Apprendre à tourner

floriand
Apprenti
27 Novembre 2018
52
Le Havre
Bonsoir,

J'allais envisager de toucher un bout de métal, mais apres avoir découvert les fonctions des différentes manettes
j'ai parcouru les vitesses rouge, et là j'ai tout repeint avec de l'huile !
Au dela de 400 tr/min, de l'huile coule au niveau de la flasque A , juste sur la pièce immédiatement à droite
1574885900654.png


Le schéma est tiré de la documentation AC140 du forum, mais je pense que c'est une documentation AC280 (les schémas ne correspondent pas toujours)
Je pense que j'ai la piece A mais pas la piece à droite de A.
Quelqu'un aurait il une documentation plus exacte pour l'AC 140 ? (j'ai un autre probleme de témoin de circulation d'huile qui n'est pas fonctionnel et les schémas ne correspondent pas à ce qu'il y a sous le capot) https://www.usinages.com/resources/ernault-batignolles-140-manuel.3987/
Est ce que l'écrou à encoche est solidaire de l'axe ?

Sur ce post, on voit que le plateau du mandrin est démonté, comment le démonter pour accéder à la flasque A derrière ?

Voici mes photos
IMG_20191127_221316.jpg
IMG_20191125_163157.jpg


Sauriez vous m'orienter vers une résolution ?
Merci !
 
Dernière édition:
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

Ça ne servira a rien de démonter la broche il n'y a pas de joint derrière...il y a deux rainures cela s'appel des joints hydraulique.
Quand c'est neuf ça fonctionne bien et avec l'âge du tour ça fuite...donc mettre de l'huile plus épaisse...plus visqueuse.

Voici le nez de broche que tu as le cercle rouge c'est les joints hydraulique.

broc2.jpg
 
Lotfi22
Nouveau
28 Novembre 2019
1
Bonjour les amoureux de copeaux, je suis nouveau parmi vous, c'est une mine d'informations que je viens de découvrir, merci beaucoup à tous.
 
sscalpa
Apprenti
30 Mars 2017
108
18 Cher
Bonjour
Je suis dans le même cas que toi floriand . J'ai acheté d'occasion un tour tw2550fg, plus amateur que le tien, et mon humeur varie entre appréhension et curiosité. Je n'ai jamais tourné non plus.
Enfin si je tourne autour du tour éteint pour comprendre les manettes, les déplacements etc et je passe du temps sur le forum!
C'est vrai qu'il y a beaucoup de questions au début du genre doit-on démarrer le moteur avant d'embrayer l'avance automatique ou l'inverse ? Peut-on changer les vitesses de déplacement moteur en route?
J'identifie aussi ce qui me gêne ou n'est pas pratique : une manette trop dure, le panneau de commandes électriques mal placé etc.
Bref je prends mon temps et je reste en sous-marin...
 
Papygraines
Compagnon
21 Janvier 2019
1 370
Lorraine
Bonsoir,
On a tous connu ça à un moment ou à un autre...
conduire seul pour la première fois, démarrer une grosse machine de bricolage genre défonceuse et approcher le bois avec appréhension, tourner sa première pièce sans rien casser, savoir s'arrêter avant de faire une connerie... c'est naturel l'appréhension, comme un gosse face à un aliment nouveau...la petite voix de l'instinct qui te dit " Prudence!"...
mais bon, si tu as bien lu, bien vu, bien repensé à tout, alors un jour il faut essayer ! petit, pas mille opérations complexes, par exemple se limiter une première fois à placer au mieux un brut d'alu dans le mandrin, contrôler deux fois le serrage, voir comment il tourne à vide, s'habituer au bruit de la machine, arrêter, présenter l'outil et venir toucher en repérant le vernier, reculer, revenir, avec le chariot sup, idem avec le transversal, voir comment ces deux chariots avancent selon que l'on prend une, deux ...graduations, se positionner presque à toucher, tourner le mandrin pour voir sur un déplacement complet du chariot sup si cela touche quelque part, reculer si besoin,... se remettre en début de passe, mettre le mandrin en rotation à 150-200 tours, et prendre son souffle et une main sur le bouton d'arrêt et l'autre sur la manivelle du transversal on y va enfin ! aller au centre en écoutant, en sentant dans la manivelle les moments de contact entre outil et matière... retour au point de départ, deux ou trois graduations de chariot sup et deuxième passe... sans forcer... et on continue de dresser la face... on arrête la machine, on regarde la surface à la lumière, et on continue jusqu'à un bel aspect sur toute la surface, en sentant pour les dernières passes que l'outil ne donne plus d'à coups et mord régulièrement,idem en écoutant...
là, il est temps de se poser un peu !
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 186
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Le problème du tour conventionnel c'est qu'on travaille beaucoup au feeling.

@Papygraines l'a bien dit, il faut y aller tout doucement au début, tant que les copeaux ne sont pas bien réguliers ( ou continu ).

Ne laisse pas un copeau trop long, il risque de s'enrouler autour de la pièce, donc travaille au début en avançant à la main, comme ça tu peux interrompre quand tu veux et le copeau est fractionné illico.

Je me demande si pour commencer il ne vaudrait pas mieux prendre un bout d'acier doux ou même de fonte ( encore mieux ) , plutôt que de l'alu.

Outil à utiliser en premier : charioter à droite.
c'est le plus simple pour comprendre comment se forme le copeau.

Éviter une trop grande longueur d'arete coupante en travail , ça risque de vibrer « brouter » et ça peut faire des dégâts...

Non on change le vitesses à l'arrêt ( sauf gros tours ou machines spéciales ).
En fait quand ça tourne on ne change plus rien : sinon crac , c'est comme changer de vitesse sans débrayer !
Seule manettes à bouger: les embrayages des avances ou du filetage.

Perso j'ai commencé par du fraisage... j'ai pris un plaisir incomparable au tour... il y a ce feeling qui existe si peu à la fraiseuse !
 
JASON
Compagnon
14 Novembre 2010
1 619
MARSEILLE
Bonjour à tous,
La seule chose que je dirai pour ceux qui veulent s'inititier au tournage sur métaux c'est de se faire aider par un professionnel qui a de l'expérience mais surtout qui possède à minima un CAP de tourneur ou de mécanique générale.
J'ai trop vu de tourneurs ayant appris tout sur le tas avec des gens qui avaient tout appris sur le tas...
J'ai toujours observé que ces gens faisaient des erreurs fondamentales ou répétaient des opérations inutiles voire dangereuses sans compter l'utilisation et l'affûtage des outils inappropriés mais surtout de graves erreurs liées à la sécurité...
JASON
 
Vieulapin
Compagnon
24 Novembre 2008
2 475
Chartres
Bonjour,
Je me demande si pour commencer il ne vaudrait pas mieux prendre un bout d'acier doux ou même de fonte ( encore mieux ) , plutôt que de l'alu.
Conseil judicieux mais la poudre de fonte ainsi produite étant, à mon avis, une vraie cochonnerie à nettoyer ensuite sur le tour, je pense que la matière idéale pour commencer est le laiton. Bien sûr c'est plus cher mais cet alliage pardonne souvent les erreurs du débutant.
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 186
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
La fonte produit de poussière ... Par contre ça se ramasse très bien avec un aspirateur.
Ps question prix, sauf si on récupère des pièces en fonte, poulies etc ... en neuf c'est presque aussi cher que du laiton ( j'exagère un peu quand même ! )

En tout cas, surtout ne pas prendre du fer à béton, ou des pièces mécaniques qui peuvent être traitées.

Si le bout est un peu long surtout mettre une pointe.
 
Haut