1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

fabrication d'un tonneau

Discussion dans 'Travail du bois' créé par fournier, 31 Janvier 2013.

  1. fournier

    fournier Apprenti

    Messages:
    72
    Inscrit:
    25 Mai 2008
    fabrication d'un tonneau
    Bonjour à tous
    j'aimerais fabriquer un tonneau :
    qui connait le tracé des douelles et la fabrication de celles-ci.

    le reste de la fabrication est expliqué sur plusieurs sites internet.

    salutations
     
  2. lesmarronschauds

    lesmarronschauds Ouvrier

    Messages:
    419
    Inscrit:
    11 Août 2008
    Localité:
    87 haute vienne
    fabrication d'un tonneau
    Bonsoir,

    Je ne suis pas un spécialiste, mais je peux te donner quelques infos:

    Les douelles sont dabords obtenues en fendant des troncons d'arbres, elles ne sont pas obtenues par sciage (dans un premier temps), dans le but d'avoir un bois parfaitement de fil, qui ne cassera pas lorsqu'on le cintrera.

    Elles sont ensuite séchées. Puis elles vont être dégauchies, calibrées en épaisseur par sciage puis rabotage. Le galbe est obtenu par sciage suivant gabarit à la scie à ruban puis calibrage à la toupie. La forme du galbe est le résultat de l'expérience du tonnelier.

    Le tonneau est ensuite assemblé, les extrémités sont usinées pour recevoir les fonds, puis l'ensemble est poncé, percé, identifié. Une des opérations les plus délicates est l'ajustage des fonds.

    Bon courage
     
  3. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    fabrication d'un tonneau
    Bonjour,
    Chez mon grand père on rattrapait les petits défauts d'étanchéité avec des feuilles de roseau séchées. Les cerceaux étaient faits en bande de fer assez épais, environ 5 mm sur 50 et refermés par deux rivets et on les forçait au marteau en tapotant régulièrement. Les douves étaient galbées à la vapeur. après assemblage on remplissait d'eau, en cas de fuite on rajoutait du roseau, au pire une nuit dans la fontaine...
    Salutations
     
  4. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 357
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    fabrication d'un tonneau
    Bonsoir,
    Je crains que tu ne le saches jamais en consultant internet car à mon avis cela doit être un secret bien gardé par les "ceusssssss qui savent".
    Imagine qu'il faut leur donner une forme en plan et donner un angle aux chants tels que celles-ci APRES déformation soient ajustées à la perfection pour l'étanchéité et que cela tombe juste au périmètre.
    Stan
     
  5. galtitou

    galtitou Nouveau

    Messages:
    17
    Inscrit:
    2 Octobre 2012
    fabrication d'un tonneau
    j'ai récemment vu un reportage là dessus , et ça ne s'improvise pas , un véritable travail d'artiste au mm.
     
  6. JJL57

    JJL57 Nouveau

    Messages:
    39
    Inscrit:
    14 Novembre 2010
    Localité:
    Metz
    fabrication d'un tonneau
    et pour compléter la difficulté les fonds ne sont pas circulaires pour compenser la dilatation transversale du bois.
    la douelle, tu peux la définir à l'aide d'un logiciel de cao 3d genre cathia ou sw (tonneau fini) sauf que les douelles sont cintrées et qu'au départ il faut les usiner droites.
    Les anciens avaient leur gabarits transmis de maître à apprentis. Ensuite il y a eu des machines à copier toujours avec des gabarits métalliques.
    Les modernes ont des Cn avec des courbes mathématiques. j'ai eu à une époque ces équations sous les yeux (3eme ou 4eme degré je sais plus), mais plus aucun souvenir ni aucune trace.
    En fait il faut travailler sur la fibre neutre de la douelle.
    Une petite idée.....Essaie de réaliser une maquette en papier fort a partir d''un dessin 3D remis à plat.
    Par contre la courbure d'un tonneau fini ce n'est pas une portion de cercle, empiriquement tu peux partir sur une ellipse avec la forme qui te parait la plus fidèle à partir de photos ou d'un tonneau serait encore mieux.
    Le but est d'obtenir que le plan de joint de deux douelles soit un plan une fois les douelles sont cintrées.
    En pratique les douelles n'ont pas la même largeur il y a une plus large déjà pour y mettre la bonde (le gros bouchon en bois) les autres sont de largeur quelconque et fonction des débits refendus.
    Le chêne utilisé est de première qualité sans aucun noeud d'ou la nécessité d'optimiser au maximum les débits.
    Le gars qui refend les douelles est un artiste il a un coin hydraulique et un sacré coup d'oeil la rentabilité de l'entreprise repose en grande partie sur lui.
    J'ai visité une petite boite qui faisait une centaine de tonneaux par jour (du haut de gamme pour les grands crus) c'est spectaculaire de A jusqu'à Z.
    Et la cerise sur le gateau le SAV: un Kangoo quelques "morceaux de bois", une plane, un rabot et un ancien proche de la retraite qui va réparer les douelles cassées chez les clients suite à des manutentions hasardeuses.
     
Chargement...

Partager cette page