1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Usinage PMMA, à l'aide !

Discussion dans 'Fraisage' créé par Cecile, 1 Avril 2012.

  1. Cecile

    Cecile Nouveau

    Messages:
    27
    Inscrit:
    1 Avril 2012
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Bonjour,

    J'ai passé quelques heures à lire le forum et j'arrive à usiner a peu pret ce que je veux en bois et en alu sans trop détruire le matériel, mais avec le pmma, je n'y arrive pas. Ca fond et ca encrasse la fraise ou les copeaux fondus restent collés à ma plaque de plexi.

    J'essai de résumer les infomartions techniques :

    -J'utilise des chutes de pmma extrudé (pas de microfissures pour l'instant, de toute façon le problème au pire serait esthétique, pas besoin de résistance). Je teste sur du 3mm pour l'instant, mais a terme il me faudrait pouvoir decouper du 10mm aussi.
    -La CNC est une petite isel 4030, dont le porte outil a été remplacé par celui-ci
    -J'essaie d'effectuer des découpes, mais aussi des rainurage pour pouvoir mouler du silicone, pour ca je voudrais utiliser soit des petites fraises (0.5 à 1mm de large, pour la meme profondeur), soit une fraise à graver 1 dent. Je n'ai pas trouvé de fraise "special plastique" dans le catalogue otelo, de toute façon sous la main je n'ai que des fraises HSS de base (2 dents pour 3 et 6mm droites).

    J'ai essayé plusieurs choses au niveau des vitesse d'avancement, hauteur de passe, et vitesse de rotation (je suis partie du principe que la pleine puissance faisait 14.000rpm et j'ai ajusté le reglage sur la broche, il n'y a pas d'asservissement), mais je n'obtiens rien de correct. J'ai essayé d'adapter à mon cas les infos données ici (je n'ai fait que l'ébauche, sans lubrification, et avec des fraises de 3 et 6mm pleine puissance et 50mm/s), pour les découpe ce n'est pas terrible mais ca passe presque (je perce à la chignole à l'endroit ou la fraise entre parce que si je descend dans le pmma, ca fond et la fraise est foutue avant d'avoir commencé, le rendu de surface est peu sexy mais suffisant). Par contre, pour ce qui est de mon gravage/rainurage... Le PMMA fond, le fond n'est pas propre du tout, et les copeaux fondu restent collé avec la fraise a ecrire. Avec les petites fraises à rainurer, la fraise est très vite noyé dans le pmma qui re-durcit sur elle... catastrophe.

    En résumé, je cherche :
    -La vitesse d'avancement, de rotation, et la hauteur de coupe pour pouvoir decouper (a 3mm ou 6mm) et rainurer (en V ou avec de sfraises de 1mm de diametre maxi), et le type de fraise qui va bien (pour le moins cher possible, la productivité n'est pas du tout un problème).
    -Eventuellement un autre plastique pas cher et plus simple à usiner pour réaliser les pieces de plus grande épaisseur (mais de toute façon il me faudra des pieces en pmma si c'est possible)

    Quelqu'un peu m'aider avant que j'ai explosé mon budget rien qu'en remplacement de fraises ? ^^

    Merci,
    Cecile.
     
  2. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    Usinage PMMA, à l'aide !
    bonjour
    j'ai (beaucoup) oublié tout ça mais PMMA jusqu'à 12 voire 15mm épaisseur pendant construction voilier de grand voyage.
    découpe scie sauteuse et défonceuse.... toujours vitesse de rotation trés faible et épaisseur attaque raisonnable. Lubrification éventuelle avec pétrole (je ne suis plus sur...voir les spécialistes) et surtout pas l'alcool qui fendille le PMMA extrudé ou fondu. le but: arriver à faire des copeaux et pas de la fonte par échauffement excessif.
    amha le point faible est le principe du 14000rpm ...reprendre le process depuis rpm=zéro:wink: Bonne chance jacques
     
  3. Youry

    Youry Ouvrier

    Messages:
    253
    Inscrit:
    6 Juillet 2008
    Localité:
    Guilleville 28
  4. Cecile

    Cecile Nouveau

    Messages:
    27
    Inscrit:
    1 Avril 2012
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Non, je ne savais pas trop ce qu'il fallait, j'hesitait un peu a mettre un liquide et à y plonger un outil qui tourne a plus de 10.000rpm, et comme j'ai lu a plusieurs endroit que pour la premiere passe ce n'était pas necessaire (que pour la finition, pour avoir une surface brillante) et que ma premiere passe n'était deja pas acceptable, je ne m'y suis pas encore penchée :)
     
  5. Youry

    Youry Ouvrier

    Messages:
    253
    Inscrit:
    6 Juillet 2008
    Localité:
    Guilleville 28
  6. Yakovlev55

    Yakovlev55 Compagnon

    Messages:
    2 904
    Inscrit:
    22 Janvier 2011
    Localité:
    F-67150
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Bonjour, un des problèmes majeurs de l'usinage est le dégagement du copeau, ce problème est d'autant plus crucial avec certains plastiques ou, le copeau ne se dégageant pas, l'outil le cire contre la paroi, l'ensemble s'échauffe, et c’est la Bérésina. Pour que le copeau aie plus le temps de dégager, il faut réduire la vitesse de rotation, ce qui aura pour effet également de moins échauffer la pièce du fait d'une friction amoindrie, bien sur lubrifier, suffisamment pour que le fluide emporte les copeaux. A défaut de lubrification, surtout avec les plastiques on peut utiliser de l'air comprimé, l'avantage est le refroidissement de la pièce et de la fraise, l'air chasse les copeaux, et ça ne mouille pas la machine. Par contre les copeaux volent partout, et on les respire aussi, donc, aspiration recommandée, et masque obligatoire.
    Cordialement
    Martin
    PS, si le PMMA n'est pas obligatoire, utilise du polycarbonate, (Lexan, Makrolon etc) facile d'usinage, très résistant, n'a pas tendance à se fendre, de plus, une belle surface peut servir de bouclier dans les manifs :mrgreen:
     
  7. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
  8. Cecile

    Cecile Nouveau

    Messages:
    27
    Inscrit:
    1 Avril 2012
    Usinage PMMA, à l'aide !
    >Pfouittt....! partie: c'était un poisson d'Avril

    Pas du tout, j'attends impatiemment d'avoir accès a la CNC pour tester tout ca. Demain peut-être ^^

    Pour la lubrification, il faut prendre quoi comme produit et comme précaution ? Au niveau quantité, ca se passe comment : Je fais un film avec un chiffon imbibé avant chaque passe ? Je mets des rebords sur le pmma et je verse du lubrifiant sur 5mm de haut ?
     
  9. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Bonjour ...On attend ton CR d'expérience avec le plus grand intérêt....amha ce qui est important n'est pas de collecter une masse d'infos (quoique le fofo en regorge) mais d'apprendre à documenter soigneusement ta démarche pour aboutir en un minimum d'itérations: classique. Mais je ne connais presque rien à la CNC:wink: bien cordialement et pardon d'avoir douté (la date peut-être :oops: ) jacques
     
  10. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Bonjour,

    je ne connais rien "plastique" et leur nom, alors PPMA ça m'évoque rien du tout :oops:

    Par contre, à chaque fois que j'usine du "Plastique" et autres, je le fais en CNC avec des fraises à Bois 2 dents + un peu de lubrification.
    Avec ma petite fraiseuse, selon la matière, je fais des tests pour trouver la bonne vitesse et généralement, la broche est en dessous de 2000 et l'avance vers les 800mm/mn (plus parfois, mais max 1200mm/mn).

    Avec les "Nylons", POM and Co, ca me réussit pas trop mal :roll:

    JP
     
  11. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Bonjour JP
    le PMMA = Poly_Méthyl_Mét_Acrylate cad le Plexyglass (nom de marque) il me semble que le pétrole marchait bien comme lubrifiant mais probablement des produits plus adaptés, surtout quand ça gicle beaucoup. Pour le collage, Ether avec risque de sieste! mais ma mémoire me fait peut-être défaut? cdlt jacques
     
  12. JNG74

    JNG74 Apprenti

    Messages:
    69
    Inscrit:
    8 Mars 2012
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Salut

    Je suis fraiseur de métier et j'usine toutes sortes de plastiques à longueur de journée.
    Récemment je viens justement de terminer une série de pièces en PMMA.

    L'erreur souvent commise est de se dire que le plastique est mou donc on tourne et on avance plein badin. J'avoue que je n'utilise que rarement des fraises aussi petites (en général j'utilise la gamme entre #3 et #10) mais il faut tourner doucement. Bien souvent je reçois des clients étonnés de voir qu'on tourne aussi doucement dans du plastique eh oui, l'ennui du plastique c'est qu'il fond, il faut donc tourner tout doux, par contre dans des conditions industrielles (j'ai bien dit INDUSTRIELLES, c'est à dire avec le matos adapté) vous pouvez avancer très vite en ébauche.
    Si votre broche le permet essayez de ne pas dépasser les 2500 tours (parfaitement deux mille cinq cents tours) vous pouvez essayer d'avancer plus vite ( 0.1 mm/dent) pour gagner un peu de temps car le problème est la fonte du plastique sous l'effet de la chaleur due à des vitesses de rotation excessives. De même ne prenez pas des passes trop profondes pour éviter de "bourrer", restez à 0.5 mm au début quitte à plonger un peu plus par la suite.
    Méfiez vous aussi, le PMMA à tendance à éclater sous les contraintes de coupe, essayez alors d'usiner en avalant de façon à ce que les éventuelles bavures soient rabattues vers la pièce, concrètement si vous devez contourner faites le dans le sens des aiguilles d'une montre et pas le contraire.
    Egalement, lubrifiez, à l'eau ou à l'huile soluble, et après l'usinage lavez vos pièces au savon neutre(gel douche ou mains) si elles ont des recoins utilisez un brosse à dents.
    Petit détail, si vos feuilles en PMMA sont protégées par un film plastique ne l'enlevez pas il protègera votre pièce tout au long du cycle d'usinage.

    Cordialement
     
  13. vince_007

    vince_007 Compagnon

    Messages:
    1 140
    Inscrit:
    9 Novembre 2010
    Localité:
    Fronton (31)
  14. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Usinage PMMA, à l'aide !
    et aussi il faut une fraise qui coupe parfaitement : neuve qui n'a jamais servi sur d'autre matiere plus dure ... ou affuté specialement
     
  15. vince_007

    vince_007 Compagnon

    Messages:
    1 140
    Inscrit:
    9 Novembre 2010
    Localité:
    Fronton (31)
    Usinage PMMA, à l'aide !
    Pas forcément une fraise neuve mais simplement une fraise qui coupe ! Sur mes vidéos dans le lien ci-dessus, c'est la même fraise qui fait le 7075 et le plastique.

    Pour ma part voici mes paramètres de coupes:
    Fraise carbure 6mm 2 dents
    profondeur de passe 2mm,
    broche à 4000 RPM
    avance de 400mm/min en pleine matière sans dégagement, en passe au 1/2 diamètre, j'augmente l'avance à 600mm/min
    80mm/min en plongée
    Soufflage air sec assez fort.

    Pour tourner plus vite en broche, il faut prendre une fraise à 1 dents pour faciliter le dégagement de copeaux.

    Quand je descend en diamètre de fraise, je diminue la profondeur de passe et je lubrifie en microlub à la main (air comprimé + quelques gouttes d'huile de coupe à la main).

    Comme déjà dit au dessus, il faut que ça coupe net et que le dégagement de copeaux soit optimals. Avec de petits diamètres de fraises, tente de limiter la profondeur de passe à 0,5mm et de passer à une avance correspondant à 0,05mm par dent. Ya pas de raison de ne pas y arriver, sauf si tes outils ne conviennent pas, tu peux aussi essayer les fraises pour défonceuse (droite sans hélices) et de tourner vite.
     
Chargement...

Partager cette page