1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Restauration, oui mais avec quels outils?

Discussion dans 'Tours' créé par Scaph, 12 Mai 2012.

  1. Scaph

    Scaph Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    10 Mai 2012
    Localité:
    Suisse
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Bonjour à tous!

    Voici mon premier poste, quoique j'aie un doute: ai-je posté au bon endroit?

    Voilà, je suis débutant en mécanique et sur le point d'acquérir un tour Schaublin 102 de 1952, d'établi, qui a bien vécu mais qui semble en ordre (stocké dans un lieu sans électricité donc pas pu l'essayer mais la personne qui me le vend est sûre qu'il fonctionne, je lui fais confiance). Le seul hic, c'est que je ne sais pas comment décaper de la peinture sur la fonte du bâti et j'y pense avant même d'avoir le tour. J'ai vu pas mal de choses sur la restauration de tours, mais c'était surtout des résultats. Ce qui m'intéresse, c'est les moyens.

    Autres questions qui m'inquiètent:

    1) d'après la date, est-il possible de savoir si ce sont des coussinets en bronze ou des roulements? J'ai trouvé de la doc à ce sujet, et il me semble que ce sont des roulements mais je voudrais en être sûr. Si c'étaient des coussinets, on devrait en voir la couleur non?

    2) le banc: en assez bon état pour son âge, mais il y a des petits impacts/griffures. J'ai joint une image qui montre les plus grosses. Le chariot se déplace correctement sans crocher, la contre-poupée aussi. Est-ce que les marques qu'on y voit sont graves ou pas? une influence sur la précision au 1/100e ou non? autre chose?

    Donc, je suis preneur de tout conseil, je voudrais juste éviter de me planter.

    Ps: désolé pour la qualité des photos, mais pas d'électricité + soir = lampe de poche.


    Voilà la machine!

    Merci et à plus!

    IMG_3366_s.jpg

    IMG_3367_s.jpg

    IMG_3369_s.jpg

    IMG_3361_s.jpg

    IMG_3360_s.jpg
     
  2. copeau 78

    copeau 78 Compagnon

    Messages:
    2 070
    Inscrit:
    31 Août 2011
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Bonsoir

    bienvenue au clube des amateurs Schaublin


    il me semble que ce type de poupée - avec réducteur , sauf erreur de ma part - n'existe qu' avec roulements ,
    à ma connaissance les poupées à paliers bronze sont équipées de huileurs grande capacité que l'on remplit
    avant chaque utilisation ( ces bidules se vident par capillarité en quelques heures , même au repos ; ils
    demandent ( pardon , exigent ) une attention constante ) .

    en ce qui concerne le banc , le plus important c'est sa planéité - à vérifier avec une grande règle de mécanicien
    et des cales . sur ces machines anciennes il n'est pas rare de trouver un banc creusé de plusieurs dixièmes là
    où l' on déplace le plus souvent le chariot . les gens pressés ( et les sagouins ) libèrent le blocage et glissent le
    chariot dans sa nouvelle position de travail , des particules abrasives se glissent entre banc et repos de chariot
    et mangent les deux . quand c'est le cas on fait de superbes diabolos ..
    un banc creusé peut se rattraper : blanchir les portées - je pense qu'un fraisage peut -être suffisant sans faire
    une rectif ( qu' en disent les pros ? ) la difficulté sera de trouver le façonnier qui a la machine pour .
    la présence de marques de grattage PEUT être un bon indice de machine correctement utilisée , attention il y a
    sans doute des maquilleurs également dans la machine outil ...
    les beugnes et marques diverses sont les cicatrices du vieux guerrier ; si les bavures n' ont pas été planées à la
    bâtarde ou pire au lapidaire , tout va bien !!

    pour vérifier la poupée - puisque pas possible de faire tourner le moteur ( curieux ... et bien regrettable car
    la poupée à réducteur incorporé peut réserver des surprises genre roulements et pignons ruinés ) prendre une barre
    bien rigide ( diam 20mm ) d'une cinquantaine de cm entre mors de mandrin ou en pinces et de secouer : on
    ne doit pas sentir de jeu ( rattrapable sans trop de frais avec paliers bronze , sauf s' ils sont trop usés ) avec les
    poupées roulement c'est plutôt chaud côté porte-monnaie ..

    il faut également bien vérifier le chariot croisé : serrer les lardons au maxi , débloquer d'un demi-tour : le mouvement
    doit être souple et sans point dur d' un bout à l' autre de la course ; les manivelles doivent avoir un rattrapage de jeu
    au maxi d' un dixième ( pour un amateur ) . vérifier que les vis et verniers sont métrique , sinon c'est un gros poil
    galère à utiliser .

    il est préférable de trouver une contre-poupée en Cône Mors n°2 : les accessoires sont standard dans le commerce .
    se méfier de celles qui sont en cône Schaublin 2° - présentées parfois ( par erreur bien sûr ) comme CM1 - le cône
    Schaublin est captif et donc cher .

    retirer l' ancienne peinture peut se faire par tous les moyens connus , grattage , sablage ( attention à protéger
    tout ce qui doit l' être et à obstruer les rainures et canaux de lubrification ) décapage chimique , electrolyse , brossage .
    le plus grand soin sera apporté à bien nettoyer les pièces de tous les résidus .
    la nouvelle peinture pourra etre bi-composant ( plus résistant ) ; personnellement j' utilise Hammerite brillante .

    j'aime bien le 102 Schaublin , avec de la patience ( ou des zeuros ) on trouve tous les composants ou accessoires . il
    est préférable d' acheter une machine saine car les composants neufs sont chers - une vis avec sa noix = +- 350 euros.

    voilivoilà , quand tu auras la chose dans ton atelier , fais-nous d' autres images .
     
  3. Scaph

    Scaph Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    10 Mai 2012
    Localité:
    Suisse
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Salut Copeau!

    Merci beaucoup pour cette réponse très complète! Alors point par point:

    Poupée: je suis très content de l'apprendre! J'ai un mécanicien de précision qui me donne des sortes de cours du soir une fois par semaine environ (mais ça passe bien trop viiiiite!) et qui m'avait dit de faire attention à ça, qu'il vaut mieux avoir des roulements que des paliers bronze. Je suppose que c'est cet aspect des soins à apporter à ce mécanisme qui lui ont fait dire ça.

    Banc: donc nouveau test à faire, prendre une de ces grandes règles la poser sur la tranche sur le banc et voir s'il y a des "jours" dessous? L'idéal serait de n'en avoir aucun ou de ne pas avoir de "cuvette"? mais je verrai de toute façon des petits jours dessous, car le banc comporte de nombreuses rayures.
    Concernant le grattage, il était présent sur toute la longueur du banc je crois, à mon souvenir. Je doute fort que celui qui me le vend ait triché, car je sais de source sûre qu'il l'a récupéré très récemment. Et d'après ce que j'ai vu, les rayures semblent être apparues par-dessus le grattage et non l'inverse. Donc à mon avis c'est bon. Mais le point que tu as relevé est intéressant!
    La question est: en supposant que la planéité du banc soit acceptable, est-ce que des rayures comme celles qu'on voit sur les photos au-dessus portent atteinte à la précision lors du tournage, sont-elle graves ou non? Je n'ai pas beaucoup de points de comparaison et donc je ne sais pas ce qui est acceptable ou non.

    Test des éléments de la poupée: quel jeu est toléré? aucun? Dans quel sens secouer? tous ou dans le sens de l'axe de la barre de 50cm?

    Chariot: il a un peu pris la rouille (comme d'autres éléments du tour) depuis que la personne qui le vend l'a stocké dans un garage trop humide. La rouille est donc superficielle et je n'aurai aucun problème à la supprimer, avec un peu de pétrole sur un chiffon, du wd40 et de l'huile de coude. Cependant, j'ai fait le test de déplacer d'un extrême à l'autre le plateau supérieur sur l'axe X et Z: sur l'axe Z ça va relativement bien. Un peu dur mais je crois que le lardon est trop serré ou un peu grippé. Sinon sur l'axe X, ça va plutôt bien régulièrement quand je fais venir le plateau contre moi, par contre, dans l'autre sens (direction moteur), les 20-25 derniers millimètres vont plus dur et il faut mettre plus de force pour arriver jusqu'au bout. En y réfléchissant, je me demande vraiment si ça me posera problème, car je ne pense pas à avoir à travailler avec des rayons aussi grands.
    Mais dans le cas où je voudrais arranger ça, il suffit de changer le lardon, n'est-ce pas?
    Ceci dit, j'ai fait ces test sans toucher au serrage des lardons... je devrais peut-être essayer?
    Deux choses à noter: en fouillant avec le vendeur, on a découvert, emballées dans un chiffon gras, 4 vis de rechange pour le chariot! :)

    Pour le jeu de rattrapage, il en a et n'est pas énorme, en tous cas ça ne m'a pas frappé. Je crois que les verniers et vis sont métriques, à l'oeil ce sont les mêmes graduations qu'à mes cours du soir.

    Contre-poupée: deux sont fournies dans le paquet: une CM1 et une CM2 (qui a une loupe intégrée et une course de 80mm). Les deux fluides du début à la fin. Pour ce qui est des pointes, il y en a toute une floppée qui sont fournies. Par contre la notion de "cône captif" m'échappe.

    Décapage: le sablage me paraît bien risqué. Tout comme l'électrolyse: j'ai lu pas mal de choses et même si elle est très utilisée sur de l'acier, elle a ses détracteurs qui prétendent qu'elle fragilise le métal... Qu'en est-il de la fonte? Donc la méthode mécanique me semble la meilleure: brosse en métal sur une perçeuse (ou à la dremel car plus précis et moins violent)? Alors j'imagine bien que le bâti d'un tour n'est pas en sucre mais j'ai peur d'endommager mon futur hypothétique tour..

    Nouvelle question: le porte-outil est étrange: on dirait un ancêtre de tripan...? Il y a 2 supports d'outils du même type fournis.
    Je rajoute quelques images en prime!

    A+!

    IMG_3334_s.jpg

    IMG_3358_s.jpg
    ↑  alignement vu de dessus... pas mal!


    IMG_3359_s.jpg
    ↑  alignement vu de profil... pas mal aussi!


    IMG_3365_s.jpg
    ↑  détail ennuyant mais moindre: c'est un vieux chariot et il n'a pas la réglette en millimètres gravée dessus, avec le curseur qu'on peut déplacer sur les versions modernes.
     
  4. copeau 78

    copeau 78 Compagnon

    Messages:
    2 070
    Inscrit:
    31 Août 2011
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Bonjour

    vérifier et faire le complément d' huile avant chaque utilisation c'est pas si contraignant que ça.
    intéressant sujet de discussion - qui n' a rien à faire ici - est ce les bidules électroniques de
    surveillance qui ont rendu l' automobiliste paresseux ou est-ce parcequ' il était négligent que
    les constructeurs ont installé ces modules ?
    j' ai pris l' habitude de vérifier à chaque utilisation , ça ne prend que quelques secondes .
    ceux qui font de la rectif disent que la poupée paliers bronze est préférable .
    les poupées roulements sont plus récentes , je n'ai pas lu que la qualité Schaublin avait baissé
    considérons cette évolution comme positive .
    le secouage de broche est un sport qui répond à des règles précises pour avoir des résultats
    homologables . ben non , il ne faut pas sentir de jeu quand on secoue la barre en tous sens .

    si les rayures ne s' accompagnent pas de bosses au point que le chariot se déplace ( à la mano )
    façon montagnes russes , pour un démarrage dans la vie , pourquoi pas ???

    en ce qui concerne le chariot , le remplacement du lardon ne résoudra rien car le point dur en fin de
    course est dû à l' usure des portées des coulisses : pour bien visualiser , passes un coup de bleu
    de mécanicien , fais fonctionner et vois où ça frotte . vérifies la position du lardon , s' il est très
    enfoncé dans le logement c'est l' indice d'une usure bien avancée ( ou d' un lardon sous-dimensionné
    lors d'un "remontage" voir photo

    j'espère que les vis de rechange sont accompagnées des noix correspondantes ( vis et noix sont rodées
    ensemble - ça en explique le prix ) sinon elles ne sont pas très utiles ( voir un autre de mes post
    sur ce sujet , on peut quand même - avec du temps et du soin - en tirer parti ) .

    contre-poupées . donc une en CM 2 - ça c'est du bon . l' autre est forcément en cône typique Schaublin
    2° ( c'est presque comme du CM 1 mais ça n' en est pas et ça gigote . comme les fourrures sont trempées
    il est douteux qu' une fourrure 2° Schaublin ait été alésée CM1 - j'ai essayé et fusillé mon alésoir ) c'est
    moins bon sauf si tu as les pointes et mandrin de montage qui vont avec .
    cône captif ? parce que ne se trouve que chez Schaublin et que du coup ça se vend bien plus cher que
    la chose normalisée en CM 1 ou CM 2.

    un banc de tour c'est pas un composant de navette spaciale - les risques et enjeux ne sont pas les mêmes
    alors la fragilisation du métal - à supposer qu' elle existe - ne pose pas problème . de toutes façons nos
    bancs et coulisses sont en fonte - c'est d' ailleurs pour ça que ça s' use - à noter que sur la fonte l' oxydation
    reste superficielle et facile à éliminer : attention à la laine d'acier , aux papiers abrasifs , brosses et meules
    sur tout ce qui est critique - portées du banc et des coulisses ... à n' utiliser QUE sue des surfaces non
    fonctionnelles . ailleurs le scotchbrite est suffisant .

    en matière de porte-outil à changement rapide les plus répandus semblent Multifix et Tripan ; il y a bien
    d'autres marques , le tien semble pas mal .

    pour ton projet , tout dépend du budget .
    il faut que tu évalues le temps et les sous à y consacrer , essaies de te faire accompagner d'un tourneur
    expérimenté . maintenant si tu as trouvé la belle et bonne affaire à 50 euros ....

    2012-05-13_183351.png
     
  5. PsykoK

    PsykoK Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    5 Juin 2007
    Localité:
    Village neuf
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Slt,


    Alors pour commencer j'ai le même porte outils que toi que j'avais avant sur mon Myford ML7 et franchement il est pas mal, j'en ai jamais eu a m'en plaindre.

    En ce qui concerne le decapage faut juste etre rigoureux.
    J'ai remis en état un tour Simonet 102 y'a quelques temps.
    électrolyseça fait des miracle et franchement sur des pièces comme un bâtit ou un table croisée je ne pense pas que ça changer grand chose a la structure métallique. Et c'est beaucoup mois radicale qu'une solution a base de brosse ou autre abrasif.
    Pour le simonet j'ai passer toute les pieces a l’électrolyse, le banc compris et le résultat était nickel .. faut juste bien laver les pièces après et passe un coup de toile emerie.
    Sinon pour les partie qui doivent être repeint je gratte juste la vieille peinture si cette dernière a tendance a partir, en suite je ponce et j'applique la nouvelle ... ce n'est pas utile de tout gratter jusqu'au métal.

    Encre une chose si la broche ne présente pas de défaut vaut mieux pas la démonter, ca permet de garder les réglages :D


    Alex
     
  6. Scaph

    Scaph Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    10 Mai 2012
    Localité:
    Suisse
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Salut!

    Alors tout d'abord merci à vous deux pour les conseils! Le tour est désormais sur mon établi!!! :) Juste un pépin de courroie trop grande à régler.

    Question à Psykok: si l'électrolyse enlève super bien la peinture, qu'en est-il du mastic? Mon tour a été mastiqué de partout et repeint ensuite. Alors ça a été très très bien fait, y'a rien à redire, mais à certains endroits, le mastic a ramassé des coups et éclaté, usé etc. L'électrolyse peut aussi l'enlever après avoir attaqué l'ancienne peinture??

    Si je pousse le truc un peu plus loin, en supposant que j'opte pour l'électrolyse, le truc c'est que je devrai aussi passer la poupée à l'électrolyse et démonter l'axe, les pignons, vider l'huile etc... Est-ce que c'est la m**** à remonter ensuite ou pas? y'a-t-il des réglages à faire que seule une personne expérimentée (c'est à dire PAS MOI) pourrait faire?

    A+!
     
  7. copeau 78

    copeau 78 Compagnon

    Messages:
    2 070
    Inscrit:
    31 Août 2011
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Bonjour

    en ce qui concerne la poupée je ferais le test avec un moteur pour bien écouter si les
    roulements sont bruyants ou pas ... et je ne la désosserais que si les roulements sont
    à remplacer .
    combine pour bien entendre : tu prends un gros tournevis ou un morceau de bois d' une
    trentaine de centimètres que tu appuies sur la poupée en face du roulement et de l' autre
    extrémité sur ton oreille .
    fais la comparaison avec une chose qui tourne impeccable et tu verras tout de suite
    s'il y a nécessité de démonter ; je suis bien d' accord avec Psykok , si c'est pas utile ,
    laisse comme c'est .

    maintenant - la Suisse étant ,en plus du gruyère , le pays du Schaublin - ça serait étonnant
    qu' il n'y ait pas quelqu' un d' expérimenté à proximité de chez toi ...

    personnellement je n'ai pas l' expérience de l' électrolyse , mais je ne serais pas surpris que
    le mastic se décolle ; je crois même que ce serait une bonne chose pour éviter de piéger
    la solution acide entre métal et mastic .
    j' ai utilisé un pic de soudeur pour casser le mastic , ensuite j' ai fait une bon brossage
    et pour terminer une prière à Saint Tofer (*) et le tour était joué .

    (*) ça c'est une blague parisienne ; Synthofer était une marque de résine polyester des années 60 .
     
  8. rabotnuc

    rabotnuc Compagnon

    Messages:
    2 287
    Inscrit:
    16 Avril 2008
    Localité:
    fr 50460 près de cherbourg
  9. copeau 78

    copeau 78 Compagnon

    Messages:
    2 070
    Inscrit:
    31 Août 2011
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Bonjour

    les dévotions à Saint Tofer c' était une blague qui avait cours dans les garages quand en carrosserie
    on a commencé à utiliser les résines ( fin des sixties ) à la place de la recharge à l' étain .
    faute d'expérience parfois la résine se décollait , et bien sûr le client pas content rapportait l' auto .
    j' ai entendu un vieux chef d' atelier détendre le malcontent avec cette fine plaisanterie .
    pas certain qu'elle soit seulement parisienne .
     
  10. Scaph

    Scaph Nouveau

    Messages:
    5
    Inscrit:
    10 Mai 2012
    Localité:
    Suisse
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Oy!

    Alors effectivement, je pense que pour le décapage de la poupée, je vais y aller par un décapage chimique, CAR... car j'ai fait mes premiers essais d'électrolyse (12V 5A) et le mastic ne veut pas foutre le camp. En fait j'ai observé quelques choses intéressantes:

    1. J'ai mis une pièce avec rouille superficielle, mis le contact. Après 5 secondes ça a commencer à buller tout fin comme un médicament effervescent (avec moins d'intensité quand même) et puis après 2 min ça s'est arrêté. Plus rien. J'ai d'abord cru à une panne de courant. J'ai frotté mes pinces crocodile et ça a fait une étincelle, donc courant il y avait. J'ai rebranché mes pinces où elles devaient être. Puis rien. Puis ça a recommencé à buller pendant 20 secondes et ça s'est définitivement arrêté. Peut-être pas assez de rouille sur la pièce et que ça a mangé ce qu'il y avait à manger?? Sais pas.

    2. Si sur une pièce très rouillée l'électrolyse m'a bien enlevé la rouille, en revanche ce qui est piqué (points noirs) ne part pas. Donc papier de verre et huile de coude (sans oublier une bonne bière sur le coin de l'établi pour donner du coeur à l'ouvrage). Normal ou pas?

    3. Là le support du moteur est dans le bain depuis hier, on verra si ça a enlevé toute la rouille qu'il y avait dessus car il y en avait pas mal. Je vous tiens au courant. Car quand je l'ai plongé, ça a bullé sérieux pendant 30 secondes et ça s'est arrêté...


    Sinon autre question: sur mon Schaublin il y a la petite plaquette noir clouée sur le banc, avec le nom Schaublin, Bévilard, Suisse, année 1952 etc. Comme faire pour enlever cette plaquette pour faciliter le décapage sans l'endommger? J'ai essayé la lame de scalpel mais ça veut pas veut pas passer...

    Bon dimanche à tous!
     
  11. PsykoK

    PsykoK Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    5 Juin 2007
    Localité:
    Village neuf
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    Slt,

    Effectivement l'electrolyse c'est pas non plus la solution miracle pour tout.
    J'en ai deja traite pas mal des pieces de toute sorte et oui le mastique ca ne degache pas comme ca.
    Seulement les peintures directe sur metal partent.

    Si tu veux decaper une piece, tu as deux solution:
    - a la main avec un gratoir, ce qui permet si tu le souhaite de garder un certaine couche de mastqiue et de remastiquer par la suite pour pour avec une base uniforme
    - la solution plus dfinitive est le sablage, ca decape tout et jusqu'a l'os. Je l'ai fait sur ma fraiseuse et le resultat est simplement nickel. Apres tes pieces sont propre et a nue.


    Actuelement sur le tour crouzet que je suis entrain de restaurer j'ai juste passer le batit au gratoir afin de supprimer les differentes couches de peinture et ainsi de garde la base de mastique.
    Apres avoir ponce je passe directe a la peinture .... Le resultat est nickel est c'est moins lourd que passer par le sablage.
    Mais ceci n'est uniquement possible car la sous couche est en bon etat.

    Alex
     
  12. rabotnuc

    rabotnuc Compagnon

    Messages:
    2 287
    Inscrit:
    16 Avril 2008
    Localité:
    fr 50460 près de cherbourg
    Restauration, oui mais avec quels outils?
    je suis d'accord avec Psycok , j'ajouterai que tu peux prendre une "sous-couche garnissante" polyuréthane ou époxy qui te permettra de rattraper les inégalités et de gommer tous les défauts. Tu obtiendra une surface finie trés lisse, trés agréable pour les nettoyages ultérieurs.
     
Chargement...

Partager cette page