Argon, quelle pression après le débit-mètre ?

  • Auteur de la discussion gégé62
  • Date de début
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 021
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour,

la question tient dans le titre...
J'ai une bouteille argon 4 m3, un détendeur-débit-mètre SAF classique, (pas d'autre référence), et je dois remplacer le flexible d'alimentation du poste. Je ne trouve nulle part la valeur de la pression de sortie, et ce n'est pas une mince affaire que d'avoir la SAF au téléphone....seul un n° de fax est indiqué sur les pages jaunes. Ils n'ont sûrement pas les moyens d'avoir 2 lignes....

Quelqu'un a t-il la réponse ?

Au pire je pourrais bricoler un montage avec mano pour la mesurer, ce que je ferais si je "n'avais pas" le forum... :)
paresse, quand tu nous tiens....
merci d'avance
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 466
FR04200
Bonjour
Plusieurs Bar avant le gicleur du débitmètre, Presque nulle après puisque le tuyau est grand ouvert au niveau de la torche(au pertes de charge près, mais 15 L/mn dans 5 m de tuyau diamètre 5mm elles doivent être minime)
A plus
Luc
Réfléchir avant d'agir est une bonne idée!Et ne pas confondre débitmètre et électrovanne
une autre.
Désolé
Luc
 
Dernière édition:
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 829
Nancy
Bonjour,
Pression faible 0,2 bars pendant le soudage, mais quand l'électrovanne se ferme on peut monter à 5 bars... Donc tuyau résistant.
Salutations
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 848
FR-55 Sud-Meusien
Je viens de nettoyer un semi-auto, le flexible était en 10bars max.
Si ça peut aider...
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 021
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #6
oui vos réponses me suffisent, merci.
Avec le lien d'Albert on voit 2.5 bar et 3.5 pour Argon / argon+CO2, tout cela est cohérent.
Je vais considérer 10 bar max, donc un tuyau type air comprimé sera OK.

merci à vous. Problème résolu pour moi.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 521
fr-50cherbourg
bonjour Gege,
en complément une photo où tu peux voir sur un détendeur SAF, une double graduation sur le mano de sortie: 5l/min correspond à 0,5 bar et 25l/min à 4 bar environ.
detendeurs argon_co2.JPG
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 021
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #8
mano de sortie: 5l/min correspond à 0,5 bar
Au fond c'est pas mal ça, merci de me le rappeler.
En fait, je me bats souvent avec mon débit-mètre (pourtant de marque) qui est fragile et souvent l'aiguille se barre, donc je dois démonter le verre pour la remettre, et risque de fuite ensuite.....
Je crois que je vais y mettre un orifice+ un mano, d'autant que "naguère" j'ai dimensionné des dizaines d'orifices calibrés, et là comme j'ai un débit-mètre je ne pensais même pas à cette solution....Par contre je vais le laisser en place, en amont, comme détendeur.
 
MR VECTRA
MR VECTRA
Compagnon
28 Déc 2009
1 407
Tunisie
faut avoir , le detendeur- pressostat double special argon ,regarde du côté de castolin il en vend
-indication , de pression disponible dans la bouteille ,
-indication de la pression ,de travail , avec détendeur et mano
personnellement je soude l'inox , à 1.5Bars
quand à l'alu , (' je n'aime pas ) à 10 bars
salut
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 513
le wast
Bonjour Gege62

Pour ton aiguille...n'as tu pas la possibilité de mettre une goutte de cyanolite sur l'axe pour la bloquer ???

Jean ¨Paul :drinkers:
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
bonjour, voilà bien un truc que je n'ai jamais compris !
Par définition un débit-mètre règle un débit.
Si en aval de celui-ci une vanne est fermée, rien n’empêche l'installation de monter en pression.
Il faut donc que l'instrument soit compéter d'un détendeur et dans ce cas sa fonction débitmètre ne sera valable que pour une section de sortie donnée.

Si quelqu'un peu m'expliquer ce serait sympa.
Merci d'avance.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Lire la pression d'argon en sortie de détendeur n'a pas de sens car ce que l'on veut c'est une valeur de débit et sauf à faire un étalonnage préalable mais qui ne sera valable que pour une seule torche montée avec toujours les mêmes accessoires.
Donc CE QU'IL FAUT c'est s'acheter un rotamètre qui se positionne sur la buse de la torche pour faire le réglage directement en litres par minute.
Stan
http://www.soudeurs.com/les-bouteilles-et-gaz-industriels-de-soudage/3875-prob-de-gaz.html
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Un débit c'est quand le circuit est ouvert. Connaître la pression maximum que subira le matériel une fois le circuit fermé permet de faire les montages en connaissance de cause.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 021
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #14
Il faut donc que l'instrument soit compéter d'un détendeur et dans ce cas sa fonction débitmètre ne sera valable que pour une section de sortie donnée.
salut Albert
A l'entrée du débit-mètre il y a d'abord un détendeur (qui donne donc la pression nécessaire de quelques bar, constante mais pas indiquée, d'où ma question sur ce fil),
puis une vis de réglage de débit, le gaz avant de sortir vient air directement sur une petite palette solidaire de l'aiguille du débit-mètre. A cet endroit la pression peut être considérée comme constante, puisque on est en aval du robinet de réglage, donc l'action dynamique sur l'aiguille est reproductive, c'est bien "l'image " du débit de gaz.

Je pense ne pas me tromper en disant que le détendeur doit évacuer à l'extérieur toute fuite interne de sa membrane, qui ferait monter tout le circuit en pression (jusque 200 bar, ça pèterait avant ! ) quand la sortie est fermée.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
à l'entrée du débit-mètre il y a d'abord un détendeur
ça ,c'est déjà mieux.
Il est justement dommage que cette pression ne soit pas indiquée.
Car, que vous le vouliez ou non, lorsqu'une vanne en aval sera fermée, le débit tombera à zéro et la pression deviendra maximum entre cette vanne et le détendeur et c'est donc à une fois et demi cette pression * (non fournie) que la matériel est censé résister
j'espère que nous sommes, quand même, d'accord là dessus.

* épreuve de sécurité = 1,5 fois la pression nominale.

C'était quand même le sujet de la question de départ et on est pratiquement au même point, il faut la mesurer sur l'installation même.
 
Dernière édition:
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le fabricant de materiel de soudure sont des menteurs ! ils marquent debimetre sur des manometre !

le regulateur monté sur la bouteille n'est pas un regulateur de debit mais un detendeur ordinaire dont le manometre est gradué en debit obtenu quand le circuit est completement ouvert parce qu'il y a un etranglement a la sortie du detendeur qui ne laisse pas passer le debit maximum comme un detendeur ordinaire

la pression quand l'electrovanne est ferme depand donc du debit que l'on a reglé

quand l'electrovanne s'ouvre le debit reel est beaucoup plus fort que le debit normal puisqu'on deglonfle le volume de tuyau entre detendeur et electrovanne

il serait plus logique de mettre l'etranglement qui limite le debit au niveau de l'electrovanne , mais la graduation en debit du manometre ne serait juste qu'avec le bon etranglement donc completement faux si on branche le même detendeur sur different poste

solution logique pour moi , appeler un chat un chat , et donc mettre un manometre gradué en bar sur le detendeur , et mettre un vrai debit metre a bille qui mesure vraiment le debit , et un robinet de reglage

certain disent qu'un debitmetre a bille manque de precision et donne un debit different suivant le type de gaz , et qu'il faut un tableau de correction : peut importe car la graduation du manometre a exactement le même probleme sauf que comme personne n'y comprend rien personne ne verifie
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Merci Moissan, tu confortes imparablement mon opinion.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
certain disent qu'un debitmetre a bille manque de precision et donne un debit different suivant le type de gaz , et qu'il faut un tableau de correction : peut importe car la graduation du manometre a exactement le même probleme sauf que comme personne n'y comprend rien personne ne verifie
ET ils ont raison car la hauteur à laquelle la bille va se stabiliser dépend de la masse volumique du gaz. Cet effet n'a aucune influence sur la déformation d'un ressort que constitue un manomètre.
Stan
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Eééét, cela mesure quoi un manomètre ? :lol:
Inutile de me répondre on tourne en rond là.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 021
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #20
une fois et demi cette pression * (non fournie) que la matériel est censé résister
oui, et je trouve aussi que ce n'est pas normal, même si ce n'est que quelques bar, encore faut-il le savoir.

C'était quand même le sujet de la question de départ et on est pratiquement au même point, il faut la mesurer sur l'installation même.
les infos que j'ai eues (de toi notamment) me conviennent, l'important pour moi était de savoir que la pression n'excède pas 10 bar. Même s'il est vrai que connaitre la pression donnée par le détendeur n'est pas un luxe....bon, si je la mesure je donnerai ici le résultat, il faut prendre le temps de faire le montage, des manos j'en ai qui trainent....
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 021
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #21
un rotamètre à bille lui aussi donne une indication qui dépend de la pression (de la masse volumique, donc....). Donc que ce soit un rotamètre ou un système genre buse-palette comme j'ai actuellement, c'est pareil, il faut être à une pression donnée.
Une mesure par débit-mètre massique donne une indication de débit (massique, donc...) indépendante de la pression et même de la nature du gaz je pense, mais comme on s'intéresse ici en général au débit en l/mn, ça ne nous arrange pas non plus. De plus son prix est hors de portée pour ce genre d'application.....
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Nous sommes bien d'accord Gégé (avec ton message précédent)
.
je trouve dommage que certains s'obstinent à vouloir faire croire que ce n'est pas utile et que le débit-mètre fait le boulot.
Mais bon, pour moi le sujet est clos.

Au plaisir.
 
castel-forte
castel-forte
Ouvrier
29 Oct 2009
284
Moselle
bonjour, voilà bien un truc que je n'ai jamais compris !
Par définition un débit-mètre règle un débit.
Si en aval de celui-ci une vanne est fermée, rien n’empêche l'installation de monter en pression.
Il faut donc que l'instrument soit compéter d'un détendeur et dans ce cas sa fonction débitmètre ne sera valable que pour une section de sortie donnée.

Si quelqu'un peu m'expliquer ce serait sympa.
Merci d'avance.
Bonjour Albert.

Un débit mètre mesure effectivement...un débit. Pour ce qui est du détendeur dont il est question plus haut, le débit mètre est en fait qu'un détendeur de pression
dont on a substitué les bars par des litres. On ne mesure en réalité qu'une pression détendue et non des litres/mn. Avec ce système le débit est réglé par la variation de la pression de travail. Donc, quand on lit par ex 5 litres sur le mano ce n'est qu'une extrapolation d'une pression x détendue.
Lorsque l'on coupe le débit à la torche, la pression ne monte pas au delà de celle qui était réglée et c'est pour ça que l'aiguille du mano indique toujours le débit réglé et ne tombe pas à zéro.

André.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
La pression n'est pas très élevé.

Nous, tout est monté avec du tuyau d'air comprimé.

Et sur pas mal, il n'y a même pas de collier pour assurer le tuyau. Juste monté en force sur la tétine
 
pins
pins
Ouvrier
5 Mar 2017
348
potelieres
il y a tellement peu de pression entre le detendeur et l'electrovanne que tu arrives a empecher la sortie rien que en "bouchant" avec un doigt donc je pense pour ma part surement moins de 1.5 ou 2 bars
 
Haut