1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Huiles pour machines outils

Discussion dans 'Supports, lubrification, peinture, entretien' créé par j.f., 11 Janvier 2009.

  1. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Bonjour,

    je me pose quelques questions sur les huiles recommandées pour tel ou tel organe de machine...

    Dans le cas présent, les préconisations sont :

    Shell Tellus 33 ou équivalent
    Shell Carnea Oil 33 ou équivalent
    Shell Carnea Oil 41 ou équivalent
    SAE 10

    Elles datent de 40 ans, et les huiles ont fait de gros progrès depuis.

    - Shell Tellus 33 :

    pour les glissières

    c'est une huile hydraulique qui n'existe plus. D'après le peu d'informations que j'ai pu trouver sur ce produit, le "33" correspondrait à la viscosité cinématique à 40°C, ce qui la classe parmis les huiles hydrauliques minérales ISO VG 32

    Naturellement, je n'en ai pas. J'ai du LHM "vert" (qui est entre ISO VG 15 et ISO VG 22). Trop fluide. Et aussi de l'IGOL SOHNHYDRO ZnS type HM ISO VG 46, trop visqueuse...

    Donc, va falloir acheter de l'ISO VG 32...

    - Shell Carnea Oil 33 et 41

    "huile pour roulements et petits engrenages"

    la 41 pour les vis/noix de console et table croisée
    la 33 pour les paliers et la boîte d'avances automatiques

    Donc, il faut trouver des huiles ISO VG 32 et ISO VG 46 puisque ISO VG 41 n'existe pas


    - SAE 10 :

    là, c'est de l'huile de boîte (et surtoutt pas moteur car détergente). SAE10 boîte = ISO VG 32.

    Il y a des huiles courantes qui pouraient convenir : ce sont les ATF, Dexron I, Dexron II et Dexron III qui ont une viscosité ISO VG 32. Ccontrairement à ce qu'on lit parfois sur des forums auto, les ATF et Dexron ne sont pas de simples fluides hydrauliques, même si on en met dans les directions assistées, et que les boites automatiques ont des systèmes hydrauliques ! D'ailleurs, de nombreuse boites manuelles (à lubrification forcée par pompe) tournent dans la Dexron... Et il faut bien lubrifier roulements et réducteurs dans une boîte automatique !

    Deux liens utiles :

    http://www.themeter.net/viscosita_e.htm

    http://www.engineeringtoolbox.com/iso-v ... _1206.html


    Je cherche à simplifier les choses.

    Donc, j'imagine remplacer de cette façon :

    Tellus 33 par Dexron ; la Tellus est une huile hydraulique, et la Dexron a entre autres des qualités hydrauliques ; d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi de l'huile hydraulique sur les glissières et quelques autres points... Une histoire de tenue à la pression sans doute...

    Carnea 33 par Dexron ; la Carnea est une huile pour roulements et engrenages, la Dexron aussi.

    la SAE 10 par de la Dexron ; même viscosité cinématique

    J'ai de l'huile de glissière qui est une ISO VG 68, et la recommandation est 41. Sur la machine, il y a des petits huileurs, et je crois que ça risque de ne pas passer à cause de la viscosité... Mais je souhaite centraliser la lubrification. Dans ce cas, ça ne devrait pas poser de problème ? La pompe serait un émetteur de frein par exemple, et la pression ne manquerait pas.

    En gros, tout à la Dexron sauf les glissières.

    Ou même de la Dexron absolument partout, ce qui permettrait une véritable lubrification centralisée "one shot"

    Le point ennuyeux est sans doute la lubrification des parties exposées au ruissellement de liquide de coupe ? Que vaut la Dexron de ce point de vue. De plus, la Dexron est un peu irritante pour la peau. Qu'en est-il réellement en pratique sur une machine. Je sais en effet que nombreux sont ceux qui lubrifient leurs glissières à la Dexron. J'ai essayé, mais je la trouve trop peu adhérente.

    Qu'en pensent les spécialistes ?
     
  2. Maxipouce

    Maxipouce Ouvrier

    Messages:
    396
    Inscrit:
    12 Octobre 2008
    Localité:
    32
    Huiles pour machines outils
    Combien d'huile devrais tu acheter en tout? La dexron c'est comme le blédina il ya plusieurs sortes et rapporté au litre çà peut être cher.

    La lubrification par maitre cylindre serait une lubrification à pression imposée, donc si un canal se bouche les autres recevront un débit plus important sans faire monter la pression pour déboucher. (de la rouille dans un petit canal peut tenir 300 bars sans problèmes)
    La seule centralisation fiable c'est avec un système a volume imposé (un piston par circuit à lubrifier si l'un d'eux se bouche, ton levier bloque et tu es informé du problème.

    carnea 33 et 41 peuvent finir dans le même sac surtout au vu des fonctions réalisées, le particulier maniaque ayant tendance à surlubrifier je ne me fais pas de soucis de ce coté.

    Une huile adhérente pour les glissières est l'huile de chaines de tronconneuses mais cette dernière est plus épaisse que de la vg32 çà doit être du vg100 de mémoire, elles deviennent biodégradables mais doivent encore être résistantes à l'eau (données difficiles à trouver).
     
  3. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Et bien, en ce qui concerne la Dexron, j'en ai toujours pas mal :
    - boite de vitesse
    - boite de transfert
    - direction assistée

    Donc, c'est toujours par 5 litres minimum.

    C'est de la Dexron 2.

    Bien vu ppour le problème de la pression imposée. C'est la question que je me posais aussi un peu. Le problème est évident lors de la lubrification de croisillons et d'arbres de transmission ou de suspensions de moto à la pompe à graisse : ça passe toujours par le chemin de moindre résistance. Donc, multipistons à prévoir. Si la pression nécessaire n'est pas trop importante, on doit même pouvoir fabriquer le système de A à Z, et canaliser avec des raccords rapides Legris et tu tube rilsan.

    Huile de glissière : j'en ai acheté 5 litres chez Chronos. Viscosité ISO VG 68. Pour le tour. Elle colle bien, et j'ai remarqué que ça ne sert à rien d'en mettre beaucoup. L'excès coule, et il reste une couche très fine, c'est juste gras. Ca n'aglomère pas les copeaux, ça protège parfaitement de l'oxydation, et elle reste claire (contrairement à l'essai malheureux fait avec de l'huile moteur qui m'a obligé à tout démonter / nettoyer sur le tour -> huile détergente).

    La machine - j'ai oublié de la citer - est une Induma 1-S qui va arriver dans les jours qui viennent. C'est à dire un clone italien de Bridgeport, que je vais rénover.

    Les préconisations sont les mêmes que pour la Bridgeport Series I... Une différence : il y a des petits godets où verser l'huile un peu partout. D'où l'idée de les remplacer par des raccords. Je suis persuadé que ça va être du filetage 1/8 de pouce.


    Il y a des kits (très chres) et des systèmes amateurs. C'est toujours monopiston, avec un répartiteur ; un exemple :

    http://www.machinerypartsdepot.com/site ... age/705249

    un autre :

    http://www.practicalmachinist.com/vb/sh ... p?p=848206
     
  4. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Sur de docs plus récentes de Bridgeport :

    la lubrification centralisée concerne les glissières, les vis, les noix ; préconisation Sunoco Waylube #80 ; pas d'informations sur le site de Sunoco, mais un tableau ici.

    la Sunoco #80 est une ISO VG 68 ; cool, j'ai 5 litres d'huile à glissières de cette viscosité, provenance Chronos, et j'en suis très content

    Sur la doc de 2005, il est question de Sunoco Waylube #1180 ; aucune information...

    Pour le reste :

    tête : SAE10 ; Dexron ? Le tout est de trouver une huile disponible partout. Chez mon foàurnisseur, si je veux de la SAE 10 monograde non détergente, c'est par fûts de 200 litres...

    avance à boîte de vitesse : SAE 140 ; il y a une vis sans fin, chez Bridgeport comme sur l'Induma ;

    J'ai au choix sur les étagères :

    - GL2 TVR ricin spécifique pour vis sans fin que j'utilise pour ma scie à ruban ; à vue de nez c'est de la SAE 80 ou 90, donc ISO VG 150 environ

    - SAE 85W 140 EP pour transmissions ; c'est du miel tellement c'est épais ; ISO VG 460 ! Mais EP, donc soufrée


    Effectivement, les préconisations ont évolué, et ont été simplifiées grâce sans doute aux progrès des lubrifiants, devenus plus universels.

    Chez Grizzly, il y a des copies de ce genre de machine mais made in ROC ; préconisations : SAE 20 / ISO VG 68 aussi bien pour les glissères que pour la tête (partout, quoi...) ; sauf certains organes avec graisseurs (en particulier la vis du Z de la console)



    J'ai le sentiment que mon huile à glissière ISO VG 68 serait correcte partout (sauf pour l'avance, pour laquelle je préfèrerais a priori la GL2 spéciale vis sans fin plutôt que la 85W140 soufrée)

    La seule chose qui me manquerait par rapport à ces données est une huile SAE 10 spécifique machine outils... Je n'ai pas le sentiment que SAE10 ou SAE20 fasse une grande différence... SAE20 / ISO VG 68 limiterait un peu les dégoulinades sur une machine déjà ancienne...

    J'aimerais bien centraliser absolument tous les points recevant de l'huile, et c'est à faire dès la rénovation, histoire de ne pas avoir à tout redémonter une deuxième fois ! Et c'est un sujet de bidouille intéressant.

    Qu'en penses tu ?

    one_shot.JPG
    ↑  centralisation sur Grizzly 9903
     
  5. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 174
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Huiles pour machines outils
    Bonjour, c’est pas possible que ton SAE 10 soit une huile de boite
    L’indice SAE de boite démarre à 70
    Pour ça tu mets de l’huile hydraulique ISO VG 32 qui correspond
    quasiment à la mobil dte light (huile neutre de turbine) que Dufour
    conseille dans la petite boites d’avance ou il y a une vis et roue tangente
    faiblement chargé, ainsi que le débrayage de sûreté.

    Pour tout le reste tu mets ton huile à glissière ISO VG 68 équivalent à
    la vactra 2. C’est un indice qui est conseillé pour des petites machines
    aussi, j’ai jamais vu préconiser un indice plus faible.
    Là ou il faut de l’huile à glissières (onctueuse ou adhérentes) , il ne faut pas
    déroger et c’est valable pour bien d’autres élément, les vis par exemple,
    surtout vertical

    lubrifiants-conversion-des-differents-indices-de-viscosite-t1895.html

    la pompe à main et graisseurs individuels, c’est bien parce que peu importe les pertes de charge,
    c’est toi qui pousse. Donc on est sur de nourrir convenablement tous
    les points.
    Normalement sur un graissage centralisé la pompe va remplir à fond
    plusieurs seringues avec ressort d’injection et valve anti-retour et
    ensuite ces seringue vont injecter toute la dose à leur rythme
    (en fonction des perte de charge)
     
  6. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Bonjour Gaston,

    Je crois que tu as lu en diagonale, c'est vrai que j'ai tendance à écrire des romans !

    Dans les deux cas, c'est ISO VG 32.

    On a comme équivalent en ISO VG :

    SAE 10 "moteur" <==> SAE 75 "boite" <==> Dexron, à une rempérature de 40°C.

    Les tableaux d'équivalences de viscosité que tu as mis en ligne et ceux que je cite plus haut disent à peu de chose près la même chose. Simplement les ATF et les Dexron n'y figurent pas.

    Cette huile particulière (la Dexron) n'apparait pas dans les tableaux d'équivalence, que ce soit les tiens, ou ceux des liens que j'ai placés plus haut. Il faut chercher sur les sites des pétroliers pour avoir l'information : ISO VG 32 aussi.

    D'ailleurs, pour les véhicules auquels je m'intéresse, et pour lesquels les préconisations ont longtemps été Dexron (dans les manuelles), la recommandation a changé récemment pour une huile de type 75W 80, preuve de leur équivalence (ces boites ont une pompe à huile et sont lubrifiées sous pression). Les SAE 75W 80 sont relativement récentes, et prévues, si je ne m'abuse, pour des boites manuelles avec lubrification sous pression.

    C'est à cause de ces foutus chiffres SAE, qui diffèrent selon la destination de l'huile, que je m'efforce de ne prendre en compte que la norme ISO VG, la seule permettant une comparaison.

    Tu me dis, comme les notices, SAE 10 hydraulique pour la tête.
    Les Dexron sont des lubrifiants "avec propriétés hydrauliques". Directions assistées, boites automatique : il y a de l'hydraulique. Et ça lubrifie bien puisque les boites manuelles Rover / Jaguar tournent avec depuis longtemps, ainsi que les transferts Borg Warner. Et il peut y passer jusqu'à 200 ch. en standard. Les Dexron ne sont pas détergentes.

    On a aussi longtemps utilisé la Dexron dans les fourches hydrauliques de moto, avant que des huiles soient spécialement formulées.

    Mon raisonnement est donc le suivant :

    - je ne peux pas trouver de SAE 10 / ISO VG 32 monograde "non moteur" (donc non détergente) par moins de 200 litres.
    - je cherche quelque chose d'équivalent et de courant en termes de viscosité et avec des "propriétés hydrauliques"
    - je tombe sur les huiles pour boites AUTOMATIQUES : Dexron et ATF ; facile à trouver, et j'en ai déjà par bidons de 5 litres.


    OK pour l'huile à glissières. J'ai corrigé le tir dans mon deuxième post. De toutes façons j'en ai, et c'est super par rapport à tout ce que j'ai essayé. Mais il a fallu commander ailleurs, mon fournisseur me la proposant par 200 litres minimum !


    Pour la centralisation, je suis bien d'accord : il est impossible d'envoyer partout la même quantité avec une pompe à piston unique. Et pourtant, tous les systèmes que j'ai vu pour cette machine, que ce soit en origine ou en accessoire, sont à un seul piston + répartiteur...

    Ca risque d'être une usine à gaz : sans parler de la tête, jusqu'à une douzaine de points de lubrification ! Paliers de vis, noix, glissières. Ca fait du monde.

    Aurais-tu des exemples de telles pompes dont je pourrais m'inspirer ?


    Elle est prête à partir :7dance:

    Elle sera là dans la semaine :7dance:

    Et la dalle, c'est pour mardi mercreid, la semaine prochaine. Ca avance.

    DSC03988.JPG

    DSC03989.JPG
     
  7. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 174
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
  8. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Merci gaston !!!!

    Je n'avais pas pensé à regarder chez Otelo :oops:

    Huile hydraulique type HFO

    Je viens de commencer une recherche rapide.

    Et bien, certains pétroliers indiquent dans leurs fiches de caractéristiques que leurs Dexron et ATF satisfont à la norme Denison HFO.

    Quelques exemples :

    Mobil1 ATF ; elle est ISO VG 32
    Mobil Multipurpose ATF : ISO VG 32 (elle satisfait aussi Dexron III)
    CRL DEXRON IIIH / MERCON ; ISO VG 32
    Penzoil DEXRON IIIH / MERCON idem
    American Eagle DEXRON III / MERCON idem
    etc.


    Le but n'est pour moi ni de faire le malin, ni de vouloir à tout prix remplacer une huile par une autre.

    C'est simplement d'avoir le moins de bidons à stocker, et d'en trouver "au coin de la rue". Entre les huiles pour auto, pour moto, pour la bidouille, les solvants, les pots de peinture et tout le reste, il y en a partout.

    Je viens donc de découvrir deux huiles en vente partout, même en supermarché, et qui conviendraient :

    - pour ma direction assistée
    - pour ma boîte de vitesses
    - pour ma boîte de transfert
    - pour la tête de ma future fraiseuse

    Les Mobil 1 ATF et Mobil Multipurpose ATF, qui satisfont aussi bien à la norme Dexron III qu'à la norme Denison HFO, tout en étant de grade ISO VG 32.


    Pour la ISO VG 68 spéciale glissière, j'en ai 5 litres, il y a de quoi voir venir.


    Pour l'avance longitudinale (vis sans fin + boite Norton), j'ai le choix entre SAE 85W 90 API GL5, SAE 90W 140 API GL5, ou TVR ricin API GL2 spécifique réducteurs à vis.


    Merci pour le lien bijur.

    "Chaque système requiert un appareil de lubrification manuel ou automatique - une pompe - pour fournir l'huile ou la graisse, un réseau de distribution pour acheminer le lubrifiant et des éléments de dosage pour une répartition appropriée sur chacun des points à lubrifier."

    J'aime bien la tournure de la phrase.

    Je ne comprends pas encore comment se fait le dosage en aval de la pompe ; j'ai une idée pour le pompe : une pompe récupérée sur un cric hydraulique. Mais comment assurer un dosage égal au bout de chaque tubulure ? Je ne connais absolument rien à l'hydraulique à part la loi de Pascal. Avec ça, j'ai pas le c*l sorti des ronces !


    [EDIT]

    un sujet intéressant sur CNC zone ; contrairement à ce que j'avais vu jusqu'à présent, un système avec des régulateurs de débit :

    http://www.cnccookbook.com/CCMilllOneShot.htm

    J'ai tout un lot de bidules pour vérins pneumatiques. Il y a un régulateur et une valve antiretour en parallèle.

    [​IMG]


    En gros plan, avec le schéma de ces trucs :

    Il y a une vis de réglage de débit.

    [​IMG]


    Et une vue de ce qu'il y a dedans :

    [​IMG]


    Il doit y avoir moyen de s'en servir. Je les avais acheté une misère sur eBay il y a longtemps en pensant que ça pourrait toujours servir.

    Il faudrait :

    - soit bloquer le clapet
    - soit les faire fonctionner dans un sens tel que le clapet de bypass se ferme quand on applique la pression

    Je la sens bien, cette bidouille...

    Un réservoir
    Un vérin de cric ou un émetteur de frein ou d'embrayage
    Un clapet anti-retour
    Un distributeur
    Autant de "bidules" que de tuyaux vers les points de lubrification
    Autant de clapets anti-retour que de bidules

    Qu'en pensent les spécialistes de l'hydraulique / pneumatique ?

    Et ici, la réponse à la question sur la régulation des système Bijur (comment ça va ?)

    (Je tiens plus en place. Atelier bloqué en attendant la dalle, etb il va encore falloir patienter avant que ça sèche... alors ça gamberge...)
     
  9. Maxipouce

    Maxipouce Ouvrier

    Messages:
    396
    Inscrit:
    12 Octobre 2008
    Localité:
    32
    Huiles pour machines outils
    Petite réponse rapide de ma part, j'essaierai de faire mieux ce soir;
    pompe+réservoir= pompe hydraluique de cabine poids lourd (0.5l de contenance de l'ordre de 10cc par coups).Celles des renaults années 80 ont des sorties en 1/8nptf.
     
  10. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Super idée !

    Il n'y a pas de casse camion dans mon coin. Mais il y a un atelier de freinage camion. Il est peut-être possible d'y acheter ou récupérer un émetteur réformé.

    Les cuves sont changées régulièrement. Les pompe peut-être aussi ?

    A surveiller aussi eBay angleterre. En France, les pompe de lub. sont très rares et chères.

    Les clapets, il doit être possible de les réaliser facilement : une bille de roulement (neuve), une portée conique, un petit ressort.

    Pour finir la surface de la portée conique : un petit coup de marteau sur la bille. Ca marche bien pour calmer une valve un peu fuyarde (air comprimé) ; avec de l'huile, ça ne devrait poser strictement aucun problème.

    Il faut aussi trouver des ressorts adaptés. Et je me doute que faire une série de 15 ou 20 ressorts sur mesure doit coûter cher (faudra que je pose la question à nektarfl)

    Quant aux régulateurs de vérins placés en photo plus haut, ils iraient bien... s'il n'y avait pas dessus les clapets. Mais, en soufflant dedans, il semble quand même falloir une certaine pression pour les ouvrir (je n'y suis pas arrivé).

    Pas beaucoup de reseignements trouvés sur ces trucs. C'est des types A, modèle 7160 de chez Legris.

    J'ai trouvé ça sur ce genre d'organe, normalement prévu pour l'air :

    http://pagesperso-orange.fr/geea.org/PN ... itesse.htm

    et

    une doc Festo

    Il faudrait que ce qui est prévu pour l'air (jupes du clapet) résiste à l'huile, sinon ça ne servira à rien !

    Par ailleurs, ces clapets, je ne les ai pas aperçu : il faudra en disséquer un pour voir comment c'est construit, à moins de trouver l'information (pas en core trouvée) sur le web.
     
  11. michel19

    michel19 Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    Corrézien mais pas coujou
    Huiles pour machines outils
    Y en a chez Blédina?
    Ca tombe J.F, tu ne dois pas habiter bien loin d'une usine de cette marque...
    Ouaf,ouaf,ouaf... :nananer:
     
  12. Maxipouce

    Maxipouce Ouvrier

    Messages:
    396
    Inscrit:
    12 Octobre 2008
    Localité:
    32
    Huiles pour machines outils
    Je ne parle pas des maitre cylindres de camion (il n'y en a que sur l'embrayage et c'est plutôt 40cc par coup), je parle des pompes de basculement de cabine,

    PICT0253.JPG
    ↑  version mercedes (moins bien, car ressort trop raide, tu risques ne pas sentir l'effort de lubrification)


    PICT0252.JPG
    ↑  version renault
     
  13. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    Ok !

    Je n'en trouverai pas, c'est sûr : pas de récupération de camion dans mon coin. Juste deux casses auto ne gardant que les modèles faciles à revendre en pièces. En hénéral ils revndent la plupart des modèles étrangers à d'autres casseurs sur de plus grandes villes.

    En fouinant sur le net, on trouve des kits pour Bridgeport, équipés de pompes manuelles Bijur L5-P et L3-P

    La L3-P envoie 3 cc par coup à 2 bars maxi

    La L5-P c'est 1 à 5 cc réglable par coup, à 5 bars maxi.

    Je n'ai pas idée de ce qu'envoie un émetteur de vérin pour cabine.

    En revanche, j'ai à disposition un émetteur de frein de moto (ça ne doit pas envoyer beaucoup), et un autre d'embrayage automobile (à vue de nez 1 à 2 cc).

    J'ai désassemblé un de ces raccords à fonction Legris ; pigé ! Simple comme bonjour, en tout cas assez différent de ce qui est expliqué dans les liens didactiques, même si ça fait la même chose. Leur utilisation ne devrait poser aucun problème. Avec le sens de branchement envisagé, le clapet de bypass ne peut s'ouvrir que des glissières vers la pompe ; et comme il devra y avoir un clapet anti retour entre le répartiteur et chaque raccord, aucun passage d'un circuit à l'autre ne serait possible.

    Les pompes Bijur manuelles d'occasion coutent de l'ordre de 100$ aux USA avec 20$ de port. En ne cherchant que sur cette marque.
     
  14. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Huiles pour machines outils
    J'ai une pompe !

    Elle lubrifie :

    - glissière X
    - glissière Y
    - noix X
    - noix Y

    Tout le reste se fait par des huileurs à bille (Tecalemit ?)

    Projet : amener l'huile vers les autres points, si possible.

    Voici la pompe : quelqu'un connait son débit, sa pression maxi ? C'est pas jeune. Fin des années 1960

    [​IMG]
     
  15. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Huiles pour machines outils
    Je me pose une question à la lecture de ce topic un peu ancien déjà.

    C'est vrai que dans la plupart des carters de boîte de nos machines outils ancienne, il y a "à boire et à manger"...

    Cela dit, pour nombre d'entre nous, la vidange fait souvent suite à l'arrivée de la machine à la maison, et au démontage/nettoyage qui s'en suit souvent.

    Dans ces conditions, pourquoi pas une huile détergente (lire : "huile moteur auto toute simple") pour une boîte de machine qu'on viendrait de démonter.

    Dans une boîte fraîchement remontée et propre de partout, il y a peu de risques de voir les particules en suspension causer des problèmes.

    J'ai raté quelquechose ?
     
Chargement...

Partager cette page