1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Poste à souder oxy-acétylénique

Discussion dans 'Soudure, brasage' créé par Michael, 14 Juillet 2010.

  1. Michael

    Michael Compagnon

    Messages:
    680
    Inscrit:
    21 Mai 2008
    Localité:
    Nord Ardeche - France
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Bonjour,

    Je viens de récupérer ce poste avec 2 bouteilles (oxygène et acétylène) de 55/60 cm de haut qui n'a sans doute pas servi depuis au moins 10 ans. Les manos ont l'air sous pression ! Mais les bouteilles sont fermées.
    Si sur les chalumeaux les tuyaux sont fendillés donc à changer, quand est-il des normes de sécurités ?
    - changement des caoutchouc tous les X ans ?
    - graissage avec graisse spéciale ou non, des raccords ? Pas de graisse avec l'oxygène ?

    Mon expérience de soudage est limitée à un chalumeau à gaz qui m'a permis de faire ma plomberie (il y a 30 ans ! ). En dehors des questions ci-dessus, je recherche doc ou manuel d'apprentissage.
    Merci de vos réponses.
    @+
     
  2. domdom13220

    domdom13220 Apprenti

    Messages:
    84
    Inscrit:
    29 Juin 2010
    Poste à souder oxy-acétylénique
    bonsoir, ce doit etre un oxi-aceti a la descrption.
    si il na pas servi depuis des lustres:
    changer les bouyaux
    faire reviser les manos
    faire reviser le chalumeau

    ET SURTOUT NE RIEN GRAISSER

    pour le reste les BTL qui doivent etre des 0.5 m3 sont garanties a vie de meme que les 1 m3.
    Valeur a neuf 350 à 400€ pour l'ensemble 0.5 m3
    allez voir sur les prospectus G.S.B.
    @+
     
  3. Berola

    Berola Compagnon

    Messages:
    1 895
    Inscrit:
    25 Octobre 2008
    Localité:
    Vallée du Rhône
    Poste à souder oxy-acétylénique
    "ET SURTOUT NE RIEN GRAISSER"

    Quelqu'un a t il essayer d'enflammer un hydrocarbure (graisse huile etc ) avec un jet d'oxygène et une allumette ??
    Je n'y suis jamais arrivé !!!
     
  4. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Bonjour, :-D

    Si j'ai vu sur un engin (Dinoseis) un flexible HP en sortie de bouteille d'oxygène se détacher d'un robinet non conforme qui avait été graissé. Le tube a découpé la tole de protection de 8mm et une partie de la main de mon collège mécano.

    Alors depuis je dis : PAS DE GRAISSE AU CONTACT DE L'OXYGÈNE !
    Cdt
    jean :wink:
     
  5. Berola

    Berola Compagnon

    Messages:
    1 895
    Inscrit:
    25 Octobre 2008
    Localité:
    Vallée du Rhône
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Le précédent cas concerne une rupture mécanique et non une combustion spontanée !!!
    Un flexible peut lâcher avec n'importe quel fluide !!!
     
  6. Calamentran

    Calamentran Compagnon

    Messages:
    1 408
    Inscrit:
    13 Novembre 2009
    Localité:
    Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Bonjour Michael

    Par précaution supplémentaire, lors du remplacement des tuyaux, profites-en pour rajouter 2 clapets anti-retours comme indiqué ci-dessous. Petit conseil, pour tes tuyaux, choisis des tuyaux jumelés de préférence, bien plus simples à manipuler et en enrouler.

    Concernant la graisse et l'oxygène, pourquoi c'est dangereux ??
    --> il faut savoir que dans un détendeur, se trouve une chambre haute pression, capable de supporter la pression de l'oxygène de la bouteille. La pression de l'oxygène est de 200 bars dans les bouteilles d'utilisation courante. Après une longue période de non-utilisation, donc détendeur vide, avant d'ouvrir le robinet de la bouteille, la chambre haute pression du détendeur est à une pression de 1 bar (pression atmosphérique). En ouvrant la bouteille, l'oxygène s'engouffre à 200 bars. En passant de 1 à 200 bars, la température s'élève facilement à 500 ou 600 degrés. A cette température, tout matériau organique s'enflamme instantanément, d'autant plus facilement que la teneur en oxygène est très élevée. Ainsi, la moindre pollution risque de déclencher un processus dit de "Coup de feu".

    Toute introduction de graisse, volontaire (lubrification du filetage) ou accidentelle (transpiration, mains grasses) est à proscrire. Une tête d'épingle (15 milligrammes) de graisse suffit pour déclencher un coup de feu... à l'intérieur du détendeur... et qui donc risque d'exploser...

    Anti-retour.jpg
     
  7. Berola

    Berola Compagnon

    Messages:
    1 895
    Inscrit:
    25 Octobre 2008
    Localité:
    Vallée du Rhône
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Bonsoir
    Belle et bonne explication , mais je ne vois pas ce qui inciterai un utilisateur à graisser l'intérieur d'un détendeur serti de construction ??
    @+
     
  8. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 633
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
  9. Calamentran

    Calamentran Compagnon

    Messages:
    1 408
    Inscrit:
    13 Novembre 2009
    Localité:
    Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Bonsoir

    Berola a écrit :
    .../... mais je ne vois pas ce qui inciterai un utilisateur à graisser l'intérieur d'un détendeur serti de construction...

    ---> Cela se produit lorsque tu visses ton détendeur, sur une nouvelle bouteille... il faut simplement éviter de mettre un corps gras sur la vis pour que ça se visse plus facilement ... ce n'est pas tous les jours, je te l'accorde... mais, sécurité oblige, il suffit d'une fois comme on dit ...
     
  10. Calamentran

    Calamentran Compagnon

    Messages:
    1 408
    Inscrit:
    13 Novembre 2009
    Localité:
    Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Re-bonsoir

    Il n'y a pas que dans l'industrie que ce risque existe.. le personnel infirmier et ambulancier y est confronté tous les jours... Voici un extrait récupéré sur internet à ce sujet, un compte rendu de consignes suite à accident...

    ../... En utilisation normale, le détendeur est prévu pour résister aux brusques montées en pression. En effet, pour être agréé, un détendeur doit résister à 20 montées en pression brutales par ouverture rapide en moins de dix minutes, sous une pression de 240 bars d'oxygène à 60 degrés centigrades (ce qui équivaut à la pression d'une bouteille en plein soleil). Cependant, en cas de pollution accidentelle ou d'utilisation de matériaux non compatibles (joint en caoutchouc), la combustion de ces polluants va entraîner l'inflammation du métal constituant le détendeur. La température peut alors atteindre 1100 degrés! Il se produit un phénomène d'oxycoupage, c'est - à - dire qu'à l'image du chalumeau, le métal brûle, fond et se coupe sans qu'il y ait flamme.
    Sous l'effet de la pression, on assiste alors à un jet de métal en fusion, avec sortie tout azimut d'un gaz à plus de 1000 degrés. Ce phénomène est d'autant plus ravageur, que le bruit avant l'explosion attire le regard de l'utilisateur qui approchera immanquablement son visage du détendeur pour constater de visu l'anomalie. C'est ce qui se serait certainement produit, dans notre exemple de Tours, si l'ambulancier n'avait pas eu le réflexe salvateur de couper à temps la source d'oxygène, mettant un terme à la combustion, faute de comburant.

    Outre la montée en température, qui peut provoquer l'inflammation du détendeur par oxycoupage, lorsque le manipulateur ouvre le robinet d'un coup sec, la brusque pression peut entraîner la rupture mécanique et la projection d'un élément du détendeur. Cet accident est souvent causé par une défaillance de la soupape de sécurité.

    Avant de raccorder le détendeur, n'oubliez pas d'effectuer une purge légère de la bouteille afin de contrôler le bon fonctionnement du robinet et de chasser toutes les particules susceptibles de déclencher un coup de feu.

    DANS TOUS LES CAS, OUVREZ LE ROBINET DE LA BOUTEILLE D'OXYGENE AVEC DOUCEUR ! En cas de bruit suspect, détournez votre visage en refermant vivement le robinet, puis reposez la bouteille et éloignez-vous ; portez enfin le détendeur en l'état chez un concessionnaire agréé par le fabricant. En cas d'accident, la responsabilité de l'ambulancier peut être engagée....

    Pour les néophytes, les généralités du soudage oxy-acétylène sur l'incontournable site :
    http://www.soudeur.com/articles.asp?id=51#lien5
     
  11. Michael

    Michael Compagnon

    Messages:
    680
    Inscrit:
    21 Mai 2008
    Localité:
    Nord Ardeche - France
  12. fanzy4

    fanzy4 Ouvrier

    Messages:
    347
    Inscrit:
    18 Janvier 2008
    Localité:
    Grenoble
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Merci egalement pour ces explications ! Ca fait froid dans le dos, mais au moins on comprends mieux ce qui peux se passer.... :eek:
     
  13. domdom13220

    domdom13220 Apprenti

    Messages:
    84
    Inscrit:
    29 Juin 2010
  14. Michael

    Michael Compagnon

    Messages:
    680
    Inscrit:
    21 Mai 2008
    Localité:
    Nord Ardeche - France
    Poste à souder oxy-acétylénique
    Bonjour,

    J'ai commencé par faire le tour des professionnels car ils me semblaient plus compétents que les G.S.B. Mais en fait sur mon coin, il n'y en a plus tant que cela. C'était quand même la région industrielle du nord-Ardèche !
    - pour remplacer les tuyaux : pas trop de problème,
    - clapets anti-retour : cela se trouve,
    - révision des détendeurs : il faut acheter du neuf,
    - bouteilles : oui, mais pas n'importe quelle marque
    Bilan pas très encourageant.
    @+
     
Chargement...

Partager cette page