Sur l'établi : boitier pour Christian Gottfried Hahn

Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Chers amis,

Je vous présente un projet intéressant qui a atterri sur mon établi : la fabrication d'un boitier pour une montre de poche signée Christian Gottfried Hahn (1769 - 18xx). Le mouvement à répétition sera rhabillé aussi, il lui manque quelques pièces.

p3556242216-5.jpg


p3556242180-5.jpg


p3556242162-5.jpg


p3556242324-5.jpg


Depuis deux jours je suis occupé à mesurer et esquisser.
p3554784893-5.jpg


D'abord reproduire le mouvement dans Fusion360.
p3554784896-5.jpg


p3554784921-5.jpg


p3554784906-5.jpg


p3554784939-5.jpg


Ensuite dessiner le boitier. La carrure en premier...
p3556235898-5.jpg


... suivie de la lunette et son verre...
p3556235905-5.jpg


... et finalement le fond.
p3556235930-5.jpg


Comme toujours je vous invite cordialement à visiter mon site. Notamment la page dédiée à ce projet et sa documentation (en cours de création) sur l'histoire de cet horloger allemand, que l'on dit être le fils de celui qui fut surnommé “l’Horloger de Dieu”.
https://atelierhorlogerie.com/2019-2/boitier-lepine-christian-gottfried-hahn/
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #3
@jdg merci ! Le père, le fils et le saint esprit...
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #4
Le plan d'usinage de la pièce centrale de la carrure.
p3562774765-5.jpg


Volent les copeaux !
p3562774768-5.jpg


p3562774773-5.jpg
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
Bonjour,
A l'attention des usineurs "de pointe"...
La qualité et l'aspect d'état de surface dépend entr'autres de la nuance de matériau utilisé et bien sûr du type d'outil utilisé.
JASON
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #6
Une nouvelle conception de la carrure voit le jour...
p3566397736-5.jpg


... ainsi qu'un plan correspondant.
p3566397733-5.jpg


Complétés d'une gamme d'usinage pour la pièce 2.
p3566397740-5.jpg


p3566397746-5.jpg


Ça peut sembler très scolaire pour l'usineur "de pointe", mais ces plans et gammes m'aident énormément à ne pas faire de bêtise.
 
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 841
Lorient
Une nouvelle conception de la carrure voit le jour...
Voir la pièce jointe 490474

... ainsi qu'un plan correspondant.
Voir la pièce jointe 490475

Complétés d'une gamme d'usinage pour la pièce 2.
Voir la pièce jointe 490476

Voir la pièce jointe 490477

Ça peut sembler très scolaire pour l'usineur "de pointe", mais ces plans et gammes m'aident énormément à ne pas faire de bêtise.
Hoho Pierre, toi tu as adopté Fusion :p
Bravo, hâte de voir la suite.

Amicalement.
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #8
Mesurer, toujours mesurer ! On ne peut rajouter ce qui a été trop coupé...
Ici l'alésage fait exactement 53,00 mm.
p3567920258-5.jpg


Le tronçonnage sépare la carrure.
p3567920262-5.jpg


Retourné, on peut usiner la seconde face et chanfreiner les arêtes (à la main).
p3567920264-5.jpg


La suite aura lieu à la fraiseuse, sur le diviseur.
p3567920332-5.jpg


Je couperai 90 cannelures, distantes de 4°, sur tout le pourtour. La sur-longueur (bossage arrière) appuie contre le mandrin et permet à la fraise boule de sortir entièrement sans toucher les mors. Elle sera ensuite enlevée.
p3567920295-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #9
J'ai vérifié la méthode de travail sur une pièce de rebut. Ça fonctionne, MAIS :
- la micro-fraise est ancienne et plus bien affûtée. Il faut un outil neuf qui ne laissera pas de vilaines marques de coupe au fond des gorges.
- malgré un réglage Z bloqué à 1.00mm le cannelures deviennent de plus en plus petites (de gauche à droite). Peut-être que la fraise n'était pas bien serrée dans son collet et elle est remontée. Ou le montage de la pièce sur le mandrin n'était pas concentrique.
Conséquences :
- vérifier au comparateur le montage concentrique.
- vérifier avant chaque coupe le réglage du zéro sur le Z.
p3568997273-5.jpg


p3568997277-5.jpg


J'ai bien fait de faire un essai :-D
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Salut Pierre,

Beau travail !

je me demande si la solution, plutôt que d'utiliser une fraise boule, ne serait pas d'utiliser ou fabriquer une fraise de type fraise à graver. Ca existe en carbure :

outil-fraise-gravure-60x01.jpg


On peut même modifier le profil.

@+
JC.
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #11
...utiliser ou fabriquer une fraise de type fraise à graver...
Oui, j'y avais aussi pensé. Je vais voir ce que j'ai dans ma boite à rabiots...
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #12
J'ai ajusté la concentricité du mandrin du diviseur et contrôlé avant chaque coupe le réglage du Z de la fraise. Un mandrin à 3 mors a tendance à déformer en triangle une pièce ronde et fragile. Les surfaces ne sont donc pas toutes à la même hauteur. Il y a parfois 1-2 centièmes de différence. Il faut en tenir compte et tout va mieux !
p3569423666-5.jpg


Mes deux précieux assistants le confirment : Bello bat la queue et renifle la pièce, Ginger attend les louanges pour le port des lunettes de sécurité.
p3569423662-5.jpg
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 841
FR-29 Brest
Bonjour,

C'est toujours très beau :smt041 !!
le montage de la pièce sur le mandrin n'était pas concentrique
Il est difficile de trouver un mandrin mors durs parfaitement concentrique à toutes les ouvertures. Certains diront que c'est impossible. Pour contourner cette difficulté il est parfois possible d'usiner un cimblot qui reprendra la pièce à usiner de manière parfaitement concentrique. Le cimblot servira de d'outillage pour la réalisation de plusieurs pièces identiques le cas échéant. La concentricité est garantie si on remonte le cimblot dans le même mandrin qui a servi à son usinage, et exactement dans la même position. Prévoir donc un épaulement de calage sur le bout des mors et faire un repérage rigoureux de la position de ces derniers sur le cimblot.

Un mandrin à 3 mors a tendance à déformer en triangle une pièce ronde et fragile
Un cimblot massif, fendu pour tenir la pièce à usiner comme une pince, par l'extérieur ou par l'intérieur suivant le cas, peut empêcher toute déformation. Si la pièce est bien emboîtée sur le cimblot les fentes ne sont souvent même pas nécessaires. Les déformations infimes au serrage suffisent à tenir la pièce.
On peut aussi tenir la pièce sur le cimblot par un couvercle emboîté et fixé par vis centrale ... voire simplement un couvercle poussé par une pointe tournante ...

Un autre avantage du cimblot est qu'il ne marque pas les pièces.

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #14
Merci @FB29 pour l'idée du cimbot :smt039

Là je viens de terminer 9 heures de boulot. Il n'y parait pas, mais ces quelques opérations simples sont extrêmement chronophages.

Tracer le diamètre et découpe de la part 1 (cercle supérieur de la carrure). Montage sur un axe ajusté.
p3570810139-5.jpg


Charioter au diamètre 60.50. Le centre sera découpé à la scie bocfil.
p3570810142-5.jpg


Montage dans la fraiseuse, ajustages, trouver le centre, trouver les coordonnées des 3 trous, percer à 0.60.
p3570810147-5.jpg


Essai des goupilles. Elles permettront plus tard de positionner les deux pièces. Ça évitera aussi le déplacement lors de la brasure.
p3570810170-5.jpg


Terminé pour l'instant. Les parts 1-2-3 seront brasées sitôt que la part 2 aura reçu ses cannelures.
p3570810172-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #15
Encore des gammes d'usinage !
Ça prend du temps à dessiner, mais évite passablement d'erreurs à l'atelier.
- sur papier : c'est faux ? --> gomme + crayon.
- à l'atelier : c'est faux ? --> poubelle ! Le temps aussi.

p3571808266-5.jpg


p3571808271-5.jpg


p3571808275-5.jpg
 
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 841
Lorient
très propre et ça rend bien.
Bravo Pierre

Amicalement
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #19
Journée de brasure. Un cercle après l'autre pour pouvoir ajuster l'alésage à la référence du cercle intérieur.
p3577576879-5.jpg


p3577576834-5.jpg


p3577576779-5.jpg


Préparation du second cercle.
p3577576783-5.jpg
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 442
le wast
Bonjour
Magnifique la photo ou on te vois a l'œuvre !! :smt041
Pas besoin de commentaire ...on devine la passion qui t'anime ,la concentration !
Je reçois souvent de photos de trains vapeur qu'un ami m'envoie, ou l'on voit des cheminots au travail ..quel régal , le metal et les hommes :)
Petite question d'"amateur" ...pour ce qui est de la brasure ,l'étain ne serait il pas suffisant (plus facile a nettoyer) ????
Pour la brasure d'argent ,comment nettoye t'on??

Bravo en tout cas ,comme d'habitude ...

Jean Paul :drinkers: qui a ete tres attentif a la rédaction de la gamme d'usinage..:smt023
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #21
@coquillette Merci Jean-Paul :smt039
L'étain de va pas, car trop mou. La soudure étain ne tient pas comme la brasure argent.
Le nettoyage se fait en trois temps :
1. Enlever le "flux" (comme ça se dit en français ?) Bain d'acide.
2. Enlever le cuivre remonté à la surface de du laiton (la couleur rose). Bain de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) et qq granules de sodium bisulphate (ph- de spa)
3. Brosser et/ou polir.
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #22
Après la soudure le laiton est devenu tout rouge.
p3577938274-5.jpg


Mais cela s'arrange facilement avec un peu de chimie.
p3577938284-5.jpg


Essai d'emboitage.
p3577938278-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #23
Mais quelque chose s'est mal passé lors de la brasure et l'anneau s'est déformé. Il manquait également de la matière pour égaliser l'alésage. On recommence !
p3580988657-5.jpg


Pour assurer la concentricité des anneaux j'ai usiné ce posage en aluminium.
p3580988648-5.jpg


Les anneaux s'y ajustent pile poil.
p3582169834-5.jpg


p3582169789-5.jpg


p3582169782-5.jpg
 
Dernière édition:
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #24
Déterminer le centre.
p3583323922-5.jpg


Noter les coordonnées des 3 trous.
p3583323948-5.jpg


Centrer.
p3583323952-5.jpg


Petite mèche 0.60mm HSS-Co de Ilix
p3583323957-5.jpg


Mais qui fait de jolis copeaux.
p3583323962-5.jpg


Placer les goupilles...
p3583324502-5.jpg


... et on peut braser.
p3583324753-5.jpg
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 537
FR-06
Super boulot, et les gammes d'usinages ca n'a rien d'idiot, bien au contraire !

Du temps ou j'utilisais ma X2, lors du travail au diviseur j'avais un porte pince ER16/CM3 plutôt qu'un ER32.
Moins de porte à faux et plus de hauteur sous tête disponible. Et aussi un porte pince ER11 sur queue cylindrique pour pouvoir encore plus s'approcher du mandrin de diviseur. Ici le on ne se pose pas car le diamètre est important.
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 442
le wast
Bonsoir
qu'utilises tu pour faire une brasure "d'un seul coup" ?? une petite torche ou un chalumeau ??? :meganne:

un bon sandwich saucissonné de la sorte et bridé par le centreur , pas de danger de fausse manœuvre ni de déformation !!!

Nous attendons la suite ,comme d'habitude… :smt023

Jean Paul :drinkers:
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #27
Salut Jean-Paul, réponse en images ci-dessous. J'avais besoin d'une flamme large, pour chauffer tout l'ensemble régulièrement. Une torche classique (à flamme pointue) n'était pas appropriée, essais faits et ratés.

Sur le gril. BBQ time !
p3584528140-5.jpg


C'est chaud, mais ça tient bien !
p3584528134-5.jpg


Au tour, alésage intérieur à 51.80mm (la brasure devient invisible) et dressage de la part 3 (réduction de la hauteur 3.00mm --> 2.00mm)
p3584528149-5.jpg


p3584528173-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #28
Usinage de la face fond de la carrure. J'ai meulé un bout de lime cassé pour en faire cet outil à arrondir le cerclage.
p3586369853-5.jpg


Emboitage provisoire. Une goupille de positionnement sur le mouvement empêche pour l'instant ce dernier d'entrer entièrement.
p3586369865-5.jpg


Du côté cadran il y a de la viande à enlever. Mieux trop que pas assez...
p3586369876-5.jpg


Lentement le projet prend forme.
p3586369899-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 963
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #29
Tournages sur la part 1 (cercle côté lunette) pour dégager l'épaulement de clipsage.
p3587780440-5.jpg


Piqûre des angles pour clipser la lunette : 5° et 15°
p3587780403-5.jpg


Fraisage pour la goupille de positionnement.
p3587780408-5.jpg


p3587780412-5.jpg


Séparation du cercle d'emboitage avec couvercle d'avec le mouvement à proprement parler.
p3587780415-5.jpg


Emboitage réussi !
p3587780952-5.jpg


p3587780967-5.jpg


p3587781129-5.jpg


p3587781178-5.jpg
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 182
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Pour la gamme d'usinage, tu t’embêterais (je pense) moins comme ça.
1567676585915.png
 
Haut