" exigés quitte à ce que ce soient les contribuables qui les paient.
Ah oui, j'oubliais, ce ne seront que des prêts de la part des états, remboursables avec intérêts... Sauf qu'on trouvera la commission adéquate, grassement appointée par les gros lobbies pour nous expliquer qu'exiger le remboursement serait précipiter la planète dans une immmmmmmeeeeennnnnse récession!
La bourse, ce serait OK si acheter et revendre dans un très court intervalle était interdit, de même que les achats à découvert...
Ça, c'est vraiment jouer au poker menteur avec l'argent des honnêtes gens!
Cordialement, Bertrand
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
C'est pire, c'est un système pyramidal légal. Le seul.

L'avion, vous connaissez ?

Je pourrai vous en raconter une bien bonne qui s'eat passée à la faculté des scienses de Toulouse il y a 20 ans. Comme la bourse. Mais illégal, et avec des étudiants qui s'en sont mis plein les poches sur le dos d'autres plus naïfs.

Ca s'apprend très jeune ce genre d'escroquerie. Et pas seulement à HEC ou à l'ENA
 
F
fredo74
Ouvrier
5 Août 2007
380
La Roche sur Foron
bonsoir
j'avais pas tout lu
WG repris par le groupe AUTANIA AG
ok
à+
fredo
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
j.f. a dit:
sûrement pas perdu pour tout le monde
Bulle internet, bulle immobilière, bulle machin, bulle truc, etc.
bull.................dozer oui, et du Caterpillar pour mettre ces bons à rien à l'echafaud.
qui sais conduire ces engins :twisted: :twisted: , je paye la gaz oil :smt041
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
432
Choisy-le-roi
La Bérézina continue. PSA et Renault investissent à l'étranger. Leurs usines les plus performantes sont pour l'un en république tchèques et pour l'autre en Turquie!!!! Tout ça avec nos sous, nos impots notre travail. Comment saboter son industrie. Conclusion: pour acheter français, il ne faut surtout pas acheter une marque française.
Bis repetita
 
S
sami_b
Nouveau
16 Fev 2009
4
TUNISIE
Bonjour à tous,

en parlant de constructeurs français, en cherchant sur google des machines aleseuses pour cylindre moto je ne tombe que sur des constructeurs Italiens, chinois et américains mais pas de français !!!

ça serait sympa de votre part de m'indiquer les sites web de constructeurs français ayant ce type de machines !!


merci d'avance
 
Bruno P-G
Bruno P-G
Apprenti
9 Août 2008
96
Pays de Gex
En faisant une recherche sur Syderic, je tombe sur ce post.

Il se trouve qu'il y a qques jours, je faisais une recherche sur les M.O Cuttat.

J'apprends qu'un dénomé Georges Cuttat etait un grand homme de la machine outil par ses inventions. Mais je n'en saurais pas plus : http://books.google.fr/books?id=mFp4gp1 ... at&f=false

Cela étant en cherchant plus avant je tombe sur ce livre racontant l'histoire de la MO en France. Et là ce n'est plus la même... Tout semble assez limpide pourtant.... http://documents.irevues.inist.fr/.../1 ... _22_15.pdf
avec un hommage appuyé à ce Georges Cuttat à la fin du livre. Et pourtant, qui en a déjà entendu parlé ? :???:

Tout ça pour dire que oui en France on a eu de bons techniciens de bons ingénieurs de bons commerciaux. Mais qu'ailleurs aussi, et peut être même plus. Ce qui nous a peut être manqué, c'est l'union, le dépassement des rivalités. Et comme le dit JF il aurait fallu une moins grande attraction vers l'argent facile (importations qui permettaient aux revendeurs de se sucrer très largement)


Enfin, au tout début de cette soirée, j'ai pu consulter des catalogues US mis en ligne sur ce site. L'adresse est http://www.roseantiquetools.com/sitebui ... an1949.pdf

Et là je me suis dit qu'en 1949, il y avait tout de même un fossé entre les USA et la France. Bon, on avait été laminé par la guerre, mais même en 1959, il ne me semble pas que le bricoleur pouvait s'équiper avec un pareil choix et à des prix aussi avantageux.

La France a parfois tendance à rater les trains à prendre. On se masque souvent la face en mettant en avant quelques projets glorieux (TGV, Concorde, en son temps...) qui sont effectivement des vitrines de notre savoir faire. Mais dans les faits ???

Souvenez vous de cette brave R5, voiture épatante, mais qui n'arrètait pas de rouiller sous son aile AR droite...
Que dire actuellement des Renault, pourtant excellentes voitures, qui ont eu ces délicats problèmes d'électroniques...

Je pense que parfois on est un peu trop cocorico, alors qu'à coté on bosse en faisant moins de bruit, mais avec succès.

Pourquoi Myford existe t il encore avec une machine quasi identique à celle d'il y a 50 ans et que Précis n'est plus là ?

La politique dites vous ? Vous devez avoir raison :wink:
 
S
sapete1
Compagnon
21 Avr 2008
833
45 Loiret-Nord
Bonjour à tous,

Réponse à Bruno P-G,

Ce matin très tôt j' ai regardé la retransmission de "C dans l' air" d'hier soir où le sujet était de savoir si Sarko retournera à Hagondange.
En réalité c'était une émission économique qui parlait beaucoup de notre déclin industriel et l' un des intervenants, économiste notoire, connaissant le problème de la machine outil, disait que la première désindustrialisation avait supprimé 30% de notre industrie entre 1979 et 1985, la deuxième a commencé à partir de 2004 et est en cours.
Pour la première , on a assisté au crash de la machine outil car les entreprises étaient trop petites, pas subventionnées par les politiques d' alors qui pensaient qu' on pouvait acheter moins cher de la machine à l' étranger et que par conséquent on arrêterait d' en faire!
Donc , voila un secteur perdu pour notre pays!


Bonne journée

A+

sapete1
 
Bruno P-G
Bruno P-G
Apprenti
9 Août 2008
96
Pays de Gex
Certes, Sapete 1

Mais si une boite marche bien, pourquoi fermerait elle ?

Par "marche bien" j'entends l'ensemble de cette entreprise et pas d'une machine en particulier. On a tous des exemples de telle ou telle entreprise qui faisait "des merveilles"... mais qui ont coulé.

l'entreprise est un équilibre délicat : il ne sert à rien de faire la meilleure machine si on arrive pas à la vendre. Actuellement Dassault fait un avion extra : le Rafale. Mais il le fait tellement tout seul que personne ne l'achète. Heureusement que l'Etat paye, paye et repaye pour cet avion (qui a pas loin de 30 ans actuellement ! :shock: ) et donc nous nous et re-nous :lol:

A+
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Fev 2007
2 045
FR-56 Est Morbihan
Salut!
Avec l'ouverture des frontières, de nos frontières, la France est devenue un marché parmi tous ceux ouverts au monde Anglo-Saxon...Mais le mpnde n'est pas pour autant devenu un marché ouvert à notre industrie!
L'exemple le plus flagrant est le naufrage du Concorde directement lié à l'interdiction de survol du sol Nord-américain...J'étais à Toulouse à cette époque, et la décision US a été là bas un véritable cataclysme économique...
Cessons de nous auto flageller ou de nous croire supérieurs! Notre Industrie, avec son marché limité par les politiciens n'a pas à rougir!
La preuve en est que de nombreuses productions asiatiques sont aujourd'hui le résultat du savoir-faire que nous leur avons vendu.
Je connais une petite boîte d'électronique qui a fermé le jour où un grand fournisseur de matériel industriel a revendu du "made in Taiwan" au prix d'achat par cette boîte de ses composants. La France paie très cher son refus de fusionner avec les States comme c'était la volonté de leurs gouvernants durant la dernière guerre, notre pays devant selon eux devenir une province continentalme du Royaume ni.
Pour moi, je préfère mon amour-propre à une opulence capitularde!
Cordialement, Bertrand.
 
S
sapete1
Compagnon
21 Avr 2008
833
45 Loiret-Nord
Bonjour à tous,

Réponse à Bruno P-G, etn à tous,

Parmi les entreprises qui marchaient bien en leur temps, on a vu DUFOUR, coincé par les banques et déposer le bilan donc pas aidé par des gouvernements sans imagination!

A+


sapete1
 
S
Stearman
Ouvrier
30 Mar 2008
399
Courcelles Belgique
Bonjour,

Le problème c'est comme toujours LE POGNON.
Ce qui est arrivé n'est pas une invention Française mais de l'import.
En effet quelques opportunistes "éclairés" on senti l'odeur acre des billets
de toutes les couleurs... Et ils ont aussi senti le vent venir.
Quoi et bien il était de bon ton de racheter des entreprises pas trés en forme toucher des subsides venant de nos poches pour la sauvegarde de l'emploi et ensuite mettre la société en depot de bilan ou faillitte et aprés,
vendre le concept outre alantique ou pacifique et en France vous avez beaucoup d'exemples. Vous avez aussi les gens compétants style Tapie ou autres (universal) pourtant ces parraissaient bien sympa......
Vous avez encore Alsthom, les chantiers de l'atlantique et des tas de manufacturiers qui sont en train insidieusement de passer dans des mains
étrangères et ça continue de belle. Il faut aussi se rendre à l'évidence toute socièté qui est cotée en bourse ou avec actionnaires doit avoir pour ceux-ci un return de 35% en dessous on ferme et on vend et on rachète autre chose. Voir les compagnies d'assurances, banques industrie que ce soit metal ou alimentaire cherchez les principaux actionnaires vous serez étonnés. C'est exactement la meme chose ici en belgique, nos laminoirs,
notre industrie verriere, un exemple que tout le monde connais, le chocolat Cote d'Or d'abord vendu à des Suisses Jacob Suchard et qui maintenant est Géneral Food qui est US et a des ramifications chez Nestlé, Coca Cola, Procter et Gamble et unilever.
C'est un but de ces sociètés de nourrir le monde et c'est ce qu'il font en ce moment. Il y a tant de choses à débattre sur notre sort qui est aux mains de ces multi-nationales. Faut pas oublier non plus que l'on a endormi beaucoup de gens. Voir la qualité de l'enseignement et des emissions TV.. J'arrete je vais me faire jeter.
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
Stearman a dit:
Bonjour,

Le problème c'est comme toujours LE POGNON.
Ce qui est arrivé n'est pas une invention Française mais de l'import.
En effet quelques opportunistes "éclairés" on senti l'odeur acre des billets
de toutes les couleurs... Et ils ont aussi senti le vent venir.
Quoi et bien il était de bon ton de racheter des entreprises pas trés en forme toucher des subsides venant de nos poches pour la sauvegarde de l'emploi et ensuite mettre la société en depot de bilan ou faillitte et aprés,
vendre le concept outre alantique ou pacifique et en France vous avez beaucoup d'exemples. Vous avez aussi les gens compétants style Tapie ou autres (universal) pourtant ces parraissaient bien sympa......
Vous avez encore Alsthom, les chantiers de l'atlantique et des tas de manufacturiers qui sont en train insidieusement de passer dans des mains
étrangères et ça continue de belle. Il faut aussi se rendre à l'évidence toute socièté qui est cotée en bourse ou avec actionnaires doit avoir pour ceux-ci un return de 35% en dessous on ferme et on vend et on rachète autre chose. Voir les compagnies d'assurances, banques industrie que ce soit metal ou alimentaire cherchez les principaux actionnaires vous serez étonnés. C'est exactement la meme chose ici en belgique, nos laminoirs,
notre industrie verriere, un exemple que tout le monde connais, le chocolat Cote d'Or d'abord vendu à des Suisses Jacob Suchard et qui maintenant est Géneral Food qui est US et a des ramifications chez Nestlé, Coca Cola, Procter et Gamble et unilever.
C'est un but de ces sociètés de nourrir le monde et c'est ce qu'il font en ce moment. Il y a tant de choses à débattre sur notre sort qui est aux mains de ces multi-nationales. Faut pas oublier non plus que l'on a endormi beaucoup de gens. Voir la qualité de l'enseignement et des emissions TV.. J'arrete je vais me faire jeter.
te jeter, surement pas, t'applaudir, oui
 
R
REVOL
Ouvrier
16 Oct 2009
486
Saint Genis les Ollières
Bonjour à tous
Et bien je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul à déplorer la perte de notre savoir faire, et pire, de l'envie de travailler.Mon métier m'amène à rencontrer beaucoup d'entreprises et le refrain est toujours le même dans le domaine (rescapé pour combien de temps ?) de la mécanique générale : "On ne trouve personne pour remplacer les anciens qui s'en vont avec leurs petits carnets..."
La semaine passée je suis allé visiter un tout petit musée consacré aux métiers d'antants, et je me suis attardé sur des photographies d'époque sur lesquelles les ouvriers posaient fiérement en montrant ostensiblement leurs outils. Et, en qualité de vieux c.. je me suis dit "tiens à l'époque on étaient fiers de son boulot, aujourd'hui on est fier de sa carte de visite". Mais je me laisse aller..c'est pas politiquement correct...
Au fait, je suis nouveau sur ce merveilleux site, et j'ai oublié de mentionner qu'il y a une quinzaine d'années, j'avais souhaité créer un musée de la machine outil, histoire de préserver le patrimoine qui part actuellement à la casse (productivité et mise en conformité)Mais ce musée n'a pas vu le jour par manque de temps, de finance et d'espace. Je l'aurai appelé "MUVIMO" et reconstitué un atelier des années 30. J'ai bien une petite collection qui attend la rénovation, mais je ne desespère pas...Si "MUVIMO" avait été créé, j'aurai affiché à l'entrée
"Ne nous méprisez pas si nous sommes surannées
Car de toute notre vie nous avons généré
Des formes et des idées , et nous n'avons pas honte
Si notre sang est d'huile et notre coeur de fonte"
Bien à vous
 
A
Guest
Bonsoir, :-D

Je découvre ce post et j' ai envie d' y apporter mon petit grain de sel :wink:

Notre problème à nous "Français" est triple : nous avons un problème avec l' argent, un problème avec les autres et un problème avec le travail.

J' ai la chance par mon activité professionnel de beaucoup voyagé et je ne trouve pas à l' étranger la défiance que les Français ont pour les autres :!: ni une prétention comparable : soyons plus humble et apprenons des autres, descendons de notre piedestal.

L' argent est de par notre culture et notre religion le sujet tabou par excellence, nous n' avons donc pas de réelle culture de l' entreprendre et nous sommes encore dans la lutte des classes : il est ni sale ni propre il est une composante de la vie et il n' est pas un but mais un moyen.

Le travail est vécu la plupart du temps comme une contrainte et un mal inévitable : c' est bien dommage alors qu' il peut être un moyen pour vivre ses rêves.

Les entreprises de MO Française sont la triste illustration de ces 3 problèmes où on arrive péniblement à dépasser le stade de l' idée puis après par une sorte d' inaptitude chronique à s' adapter à la réalité, ces entreprises n' arrivent pas à perdurer.

J' espère n' avoir choqué personne.

cordialement,

Alproc :drinkers:
 
T
tanto42
Nouveau
4 Nov 2009
5
Saint-Etienne
Bonsoir,

Je viens de lire tout le sujet et j'adhère à vos visions des choses mais j'aimerais juste rajouter un commentaire.

Beaucoup mentionnent la course aux profits des actionnaires (souvent des fonds de pension anglo-saxons) et pour cela il existe un moyen de lutte : l'actionnariat particulier.
En France on diabolise l'argent, le capital, la bourse, du coup ce sont les anglo-saxons qui prennent l'espace libre. Si chaque salarié, chaque français, achetait quelques actions de boites françaises, autant par esprit patriotique que par volonté de diversification pour sa retraite, on serait moins victime de cette dérive.
Il faudrait développer des fonds de pension à la française, il faudrait développer l'épargne salariale sous forme d'actionnariat. Si chaque français achetait pour 1000 Euros d'actions dans sa vie ce serait environ 60 milliards de capitalisation qui reviendrait sous la coupe française. Et on reprendrait ainsi, indirectement, les commandes de nos entreprises côtées en bourse.

Bien à vous.
 
R
REVOL
Ouvrier
16 Oct 2009
486
Saint Genis les Ollières
Tanto 42
Je trouve que vous avez parfaitement raison ,si le capital de nos entreprises était ouvert aux salariés, la donne serait changée. Par ailleurs, et ayant moi même monté une entreprise, je trouve que c'est un véritable parcours du combattant pour y parvenir (bonjour l'administratif...)il faut vraimment en avoir envie.
Au fait Tanto 42, ne m'en veuillez pas...je suis Lyonnais....(j'ai quand même pas mal de copains Stéphanois)....
Bien cordialement
J.J. REVOL
 
grenouille32
grenouille32
Compagnon
4 Oct 2009
1 857
Suisse-Jura bernois
Marrant !
Y aurait-il une certaine mésentente entre les Lyonnais et les Stéphanois, comme ici en Suisse entre cerrtains suisse-allemands et suisse-romands ?????? :wink: :wink: :lol:
 
L
Louis69
Apprenti
12 Déc 2008
61
RANCHAL Rhône
grenouille32 a dit:
Marrant !
Y aurait-il une certaine mésentente entre les Lyonnais et les Stéphanois, comme ici en Suisse entre cerrtains suisse-allemands et suisse-romands ?????? :wink: :wink: :lol:
Non, une rivalité footballistique :oops: :oops:


Louis
 
N
Nos
Apprenti
1 Sept 2009
59
Paris
Bonjour,
je suis assez navré comme la plupart des intervenants de ce post, de la disparition des compétences , ou plutot de l'absence de mise en valeurs de ces compétences,
car des ouvriers , des techniciens et des cadres compétants, il en existe à la pelle sur notre territoire. Mais cela rapporte quoi d'être compétent , rien, absolument rien.

Quand j'entendais très récémment un députe défendre avec conviction un amendement proposant une taxe additionnelle sur les bénéfices realisés par les banques
(on est en pleine crise financiere mondiale je vous le rappelle); que 15 jours plus tard ce même député prétends que son doigt a ripé sur le bouton de vote de son pupitre,
qu'en plus il avait procuration d'un collègue de son groupe et donc que cet amendement n'aurait jamais du être adopté.

avec de tels comportement s , je me dis que :
Primo, les valeurs pronées par nos représentants, sont aux antipodes de celles défendues sur ce site.

Secondo : les principaux acteurs de l'économie, à savoir les banques, ne sont toujours pas prêtent à jouer leur vrai rôle. (bon ça fait bien 40 ans qu'elles ne font que spéculer,
alors pour cesser?)

A partir le là, je ne vois pas très bien comment notre économie "réelle" pourrait avancer.

Cordialement.
 
Haut