1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

enrouleur tuyau pneumatique

Discussion dans 'Air comprimé, pneumatique, pompe à vide' créé par lion10, 31 Janvier 2012.

  1. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 393
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    enrouleur tuyau pneumatique
    Bonjour

    a) Un enrouleur pneumatique de 12 m par exemple est il envisageable sur un petit compresseur sans cuve ?

    b) Le fait que le tuyau soit enroulé sur un petit doit avoir de l'impact sur la pression en sortie ?

    c) Est ce qu'il y aura suffisamment de pression au bout pour une souflette ou pour gonfler un pneu ?

    d) Je suppose qu'il me faudra attendre la mise en pression de ce tuyau, mais cela ne devrait pas être long ?

    e) D'ailleurs comment faites vous de manière empirique ou pas pour évaluer, voire calculer avec une bonne approximation cette perte de charge d'un fluide compressible ?
    Si le tuyau à des coudes en cuivre par exemple, s'il est rigide ou en caoutchouc cela change peut être les données ?

    f) En pratique un enrouleur électrique peut chauffer et s'abimer à forte puissance s'il n'est pas déroulé, le même phénomène peut il se passer avec un enrouleur pneumatique mais sans doute avec gros compresseur à cuve ayant du débit ?


    cdlt lion10
     
  2. mennsylv

    mennsylv Apprenti

    Messages:
    231
    Inscrit:
    23 Mars 2010
    Localité:
    Tergnier Aisne
    enrouleur tuyau pneumatique
    Bonjour,

    Pour moi ton tuyau fera office de petite réserve d'air, la mise en pression sera à mon avis assez rapide, maintenant pas de risque d'échauffement, pas de problème d'induction avec de l'air, cela est un phénomène uniquement électrique.

    Sylvain
     
  3. Damocles

    Damocles Compagnon

    Messages:
    878
    Inscrit:
    23 Janvier 2009
    Localité:
    Bruxelles
    enrouleur tuyau pneumatique
    La mise sous pression c'est 5sec. grand maximum. Lors que tu branche le tuyeau tu entends un PPsssshhhhwww et voila, c'est sous pression.

    Pour ce qui a les coudes rigides ou caoutchouc ca ne vas pas beaucoup changer. C'est le rayon qui est le plus important (avec le diametre du tuyeaux evidement).
    Plus que c'est fin, plus la vitesse dois être haut pour passer un certain débit. Et les pertes sont relié a la vitesse^2.

    Pour une soufflette etc. aucun problème!
     
  4. Hdx

    Hdx Ouvrier

    Messages:
    382
    Inscrit:
    28 Septembre 2010
    Localité:
    Oreye - Hesbaye - Belgique
    enrouleur tuyau pneumatique
    Sur ce matériel, le problème est la qualité du joint rotatif !

    Sur les bas de gamme, ça ne tient pas très longtemps si on passe 8 bars ... mais on peut assez aisément bricoler une adaptation :wink:
     
  5. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    enrouleur tuyau pneumatique
    la comparaison electricité/pneumatique est complement hors de propos, il n'y a pas de self en pneu.
    pour le calcul des pertes en charges sur un installation avec 12m de tuyau, c'est un peu comme torcher un elephant avec un confetti, c'est long, penible, mais complement inutile.
    si avec 12m de tuyau, on ne peut pas gonfler un pneu, c'est que le tuyau est bouché.
    maintenant, d'un point de vue theorique, je suis sur qu'avec 8,00 bars en sortie de compresseur, on a 7,97 bars à la souflette.
     
  6. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 393
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    enrouleur tuyau pneumatique
    Bonjour

    Merci pour vos premières réponses.

    Bien entendu l'air, le pneumatique c'est une évidence cela n'a rien d'électrique.

    Quand j'ai parlé d'échauffement j'ai fait le comparatif avec un enrouleur électrique qui chauffe non à cause de la self mais à cause du coté résistif du fil de cuivre, le fameux effet joule. ( point de perte de courant foucault ou perte fer pour l'enrouleur en basse fréquence et sans fer)

    Mais pour le pneumatique on aurait pu envisager un échauffement par circulation de l'air. Puisque ce n'est pas le cas ou c'est négligeable ok, j'en prends note.

    Pour en revenir à l'enrouleur à 32 euro avec 12 mètre de tuyau c'est à voir avec le coût du tuyau de même longueur équipé d'embouts mais sans enrouleur.

    L'usage est forcément moins pratique mais possible.

    cdlt lion10
     
  7. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    enrouleur tuyau pneumatique
    Mon retour avec un NuAir 6 litres et un enrouleur de 10m. Pas exactement ton cas, mais ca s'en approche.

    a+
     
  8. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    enrouleur tuyau pneumatique
    pour avoir un echauffement avec de l'air en circulation, il faut depasser le mur de la chaleur, soit environ 2300/2400°C suivant les conditions de temperature et de pression. c'est strictement impossible avec 8 bars.
    et je ne parle pas du refroidissement de l'air du à la detente qui devrait etre adiabatique mais qui ne l'est pas, heureusement pour nos frigos d'ailleurs.
     
  9. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 393
    Inscrit:
    7 Mai 2010
  10. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
  11. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 490
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    enrouleur tuyau pneumatique
    Par ta faute, encore une fois :roll: , ma femme vient d'accourir pour voir ce qui me faisait "pisser de rire" comme ça :lol:
    ... et voilà je passe pour encore plus cinglé maintenant :roll: :lol:
    mais un grand merci :wink:

    désolé du HS lion10 :oops:
    à+
    Phil
     
Chargement...

Partager cette page