Réglage équerrage du pont sur un LS100 Gravograph

LBDC
Nouveau
13 Novembre 2018
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je travaille avec un LS100 (35w) Gravograph.

Dernièrement, après avoir découpé des rectangles 300x400 mm, je me suis aperçu que les cotés n’étaient pas perpendiculaires. J’ai une différence de 0,7 mm.

J’ai été obligé de déformer mes rectangles en inclinant les Y pour compenser ce défaut.

Je précise que j’ai découpé les 4 côtés en pleine matière.

Je ne vois pas de réglage mécanique possible sur les glissières.

Existerait-il un réglage dans les paramètres machine pour régler l’orthogonal XY?

Merci de vos réponses
 
souriceaux
Ouvrier
9 Janvier 2012
411
Menton
Bonjour "LBDC",
Oups !, c'est un gros problème.
J'ai déjà été confronté à ce défaut, ma source n'était pas alignée avec mes miroirs et la planéité de la table.
De ce fait, je n'avais pas un aussi gros défaut mais pas une découpe bien perpendiculaire.
Solution N°1 = Si la machine est en garantie, faire intervenir le SAV (la machine devant repartir en usine)
Solution N°2 = Pas de garantie, alors il faudra aller doucement.
Ouvrir le panneau accédant à la source et jouer sur le maintien de la source (devant et derrière)
un réglage des miroirs s'imposera aussi. Difficile mais avec le temps ..... :)
Ici une info sur la fixation de la source
Règlage 01.jpg

De chaque coté (trou) ou l'on peu régler aussi la source
Règlage 02.jpg
Pointeur 02.jpg


Après on peu jouer aussi sur la planéité de la table :(
 
LBDC
Nouveau
13 Novembre 2018
4
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour et Merci Souriceaux,

J’ai eu le même problème de tranches pas coupées perpendiculairement aux surfaces. En fait, sur un carré j’avais trois côtés corrects et un totalement incliné. Sur un PMMA de 10 mm j’avais presque 1 mm d’inclinaison. Ma machine était sous garantie et un technicien a été envoyé pour la régler.

Lorsque le technicien est arrivé, la première chose qu’il m’a dite c’est : « les commerciaux sont incroyable y, ils s’imaginent que l’ont peut faire des miracles, un laser n’est pas une fraiseuse ». Après lorsqu’il a vu le défaut il a reconnu que c’était trop et qu’il était possible de faire mieux.

Vu l’ambiance, je n’ai pas pu regarder « par-dessus son épaule » pour voir comment il réglait la machine. En gros le problème était que le faisceau laser ne frappait pas la lentille en son centre. Il a remplacé la lentille par une rondelle de papier avec un marqueur au centre et effectué des tirs manuels pour voir où frappait le faisceau. Puis, à tâtons, il a recentré le faisceau en agissant sur les fixations de la source.

Quand tu as été formé sur Tours et Fraiseuses ou tous tes réglages passent par l’utilisation d’un palpeur, c’est un peu déroutant.

Avant de toucher aux réglages de la source et des miroirs, je vais voir ce que propose le SAV.

Se pose la question de la réelle précision de ces machines plutôt orientées gravure signalétique ou le besoin de précision est relatif et une utilisation pour la confection de pièces ou la précision est souvent impérative.

Est-ce un problème typique des machines Gravograph ou généralisé sur ce type de machine (Trotec, Épilog... font-ils mieux?). J’envisageais de passer sur une 60 w dans un avenir proche et j’aurais bien aimé rester sur une Gravograph, leur logiciel est bien conçu et le contact humain beaucoup plus sympath que chez d’autres (mauvaises expériences avec Trotec/Trodat).

Je pose donc la question ici :
Quelle est la précision de vos machines laser ?
 
Tier-I
Compagnon
20 Novembre 2011
1 285
FR- 03420 MARCILLAT EN COMBRAILLE
Bonjour,

Vu l’ambiance, je n’ai pas pu regarder « par-dessus son épaule » pour voir comment il réglait la machine.
Je ne comprends pas ce que "l'ambiance" à pu avoir comme incidence pour voir comment le technicien faisait le réglage.
Si il a fait un réglage de collimation sur le miroir, peut-être était-ce tout bêtement un réglage de miroir en sortie de source.
De chaque coté (trou) ou l'on peu régler aussi la source
Pas mal ce système... Je n'ai pas ça sur le mien.

Pour en revenir au problème de parallélisme, de géométrie, la tension des courroies, le serrage des fixations sortie moteur sont peut-être à voir. J'ai eu le cas sur le mien avec des défauts différents selon les actions (raster/vecteur) et les tailles du travail.
Se pose la question de la réelle précision de ces machines plutôt orientées gravure signalétique ou le besoin de précision est relatif et une utilisation pour la confection de pièces ou la précision est souvent impérative.
La signalétique et la gravure demande aussi une certaine précision... Des tampons avec des lettres de 1,2 mm voir moins, ne permettent un gros décalage. Des lettres découpées soufreraient aussi d'un défaut dans le contour.
Est-ce un problème typique des machines Gravograph ou généralisé sur ce type de machine (Trotec, Épilog... font-ils mieux?).
Sans connaître les autres marques, je pense que ce doit être sensiblement pareil avec des variantes...
Gravograph, leur logiciel est bien conçu et le contact humain beaucoup plus sympath que chez d’autres (mauvaises expériences avec Trotec/Trodat).
Il est vrai que le logiciel à l'air sympa par contre il y a d'autres fournisseurs qui ont un côté humain très bien. Par exemple, Thermoflan qui est une toute petite structure en comparaison avec Gravo ou Trotec, nous acceptent dans leur atelier avec les techniciens intervenant. Ces derniers ne sont pas avares en conseils trucs et astuces. Pour ce qui est de trotec, il est vrai que beaucoup s'en plaignent...
Quelle est la précision de vos machines laser ?
Sa précision me suffit et je ne suis pas assez compétent pour savoir ce qu'il y aurait de mieux.

Thierry
 
LBDC
Nouveau
13 Novembre 2018
4
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour Tier-l
Par « ambiance » je voulais dire que lorsque le technicien est arrivé il était un peu sur les nerfs, persuadé qu’il se déplaçait pour rien et que la machine ne pourrait pas être mieux réglée.
Il m’a fait comprendre qu’il en avait pour un moment et que je n’étais pas obligé de rester avec lui…
Mais lorsque je suis repassé un moment plus tard, il avait compris qu’il y avait un réel problème et on a eu des échanges plus sympathiques et détendus
 
souriceaux
Ouvrier
9 Janvier 2012
411
Menton
re,
Juste pour info, j'ai appris à connaître mon laser suite à une défaillance de la source.
N'étant plus sous garantie et utilisant mon LS800 pour mon hobby, j'ai procédé à son démontage complet.
Machine LS800.jpg

Ici une astuce pour le réglage du faisceau :
388674-faa3cf7ef7a6e1f5a81f0663378e8e6d.jpg
388675-d1172cbb1f82d8db0ee4cecca48d6e0e.jpg
Le laser est une machine extrêmement précis (le mien 0.02) si celui ci est bien réglé.
Découpe interne 01.jpg

Il faut bien surveiller les réglages assez souvent (pige- planéité - tickle et autres)
Comme toute machine, le laser est fragile quand même
Ceci étant, la technologie 'laser' progressant relativement vitre tous les 'Tech' (je pense) se forment sur le terrain.
Peut être le pourquoi d'être seul devant la 'Bête' :)
Concernant juste la puissance, pour un confort je me dirigerai vers un 80w ou 100w.
Tout dépend du travail à effectuer (gravure ou découpe + matière ?)
@+ et Bonne découpe ou gravure

Réglage 01.jpg


Réglage 01.2.jpg
 
LBDC
Nouveau
13 Novembre 2018
4
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour Souriceaux,

Concernant le réglage du faisceau, personnellement j’ai commis l’erreur de croire que le pointeur laser rouge était le même faisceau que celui qui grave et découpe. Mais d’après le technicien qui est passé, ce n’est pas la même source.

Il faut donc faire des tirs manuels pour régler la machine et non se servir du pointeur laser rouge. Je suppose que pour beaucoup c’est une évidence, mais le préciser pourra certainement servir à d’autres qui, comme moi, tirent des conclusions trop vite…:oops:

Merci pour tes photos
 
souriceaux
Ouvrier
9 Janvier 2012
411
Menton
Bonsoir,
Le système du pointeur rouge est indépendant de la source (extérieur)
Grace à un jeu de prisme et un clapet, on le fait apparaître en jouant avec le clavier.
Ici le système démonté
Pointeur 05.jpg

Puis branché sur à la sortie de la source SYNRAD
Pointeur 04.jpg


Le pourquoi de mon petit montage, en collant juste une pastille, il est plus facile de régler la source
En règle générale, si vous regardez bien, il y a une très faible marge d'erreur entre le pointeur et le test de tir.
J'ai d'autres photos au cas ou de ma machine.
@+
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut