1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

[CLOS] Machine à vapeur Stuart D10

Discussion dans 'Modélisme' créé par perou, 25 Septembre 2011.

  1. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Bonjour,

    J'aurais besoin de conseils pour la procédure à suivre pour le percage des trous de fixation des "standards" sur le bâti, à quel moment doit on les faire et quelle référence prendre pour bien les situer?
     
  2. Gedeon Spilett

    Gedeon Spilett Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    4 Janvier 2011
    Localité:
    Essonne
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    bonjour,
    à mon avis c'est une étape finale de la construction, avec le vilebrequin dans ses paliers (déja alignés et fixés), les bielles montées sur les manetons et assemblées avec les tiges de piston, régler au mieux le positionnement des supports des cylindres ("standards" déja percés) sur le bâti et pointer par les trous.
    c'est un très beau modèle, l'un des premier que j'ai fait il a des années...
     
  3. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Bonjour,

    Merci pour ta réponse. Le perçage se fait normalement sur l'axe perpendiculaire au villebrequin et passant par le centre de l'alésage sur support de cylindre, je ne vois pas comment matérialiser cet axe de façon fiable afin de pouvoir percer les trous de fixation symétriquement à celui-ci et alignés perpendiculairement à cet axe et à bonne distance du centre de l'alésage.
     
  4. Gedeon Spilett

    Gedeon Spilett Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    4 Janvier 2011
    Localité:
    Essonne
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    rebonjour,
    tu peux matérialiser l'axe du vilo avec un rond bien droit dans les paliers et tracer sur le bâti les lignes de perçage pour les pieds des supports de cylindres.
    pour répartir les trous de perçages des supports cylindres tu peux les monter sur le tour sur un rond enfilé serré dans l'alésage du guide de tête de bielle et en même temps que tu dresses la base des supports bien d'équerre avec l'axe, tu traces un arc de cercle à la position des trous, ils seront donc parfaitement centrés sur l'axe du cylindre.
    ces trous sont à faire avant ceux du bâti.
    mais Il est capital d'avoir les manetons bien centrés sur les ensembles bielles-pistons-cylindres en prenant en compte les jeux dans le sens axial, la position dans le sens latéral est moins importante.
    C'est pourquoi je te conseillais de monter l'ensemble et d'ajuster la perpendicularité des bielles et de pointer les trous du bâti par les trous des supports bien en place dans un montage temporaire à la cyano par ex.
    quelques moteurs ici https://picasaweb.google.com/1132499080 ... directlink, mais hélas pas mon D10, qui datait de bien avant les ordinateurs! je pourrais faire des photos, je sais chez qui il est!
    François
     
  5. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Bonjour,

    Appel à ceux qui auraient mené à bien la construction de cette petite machine.

    J'ai quelques difficultés à usiner correctement le cylindre, j'en ai raté un car la face sur laquelle s'appuie la boite à vapeur, bien qu'usinée bien parallèle à l'axe de l'alésage, je me suis retrouvé avec les orifices d''admission et échappement décalés du milieu du plan de joint. Pas si simple car sur ces fonderie il n'y a pas de référence à partir de laquelle démarrer. Pas facile non plus de prendre la mesure de 20mm entre l'axe de l'alésage et le plan de joint en cours d'usinage et sans démontage.

    Je n'ai pas vraiment trouvé ni en livre (j'ai une brochure de Andrew Smith pas très utile), ni sur le web une vraie méthodologie pour cette construction dans le détail, il y a bien des sites de réalisations avec des photos mais le comment faire et l'ordre de déroulement des opérations ne sont pas abordés.

    Idem concernant le palier central, doit on l'aléser avant de le couper longitudinalement ou l'inverse?
     
  6. Gedeon Spilett

    Gedeon Spilett Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    4 Janvier 2011
    Localité:
    Essonne
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    bonsoir,
    pour le cylindre raté, il est possible d'en avoir un autre chez Stuart au UK directement, regarde sur Internet.
    Je ne comprends pas bien le problème, la surface des cylindres avec les lumières ne demande qu'un très léger surfaçage, je ne vois pas comment tu peux décaler les lumières du centre à ce point.
    de toute façon, rien n'interdit d'avoir le tiroir vapeur centré sur les lumières et décalé par rapport à la tige de tiroir, de l'extérieur, personne le verra!
    Je ne connais pas le livre dont tu parles, mais j'ai celui de ET Westbury qui traite en détail l'usinage du 10H "building a steam engine from castings " je pense qu'il est facile à trouver chez camden press. Je peux faire qq photos des pages concernées mais si je comprends bien, c'est tout le bouquin qu'il faut que tu lises!
    c'est le problème avec les fonderies, les repères sont au départ virtuels, mais les résultats sont autrement plus beaux qu'avec un bloc de métal rectangulaire.
     
  7. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Bonjour,

    Le bouquin que j'ai est la version "mise à jour" de celui dont tu parles. Les indications du livre ne m'apportent pas beaucoup d'aide car elles sont très générales, on n'explique pas, par exemple, comment bien aligner la boite à vapeur sur le cylindre pour que son axe soit bien dans celui du cylindre et perpendiculairement à celui-ci, facile à dire mais pas si simple en pratique, on peut faire des traçages mais ce n'est pas très rigoureux etc...

    Dans le même ordre d'idée j'ai réalisé la tige de piston et le patin, cotes au 1/100ème, les filetage effectués en position dans le mandrin, filières et tarauds(3) neufs et guidés par un support centré coulissant monté dans la contre-poupée; et bien au final la tige de piston "flotte" dans le filetage du patin et il est nécessaire de la souquer au maximum (au risque de foirer le filetage) contre le minuscule épaulement pour quelle soit à peu près dans l'axe, le piston lui tient mieux car guidé sur une plus grande longueur mais une fois monté on ne peut pas dire que tout cela est bien précis en concentricité, je ne sais pas ce que cela va donné une fois en place. Un centrage sur un filetage n'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux comme conception.

    ceci étant si cela ne t'ennuie pas je suis preneur de tes conseils puisque tu as réalisé cette petite machine, c'est vrai que la fonderie rend incomparablement plus belle la machine, si tu veux on peut passer en mp, le sujet ne passionnant pas les foules, du moins pour des détails particuliers.
     
  8. Gedeon Spilett

    Gedeon Spilett Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    4 Janvier 2011
    Localité:
    Essonne
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    il faut prendre ses repères à partir des faces usinées.
    Le cylindre, centré en 4 mors pour bien balancer le brut et l'alésage avec une pointe à tracer, faire l'alésage et la face avant qui sera le bas du cylindre, donc vraiment perpendiculaire. on ne retouche plus à ces 2 usinages, c'est la référence. reprendre cette pièce avec une équerre sur le plateau (ou le 4 mors encore) posée sur la face usinée du cylindre et présenter la face des lumières pour l'usiner. l'autre face du cylindre ne pose pas de problème de précision sinon la longueur de l'alésage. finir la pièce en utisant les couvercles finis pour les perçages.
    si le 4 mors est en bon état le cylindre ne peut pas être loupé dans ces conditions.
    en 4 mors usiner les 2 faces de la boîte à vapeur bien parallèles, et reprendre la pièce au 4 mors en serrant les deux faces usinées entre 2 mors opposés (protéger avec un clinquant laiton), bien centrer et percer pour la tige de tiroir et la boite à garniture. la référence est maintenant la tige de tiroir et la face usinée coté cylindre et rien d'autre.

    laisse tomber l'extérieur des pièces comme repères ou tu vas dans le mur.
    modifie les montages si tu trouves une meilleure solution (emmanchement conique pour la tige de piston par ex.)
    reprendre les pièces au tour en pince une fois montées sur leur tige pour la concentricité etc
    d'après mon expérience les fonderies stuart sont très supérieures aux blocs de fonte bronze ou alu vendus par la concurrence sous le nom de kit de fonderie (par ex Reeves ou GLR) et donc plus faciles à usiner!!!
     
  9. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Bonjour,

    Merci pour les conseils, que j'ai suivis.

    J'ai donc procédé comme tu le dis avec le cylindre, l'alésage est plutôt bien centré par rapport à l'ensemble et à peu près dans l'axe des lumières. J'ai donc la face de référence (base du cylindre) usinée et l'alésage usiné bien perpendiculairement à celui-ci (fais en même temps), le dessus a été mis à la bonne longueur et je précise que la lumière centrale est au centre de la hauteur totale du cylindre.

    MAIS, il existe un décalage entre l'axe de l'alésage et celui qui passe par le centre des lumières (donc le centre du plat), il faudrait donc impérativement faire coïncider ces axes et là je ne vois pas trop comment de manière pratique, je n'ai pas encore usiné cette face.
     
  10. Gedeon Spilett

    Gedeon Spilett Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    4 Janvier 2011
    Localité:
    Essonne
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    D’après ce que tu décris pour le cylindre que tu viens d'usiner, c'est un défaut de la fonderie. Les lumières ne sont pas centrées sur la glace (dans le sens latéral seulement) mais tout dépend de l'importance du décentrage : si les lumières se sont plus recouvertes par le tiroir même avec un élargissement d'un coté ou un décentrement correspondant du tiroir sur sa tige, il faut réclamer une pièce neuve. Si ce n'est pas négociable, il faudra boucher ces lumières loupées par apport de soudure fonte, (je ne sais pas faire) ou bien aléser un trou borgne à la place des lumières, emmancher à force (sans casser la fonte) un bouchon en fonte et refaire la glace et les lumières et en profiter pour augmenter un poil la largeur des ponts entre les ouvertures (trop étroites sur mon moteur, entraînant une légère fuite de vapeur), ton moteur n'en sera que meilleur...
     
  11. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    En fait c'est le centre de la glace en brut (donc des lumières) qui n'est pas centré par rapport à l'axe de l'alésage, sinon l'alésage lui est bien au centre de tout le reste, je l'ai centré au mieux sur le brut, je dirais mieux qu'au 1/10ème, cela m'a pris un peu de temps d'ailleurs.

    Le cylindre est déjà une pièce neuve.
     
  12. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 158
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    S'il n'y a qu'un dixième de décalage, il n'y a pas de quoi faire un fromage !
    Si la fonderie est délibérément mal coulée, envoie la pièce chez Stuart, il la remplace gratos
    Pour le reste,lorsqu'on usine ce genre de fonderie, il faut s'approcher du plan tout en faisant preuve de tolérence (intelectuelle) et s'adapter au "terrain"
    Mais attention, si on modifie une cote (ce que je fait couramment) il faut modifier d'autre cotes
    Le secret est de bien trouver la "moyenne"
    Ou en est ce moteur ??
    LeZap :partyman:
     
  13. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Bonjour,

    Toujours en cours.

    C'est mon centrage qui est à peu près au 1/10ème mais le décalage du centre des lumières est d'un bon millimètre, voire 1.5. J'ai reçu un nouveau cylindre c'est la même chose et cette fois les lumières en fonderie sont carrément dégueulasses elles n'ont rien du rectangle. D'ailleurs si je compare les pièces de fonderie de mon kit de plus de 34 ans à celles actuelles il n'y a pas photo, les plus anciennes sont nettement meilleures
     
  14. Gedeon Spilett

    Gedeon Spilett Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    4 Janvier 2011
    Localité:
    Essonne
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    bonsoir,
    Il faut vérifier que les lumières n'autoriseront pas une fuite de vapeur directe entre admission et échappement (si les ponts sont trop étroits ou loupés, c'est une erreur irrécupérable de la fonderie. Je te suggère comme dit précedement de boucher ces fentes loupées qui ne servent à rien telles que et faciles à usiner, le plus dur étant de percer les longues lumières inclinées aux extrémités des cylindres. tu peux redessiner des lumières d'après le dessin stuart, le modifier et l'affiner (au micron près!) avec le programme de Charlie Dockstader.
    en ce qui concerne les anciens kit stuarts, le prix d'occase est plus cher que les fonderies actuelles c'est pas sans raisons!
    sur mes vieux kits, il y avait des vraies fonderies de couvercles, pas des ronds de fonte comme maintenant, une ébauche de vilo forgée, pas des bouts des fer à souder, un feuillard d'acier bleui pour le capot etc..
     
  15. perou

    perou Compagnon

    Messages:
    750
    Inscrit:
    1 Juin 2011
    Localité:
    22 Côtes d'Armor
    [CLOS] Machine à vapeur Stuart D10
    Exact, j'ai des vraies fonderies de couvercle et le vilo était une ébauche en fonte hélas disparu avec le temps et les déménagements, et les feuillards d'acier bleui pour le capotage.

    Je vais tenter le réusiner les lumières après les avoir bouchées,tout au moins en partie, avec une soudure à froid époxy métal car je n'ai rien pour le soudage. Je ne connais pas le logiciel dont tu parles, s'il est facile d'apprentissage cela peut être intéressant.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. perou
    Réponses:
    16
    Affichages:
    5 047
  2. perou
    Réponses:
    0
    Affichages:
    1 083
  3. kotje
    Réponses:
    12
    Affichages:
    1 712
  4. perou
    Réponses:
    10
    Affichages:
    1 515
  5. laurent13
    Réponses:
    6
    Affichages:
    1 857

Partager cette page