Restauration Tour AlPin 160: cure de jouvence

  • Auteur de la discussion Pierre-Yves
  • Date de début
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'ai acquis il y a 3 ans un chouette tour conventionnel dont j'avais parlé ici:

La doc de ce tour est aussi présente sur le forum:

Depuis lors, je l'ai utilisé (très) occasionnellement tel quel, pour des tout petits dépannages. Tout fonctionne, mais les commandes sont dures, et bien que les niveaux d'huiles semblent OK, les huiles elles-mêmes n'inspirent pas vraiment confiance. Il semble y avoir de sales dépôts dans le fond des carters, pour ce que j'ai pu en voir.

Bref, tout ça pour dire qu'il est temps de lui offrir une petite cure de jouvence, c'est à dire un grand entretien. J'ai commencé par un nettoyage extérieur au nettoyant pour jantes (astuce vue sur le forum - rien ne fonctionnait sur l'huile gommée dont il est recouvert, sauf ce produit, c'est quasiment miraculeux à voir en action!), et il a déjà changé de couleur, j'ai l'impression d'avoir une autre machine.

Maintenant, il faut s'attaquer à la mécanique. Je n'ai pas encore démonté grand chose, donc les surprises (bonnes ou mauvaises) sont devant moi. Je compte y aller progressivement, et ne pas toucher à ce qui n'en a pas besoin.

Mais la première question est évidente: quelles huiles employer? Parce que le manuel (assez succinct) mentionne bien les points de lubrification et les voyants de niveau à surveiller, rien n'est dit de la nature des huiles à utiliser... Je n'ai rien vu non plus sur la machine elle-même. Il y a 4 voyants de niveau sur la machine:
  • Broche (elle est sur coussinets en bronze d'après la doc)
  • Boîte Norton
  • Embrayage
  • Tablier du traînard
Existe-t-il des huiles "classiques" recommandées pour ces différents organes? J'ai lu quelques documentations sur le sujet, et vu l'époque de la machine (elle porte une étiquette de mars 1965 vraisemblablement posée par le premier propriétaire), et l'usage de bronze pour les coussinets de broche et peut-être ailleurs, je sais qu'il faut faire gaffe aux additifs modernes. Certains parlent de SAE30, d'autres de GL4, et il y a beaucoup d'autre choses encore...

J'ai en stock 20l de Mobil Vactra n°4 (ISO VG 220), qui est ce dont j'ai besoin pour le graissage centralisé de mon centre d'usinage. J'imagine que c'est adéquat dans une burette pour les glissières du tour, mais quid de la vis mère et de sa noix en bronze (en tout cas, ça semble en être pour ce que je peux en voir...), c'est bon aussi?

Merci pour vos conseils,
Py
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #2
Une petite illustration du changement de couleur... Là dessus je n'ai pas encore frotté à droite de la poupée fixe... C'est encore plus impressionnant en vrai :wink:

Alpin.jpg
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 808
Il a l'air en bonne état.

Ton produit à jante ne contiendrait il pas un peut de soude ?
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #4
Oui, je pense qu'il a peu tourné. L'état est carrément bon pour une machine de 55 ans. Je n'ai vu aucune trace de massacre, de brutalisation ou de bricolage jusqu'ici, pourvu que ça dure!

Je ne sais pas du tout ce qu'il y a dans ce produit. Je regarderai la composition (si c'est indiqué) sur le bidon quand je serai à l'atelier. C'est ce sujet qui m'a donné l'idée d'essayer: https://www.usinages.com/threads/machine-a-pointer-sip-mp-2p-une-folie.29615/post-346458
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 383
Morlanwelz
attention avec les produit pour jante , il est bien spécifier qu'il faut rincé abondament apres ! car cela contient des produit corosif , si tu ne rince pas tu risque d'avoir des surprise dans quelque temps ! (couleur bouffée , tache de rouille qui apparait , ect ) perso j'ai stoppé les produit corosif sur mes machine , uniquement mélange pétrole + wihte spirit et eponge en laine de fer , et du evaporust pour les pièce trop rouillée (magique ce produit :o )
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir,

Merci pour la mise en garde. Je m'en sers seulement pour l'huile gommée que rien d'autre n'arrive à dissoudre (et j'ai essayé pas mal de trucs). C'est pour le très gros décrassage (et particulièrement sur les parties peintes). J'essuie et je repasse ensuite avec un dégraissant ordinaire, et je n'ai encore constaté aucun effet secondaire négatif.

Pour ceux qui y comprennent quelque chose, voici les détails marqués sur le bidon, dont la composition:
1603228362776.png

1603228406283.png


Merci pour l'info sur l'evaporust, je ne connaissais pas, et ça semble pas mal du tout. J'ai commandé un bidon de 5l, on va voir ce que ça raconte!

En ce qui concerne le tour, aujourd'hui j'ai démonté tout le traînard, et le tablier. C'est mécaniquement très simple et en même temps bien construit. Il y a du travail de nettoyage, mais je n'ai rencontré aucun dégât mécanique ou usure excessive, à part un huileur bloqué ouvert, et les feutres racleurs qui sont durs comme du bois et à remplacer...

La lubrification dans le tablier est un peu étonnante, je ne vois aucun dispositif de remontée/recirculation de l'huile. Par contre il y a des canaux qui distribuent l'huile versée dans le bouchon de remplissage vers les diféfrents organes, puis elle coule et reste dans le fond du carter. Et je n'ai pas non plus trouvé de bouchon de vidange... Un peu étrange. Les pignons semblent avoir reçu de la graisse, ou en tout cas il semble en rester des résidus. Dommage que le manuel ne dise rien du tout à ce sujet...

Place à quelques photos du bazar:
PA200002.JPG
PA200003.JPG
PA200005.JPG
PA200008.JPG
PA200018.JPG
PA200038.JPG
PA200056.JPG
PA200058.JPG
PA200059.JPG
PA200060.JPG
PA200061.JPG
PA200074.JPG


La suite au prochain épisode...
Py
 
Dernière édition:
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour à tous,

J'ai été un peu plus loin aujourd'hui dans le démontage et le nettoyage, principalement du transversal et du petit chariot. Vive la fontaine de nettoyage, et le Stanol 14!

J'ai réalisé en vérifiant le manuel (celui disponible dans la section documentation du forum, je n'en ai malheureusement pas eu copie avec le tour) qu'il manque la page 8, qui est justement celle qui précède... la 9 :smt038 , c'est à dire celle montrant le schéma qui indique les points à lubrifier. Il y des chances que cette page donnait quelques précisions à ce sujet, pas de chance... Il y a des traces de graisse à pas mal d'endroits, notamment au niveau des butées à billes. C'est une indication, mais difficile de savoir si c'est d'origine...

Toujours au sujet du graissage, j'ai deux taille de graisseurs/huileurs (?) sur le tour, du même modèle en apparence. Il y en a plusieurs en mauvais état, donc à remplacer. Je trouve ce modèle a grosse bille pas génial, rien qu'en passant un chiffon de manière un peu appuyée, on fait rentrer de la crasse. C'est peut-être le moment de changer ça pour quelque chose de mieux... Les gros font 11mm de diamètre, les petits 8. Il va falloir faire des recherches. Enfin, si j'étais sûr de leur fonction respective (huile ou graisse) ça serait déjà un début... J'ai l'impression que ça peut être un peu les deux, suivant leur position...

PA210015.JPG
PA210016.JPG
PA210017.JPG


Et voici quelques photos des démontages/nettoyages du jour...

PA210005.JPG
PA210006.JPG
PA210008.JPG
PA210011.JPG
PA210014.JPG


A bientôt pour la suite,
Py
 
  • Réagir
Reactions: FTX
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 808
hydroxyde, donc très certainement hydroxyde de soude NaOh donc soude caustique

Jolie construction, grattè et butè à billes sur la vis du chariot
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci, duredetrouverunpseudo. Du coup ça marche bien, mais à utiliser avec précaution alors...

Sur le tour, je n'ai pas encore démonté/eu accès à tous les endroits équipés de graisseurs, mais j'ai l'impression que les 2 gros (qui "donnent" sur les glissières du tour à travers le traînard) sont donc prévus pour de l'huile, et les petits pour de la graisse. A confirmer par la suite du démontage.

La où ça semble plus galère, c'est d'en trouver des neufs (éventuellement d'un autre type) en diamètre 11... J'ai rien trouvé d'aussi gros jusqu'ici. Si quelqu'un a un tuyau...

Sinon, encore un peu de nettoyage et de démontage aujourd'hui. Toujours aussi content de ce que je trouve au niveau construction: simple et efficace, pas de fioritures mais des solutions fonctionnelles et efficaces. Bon, on passera sur les écrous à encoche à 5 encoches (!!!) qui empechent d'utiliser ma clé type "compas" réglable puisque les encoches ne sont jamais en face...

Quelques photos:
PA220042.JPG
PA220024.JPG
PA220032.JPG
PA220037.JPG
PA220040.JPG
PA220043.JPG
PA220044.JPG


Bonne soirée,
Py
 
Dernière édition:
  • Réagir
Reactions: FTX
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour,

J'ai trouvé une adresse pour des graisseurs cuvette à presser (DIN3405 D1A) pour perçage 12mm. C'est pas 11 comme ceux que j'ai, mais c'est jouable d'agrandir vu la position de ceux là. Ou alors il faudrait reprendre 5 dixièmes au rayon, mais c'est pas évident sans tour :smt021 Et ils font aussi des 8mm identiques. La différence avec ceux en place c'est que la tête est plus large que le corps. Faut que je les vérifie tous pour voir si ça marche partout.


Ils ont pas mal d'autres versions, en diverses tailles et finitions, pour ceux que ça intéresse...

Bonne journée,
Py
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonsoir,

Pas de chance! Sur lathes.co.uk, le manuel (supposément complet) des AlPin 160 & 180 était disponible à la vente. J'ai voulu l'acheter pour obtenir cette fameuse page 8 qui manque dans celui dont je dispose (identique à celui trouvable en ligne à 3 ou 4 endroits). Pour rappel, je pense (hypothèse) que cette page parle du graissage et de la lubrification, puisqu'elle précède le schéma mentionnant les points de graissage dans le manuel, et que rien n'est mentionné à ce sujet ailleurs dans le texte.

Après prise de contact, il s'avère que le fichier a été perdu et que le manuel ne peut donc m'être fourni... Toujours aucune info sur les préconisations du fabricant en matière de graissage donc :-(

Py
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 383
Morlanwelz
pour le graissage , l'huile est surement de la G68 classique , et pour la ou il faut huilé , bien quelque goutte dans chaque huileur que tu croise (tire a vue ! ^^ )

par contre quand je refait une machine , apres nettoyage rectification fraisage ect ect la piece est totalement renettoyée au pétrole , sechée , puis dégraissée a l'acétone (pour les partie a peindre ) , puis je huile les portée non peinte a la G68 , et surtout les partie coulissante , glissante , portée de roulement , roulement ect :) , puis je remonte ( tout en fesant gaffe qu'une crasse ne ses pas logée la ou il faut pas ) je fait fonctionné toute les partie mécanique de la machine quelque minute , puis je huile tout les huileur avec une "poussette" sur la pompe a huile

pour huilé j'ai acheté des "burette d'huile" en chine a pas cher , celle avec un piston sur le haut , d'origine le join et la finition sont pas capable de tenir la pression , donc j'ai changer le joint et j'ai refait une passe dans le cylindre (usiné avec les dents ... ) et ça marche tres bien :) pour +- 4€ piece :wink:
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 808
OK avec itchi.

En boîte de vitesse c'est où de la vg32 ou vg68 et vg68 pour les glissières
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #14
Merci Doctor_itchy pour tes conseils. Et aussi pour le tuyau sur l'evapo-rust: je l'ai reçu et testé, et ça marche super bien ce truc! Pour l'instant seules la barre de chariotage et la barre carrée de commande y sont passées (dans un tube PVC) et elles sont comme neuves, c'est impressionnant.

Concernant le graissage, je pense est effet qu'on est sur du classique. Ce qui me chipote un peu, ce sont les endroits où je trouve de la graisse... Il y a des endroits où ça semble logique (par exemple les butées à billes), d'autres où je ne sais pas trop...

Qu'est-ce qu'il faut utiliser comme graisse? Faut-il faire attention à une compatibilité avec l'huile, lorsque les deux sont proches?
 
Dernière édition:
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 383
Morlanwelz
oui l'évaporust quand ta tester ta du mal de revenir au brossage ou meme a l'éléctrolyse ! , ce que j'aime bien c'est que c'est pas toxique , tu peu y mettre les mains sans soucis et tu peu réutilisé le produit plusieurs fois ( moi je fait une 10ene de "bain" avec :) ) je met dans des boceau en verre pour les petite piece et un bac plastique refermable curver pour les grosse (avec une plaque en dessous pour tenir le poid sans que ça casse , au us il on carrément des fut de 200l en plastique :) mais 200l de produit ça douille ^^ ) je dillue 50/50 pour les grand volume :)

mais le truc c'est que ça ne pollue pas c'est surtout ce point qui m'a fait essayer :) ( et le fait qu'il ne faut pas chipoté avec une alim des fil et co et surveiller ! car ici tu peu le laisser 2 mois dedand ça n'abime pas le fer , ça ne "bouffe" que la rouille et quand y a plus de rouille il n'y a plus de réaction :wink:

d'ailleurs le miens est "passé" il n'agit plus donc j'attend mon nouveau bidon pour faire mon tour :)
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 383
Morlanwelz
ha perso la graisse j'evite , je n'en met que la ou l'huile n'est pas possible !
 
  • Réagir
Reactions: FTX
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #17
Hello,

Oui avec l'evaporust j'ai testé en laissant quasi une semaine des pièces dedans: absolument aucun dégât/marquage là où il n'y avait aucune oxydation. C'est vraiment bluffant. Je suis vraiment content d'avoir découvert ce produit. Même si ce n'est pas donné, ça vaut vraiment la peine. Là j'ai pris 5l et en utilisant des contenants adéquats (=pas beaucoup plus grands que les pièces à traiter), il y a déjà moyen de voir venir.

Un exemple avant/après en images (mais c'est encore plus parlant en vrai). Les pièces ont trempé 24h et ont subit un simple passage au tampon de scotchbrite après rinçage:
PA280062.JPG
PA300070.JPG


Bon, pour le reste, j'ai continué les nettoyages au niveau du banc, ça change! C'est évidemment plus frappant en vrai (pas facile de prendre des photos valables avec l'éclairage que j'ai à l'atelier).

PA300088.JPG
PA300091.JPG
PA300092.JPG
PA300093.JPG
PA300095.JPG


Pour la dernière photo, j'ai passé de l'huile pour glissières et posé le trainard "nu" pour sentir comment ça glisse. Ca crochait un peu (côté poupée mobile) et en inspectant de près, j'ai repéré un coup sur l'arête la glissière avant. Un leger coup de petite lime délicatement pour gommer l'excroissance et cela coulisse parfaitement tout du long.

L'huile de glissières que j'ai employée est de la Mobil Vactra n°4. C'est de l'ISO 220. J'ai utilisé ça parce que j'en ai un bidon (c'est celle dont j'ai besoin pour le graissage centralisé de mon centre d'usinage). Mais au toucher et en faisant glisser le trainard à la main, j'ai eu l'impression que c'était p-e trop épais et "collant" pour les glissières d'une tour conventionnel modeste comme celui là. Vous en pensez quoi? Je n'ai pas de doutes sur le fait que cette huile fait très bien le job, mais je me demande ce qu'on emploie d'habitude... Dans mon ancienne boite, j'ai l'impression que c'était plus fluide, ce qu'on employait sur les tours conventionnels...

Sinon, j'ai vraiment l'impression que les graisseurs prévus pour les portées des vis du transversal et du petit chariot étaient prévus pour amener de la graisse jusque dans les butées à billes (et pas de l'huile qui n'y serait pas restée...)

PA300071.JPG
PA300077.JPG
PA300078.JPG


Je recevrai mes nouveaux graisseurs cette semaine normalement, je vais faire des essais en regardant comment ça se comporte quand j'injecte de la graisse... J'ai de la SKF LGMT 2, ça devrait faire l'affaire...

Bonne soirée,
Py

PA300093.JPG


PA300088.JPG
 
Dernière édition:
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour à tous,

J'ai donc reçu mes nouveaux graisseurs, qui sont vraiment pas mal, et pas chers en plus!

PB040107.JPG


Bon, ce ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux d'origine, surtout les grands (dia. 12 et pas 11 au niveau du corps). Donc j'ai adapté les orifices, en ajoutant également un petit chambrage pour la collerette. C'est surtout important quand les graisseurs sont placés sur une surface qui n'est pas un simple plan...

PB140156.JPG
PB140162.JPG
PB140166.JPG
PB140177.JPG
PB140178.JPG


Du coup, j'ai pu commencer à réassembler, et tester comme je le voulais la bonne circulation de la graisse, et c'est parfait (oui, j'ai abusé sur la quantité injectée mais c'était un test :wink:)

PB140168.JPG


Encore un peu de remontage ensuite. Le fonctionnement est très fluide et satisfaisant, mais beaucoup reste à faire. L'important est d'avancer...

PB140180.JPG


Bonne soirée,
Py
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonjour,

Suite des travaux ces derniers jours, avec remontage complet du transversal et du petit chariot. C'est un vrai plaisir à manipuler maintenant que tout est propre, lubrifié, et les lardons mieux réglés!

PB160205.JPG

PB160207.JPG

PB160212.JPG


Avant d'attaquer les choses sérieuses, en commençant par le tablier, je me suis occupé de la poupée mobile. Elle est fonctionnelle, mais pas très propre...

PB170213.JPG


Passage au bain pour tout le monde!
PB170232.JPG


C'est déjà plus présentable comme ça... Les pièces oxydées sont ensuite passées également à l'evapo-rust.
PB170233.JPG


Ici aussi, quelques modifications légères pour remplacer/renouveler les graisseurs
PB180331.JPG


Et voilà une poupée mobile remontée, "comme neuve" :wink:
PB180343.JPG


Suite au prochain épisode, avec le tablier!

Bonne journée,
Py
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #20
Bonjour à tous,

Comme prévu, suite des opérations avec le tabler ces derniers jours. Hormis un ressort cassé, une bille endommagée (pour un dispositif de verrouillage en position) et un écrou amoché, rien à signalé: la mécanique est crasseuse mais en très bon état, et quasiment sans traces d'usure au niveau des dents de pignons par exemple.

PB200346.JPG

PB200349.JPG

PB200362.JPG

PB200365.JPG

PB200382.JPG

PB200387.JPG


PB210388.JPG

PB210390.JPG


Il me reste à finir de récurer le "boitier" en fonte lui-même, avant d'attaquer le remontage. A ce sujet, je me pose une question. L'axe entrainé par la vis sans fin mue par la barre de chariotage est équipé d'un embrayage à disques multiples, en guise de sécurité pour éviter la casse en cas d'effort trop important (ce n'est pas un embrayage de manoeuvre, mais plutôt un limiteur de couple). Est-ce qu'il lubrifier les disques d'un tel dispositif? Métal contre métal sec, je crains que cela ne colle à la longue. Mais alors, huile ou graisse? Le réglage est accessible en façade du tablier et donc pourra être ajusté en fonctionnement facilement.

Voici les photos de ce composant, en place (il ne baigne pas du tout dans le fond d'huile qu'on voit derrière) et puis démonté:
PB200373.JPG

PB200378.JPG


Merci pour votre avis,
Bonne journée et à bientôt pour la suite :)
Py
 
P
Pierre-Yves
Ouvrier
4 Sept 2013
254
Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #21
Pas d'avis sur cette histoire de limiteur de couple? Huile, graisse, autre chose, rien? Je serais tenté de mettre un voile d'huile très fluide (genre machine à coudre) mais c'est peut-être une ânerie...
 
Haut