1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

A puissance égale

Discussion dans 'Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs' créé par zébulon 1, 3 Septembre 2010.

  1. zébulon 1

    zébulon 1 Apprenti

    Messages:
    151
    Inscrit:
    18 Janvier 2009
    Localité:
    rives
    A puissance égale
    Bonjour a tous
    Sur ma Bihler j’ai actuellement un moteur tri 220 V de 2,2 KW avec variateur, il me faudrait la même puissance en vitesse bas et haut.

    Je pense me servir d’un servo moteur de 750W avec le contrôleur qui va avec, il faut que jeu puisse tournai 800 Tour et une puissance de maintient a l’arrêt sur un point de came.

    http://radiospares-fr.rs-online.com/web ... ction.html?
    method=getProduct&R=0146226

    Le moteur anthrène un volant moteur avec un embrayage puis une couronne, qui elle anthrène les coulisseaux.

    aout 2010 156.jpg
    ↑  la couronne


    aout 2010 155.jpg
    ↑  volant moteur
     
  2. Anonymous

    Anonymous Guest

    A puissance égale
    Bonjour a tous

    Désolé j'ai pas pu resister -( je crois que j'en ai identifié un qui est en train de bouffer la chaine ... c'est un mutant )

    Description

    L’anthrène est un petit coléoptère qui fait partie de la famille des dermestidés (mangeurs de peau). Il a une distribution cosmopolite mais préfère les pays chauds, d’où son origine subtropicale. Ayant la capacité de digérer la kératine, il se nourrit de produits d’origine animale et végétale. Cet insecte est un parasite des entrepôts, des maisons, des musées et de tout autre endroit où il y a présence de nourriture qu’il consomme. C’est l’insecte le plus nuisible pour les textiles. Dans les pays non tropicaux, sa présence est assurée grâce au chauffage central qui lui permet de se reproduire sans contrainte. Les espèces les plus communément retrouvées dans les habitations du Canada sont l’anthrène bigarré des tapis (Anthrenus verbasci) et l’anthrène du mobilier (Anthrenus flavipes).
    L’anthrène bigarré des tapis (Anthrenus verbasci)

    L’adulte de l’anthrène bigarré des tapis mesure environ 3 mm et peut vivre entre 2 et 6 semaines. Son corps, ovale et convexe, est noir avec des écailles microscopiques brunes, blanches et jaunes. La larve mesure entre 4 et 5 mm et possède un corps velu alterné de bandes brun clair et brun foncé. L’extrémité de son abdomen est caractérisée par trois touffes de poils dorés qui lui servent de moyen de défense contre les prédateurs. La larve de cette espèce est facilement identifiable par sa conformation plus étroite à l’avant et plus large à l’arrière. Elle peut rester jusqu’à deux ans au stade larvaire.
     
  3. lacier

    lacier Compagnon

    Messages:
    1 003
    Inscrit:
    23 Avril 2010
    Localité:
    Provence
    A puissance égale
    Bonjour à tous, bonjour zébulon,

    J'ai quelques doutes sur ce que tu veux faire. Si j'ai bien compris, tu souhaites remplacer ton moteur de 2.2 kW par un servo moteur de 750 W.

    Actuellement ton moteur est câblé en 220 V tri et alimenté par un variateur. Est ce uniquement pour obtenir du tri à partir d'un abonnement mono, ou utilises tu vraiment aujourd'hui la variation de vitesse que te permet le variateur ?

    Si tu utilises la variation de vitesse, sais tu jusqu'à quelle fréquence (donc vitesse de rotation tu descends) et connais tu à peu près le couple moteur nécessaire pour faire tourner ta bihler à ce moment là ?

    Car ton nouveau moteur devra fournir au moins ce couple là à cette vitesse de rotation.

    Il faut absolument en savoir plus pour sélectionner le bon moteur. Le servo moteur que tu as présélectionné est un 750 W, vitesse nominale 3000 t/mn. S'il n'y a pas de réduction primaire et que tu doives le faire tourner à 800 t/mn, cela fait une grande réduction électrique. Peut être qu'un 1500 t/mn serait plus approprié ?

    Autre problème, tu souhaites pouvoir arrêter la machine en toute position. Or une machine à coulisseaux multiples avec rappel par ressort peut demander une grande force de maintien suivant le point d'arrêt. Est ce le cas sur la tienne ?

    D'autre part ta machine semble être équipée d'un embrayage (et frein ?). Ce système risque de ne pas être compatible avec l'usage d'un servo moteur qui lui, te permettra de fonctionner de la vitesse nominale jusqu'à l'arrêt avec maintien à l'arrêt sans utilisation d'embrayage/frein. Donc, quelques modifs à envisager de ce coté là.

    A voir, quel est le mode de fonctionnement de ta Bihler ?
    J'imagine : Mise en route du moteur électrique à vide, ensuite l'entrainement de la machine se fait par l'action (manuelle, électrique, pneumatique...) de l'embrayage/frein. Si c'est le cas, il y a sûrement un volant d'inertie sur l'arbre primaire, donc le moteur actuel est dimensionné pour un démarrage à vide. Il serait sans doute difficile de faire démarrer la machine en charge (embrayée) avec la même puissance de moteur.

    Mais il est vrai que l'entrainement de la machine en direct avec possibilité d'arrêt à l'endroit(s) voulu(s) pendant chaque cycle permettrait un accroissement des possibilités de celle-ci. Par exemple, action d'un vérin de formage ou d'assemblage ou autre intervention... Serait ce ce que tu recherches ?
     
  4. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 198
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    A puissance égale
    Bonjour,
    C’est la revanche des moto variateur purement mécanique genre PIV ou FU
    un couple qui augmente avec les basses vitesses et une certaine
    irréversibilité aussi.
     
  5. lacier

    lacier Compagnon

    Messages:
    1 003
    Inscrit:
    23 Avril 2010
    Localité:
    Provence
    A puissance égale
    Ahhhhhhh oui gaston, variateur PIV !

    J'ai eu ça, variateurs PIV à chaîne sur des machines à coulisseaux, indestructibles et bien évidemment du couple à tous les régimes !

    Par contre, le prix.... quelques variateurs électroniques.
     
  6. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    A puissance égale
    Comme il est question presque chaque jour de moteurs électriques dont on veut les faire entrainer des broches/machines à des vitesses variées, il faut peut-être rappeler, pour certains, quelques grandes vérités.
    1°) Pour être clair dans un message, il faut veiller à ne pas confondre couple et puissance et utiliser le terme puissance alors que l'on parle de couple.
    2°) La puissance étant proportionnelle au couple et à la vitesse de rotation, il n'y a qu'en utilisant un réducteur mécanique que l'on peut, au rendement près de celui-ci, garder la même puissance à basse vitesse. Si on veut augmenter le couple d'un moteur électrique on ne peut le faire qu'en augmentant le courant ( exprimé en Ampère ) mais on est vite limité par l'échauffement. Donc un moteur tri + un variateur ne peut pas fournir la même puissance à toutes les vitesses si la variation de vitesse est uniquement due à une variation de fréquence. Il faut jouer sur la fréquence et sur le courant.
    3°) Donc il est quasi impossible d'avoir une variation de vitesse sur un moteur électrique de façon utile c'est à dire en gardant du couple ( on ne parle pas de vitesse à vide évidemment ) sinon à batir un asservissement de vitesse autour de ce moteur. Et là "l'horizon se dégage" ( et le servomoteur trouve là tout son intérêt ) on a maintenant un réglage de la vitesse par une "consigne" à laquelle est en permanence comparée la vitesse réelle du moteur et dès qu'apparaît une différence instantanément on rectifie l'alimentation du moteur de façon à l'annuler ( certains variateurs pour moteurs tri en sont capables mais attention avec quoi est mesurée la vitesse réelle ). Ainsi sur une certaine plage de vitesses on aura éventuellement de disponible le couple maximal autorisé par le fabricant. Même les machines à laver le linge fonctionnent maintenant ainsi, de même les perceuses sérieuses.
    Je l'ai déjà dit : les indications importantes données par un fabricant de moteur électrique sont le courant maximal autorisé en continu ( dans un régime de refroidissement donné ) et le courant maximal impulsionnel autorisé. La puissance nominale à une vitesse nominale ( dont on déduit le couple nominal ) ne sont utiles que pour fixer grosso-modo à quelle catégorie appartient le moteur au point de vue utilisation. Pour un moteur DC le point retenu est le point qui correspond au rendement maximum. Donc il est clair que si on reste prêt de ces conditions on aura un fonctionnement satisfaisant et durable. Mais le propre d'un moteur électrique c'est de pouvoir se "surpasser" pendant un court instant.
    Le servomoteur monté avec une boucle d'asservissement résoudra élégament tous vos problèmes d'entrainement à vitesse variable mais ce ne sera pas et de loin la solution la plus économique car il lui faut une alimentation au moins redressée et filtrée + un boitier électronique capable de lui fournir le courant nécessaire ( mais là ebay.com est votre ami ) et un capteur de vitesse.
    ATTENTION au refroidissement des moteurs tournant lentement car leur ventilateur incorporé sera totalement inéfficace et cela quel que soit leur type.
     
  7. lacier

    lacier Compagnon

    Messages:
    1 003
    Inscrit:
    23 Avril 2010
    Localité:
    Provence
    A puissance égale
    D'accord avec ce que tu dis JKL, mais je ne comprends pas ces propos à ce stade de la discussion.
    Aurions nous osé bafouer les lois de la mécanique ? Ou peut être quelque chose m'échappe ?
     
  8. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    A puissance égale
    Lacier, peut-être ne lis-tu pas tous les sujets de ce forum ; si j'ai fait ce rappel ici c'est parce que je pense coller au sujet et que, comme toujours, je veux élargir le champ des connaissances et aller au delà d'une simple question. Que ce soit pour faire des vances automatiques ou de l'entrainement de broche ou de tours et fraiseuses en général, nous avons tous besoin de résoudre ce problème de vitesse de rotation tout en conservant du couple et donc je le rappelle que la seule solution satisfaisante est celle d'un asservissement de vitesses. On en trouve partout depuis les machines à laver jusqu'à nos automobiles.
     
  9. zébulon 1

    zébulon 1 Apprenti

    Messages:
    151
    Inscrit:
    18 Janvier 2009
    Localité:
    rives
    A puissance égale
    Je pense que JKL

    Bonjour a tous

    Je vous remercie pour les réponses, j’ai téléphonai à une société « ARTRU SERVICE
    Il ma demandai de il faire un schéma avec les diamètres de l’ensemble de la machine,
    Ainsi que la puissance du moteur. Je pense que JKL a abouti la même solution que le responsable que j’ai u au téléphone.
    Qu’en j’aurai reçu le devis et la conclusion je la posterai.
     
Chargement...

Partager cette page