1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici

Discussion dans 'Fonderie' créé par Ponpon, 7 Octobre 2009.

  1. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    Je n'ai malheureusement pas la possibilité de lire l'intégralité du forum.... je vous propose donc de me poser vous questions ici :wink:

    Je suis spécialisé dans la fonderie des aciers fortement alliés mais l'alu et autre sont dans mes cordes également (dans la limite de mes compétences)

    Que dire de plus sinon... FEU !
     
  2. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 356
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
  3. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    je n'ai jamais travaillé en cuivreux mais je peux essayer de vous aider :wink:
     
  4. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 489
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    bonjour Ponpon,

    merci de partager tes connaissances :-D

    je me pose des questions sur les méthodes employées pour éviter que la fonte grise ne devienne de la fonte blanche au refroidissement ?
     
  5. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    pour simplifier... 2 facteurs rentrent en jeu
    - la vitesse de refroidissement (et donc l'épaisseur, le temps passé entre la coulée et le décochage et le type de matière utilisé pour le moule)
    - l'analyse chimique

    pour le premier je vais donner un exemple : avant certains arbres à cames de peugeot étaient coulés en fonte grise moule sable et au niveau des cames les opérateurs plaçaient des "refroidisseurs" (petites parties en graphite ou en métal noyé dans le sable) afin d'obtenir localement une fonte blanche très dure et donc propice à résister au passage répétés des culbuteurs.

    pour le second, l'idéal si tu coules des faibles épaisseurs et de faire juste avant la coulée une innoculation. c'est un ajout de férro-silicum en très faible granulométrie. cela à pour effet de retarder l'apparition de la fonte blanche en facilitant la solidification (germes) et la graphitisation de la fonte. malheureusement cela accentue un peu la tendance à la retassure lors de la coulée de pièce de fortes dimensions

    Donne moi plus de détail (mode d'élaboration de la fonte, type de pièce coulée, nuance pour que je puisse cibler ma réponse en fonction de ta problématique :wink: )
     
  6. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 356
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    j'avais visité étant gosse des hauts fourneaux en Allemagne, et j'avais vu le métal couler dans une rigole au sol, comment est-ce possible ? je veux dire quelle température de départ faut-il pour que le métal ne fige pas en arrivant dans la rigole ?
     
  7. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    ça dépend des dimmension de la rigole et de la quantité de métal à faire passer..... (du "module de refroidissement)

    une petite photo "made in internet"
    http://gprv.free.fr/26e_2002/629.jpg
    [thumbnail]http://gprv.free.fr/26e_2002/629.jpg[/thumbnail]

    tant que tu est au dessus de la température de solidification (dépend de l'analyse chimique) tout se passe bien :wink:

    l'idéal est donc d'avoir une section de passage assez importante et une faible perte de chaleur par conduction et rayonnement.

    à ne pas faire chez soi :!:
    une goutte de fonte en fusion COLLE à la peau et brûle gravement... de plus elle peut parcourir plusieurs mêtres en "rebondissant" par terre SANS figer voila pourquoi on met des calibotis métalliques remplis de sable par terre (fige les projections et évite qu'elle "rebondisse" )
     
  8. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 489
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    Merci , ça me confirme que pour éviter la transformation en fonte blanche il faut ralentir au maximum le refroidissement, ça veux dire coulée rapide et isolation du moule juste après par recouvrement par exemple ?

    Pour l'instant je n'en suis qu'au stade de la réflexion sur les contraintes de la coulée de fonte grise, voilà ce qui est à peu près arrêté:

    la matière:
    J'ai quelques disques de frein qui attendent pour les essais donc je ne connais pas la nuance... ni le résultat mais je suis curieux :lol:

    le moule:
    cadre bois

    procédé:
    sable vert

    bruleur:
    chaudière 40kW au gasoil modifié flamme bleue

    Four:
    dès que j'ai mis la main sur du ciment réfractaire 1650°C ou + et c'est pas évident près de chez moi :cry:
     
  9. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    Merci , ça me confirme que pour éviter la transformation en fonte blanche il faut ralentir au maximum le refroidissement, ça veux dire coulée rapide et isolation du moule juste après par recouvrement par exemple ?
    Bon raisonnement... :wink: penses à couler de fortes sections ! (plus de 15mm si possible)

    Pour l'instant je n'en suis qu'au stade de la réflexion sur les contraintes de la coulée de fonte grise, voilà ce qui est à peu près arrêté:
    Four performant, Danger des projections.... n'oublie rien

    la matière:
    J'ai quelques disques de frein qui attendent pour les essais donc je ne connais pas la nuance... ni le résultat mais je suis curieux :lol:

    Normalement c'est de la fonte grise donc pas de soucis... pense à ajouter lors de la fusion du carbone (graphite) et du silicium tu arrivera plus facilement à combler les pertes dues à la fusion et ainsi "retrouver" l'eutectique...... ça sera plus facile pour toi de couler tes pièces et tu aura théoriquement moins de défaut

    le moule:
    cadre bois

    attention ! il faut que le bois soit sec et éviter le contact avec le métal sinon tu aura un châssis à usage unique :lol:

    procédé:
    sable à vert

    pas trop d'eau..... et rajoutes un peu de graphite broyé très fin dans ton sable cela te donnera un meilleure peau de pièce... n'oublies pas les tirages d'air afin d'évacuer les gaz contenus dans l'empreinte

    bruleur:
    chaudière 40kW au gasoil modifié flamme bleue

    Bien ! il faut savoir que tu obtiens plus facilement de la fonte grise avec le gaz ou un cubilot qu'avec un four électrique

    Four:
    dès que j'ai mis la main sur du ciment réfractaire 1650°C ou + et c'est pas évident près de chez moi :cry:[/quote]

    essayes de trouver un vieux creuset dans une fonderie artisanale ou un lycée.... tu prendras moins de risques :wink:
     
  10. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
  11. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 489
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    J'ai la vue basse donc ça m'arrange :-D

    grand merci de tes conseils précieux !
    Je ne pense pas utiliser de creuset (bien que j'ai quelques graphite-argile au cas où) mais plutôt le même système
    que le cubilot avec un bec de coulée bouché à l'argile en bas de four qui serait sur pivot
    ... une sorte de four réverbère croisé avec un four basculant et un cubilot :lol:
    ceci dit j'y réfléchi encore...
     
  12. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    si tu as besoin de plus d'info..... je suis là (j'écrirai en grand )
    par contre je vois que beaucoup évoque le cubilot.... c'est un instrument très performant mais avec certains défauts... une fois allumé il débite de la fonte en continu donc il faut faire attention lors de son arrêt, la piqué (premier jet de métal) est parfois dangereuse si il y a une forte pression dasn le cubilot et non des moindre
    le cubilot est une vraie BOMBE dans le cas où le métal en fusion arrive jusqu'a tuyères (si refroidissement à l'eau)
     
  13. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 356
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    je fonds déjà du plomb, rien à voir en température mais tout à voir avec la prudence !
     
  14. Ponpon

    Ponpon Apprenti

    Messages:
    83
    Inscrit:
    7 Octobre 2009
    Localité:
    France
  15. DATOUR

    DATOUR Ouvrier

    Messages:
    435
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    Sud
    Questions en tous genres sur la Fonderie ? Postez ici
    Bonjour,
    Sujet trés intéressant,avec de vraies réponses,vous avez eu une excellente idée Ponpon. Je pense que Phil se régale car il va enfin avancer,je me souviens de toutes les mises en garde qu'il avait reçu,on sentait la peur permanente culturelle.Le "verrou" a sauté maintenant on peut passer plus loin.
    Cordialement
     
Chargement...

Partager cette page