choix pour linux cnc , 7I77 et servo

gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 999
59000
Je remets ta question ici :

bjr gaston48,
ok , j' avais eu le même résonnement ( après avoir compulsé des pages que l' on trouve sur le net,
mais finalement j' étais parti sur ce type de drive ( directement en AC pour des questions de simplification d 'alim ):


http://fr.aliexpress.com/item/400W-...er-0-4KW-3-8Nm-lower-inertia/32598139328.html

ce n' est qu' un exemple , les documentations sont complètent ( ils ont même une présence en Angleterre ) ,
écrient en anglais, pas de chinois ....., qu' en pense tu , ils me semble complet à un prix correct ?


après ils sont pas aussi complet que les delta , mais bon faut rester raisonnable sur les tarifs ...
je te mets en plus la doc du drive....
d 'avance merci


Voir la pièce jointe QS7 Series Servo Driver.pdf Voir la pièce jointe QS7 Series Servo Driver.pdf


Voilà ma copie :-D:
Concernant le dimensionnement des moteurs, avec une technologie servo, il est bon de
se rafraîchir ses repères avec la réalisation de Foxtrot :

http://www.usinages.com/threads/un-nouveau-routeur.33627/

Ses moteurs de 150 W sont donnés pour 0.4 à 1.6 N.m en pointe
un rapport de transmission de 1 / 4 et une vis à pas de 10 mm.
En vitesse de rotation moteur max de 3500 tr/mn cela nous fait une avance de
presque 9000 mm/mn.
Avec 0.4 à 1.6 N.m cela nous fait une poussée sur l’axe de :
F en N = (Couple .2.pi) / pas. (couple en N.m et pas en mètre.)
Soit avec la réduction de 1/4 : 100 daN et 400 daN en pointe. 100 et 400 Kgf

Sur ebay.de cnc-steuerung présente un kit pour BF30 du même type que le tiens
mais en 750 W et en prise directe (pour simplifier la méca àmha) :
Avec 2.4 à 7.10 N.m et une vis au pas de 5 mm, cela nous fait une poussée de
300 daN et 900 daN. Je doutes qu’ils les fassent tourné à 3000 tr soit une
avance max de 15000 mm/mn pour des glissières lisses .
Pour info j’ai retrouvé des infos pour une fraiseuse cnc type maho mh600 de 2.5 T
à glissières lisses, Les vitesses rapides max sont de l’ordre de 6000 mm/mn
et la poussé d’avance nominale pour un axe est de 800 daN. 2400 pour le
Z très lourd de la console + sa pièce éventuelle de 300 kg.

Je pense qu’avec tes moteurs de 400W et une réduction de 1 / 2 finalement
pas beaucoup plus chère et moins encombrant axialement qu’un Oldham, tu auras
quelque chose de bien (sur) dimensionné.
Cela nous ferait avec une vis pas de 5 mm, une avance max de (3000 x 5) /2 = 7500 mm/mn
Et avec un couple de 1.27 à 3.8 une poussée de : 320 à 960 daN
Les codeurs de 2500 i/tr avec les 2 voies nous donneront 10000 i/tr donc une
résolution théorique de 0.25 microns. La fréquence d’entrée max du codeur sur la
7i77 sera de 120 Khz, elle peut accepter 2 à 6 Mhz (multiplexage).

En ce qui concerne les drives, je comprends mieux la discussion que j’ai eu
avec Chlore. Le paramétrage de ces drives ressemble un peu à ceux des variateurs de
fréquence. Le drive peut fonctionner d’une façon complètement autonome avec
des commandes rustiques en tout ou rien. Pour cela il propose des paramètres d’accélération
et de freinage, des butées etc tout cela est superflu et à neutraliser avec linuxcnc. Et comme
le paramétrage en mode position est assez limité par rapport à ceux de linuxcnc, il faut le configurer
"simplement" en mode asservissement vitesse avec une commande de vitesse standard +/- 10 V
et prelever les signaux du codeur, tout cela pour une carte de type 7i77.
Comme le drivre à priori ne se branche pas sur un PC avec un logiciel de paramétrage graphique,
Les paramètres d’asservissement vitesse seront à régler dans un premier temps
avec une config linuxcnc simple, en boucle ouverte, mono-axe et l’oscillo Halscope
avant de passer au paramétrage position géré par linuxcnc.
Ça me plait bien ce genre de drive plus simple que les hauts de gamme Granite
avec le moteur en prime, pour le prix d'un Granite.
Si au cour du retrofit, tu peux intégrer mécaniquement un codeur sur la broche,
cela va t'ouvrir des perspectives passionnante: (taillage d'engrenage par génération par exemple, avec un axe C).
 
Dernière édition:
jjdu33
Compagnon
2 Janvier 2013
1 153
F-33
  • Auteur de la discussion
  • #3
merci de ta réponse , donc j' avais pas tout faux.

je te remercie d 'avoir pris le temps de fouiller le "paquet" que je t 'avais donné.

je fais déjà une 3 axe , on verra plus tard pour le 4 ème ( ça me fait déjà beaucoup de boulot et beaucoup de chose a assimiler ...)

Pour les codeurs si j' ai bien compris ( arrête moi si je me gourre ) , il faut repiquer les sorties codeurs présentent sur chaque drives pour les injecter sur la 7I77 en respectant bien évidement les connections X, Y , Z pour chaque axe ?

pour les drives je suis coincé aussi ( ils fêtent de nouvel an là bas !!!)

ils sont a un prix raisonnable aussi et tu as vu toi même la doc est complète, après j' ai pas trouvé d 'exemple ou ils sont employé sous linuxcnc

pour la division tu partirais sur 1/2 , ça fait pas trop peu pour des moteur qui tournent a 3000 tr ?

jj
 
Dernière édition:
jjdu33
Compagnon
2 Janvier 2013
1 153
F-33
  • Auteur de la discussion
  • #8
oui et je dois dire un grand et même très grand merci à gaston....

mais pour avancer , faut que je cherche aussi , sinon j' apprendrai rien et c 'est le but d 'évoluer , de découvrir ( pas trop de se louper non plus )....

mon but n' est pas de demander à d 'autres de faire la config , le câblage etc .....

jj
 
jjdu33
Compagnon
2 Janvier 2013
1 153
F-33
  • Auteur de la discussion
  • #9
ce qui me gène chez granite ( et d 'autres ) c 'est de conserver ces alimentations en dc, je trouve bien compliqué ( même si j' en convient ça marche visiblement très bien), surtout qu' il faut rajouter le prix des alim ( et de préférence des bonnes... )

après je n' ai que le 220v mono , pas de tri , donc ça me limite énormément dans le choix des drives.

jj
 
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 665
Candulonts
Bonjour
gaston48 a dit:
En ce qui concerne les drives, je comprends mieux la discussion que j’ai eu
avec Chlore. Le paramétrage de ces drives ressemble un peu à ceux des variateurs de
fréquence. Le drive peut fonctionner d’une façon complètement autonome avec
des commandes rustiques en tout ou rien. Pour cela il propose des paramètres d’accélération
et de freinage, des butées etc tout cela est superflu et à neutraliser avec linuxcnc. Et comme
le paramétrage en mode position est assez limité par rapport à ceux de linuxcnc, il faut le configurer
"simplement" en mode asservissement vitesse avec une commande de vitesse standard +/- 10 V
et prélever les signaux du codeur, tout cela pour une carte de type 7i77....
Quel est l'intérêt de faire gérer la position (boucle fermée) par le PC au lieu de se contenter de la gestion de position (boucle fermée aussi) par le driver et travailler en STEP/DIR comme avec un PAP hybride ?
Le driver à besoin de toute façon des info du codeur quelque soit le cas ne serait-ce que pour gérer la vitesse (stabilité) et ne fonctionnera pas sans.

Que l'on travaille en boucle fermée avec des règles alors dans ce cas oui je vois bien car là on se positionne sur la valeur réelle demandée mais en utilisant seulement les info du codeur on reste de toute façon en "position théorique" que cela soit géré par le PC ou par le driver. Je ne connais pas Linux mais l'électronique du drive me semble plus adapté pour une gestion aux petits oignons dans ce cas de figure
A moins que tu ne parles que pour les drives mis en lien (où effectivement les paramètres semblent à première vue assez succincts) et pas de façon générale
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 999
59000
:oops: J'ai le nez dedans, sérieusement, depuis la réception de ma mesa 5i20 début 2013... je me force à tenter de
résoudre les problèmes qui apparaissent sur le forum, ça me fait des sujets pour chaque foi en apprendre un peu
plus. Mais j'oubli beaucoup aussi, donc ce sont des occasion de réviser aussi ... Linuxcnc est inépuisable.

Pour répondre à Chlore, oui ma réponse est relative aux drives mis en lien et je suis d'accord avec ton analyse.
Les paramètres de ces drives seraient peut être suffisants, donc pas forcément aux petits oignons comme tu dis.
Le drive dispose en position de: P FFp (pas de I ou de D) auquel on peut rajouter en vitesse Pv et Iv.
Linuxcnc dispose en position de: P, I, D, FFp, FFd, FFdd. On pourrait tenter d'assurer l'asservissement uniquement
avec le drive ou même de faire une cascade de double asservissement ébauche avec le drive et finition avec Lcnc.
Cela suppose d'abandonner la carte analogique 7i77, avec un choix d'asservissement qui a historiquement fait
ses preuves, celui avec P, I, D, FFp, FFd, FFdd + vitsse Pv, Iv, pour partir sur une config expérimentale
basé une carte de sortie step type 7i78 et d'entrée codeur type 7i85S, le firmware existe preuve que cela n'est
pas farfelu. Avec Lcnc on peut facilement derrière le module PID, substituer au module de sortie pwm +/-10 V, le module générateur Step/dir.
Finalement c'est à jj de choisir, 7i76 serait trivial économique et lié au pari de la qualité du drive.
7i77 c'est du performant quasi certain dans le classique assez chère.
7i78 + 7i85S c'est de l'expérimental économique avec peut être du très performant à la clé.

Pour répondre à jéjé l'IONI a l'air très bon aussi c'est ce qu'a choisi Rider63 sur sa très bonne machine
pour évoluer du pas à pas actuel aux servos dans un futur proche.

Pour répondre à jj le rapport 1/2 me semble bien cela ferait tourner les vis à bille sommes toutes assez courtes
à 1500 tr/mn et avec des avances rapides que tu vas apprécier je pense. En revanche il faudra songer à une
lubrification centralisée je pense pour les glissières, comme la conçut Cphilli

Et au niveau des branchements sur le drive avec solution 7i77
Tu auras 3 paires (6) de fils, il vaut mieux profiter d'une transmission différentielle prévu sur la 7i77 pour le codeur
1 conducteur blindé bien indépendant pour le signal +/-10V 1 entrée Enable , 1 ou plusieurs sorties
qui permettront de prendre en compte une alarme drive, le drive ready etc par exemple.
La voie index (tous les 2.5 mm) en complément d'un switch, te permettront de faire un Homing de très haute
précision (0.25 mi) qui te permettront de reprendre un usinage entre deux extinction de machine par exemple.
 
jjdu33
Compagnon
2 Janvier 2013
1 153
F-33
bjr,

perso ayant la mémoire plutôt volatile , je note beaucoup ( parfois je perd mes notes mais ca c 'est une autre histoire )......

ok le brouillard commence a se dissiper , mais bon je vais pas jouer les "apprentis sorciers" , je pense que je vais rester sur la config que tu m' as conseillé avec la 7I77.

Pour la lubrification centralisé je l' avais pas abordé ( vue que le post était autour de la partie pc/électronique ), mais te fait pas de soucis c 'est prévu , tant qu' a tout démonter pour passer en vis a bille vaut mieux tout prévoir d 'un seul coup ça fait pas beaucoup plus de boulot

c 'est vrais et j' en suis bien conscient, c 'est des drives simples ( vue le prix , même s 'ils viennent de chine pour la plupart , faut pas s 'attendre à des miracles ...), mais bon on en trouve d 'autres facilement mais vue les tarifs , là je dis non ...., c 'est pour une petite machine....

ok , je reste sur la base d 'un rapport de 1/2 , la table a une course de 500 mm , donc pas immense

jj
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut