Visite d'une manufacture horlogère (Attention modems)

  • Auteur de la discussion Steyr
  • Date de début
S
Steyr
Apprenti
20 Sept 2008
50
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour messieurs,

je ne sais pas si mon post est bien place dans la mesure où il ne s'agit pas précisément d'un de nos ateliers. Notez que je suis tout de même sensé y passer 4 semaines prochainement dans le cadre du stage de mon BAC Pro horlogerie. Je m'approprie donc un peu l'espace par anticipation.

Je passe donc pas mal de temps en pèlerinage de l'autre côté de la frontière à visiter des manufactures horlogères. Les grosses, les petites, mais une attention plus particulière pour celles où on voit de l'huile sur les machines, et des des opérateurs en bleu de travail, à côté du propriétaire, en bleu également.


Aujourd'hui, je vous propose Vianney Halter.
Vous n'avez, pour la plupart jamais entendu parler de cette marque et c'est bien normal. Si l'horlogerie mécanique est déjà une originalité qui ne touche qu'une frange de passionnés, l'horlogerie de Vianney Halter a un côté encore plus exclusif. Avec cet indépendant, on se retrouve à cheval entre le 18 et le 21ème siècle. La tradition et un sérieux coup de dépoussiérage.

Ses créations atypiques m'ont marqué depuis 2001 et il n'est donc pas extérieur à mon attrait pour cette horlogerie qui essaie de faire du neuf avec de l'ancien, qui cherche à démontrer qu'on a peut-être pas encore tout vu/fait/imaginé.

La preuve en image avant de passer aux outils de production.

L'Antiqua, qui a été mon premier coup de coeur :
SteyrHalterOct08-099.jpg


La janvier :
SteyrHalterOct08-101.jpg


Ma préférée, la Trio :
SteyrHalterOct08-093.jpg


Une photo de famille :
SteyrHalterOct08-096-1.jpg


SteyrHalterOct08-097.jpg



Une partie du R&D :
SteyrHalterOct08-000.jpg




On passe à une partie qui n'arrive pourtant qu'en fin : la finition / décoration
Galvano :
SteyrHalterOct08-006.jpg


Perlage (bouchonnage) qui décore les partie du dessous dans le mécanisme :
SteyrHalterOct08-005.jpg


Cotes de Genève (déco toujours : traits parallèles que vous verrez au dos de certaines montres) :
SteyrHalterOct08-008.jpg



Le maître des lieux, M. Halter nous présente sa CN. Il s'agit d'une machine de métrologie transformée en fraiseuse. L'orientation métrologie de la base donne toute la précision nécessaire à l'usinage des pièces les plus petites.
SteyrHalterOct08-014.jpg


SteyrHalterOct08-015.jpg


Pièces sortant d'usinage :
SteyrHalterOct08-016.jpg


Une autre base qui est en cours de transformation CN :
SteyrHalterOct08-020.jpg



Une fraiseuse bien connue :
SteyrHalterOct08-023.jpg


A côté d'une pointeuse qui m'a vraisemblablement marqué :
SteyrHalterOct08-022.jpg



Une pointeuse massive très bien équipée et état neuf :
SteyrHalterOct08-021.jpg


Une scie :
SteyrHalterOct08-032.jpg


Du gros tour :
SteyrHalterOct08-033.jpg


Un bel alignement de Schaublin 102 :
SteyrHalterOct08-030.jpg


SteyrHalterOct08-031.jpg


Rectifieuse plane :
SteyrHalterOct08-028.jpg


C'est marqué dessus :
SteyrHalterOct08-027.jpg


Pour le contrôle, un projecteur de profil :
SteyrHalterOct08-024.jpg


De l'électro érosion :
SteyrHalterOct08-029.jpg


Une affuteuse et un démagnétiseur derrière :
SteyrHalterOct08-039.jpg


Une vue d'ensemble de l'atelier production :
SteyrHalterOct08-025.jpg




Deuxième étage, assemblage, déco, et petite machines :
Assemblage :
SteyrHalterOct08-053.jpg


Petit outillage horloger :
SteyrHalterOct08-057.jpg


Taillage :
SteyrHalterOct08-037.jpg


SteyrHalterOct08-077.jpg



Le 102 du chef au fond :
SteyrHalterOct08-076.jpg


SteyrHalterOct08-078.jpg


On récupère précieusement les copeaux issu du travail des cadrans (Pt) :
SteyrHalterOct08-079.jpg


Tour horloger très complet :
SteyrHalterOct08-073.jpg


Quelques photos plus horlogères de décoration et autres opérations qui entrent dans le produit final :
Boucles :
SteyrHalterOct08-048.jpg


SteyrHalterOct08-049.jpg


Boites :
SteyrHalterOct08-042.jpg


SteyrHalterOct08-043.jpg


Cadrans :
SteyrHalterOct08-047.jpg


Chaque cadran est ébauché en CN puis gravé à l'échoppe pour dégager un creux qui recevra la peinture noire. Ensuite, on arase l'excès de peinture
ébauche:
SteyrHalterOct08-060.jpg


étapes:
SteyrHalterOct08-054.jpg


Travail de gravure :
SteyrHalterOct08-058.jpg


SteyrHalterOct08-059.jpg


SteyrHalterOct08-062.jpg


SteyrHalterOct08-066.jpg


SteyrHalterOct08-067.jpg


Une graveuse :
SteyrHalterOct08-069.jpg


Résultat :
SteyrHalterOct08-063-1.jpg


Rosa fait ce jour-là de la finition de roues :
SteyrHalterOct08-056.jpg


SteyrHalterOct08-070.jpg


SteyrHalterOct08-071.jpg


Plusieurs passage de lime grains très fins, et autres abrasifs intermédiaires pour terminer avec des pâtes à polir :
SteyrHalterOct08-064.jpg


Le travail d'une roue peut prendre jusqu'à la journée complète.


Un espace encore plus horloger pour de l'assemblage pur, réglage, anglage... :

SteyrHalterOct08-091.jpg


SteyrHalterOct08-080.jpg


SteyrHalterOct08-044.jpg


SteyrHalterOct08-045.jpg


Un horloger à l'oeuvre :
SteyrHalterOct08-084.jpg


des anti-sèche au mur :
SteyrHalterOct08-085.jpg


Un mouvement pendant assemblage et réglage. Les finitions apparaissant sur le mouvement de droite ne sont appliquées que lorsque l'assemblage a été validé (démontage complet, déco/galvano, puis assemblage final)

L'horloger travaille sans toucher les pièces pour éviter de l'encrasser ou une éventuelle oxydation :
SteyrHalterOct08-082-1.jpg


SteyrHalterOct08-081-1.jpg


Un autre mécanisme en cours :
SteyrHalterOct08-086.jpg


SteyrHalterOct08-092.jpg



Un stagiaire ce jour-là travaillait sur de l'anglage :
SteyrHalterOct08-088.jpg

L'anglage consiste à réaliser le chanfrein sur les tranches des pièces. Le chanfrein est poli mirroir tout en prenant bien soin à ne pas altérer les arêtes. La pâte à polir, est diluée dans de l'acétone. On trempe la pointe d'un bois de fusain et on frotte délicatement l'angle de la pièce elle-même disposée sur un outil de posage qui permet une bonne préhension.
L'anglage est réalisée à main levée et nécessite donc un long apprentissage.

Quelques boites :
SteyrHalterOct08-089.jpg


SteyrHalterOct08-102.jpg


SteyrHalterOct08-103.jpg



Tien, un projet de tourbillon no abouti chez M. Halter...
SteyrHalterOct08-090.jpg



Bonne lecture, et n'hésitez pas à poser des questions.
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
je ne sais pas si c'est la bonne place, mais c'est de bien belles photos et une tres belle passion.
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
GENIAL ! ENCORE ENCORE !!!!

Je poserai mes questions après analyse... Pour l'instant, je vais m'injecter un demi-litre de toni-cardiaque...

A plus
 
R
red_is_dead
Compagnon
23 Nov 2008
766
Saisissant! Déjà c'est super de faire un stage dans une boite bien équipée.

Ce qui me fait halluciner c'est la taille des pièces et certaines méthodes comme l'anglage qui sont encore un savoir faire manuel. Je ne connaissais que de nom l'horlogerie mais j'avoue que ce petit reportage en montre beaucoup et s'avère interressant.

Vous recuperez soigneusement les copeaux, c'est pour garder une propreté laborantine ou parce que ce sont des métaux très couteux? As-tu une idée du temps passé à fabriquer une montre, car quand tu dis qu'une roue peut prendre une journée ça laisse rêveur?

Au passage ça vaut dans les combien une Antiqua?
 
S
Steyr
Apprenti
20 Sept 2008
50
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci pour vos commentaires !
A vrai dire, je me demande si je n'aurais pas mieux fait de poster dans les réalisations/horlogerie. Si un modo juge le transfert opportun...

L'anglage est effectivement un métier à part entière. En fait j'aurais du préciser que la manufacture Janvier (Vianney Halter) est tout de même atypique dans cela, qu'elle intègre bon nombre d'opérations qui sont généralement sous-traités. L'anglage, typiquement, comme vous le verrez dans le cadre d'un autre post, est un métier très pointu et souvent externalisé. Pas nécessairement pour toutes les pièces, mais certains anglages très particuliers (bercé : section elliptique) ne s'adressent qu'à quelques personnes.

J'ai eu l'occasion de m'y essayer et il vaut mieux ne pas être nerveux car les débuts sont parfois décourageants. Et puis, j'ai ravalé mon orgueil pour reprendre avec des pièces moins ambitieuses, plus grosses :

finition.jpg


et puis une fois une géométrie simple "maitrisée" des angles rentrants, aigus...
angle1.jpg


angle2.jpg



angle4.jpg


Et puis des essais sur des roues :
avant/après (après, c'est celle de droite :wink: )
roue04.jpg


roue03.jpg


J'ai fait un peu mieux depuis, mais c'était tout de même 4 h pour une face.


Pour illustre le problème de taille un travail un peu à la va-vite de la semaine dernière, une vis en 316L :
Vis03.jpg


Vis04.jpg


Ou bien un exercice de couronne (remontoir) :
couronnelanterne01.jpg




Le temps pour fabriquer une montre... houla, je ne m'avancerais pas trop car c'est évidemment extrêmement variable. La production annuelle de Vianney Halter est de l'ordre, de mémoire d'une cinquantaine de montre. Et il faut prendre en compte l'effectif qui est d'une vingtaine de personne, toujours de mémoire.
Dans le cas de Vianney Halter, la finition est très, très poussée. La gravure d'un cadran prend également une journée, par exemple. Tout ceci implique, malheureusement, des tarifs conséquents. Je n'ai pas idée précise du tarif de l'Antiqua, mais probablement plusieurs dizaines de milliers d'euro. Un nombre un peu fou, mais à mettre en rapport avec la complexité de chaque opération. En d'autres termes, personne ne roule sur l'or dans la manufacture. Tout le monde est heureux, mais c'est une affaire de passion avant tout.

La récupération des métaux se limite aux métaux précieux. Le platine dans le cas de la photo ci-dessus. Sinon, les chutes sont optimisées, mais ça ne représente qu'une goutte d'eau dans le coût du produit final.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
que ce soit la bonne place pour ce sujet ou pas, ton reportage est génial et les photos sont exellentes, je ne me suis pas ennuyé et le parcourant.
 
R
roboba
Ouvrier
8 Jan 2008
469
Rhone
C bien beau tous ca ! mais fait gaffe que le boss ne tombe pas sur ca ! j'imagine bien qu'il ne sera pas tres content ! .......
 
romain
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 814
Ain, au pays des oiseaux
MAGNIFIQUE,
Vraiment très intéressént et très beau.
Merci beaucoup.
Romain
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 390
Aindien
Bonsoir,

c'est quand même superbe, j'ai tjs été étonné de voir ces petites pièces quand je visite ce genre de fabrique horlogère.
j'ai vu un jour polir les dents des petits pignons avec disques en bois !! cela ne servait à rien mais qualité oblige !

Slts
 
A
Guest
Merci pour ce magnifique reportage, des photos magnifiques, j'ai passé un trés bon moment en le lisant

Eric
 
S
SEB37
Apprenti
22 Nov 2007
138
touraine
un grand merci pour ces belles photos.
et un grand bravo pour le travaille qui est fait ,
si tu as encore quelques photos je suis preneur .
encore bravo
seb37
 
PRECIS974
PRECIS974
Apprenti
8 Juin 2008
201
versailles
Bonsoir, merci de nous faire profiter de ces magnifiques photos. Je suis particulièrement content de savoir qu'il y a encore des personnes qui travaillent avec des machines conventionnelles et qui réalisent des petites merveilles.
Mickaël
 
L
legelbe
Compagnon
7 Juil 2007
801
gelbique ( comines )
magnifique, en plus, tu gère bien la macro de ton apareil :wink:
 
A
armaris
Compagnon
16 Jan 2008
750
Tip - top, c'est magnifique comme boulot.

Merci pour ce beau reportage.
 
S
Steyr
Apprenti
20 Sept 2008
50
  • Auteur de la discussion
  • #16
Merci beaucoup messieurs, votre intérêt me touche :oops:

Roboba,pas de souci avec les photos, je ne les publie qu'après validation par les intéressés. Elles sont donc pour tout le monde, tous les yeux. Y compris la dernière qui révèle un prototype assez particulier. Un projet abandonné un temps et qui pourrait bien reprendre vie. Disons que M. Halter est pour la libre diffusion des informations, de même que d'autres qui m'ont laissé photographier des plans cotés. Tous ne jouent pas le jeu bien évidemment, mais les petites structures indépendantes sont plus cool. "Si quelqu'un parvient a refaire des pièces, pas de problème, je les lui achète". Et ces designs sont très particuliers, peu de chance de les voir contrefaites. Le coût serait de toute façon pas rentable pour les contrefacteurs et la finition d'une copie ne ferait pas très longtemps illusion.


Effectivement Vergobretos, certains polissent les ailes des pignons, comme tu le décris. Le disque en bois prend 2 ailes et est cassé pour enchainer les ailes automatiquement. Nous y reviendrons dans une autre visite de manufacture...
Il faut faire attention à ne pas trop modifier le profil des ailes mais le résultat est magnifique.

Si cela est permis, je vous propose un article sur la finition des roues et pignons sur un forum voisin :
http://www.horlogerie-suisse.com/articles/papi/roues-pignons-112008.html
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 668
FR-66
Bonsoir
Je suis impressionné par finesse des pièces et des détails !
Ça fait pas mal aux yeux à la longue , de travailler dans de si petites dimensions ?
J'ai vu qu'il y avait des visionneuses de profils ? c'est ça ?
Dans tout les cas, j'en profite pour encourager ces fabrications artisanales et unitaires .
Je suppose que ce genre de montres doivent avoir un coût de revient assez élevé ?
Bonne continuation et merci pour les belles photos.(je vais en prendre exemple)
David
:wink:
 
S
Steyr
Apprenti
20 Sept 2008
50
  • Auteur de la discussion
  • #18
C'est un projecteur de profil que tu as vu Tourelle. Celui-ci permet également de voir le relief d'une pièce en l'éclairant par dessus. On applique le profil de la pièce idéale imprimé sur un calque avec une échelle démultipliée, sur "l'écran". On déplace le calque de façon à le superposer avec la pièce observée.
Certains permettent également de faire de la métrologie en numérisant les axes de la table qui maintient la pièce observée.

Maintenant, on trouve également la version "électronique" : la Marcel Aubert

steyrHautlence2008-081.jpg


Une camera remplace le dispositif optique. L'image est redirigée vers un logiciel qui va permettre de superposer des plans. De la même façon, on peut faire des relever de mesure.

Image_000015.jpg

(attention c'est un exemple effectué avec une bino Leica de mon boulot et le logiciel équivalent)
 
J
Jebri
Ouvrier
1 Nov 2007
443
Loiret 45
Reportage superbe et très intéressant.
C'est très sympatique de nous l'avoir proposé.
Cordialement.
Jebri.
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 668
FR-66
Merci pour cette explication en image !
c'est passionnant! c'est tellement minuscule , qu'on s'imagine pas que c'est une usine à gaz avec de tels usinages et ajustements de précision.
 
P
pierre
Ouvrier
14 Déc 2006
337
osaka
salut.

tres tres interressant ca fait plaisir de voir qu il y a des gens qui aiment encore leur travail .
pour le reste c est super et ca laisse reveur .au plaisir de te lire et de regarder les prochains reportages .
merci.
 
M
Modeste
Apprenti
6 Juin 2008
197
Cher Nord
Que du bonheur !

Bravo Steyr, et merci de nous avoir fait partager ces belles images.
Le commentaire précis et sans une faute (c'est tellement rare !) se déguste même à 6h du matin.

Je pense que tu n'auras pas trop de difficulté pour décrocher ton diplôme qui vaudra bien celui de mauvais ingénieurs (j'en connais !).

Gérard.

P.S. La propreté des locaux, j'adore !
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Bon alors moi, Steyr, il y a quand même quelquechose qui me chiffonne dans toute cette débauche (presque orgiaque !) de matériel d'ultra-précision, d'instruments de mesure quasi chirurgicaux, de machines à la pointe et de petites mains expertes dans un environnement clinique...

C'est ça :

Bizarre bizarre.JPG
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Est-ce à dire que, alors que nous sommes entrés dans le 21ème siècle depuis près d'une décennie, on n'a toujours pas trouvé mieux que la bonne vieille chambre à air pour soulager les longues heures de posture assise à la tailleuse ?!

Tu nous fais marcher !
 
J
jcb
Compagnon
16 Avr 2008
728
VAR
Bonjour.
Merci pour le reportage, c'est magnifique!
Bonne continuation!
 
S
Steyr
Apprenti
20 Sept 2008
50
  • Auteur de la discussion
  • #27
Deckelite, du as le sens du détail. Je n'avais pas fait attention à ça. Je me demandais même de quoi il pouvait s'agir avant de lire ton commentaire au-dessous.

Va pour la chambre à air, mais je pense qu'elle provient plutôt d'un train d'atterrissage d'avion, que pour soulager la tailleuse. Vianney Halter à cette autre passion et il arrive que des horlogers usinent des pièces d'avion.


Modeste, je ne suis pas aussi convaincu que toi quant à ma réussite aux examens, mais ça tient plus de l'organisation de la formation. Je suis ce cursus en cours du soir et la préparation au BAC Pro, bien qu'étalée sur 3 ans ne nous permettra pas d'avoir tous les cours. Il nous manquera par exemple les math, physique, chimie, ... Ce sont des choses que j'ai déjà eu l'occasion de voir plus jeune, mais il faudra encore que je me remette le nez dedans très sérieusement. C'est dense, très dense, quand tu as par ailleurs un métier, une famille, ... Mais bon, je ferai le maximum.

Quant au clivage ingénieur/technicien, le passage de mon C.A.P. horloger (2 ans cours du soir en 2004-06) a été une très belle occasion pour revoir quelques à-priori. Non que je dédaignais les techniciens auparavant, s'eut été renier mes propres origines, mais j'ai appris, souvent à mes dépends, que chaque cursus avait ses mérites. Mes à-prioris étaient plus de l'ordre "M. Steyr, voici un bout de laiton et un plan. Dans 4 h je ramasse". Et là, M. Steyr, la lime déjà à la main se dit naïvement que c'est pas un ingé qui va se laisser embêter par un bête épaulement, une queue d'aronde... 2 h plus tard, il retourne voir le prof, la queue basse et un bout de laiton qui finira à la poubelle.
J'ai pris quelques belle claques et ça m'a fait beaucoup de bien.
J'ai depuis côtoyé d'excellents techniciens tout comme de très bons ingénieurs auprès de qui je me sentais tout, tout petit à chaque fois. Mon plus grand respects pour tous ceux-là !
 
A
Guest
Steyr a dit:
Va pour la chambre à air, mais je pense qu'elle provient plutôt d'un train d'atterrissage d'avion,
Ou d'une Facel Vega ?
Salut Christian.
L'atelier est plus propre que le mien. Tu dirais qu'ils ne bossent pas !
Là , tu vas t'éclater !
As-tu une photo un peu plus rapprochée de la tailleuse ci-dessous ?
( la même face )
Claude
 
Dernière édition par un modérateur:
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour,

Merci Steyr pour ces belles images.
Non seulement elles nous apprennent beaucoup (ou nous en donnent l'impression... même si on ne comprend pas tout, loin de là) mais elles nous mettent surtout dans une ambiance.
En les regardant, on ne voit pas que de la froide précision technique. Au contraire, elles évoquent bien sûr la compétence, mais surtout, la passion.
Car pour arriver à de tels résultats, il doit en falloir, de la passion ! Je suis persuadé que les gens qui travaillent là ne vont pas au boulot à reculons, en comptant les jours qui les séparent du week-end.
Enfin, je rêve peut-être ?

En tous cas, tu peux continuer à nous faire rêver !
Merci encore.
 
M
MICROVAP10
Nouveau
1 Déc 2008
15
c'est vraiment magnifique ce que tu fais , j'irai bien chez toi une semaine histoire de me peaufiner dans la micromécanique
amicalement
microvap10
 
Haut