Balancier long pour mvt de comtoise.

JCS
Compagnon
22 Juin 2007
1 728
Cher
Il serait peut-être judicieux de faire surface, de prendre un bon bol d'air et de faire le point. On dérive grave !
Un chrono-comparateur (Vibrograf ou autres) est un appareil qui sert seulement à comparer 2 fréquences, rien de plus !
L'horloger averti va pouvoir analyser le chronogramme obtenu et déceler certains défauts. Sur les premiers, une étincelle laissait une marque sur le papier.

@+
JC.
 
jon
Compagnon
13 Avril 2014
605
Lorient
Il serait peut-être judicieux de faire surface, de prendre un bon bol d'air et de faire le point. On dérive grave !
Un chrono-comparateur (Vibrograf ou autres) est un appareil qui sert seulement à comparer 2 fréquences, rien de plus !
L'horloger averti va pouvoir analyser le chronogramme obtenu et déceler certains défauts. Sur les premiers, une étincelle laissait une marque sur le papier.

@+
JC.


C'est EXACTEMENT ce qu'on te dit !!!

Amicalement.
 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
1 728
Cher
C'est EXACTEMENT ce qu'on te dit !!!
Voici un bel exemple de mauvaise foi qui semble te caractériser !

Ci-dessous un extrait de ton galimatias du #36

- Ou comme une "machine" style vibrograph qui a en mémoire les spectres de base pour pouvoir afficher très rapidement (en live) les paramètres les plus utilisés en horlogerie mais qui ne pourra pas donner l’information sur une panne. Je veux dire par la, une panne pointue comme une dent altérée ou des choses très complexes. Une mise au repère sera une déduction de l'horloger qui en visualisant les paramètres de sorties de la machine dira voila l'anomalie mais rien de plus poussé.
Tout cela veut donc dire comparateur de fréquences ?

@+
JC.
 
  • Wow
Reactions: jon
jon
Compagnon
13 Avril 2014
605
Lorient
Voici un bel exemple de mauvaise foi qui semble te caractériser !

@+
JC.


Je pense que tu fais erreur.....
Mais je t'invite à relire mon message car je crois qu'en fait tu n'as strictement rien compris ou alors, tu ne veux pas faire l'effort de comprendre.....

Comme je l'ai dit dans le post que tu mentionnes:

En analyse spectrale, on appelle ça des harmoniques. En recherchant la fréquence fondamentale, (f0) on va pouvoir avoir un partiel d'harmonique et en faire des couples (multiples de la f0 en rang 1, 2, 3....) ensuite on apprend à les reconnaitre (exemple le tic tac et sa décomposition), l’engrènement des rouages, etc... et ce sur quoi nous allons nous intéresser ce sont des anomalies qui ne correspondent à rien sur les pièces étudiées mais des anomalies qui se répètent. en couplant ça à toutes les harmoniques trouvées, on va pouvoir attacher l'anomalie à un couple d'harmonique et en déduire précisément l'origine du problème. tout cela est bien entendu possible en écoutant le bruit
à l'oreille ET en ayant le spectre de l'enregistrement sous les yeux.
(pas le cas d'un vibro)l'un ne peut aller sans l'autre sauf dans les cas suivants:
- L'humain a appris par cœur les signatures acoustiques (bruit) comme si notre œil voyait un A et on peut alors affirmer que c'est un A
- Ou comme une "machine" style vibrograph qui a en mémoire les spectres de base (sous entendu utilisé pour faire du réglage) pour pouvoir afficher très rapidement (en live) les paramètres les plus utilisés en horlogerie mais qui ne pourra pas donner l’information sur une panne. (c'est remis ici si tu comprends pas) Je veux dire par la, une panne pointue comme une dent altérée (remis ici encore une fois) ou des choses très complexes. Une mise au repère sera une déduction de l'horloger qui en visualisant les paramètres de sorties de la machine dira voila l'anomalie mais rien de plus poussé.

Je ne sais pas qui fait preuve de mauvaise foi la..... mais ce n'est certainement pas moi...

Amicalement.



 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
1 728
Cher
tu n'as strictement rien compris
Affirmatif ! Pour moi cela ressemble à du "terrorisme intellectuel".

En analyse spectrale, on appelle ça des harmoniques. En recherchant la fréquence fondamentale, (f0) on va pouvoir avoir un partiel d'harmonique et en faire des couples (multiples de la f0 en rang 1, 2, 3....) ensuite on apprend à les reconnaitre (exemple le tic tac et sa décomposition), l’engrènement des rouages, etc..
Analyse spectrale, je ne perçois pas bien la relation avec le fonctionnement d'un Vibrograf, mais ça fait bien !

Harmonique, pour moi, un harmonique est une fréquence qui est multiple ou sous-multiple de la fréquence de base (fondamentale).
Je ne vois pas la relation avec le fonctionnement d'un Vibrograf. Mais dans un dîner ça en jette !

Reconnaître le tic tac et sa décomposition ???? Le Vibrograf capte un seul bruit, parmi les plus forts, que l'on sélectionne avec le potentiomètre.

Pour l'instant j'en reste là. Dès que j'aurai compris, on passera à la suite, si tu le veux bien. Il te faudra être pédagogue.

Mais comme on dit : " ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément !".

@+
JC.
 
vax
Modérateur
5 Mars 2008
6 695
Guipavas (près de Brest)
L'analyse spectrale c'est justement la partie que ne prend pas en compte le Vibrograf (ne peut pas prendre en compte) par rapport aux solutions plus actuelles. Cela n'enlève rien aux qualités de cet appareil !
Appareil qui a du scandaliser aussi toute une génération d'horlogers qui "savaient faire sans..."

Pas la peine de vous chamailler pour ça... Les médecins ont beau avoir des scanners et des IRM ils utilisent toujours leur stéthoscopes...
 
tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 066
Toulouse
Bonsoir,

dans les années 80, le traitement de signal était difficilement applicable sur du matériel bon marché car la masse de calculs à effectuer n'est pas négligeable. Pas étonnant que les premiers appareils aient été décevants. Aujourd'hui, pour quelques euros, on des processeurs 32 bits qui tournent à plusieurs centaines de MHz, des DSP, des FPGA, des circuits spécialisés... Et le traitement de signal permet de réaliser des choses totalement impossibles à faire autrement, en analogique.
On peut ainsi extraire un signal totalement noyé dans le bruit. Je n'ai donc aucun doute sur le fait qu'un appareil bien conçu (acquisition analogique, traitement du signal, calculs tenant compte de la conception mécanique) puisse permettre le réglage en se basant sur le son. Après, savoir si c'est utile ou réellement plus efficace qu'un système plus basique comme un Vibrograf, je n'ai pas d'avis, je suis mal placé pour juger, je n'ai plus d'horloge mécanique, ni même de montre, ne serait-ce une gobe-pile honnie !
 
Dernière édition:

Dernières discussions

Haut