Un nouveau avec une Charlyrobot + EMC2 sous Linux !

  • Auteur de la discussion xi
  • Date de début
X

xi

Apprenti
Il faudrait que tu me dises un peu plus précisément ce que tu as fais : tu utilises bien "stepconf" pour configurer le système pour ta machine ?
Je ne comprends pas d'où sortent les réglages que tu m'as mis dans ton fichier PDF. Pour le type de driver de moteur pas à pas, tu as bien mis L297 ?

Pour répondre à tes question : la patte 13 tu n'as pas besoin de la cabler ; tout ce qui est cablage de masse est par contre indispensable, sinon il n'y a pas de référence entre le port parallèle et le rack !
Même si tu ne t'en sers pas pour le moment, je te conseille vivement de cabler l'interrupteur pour la mesure de la hauteur de fraise et le relais pour la broche. Tu verras que ca devient vite indispensable si tu veux faire du travail un peu précis.

Voilà des copies d'écran de ma configuration actuelle (dans le logiciel stepconf donc ; logiciel à lancer avant de lancer emc2). A noter qu'il faut regarder ces copies d'ecran en commencant par la fin (merci le forum ...) !

stepconf_01.png
Important : "L297"

stepconf_02.png


stepconf_03.png
Axe X

stepconf_04.png
Axe Y

stepconf_05.png
Axe Z
 
F

fab30

Nouveau
xi a dit:
Il faudrait que tu me dises un peu plus précisément ce que tu as fais : tu utilises bien "stepconf" pour configurer le système pour ta machine ?

OUI...

xi a dit:
Je ne comprends pas d'où sortent les réglages que tu m'as mis dans ton fichier PDF. Pour le type de driver de moteur pas à pas, tu as bien mis L297 ?

Les réglages dont je t'ai parlé sont ceux qui sont proposés dans les menus déroulants relatifs à chaque pin dans stepconfWizard... peut-être une différence de version entre ta version d'EMC2 et la mienne ?... J'ai bien choisis driver L297... Mais bon, tes copies d'écran m'aident beaucoup...

xi a dit:
Pour répondre à tes question : la patte 13 tu n'as pas besoin de la cabler ; tout ce qui est cablage de masse est par contre indispensable, sinon il n'y a pas de référence entre le port parallèle et le rack !
Même si tu ne t'en sers pas pour le moment, je te conseille vivement de cabler l'interrupteur pour la mesure de la hauteur de fraise et le relais pour la broche. Tu verras que ca devient vite indispensable si tu veux faire du travail un peu précis.

OK, je câble donc la patte 13 + la masse... Je compte aussi cabler les 2 relais pour arrosage et broche... Concernant l'arrosage, je crois comprendre que ce relais commande la mise sous tension de la pompe en 12 v (par exemple)... ?? par contre, le relais broche, c'est juste la mise sous tension de la broche en 220V ?? peux-tu confirmer ??
Je suis en train de réaliser le typon pour sortir une carte circuit imprimé avec tous les composants et connecteurs intégrés + façade de rack afin d'avoir quelque chose de très propre. Il faut que je puisse avoir ces informations pour dimensionner les pistes en sortie de relais... et puis si ce typon intéresse quelqu'un, je le fournirai volontiers :wink:

MERCI !
 
X

xi

Apprenti
fab30 a dit:
Les réglages dont je t'ai parlé sont ceux qui sont proposés dans les menus déroulants relatifs à chaque pin dans stepconfWizard... peut-être une différence de version entre ta version d'EMC2 et la mienne ?... J'ai bien choisis driver L297... Mais bon, tes copies d'écran m'aident beaucoup...
Pour la version d'emc2, j'ai commencé avec une 2.3.0 ( live CD nommé ubuntu-8.04-desktop-emc2-aj13-i386.iso ), puis j'ai mis à jour avec la 2.4.3 je crois. Tu utilises quoi, la 2.4.4 ? Je pense pas que le problème vienne de là ...

fab30 a dit:
OK, je câble donc la patte 13 + la masse... Je compte aussi cabler les 2 relais pour arrosage et broche... Concernant l'arrosage, je crois comprendre que ce relais commande la mise sous tension de la pompe en 12 v (par exemple)... ?? par contre, le relais broche, c'est juste la mise sous tension de la broche en 220V ?? peux-tu confirmer ??
Je suis en train de réaliser le typon pour sortir une carte circuit imprimé avec tous les composants et connecteurs intégrés + façade de rack afin d'avoir quelque chose de très propre. Il faut que je puisse avoir ces informations pour dimensionner les pistes en sortie de relais... et puis si ce typon intéresse quelqu'un, je le fournirai volontiers :wink:
Oui, les deux relais sont juste utilisés en interrupteurs. L'un ferme le contact pour alimenter la pompe de lubrification qui fonctionne effectivement en basse tension chez moi et l'autre commute directement l'alimentation electrique de la kress en 220V. EMC2 est capable de gérer la vitesse de broche, mais je ne sais pas comment ca fonctionne (un PWM probablement) et de toute facon c'est pas prévu pour avec la kress.

Petite remarque tout de même : je crois me souvenirs qu'il y a certains PC qui ont des ports parallèles un peu "pourris" qui sont incapables de débiter une tension / un courant convenable à l'état haut ... (c'est du TTL donc on ne peut pas trop leur en vouloir quand même). Si tu veux etre sur de ton typon, l'idéal serait de tester ca avant de le faire et d'éventuellement prévoir des résistances de tirage entre le +5V et la base des transistors (ca présente l'inconvénient que la broche va tourner toute seule quand le PC sera pas allumé) OU d'utiliser des transistors PNP en mettant les résistances qui vont bien ...
Bref, si tu veux faire un test, tu mets une résistance de 1kOhms entre la patte 16 et la patte 25 du port parallele ; tu la met à 1 en utilisant la commande de broche d'EMC2 et tu mesures la tension aux bornes de la résistance => tu vas pouvoir avoir une idée de quel courant / tension il est capable de débiter (je crois pas me tromper en disant que le miens reste proche des 4-5v). Si ca chute trop, ca risque de te jouer des tours pour la commande des moteurs également.

Tiens nous au courant !
 
F

fab30

Nouveau
Trop de boulot en ce moment, pas beaucoup de temps pour poursuivre sur le projet mais ça trotte toujours dans ma p'tite tête... :wink:

Effectivement, j'ai quand même pris le temps d'upgrader EMC2 (ver 2.3.0 -> 2.4.6) et les menus ne sont pas tout à fait les mêmes. Je retrouve les réglages que tu as fait.

Concernant la carte d'interface, j'ai pas encore testé la tension en sortie du port // mais c'est pour bientôt.

Une autre personne intéressée par cette carte me conseille de réaliser une isolation galvanique par optocoupleur. Cela n'a pas l'air très compliqué et raisonnable. Je fouille donc dans les méandres de ma mémoire pour retrouver tous mes cours d'électronique - et sur le net !- pour tenter de proposer quelque chose dans les jours à venir. Je te demanderais alors ton avis.
 
L

lapoutre

Ouvrier
Bonjour,
Je suis dans même situation avec mon rack ISEL. la carte d'interface pc est HS.
Ou peut on trouver le connecteur de fond de panier?
Merci d'avance
Vincent
 
L

lapoutre

Ouvrier
Merci pour la référence!
Je vais en recevoir samedi qui proviennent de chez Selectronic.
 
F

fab30

Nouveau
Bon alors j'avance quelque peu sur le projet de carte d'interface...

Je vous transmets le schéma que j'ai élaboré après de nombreuses recherches et études - je rappelle que je suis mécanicien et pas électronicien - j'ai mis un copain électronicien sur le coup et j'attends son avis... Dans l'attente, j'aimerai avoir le votre avant de passer à la réalisation d'un typon.

pour info; sur le schéma, pb d'identification des broches du connecteur DI41612 (mais j'me comprends :lol: )... diodes prévues : 1N4148 et optocoupleurs CNX35.

ess charly.JPG
 
F

fab30

Nouveau
Ayé, je reprends un peu du service. Ai déjà corrigé quelques erreurs sur le schéma, le typon est en bonne voie. Par contre, j'ai testé les sorties de mon port parallèle... j'ai pas 5v !!! tout juste 1,35 v maxi !!! :sad:

j'ai essayé de régler dans le bios (ECP - EPP ...) rien n'y fait... :cry:

quelqu'un aurait-il une idée ? une suggestion ? je comprends pas...

Merci pour votre aide !
 
F

fab30

Nouveau
Bon, en fait, j'avais pas testé toutes les broches de mon port // et en testant une autre, j'ai 3,2v... déjà mieux mais est-ce suffisant ? ne serait-il pas judicieux de rajouter des résistances de tirage sur mes différentes broches ? :?: :?:
 
M

MrDUS31

Compagnon
Bonjour,

Le port de donnée est certainement en 3,3V (c'est un portable que tu utilise ?)
Attention, le port de contrôle est en collecteur ouvert ! (d'où les 1,35V)
Il faut effectivement des "pull-up" (genre 10kohm)

De l'info ici : http://en.wikipedia.org/wiki/Parallel_port :wink:

A+

Mr DUS
 
F

fab30

Nouveau
Merci beaucoup pour ta réponse qui m'éclaire.... J'ai beaucoup cherché depuis hier soir et effectivement tu confirmes ce que je pensais. Mes premières mesures ont été effectuées sur les broches 16 et 17 qui sont des ports de contrôle. Les 3,3v je les ai sur les broches 2 ou 3 donc "données".

Par contre, je ne comprends pas pourquoi une si faible tension. Je suis pas sur un portable...

Je suis en train de réaliser des simulations pour voir quelles valeurs de résistances utiliser pour que mes optocoupleurs fonctionnent correctement avec cette valeur de tension. Me conseilles-tu quand même de placer des résistances de tirage pour commander mes optocoupleurs ?
 
F

f6bqi

Compagnon
Bonjour,
Une réponse à votre problème:
Un port // est par définition un port de données et pas de commandes (utilisation détournée).
Le courant disponible en sortie sur chaque pin est très faible.
Donc la mesure que vous faite est normale.
Par contre on peut tirer plus de courant vers la masse et dans ce cas, il faut une alim isolée supplémentaire.
J'ai déjà vu des montages ou on utilise le 5V d'une prise USB. C'est une solution simpliste à cause du bruit sur l'alim et les problèmes de connectique.
l'idéal est de mettre un convertisseur DC/DC alimenté par le 5V de la CNC et la, il n'y a plus de problème.
Le parfait est de mettre aussi des optos sur les entrées pour découpler les boucles de masse entre la CNC et le PC.
Autre remarque :
La pin 1 (sortie Strobe) de la DB25 va directement sur la CNC est ce normal?

Cordialement
 
F

fab30

Nouveau
Merci pour votre réponse...

aurais-je intérêt d'utiliser un buffer type ULN2803 (entre port // et optos) pour commander les optocoupleurs ?

concernant le pin1, je me sui fié au schéma donné par Xi au début de ce post. Je suppose donc que cela est normal - correspond à "validation cycle X - Y - Z" de la CN.
 
F

f6bqi

Compagnon
l'utilisation d'un ULN (équivalent à un transistor par entrée avec une diode de rappel au +) ne change rien au problème de l'alim de la partie opto, hormis le fait de gagner en temps de montée pour les commandes.
De plus il faut inverser le câblage des diodes des optos pour un fonctionnement correct.
Concernant la pin 1c'est une commande donc opto.
A titre indicatif voici l'interface que j'utilise ici
Cordialement Voir la pièce jointe entrées_sorties.pdf
 
F

fab30

Nouveau
OK ! merci pour le schéma !

Ce sont des optocoupleurs compatibles TTL - type 6N137 - mais puis-je utiliser convenablement ce type de matériels sachant que j'ai une tension dispo de 3.3v alors qu'il est précisé Vf max = 1,75v et Vcc = 7V (quelle différences entre ces 2 paramètres au juste ?).

aussi...

f6bqi a dit:
De plus il faut inverser le câblage des diodes des optos pour un fonctionnement correct.

pourquoi ? j'ai pas bien compris là ...

enfin, V+ - pour les optocoupleurs HCPL2631 - c'est quelle valeur ?

Je crois que je commence à y voir plus clair :)

C'est sympa de m'aider ! :wink:
 
F

fab30

Nouveau
J'ai pu "lire" la doc VISHAY sur les exemples d'applications... http://i2c2p.twibright.com/datasheet/6n139_an.pdf

si j'ai bien tout compris, avec ton schéma, ton V+ correspond à un "Vcc" de 5v permettant d'alimenter les diodes des optos dont le cablâge est inversé. Je crois comprendre que la broche du port // - reliée à la cathode - commande alors l'allumage de la LED mais ce qui m'échappe : n'y a-t-il pas un retour du +5v, à travers la diode, vers le port // ? J'imagine que si c'est fait ainsi c'est que ça fonctionne mais je comprends pas pourquoi.
 
F

f6bqi

Compagnon
Bonjour,
Le principe de fonctionnement est le suivant:
le moins du convertisseur et le gnd du PC sont connectés ensemble.
le convertisseur sort du courant sur son fil (+)
traverse la résistance
rentre dans l'opto sur l'anode de la diode
sort par la cathode de la diode de l'opto
rentre dans le PC par la pin de commande
s'il y a une commande, le courant ressort par le gnd du PC
et retourne au moins du convertisseur
La boucle est bouclée.

Ci joint un schéma de la partie connecteur DB25 d'une carte port // d'un IBM PC. Aujourd'hui le principe reste le même seuls les composants sont différents (logique 5V qui peut passer dans certains PC en 3.3V.
ainsi qu'un schéma des différentes possibilité de câblage.

Pour la tension de 1.75V, elle ne sert que dans le calcul de la résistance série avec l'opto.
Exemple avec une alim 5.2V (normale pour un PC)
R = 5.2V (alim) -1.75V (diode opto) - 0.6 (CI) / 0.01 =285Ohms
soit 270 ou 330 Ohms.
Cordialement Voir la pièce jointe principe port parallele.pdf Voir la pièce jointe principe cablage.pdf
 
F

fab30

Nouveau
OK, je comprends maintenant, c'est comme si ma commande agissait comme un interrupteur fermant le circuit... c'est bien cela ?

Par contre, tout cela m'oblige à concevoir un convertisseur DC/DC et complique drôlement mon projet initial. Ne puis-je pas utiliser directement des optos 6N137 pilotés "directement" par la sortie du port // ? un peu comme dans cet exemple http://www.roboticus.org/cnc-robotique/ ... cnc-3-axes

Par contre, n'ayant que 3,3v à mes sorties, cela sera-t-il suffisant pour commander ces optos ? si non, comment réaliser ce convertisseur DC/DC ? je suis pas électronicien et j'avoue que ce projet devient beaucoup plus compliqué que ce que j'avais prévu.

MErci encore pour ton aide !
 
F

f6bqi

Compagnon
c'est exactement cela, la commande n'est qu'un simple interrupteur.

Pour un convertisseur DC/DC, le réaliser est utopique. Voici un lien pour ce type de produit

http://fr.farnell.com/murata-power-solutions/hb01u05s05zc/convertisseur-dc-dc-1w-non-reg/dp/1694732

On en trouve également sur les vielles cartes réseau des PC

Pour faire fonctionner vos optos, il faut:
1-vérifier que la tension à vide est bien de 3.3V,
2-changer la valeur de la résistance suivant la formule indiquée précédemment:
pour un courant de 7.5mA sous 3.3V pour le 6N137= 120 Ohms
pour un courant de 7.5mA sous 5.2V pour le 6N137= 390 Ohms
Bonsoir
 
L

lapoutre

Ouvrier
Il y a des dc/dc en sample chez TI qui sont très bien. Il suffit de rajouté des capa et une résistance pour la tension de sortie souhaité et le tour est joué.
Voici les ref de ceux que j'utilise dans mon robot :wink: (équipe SUSSUS INVADERS):
PTN78020
PTN78060
et PTN78000

Vincent
 
F

fab30

Nouveau
Bon, j'ai bien étudié ton schéma de carte "entrées/sorties" (F6bqi) et cela me plaît bien... je vais partir là-dessus et un grand MERCI !!! :-D

par contre, il me manquerait quelques références pour que je puisse passer commande des composants :

transistors ? opto ILQ1 ? convertisseur Dc/DC ?

Je vais re-travailler le schéma pour l'adapter à mon cas et générer le typon.

Encore MERCI !
 
L

lapoutre

Ouvrier
Coucou Fab30,
Est ce qu'il y a du nouveau sur la carte interface?
Vincent
 
F

fab30

Nouveau
bonjour !

Non, rien de nouveau pour l'instant ! le projet est en suspens mais pas abandonné. j'avais travaillé le schéma ainsi que le typon. J'ai aussi fait l'acquisition des composants et matériels nécessaires (connecteurs...). depuis, j'ai eu beaucoup de boulot et donc pas le temps de poursuivre le projet qui devrait bientôt reprendre. (j'ai testé les moteurs pas à pas et j'ai l'impression qu'il y en a un défectueux à moins que je ne me sois trompé dans mes valeurs pour le test : application d'une tension carrée aux bornes de la carte de contrôle du moteur). Je ne manquerai pas de donner des nouvelles dès que j'aurais avancé.

A+
 
X

xi

Apprenti
Hello,

Je passe ici en coup de vent. f6bqi a bien expliqué le truc et effectivement il vaut mieux repartir de son schéma (ton schéma n'isole pas les masses et du coup tu perds presque tout l'interet des opto-coupleurs. De plus, tu avais mis des optocoupleurs anciens (CNX35) qui - de mémoire - consomment beaucoup et sont très très lents à la détente. Ils risquaient de te poser des problèmes pour piloter les moteurs à une vitesse convenable. Les optocoupleurs proposés par f6bqi sont de type "logique" (niveaux 0-1) et sont beaucoup mieux pour ce que tu veux faire)

Il faut quand même que tu vérifies que ton port parallèle sort suffisamment de courant pour commander les LEDs des optocoupleurs : tu fais un montage avec une résistance de 120 Ohms et la LED de ton optocoupleur en série (voir le message de f6bqi). Tu branches tout ca entre une sortie du port parallèle (sortie au niveau "1" bien sur) et la masse et tu mesures la tension aux bornes de la résistance de 120 Ohms avec un multimètre. Tu pourras ainsi connaitre le courant qui passe dans la LED et voir s'il est suffisant pour l'allumer : courant en ampères : I = U (tension lue sur le multimètre) / 120 Ohms. Il faudrait trouver au moins 0.007A, sinon ca ne marchera pas (tu peux essayer de baisser la résistance))

Pour l'alimentation auxiliaire, à défaut de convertisseur DC-DC, tu peux :
- récupérer l'alimentation dans le rack ISEL (ce que j'ai fait moi : l'alim 5V est donnée par une des cartes de puissance (à configurer avec un cavalier) et arrive directement sur la broche 30 du connecteur 41612 de fond de pannier).
OU
- utiliser un "bloc secteur".

Dernière remarque : vous êtes partis sur des solutions à optocoupleurs ... c'est bien, mais c'est un peu "grand luxe" pour cette application. Normalement on utilise des optocoupleurs quand on a besoin d'une isolation electrique totale entre les deux parties (typiquement ca sert d'interface entre : la partie 220v de l'alimentation d'une télé et la partie basse tension).
Pour les racks charlyrobot, la masse est de toute facon commune avec celle du PC et on n'a pas besoin de cette isolation (sauf problèmes de masses spécifiques)
En d'autres termes : il n'y a pas grande différence entre brancher une imprimante sur un PC et brancher le montage qui se connecte dans le rack ISEL ; les fabricants n'utilisent pas d'optocoupleurs pour les imprimantes, il n'y a donc pas de raisons d'en utiliser pour le rack ISEL.

Là où mon schéma est un peu limite par contre, c'est qu'il n'integre aucune protection sur les entrées sorties du port parallèle ; donc s'il y avait une défaillance sur les cartes ISEL, on pourrait griller une partie du port parallèle (ca reste dans le domaine du "pas de chance" ; par contre il ne faut jamais brancher / débrancher le port parallèle quand le PC/le rack ne sont pas reliés à la terre).
Pour bien faire, il suffirait de rajouter des diodes de protections sur les entrées / sorties du port. Je redonne le lien vers mon schéma : https://www.usinages.com/threads/fraiseuse-charlyrobot.20115/#p309486

Autre remarque concernant mon schéma : le rack ISEL utilise de la logique TTL 5v (de mémoire). Donc si ton port parallèle ne sort que 3v3, c'est pas garantit que ca marche bien (il faudrait regarder la référence exacte du composant logique d'entrée sur le rack ISEL pour en savoir plus) ...
J'insiste, mais les cartes mères pour pentium III à base de chipset 440BX coutent 20€ sur leboncoin et sont des modèles de fiabilité et de stabilité, et le port parallèle envoie la sauce avec du courant et des sorties 5V :wink: J'utilise une mythique ABIT BH6 pour ceux qui connaissent, avec un pentium III d'1GHz je crois.
 
Dernière édition par un modérateur:
X

xi

Apprenti
Hello,
[dropshadow=blue]Bonne année à tous ![/dropshadow]
Pour bien commencer cette année, je réponds ici aux questions que j'ai recues en MP sur ma charlyrobot, comme ca tout le monde en profite :wink:

Je vais également vous présenter la construction d'un bac en cuivre sans soudures pour remplacer mon bac en acier qui fuyait :

1) découpe du cuivre avec une bonne paire de ciseaux :
img_0288_decoupe.jpg


2) le patron avant pliage. Notez les amorces de pliage dans les coins :
img_0291_patron.jpg


3) le pliage facon "paquet cadeau" avec des serre-joints et des morceaux de bois coupés à la bonne longueur :
img_0296_pliage_paquet_cadeau.jpg


Pliage quasi terminé :
img_0297_plie.jpg


4) test de l'étanchéité avec 30L d'eau dans le bac :
img_0299_test_etancheite.jpg


5) mise en place et finitions (pliage des bords, soudure des coins pour éviter que les copeaux ne rentrent, ...) :
img_0301_mise_en_place.jpg



Et voilà mes réponses aux questions recues par MP :

- Pouvez me décrire comment avez vous fait le système de lubrification?
J'habite en appartement, il n'est donc pas question qu'il y ait du fluide de coupe dans la pièce. J'ai donc fait un bac étanche dans lequel la CNC est posée (elle a les pieds dans 3-4 cm de fluide de coupe).
Le bac était fait en acier zingué, soudé à l'étain-plomb ... c'était pas une bonne idée, car c'est très difficile d'avoir l'étanchéité sur une telle longueur à cause de la déformation des tôles avec la chaleur lors des soudures. En plus, l'acier, même traité, rouille très rapidement dans toutes les parties qui sont en contact avec l'air humide. Au final, j'ai eu des fuites et j'ai refait le bac en cuivre (voir ci dessus), sans soudure, en faisant un pliage facon "paquet cadeau". Depuis, plus de soucis, ca marche à merveille.
Concernant la lubrification à proprement parler, j'ai une grille de machine à café au fond du bac (achetée à carrefour). Je n'ai pas de problèmes de bouchage, même après 20H d'usinage non stop. La grille était fournie avec un joint - joint pris en sandwich entre deux plaques de laiton, dont une qui est soudée sur le bac. Le bac est percé sous la grille et j'ai soudé un tube de cuivre en biais à l'endroit du percage. Sur le tube de cuivre j'ai enfilé un tube "cristal" souple qui va directement à la pompe (pompe qui est derrière l'enceinte), et de l'autre coté de la pompe, ca refoule directement vers la buse de lubrification.

J'ai testé plusieurs pompes (lave glace, essence, ...), elles ont toutes grillé. Grace aux conseils d'un membre du forum, j'ai acheté une pompe qui sert au refroidissement du turbo sur les Renault 21. Depuis, plus de soucis : ces pompes sont de type centrifuge et à entrainement magnétique, elles s'accomodent très bien de la présence de petits copaux dans le fluide de coupe. Le seul gros défaut de cette pompe c'est quelle n'est pas auto-amorcante, c'est donc une vraie galère pour lui faire pomper quelque chose au début.
J'ai un variateur "maison" (un transistor et un potentiomètre) pour faire varier la vitesse de la pompe, ca me permet d'ajuster le débit du fluide de coupe.

- Réinjectez-vous le lubrifiant utiliser en le filtrant?
Oui, cf la réponse ci dessus.

- Avez vous un système d'aspiration?
Oui, mais c'est assez inefficace et je ne m'en sers quasiment jamis, sauf pour du polystyrène. A choisir, il vaut mieux souffler, ca marche bien mieux.

- La vitesse de rotation de la broche commence à 8000tr/min, ce n'est pas trop pour usiner de l'alu?
Non, à partir du moment où c'est lubrifié, il n'y a pas de soucis particuliers. La kress est régulée, elle compense la vitesse en fonction de l'effort à fournir, donc c'est pas la peine de s'embeter à refaire l'electronique. Ce n'est pas une machine surpuissante, mais je la trouve bien adaptée à la machine et elle présente l'avantage de pouvoir tourner très vite pour les micro-fraises.

- Quelles sont vos conditions de coupe pour usiner de l'alu et avec quel genre de fraise?
A titre d'exemple pour la kress (je fais plus de calculs, je fais au "bruit") : avec une fraise de 6mm je prends des passes de 0.5 à 1mm, sur 80% de la largeur de la fraise à une vitesse allant de 300 à 600mm.
Concenant les fraises pour ce type de machine, je conseille de n'acheter que des fraises carbure, on s'y retrouve largement au niveau prix, ca ne s'use presque pas. Eviter les fraises marque "créée par Otelo", elles sont chères et ne durent pas longtemps. On trouve moins cher et plus durable sur le net (ironwood, cncmodellbau, ...)
 
J

jimfells

Ouvrier
Bonjour et Bonne année,

xi a dit:
Eviter les fraises marque "créée par Otelo", elles sont chères et ne durent pas longtemps.
Donc :
- Astra
- Fanocarb
- T&O
- SuperCeed
- Vibefree
- X-Max

C'est de la daube ?

Jim.
 
X

xi

Apprenti
jimfells a dit:
Bonjour et Bonne année,

xi a dit:
Eviter les fraises marque "créée par Otelo", elles sont chères et ne durent pas longtemps.
Donc :
- Astra
- Fanocarb
- T&O
- SuperCeed
- Vibefree
- X-Max

C'est de la daube ?

Jim.
Bonjour,

C'est pas ce que j'ai écrit. Astra et Fanocarb, je crois pas que ce soit une marque d'origine Otelo. Vibefree et X-Max je connais pas, mais ca a l'air d’être des déclinaisons spécifiques des T&O, non ?

Par contre tu as "oublié" de citer OTG et OTMT, qui constituent la majeure partie de leurs petites fraises carbure avec T&O. Et oui, je maintiens ce que j'ai mis : OTG, OTMT et même T&O, c'est très cher pour ce que c'est, j'ai personnellement testé et elles durent beaucoup moins longtemps que celles que j'achète maintenant (même pièces, même programme).
Qui plus est, les fraises que j'achète maintenant sont fabriquées en Europe et elles sont en moyenne 2 fois moins chères que les OTMT !
 

Sujets similaires

Pierreg60
Réponses
8
Affichages
466
Pierreg60
Pierreg60
B
Réponses
4
Affichages
328
Fran
Haut