Qui connaît cet appareil ?

  • Auteur de la discussion jeanmichel1946
  • Date de début
jeanmichel1946
jeanmichel1946
Ouvrier
14 Mai 2009
440
Audincourt, Franche-Comté
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Voici le résultat de la brocante de ce matin.
C'est un appareil qui ressemble à un microscope déjà ancien, bâti en fonte, corps optique en laiton et bronze.

Les seules inscriptions sur le bâti et le corps sont : ENTRAXEUSE et OUTILLAGE.

Sa particularité est de posséder à son sommet un boîtier qui contient un repère et une échelle mobile graduée en 0,1 mm de 0 à 2 mm.
Cette échelle se déplace grâce à une molette dont le tambour possède 100 graduations, une graduation correspond donc à 1 micron.
La molette verticale au-dessus du bâti sert à obtenir un réglage fin de la mise au point.
Il manque une partie au niveau du support de la pièce à examiner. Le support présent est tordu vers le bas.

Compte tenu de ma passion pour les machines d'horlogerie j'ai pensé à un appareil pour contrôler les entre-axes des rouages de montres, mais la course limitée à 2 mm me laisse perplexe.

Les photos de graduations ont été prises en posant l'appareil directement sur l'objectif d'où la qualité un peu médiocre de la mise au point.

Qui peut m'apporter des informations ?

Cordialement.

Jean-Michel.

Vue de face.JPG
Appareil vu de face.

Vue de droite.JPG
Appareil vu de droite.

Vue de gauche.JPG
Appareil vu de gauche.

Vue de dessus.JPG
Appareil vu de dessus.

Détail réglage graduation.JPG
Molette de déplacement de l'échelle et son tambour gradué au micron.

Réglet.JPG
Contrôle des graduations d'un réglet, on voit que les graduations font 0,2 mm de large.

Pied à coulisse ROCH.JPG
Graduations d'un pied à coulisse ROCH, épaisseur 0,1 mm.
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 304
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Bonsoir Jean Michel,

J'aurais bêtement pensé à un microscope. Je ne peux donc pas te renseigner, et dans le domaine de l'horlogerie tu en connais beaucoup plus long que moi. J'aurai juste fait avancer le chmilblic.
Mais c'est une très belle pièce.

Bernard
 
W
wadelse
Apprenti
23 Jan 2012
101
Aisne (Thiérache)
Compte-fils (?)
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 343
FR40 / FR64
wadelse a dit:
Compte-fils (?)
Bonsoir,
Non ce n'est pas un compte fil. J'ai celui de mes parents, il ne ressemble pas du tout à ça; il est en 3 morceaux qui s'articulent entre eux. il se met à plat pour le ranger et se déplie la partie du bas a un trou calibré carré, la partie centrale l'écarteur qui maintien l'écart entre le haut et le bas, et le haut possède une lentille. En position travail il tient dans un cube de 2 cm de côté.
Cordialement
 
F
Fan d'Emco
Apprenti
25 Jan 2009
70
94
Bonsoir,
il s'agit d'un microscope de toute évidence mais il semble incomplet car il manque la platine porte-objet et le condenseur ainsi que le miroir pour éclairer l'objet qui doit être transparent.
Le dispositif du haut, au niveau de l'oculaire, là où on observe, est un micromètre-oculaire destiné à mesurer des objets comme tu l'as fait avec les graduations du réglet et du pied à coulisse.
Sinon, d'après les indications gravées dessus, et en l'absence de marque, difficile d'en dire plus...
Cordialement
Yves
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Le systeme de mesure optique , ressemble beaucoup à celui d'une machine à mesurer SIP .
Cela fait penser à un microscope specifique , sur lequel on a adapté un oculaire avec une regle micrometrique à tambour qui permet de mesurer avec precision une petite empreinte , le positionnement ou l'entraxe de petis trous , de contact soudé ....
 
F
Fan d'Emco
Apprenti
25 Jan 2009
70
94
Le micromètre oculaire est un accessoire de microscope relativement courant, j'en possède plusieurs. Il s'agit en général de mesurer précisement le grandissement du microscope à l'aide de cet oculaire et d'une lame objet gravée finement et calibrée. Une fois cette opération de mesurage effectuée sur une micrograduation objet (c'est-à-dire que l'on place la lame sous l'objectif du microscope), on peut alors déterminer la taille des objets observés avec précision.
En effet, on connait normalement les grossissements des objectifs et oculaires, mais à peu près seulement -par exemple, un oculaire x10 sur un objectif x40 donne un grossissement de x400 mais ne préjuge pas des tailles des objets, c'est pour cela qu'il faut mesurer.
Yves
 
Haut