Quel driver pour ce moteur

  • Auteur de la discussion vibram
  • Date de début
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour
Je viens d'acheter ce moteur et j'aurais voulu savoir comment je pouvais le tester ou le faire tourner normalement. Est-ce qu'il y a des drive à prix abordable o udes trucs génériques ?
Je ne suis pas pressé, je veux simplement arrivé à trouver une solution viable pour le piloter afin d'éventuellement remplacer le moteur des avances de ma fraiseuse, mais ca c'est pas dans l'immédiat
https://support.industry.siemens.com/cs/pd/262293?pdti=pi&dl=en&lc=en-CN


Merci

IMG_20180422_135707.jpg
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #2
Personne n'a une petite piste par hasard?

merci :wink:
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
875
FR-70Lure
Bonjour, je ne connais pas particulièrement ce moteur , mais il me semble que c'est un moteur courant continu à excitation fixe par aimants permanents. Je pense que l'on peut l'alimenter , d'après la plaque , de 0 a 176V dc pour sa vitesse max avec un ampèrage de 6A .
Il possèderait une dynamo tachymétriqe délivrant 20mV par tour ce qui donnerait 60V dc pour 3000 tr/mn et permettrait une régulation de vitesse en boucle .
J'ai travaillé sur ces systèmes dans les années 70 et les valeurs des tensions correspondent a peut près ; est-ce le mème moteur ?

Cdt
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour et merci pour ton aide
Ce moteur est un peu plus récent, années 2000 mais je crois que tu es dans le juste pour le reste.
Je ne sais pas trop où regarder pour un drive car tension et intensité ça OK mais pour le tachymètre je ne sais pas si c'est facilement paramétrable ?

C'est important pour que je puisse calculer mes vitesses d'avance etc...
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
875
FR-70Lure
Pour les driver, c'est une technologie ancienne a base de pont a thyristors associé a une régulation vitesse / intensité. Le signal en retour de la tachymétrique passe par un pont diviseur pour ramener la mesure a l'échelle de ta vitesse . Par exemple si ta vitesse max est de 1000 tr/mn, tu part avec en référence 10V pour 1000tr donc la tachymétrique donnera 0.02VX 1000= 20V. Tu divise cette valeur par 2 avec 2 résistances de 1 K et tu obtiens 10V pour 1000tr. Pour le positionnement , ca ne peut se faire que par détecteur de position , donc pas précis du tout.
Lorsque j'avais des cotes de positionnement, un générateur rotatif de puls était montés sur le moteur et il renseignait un compteur /décompteur en technologie logique qui s'appelle actuellement "numérique" . On affichait une cote par un nombre de puls en référence ; le moteur se mettait en route et le compteur comparait l'écart ; a l'approche de la cote , le compteur envoyait un signal a la régulation et le moteur finissait a trés basse vitesse la cote finale. Ce système est trés compliqué et convenait aux grosses puissances. Par ailleur , a l'époque , n'existait pas la technologie numérique telle que nous la connaissons aujourd'hui. A mon avis ,ce moteur servirait plutot a un asservissement de vitesse genre broche avec variation continue.
Pour les positionnements je ne connais pas assez mais je pense qu'un moteur PaP serait mieux adapté , ou une autre solution .
Pour les fabricants de driver continu associé a leur régulation de vitesse : SEW Usocome avec leur Movitron ; Jeumont Schneider et leurs Jistrol ; et tout un tas de petits constructeurs électronique . Ces fabrication sont trés anciennes, je les cite de mémoire et ne doivent plus étres fabriquées.
A ta disposition

Cdt JP
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour @CNCEVER
Interessant, le prix est relativement correct non?

Il faut que je trouve la doc du moteur car j'ai juste le bornier avec 6 poles mais je ne sais pas quoi correspond à quoi

Merci ISL, je note les infos pour le tachy
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 963
FR-28360
Probablement 2 pour le moteur, 2 pour la tachy et 2 pour une thermistance ou un truc comme ça
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci @CNCSERV je vais voir la semaine prochaine lorsque j'aurais le moteur sous les yeux.
Comment tu alimentes l'ensemble ? Je n'avais même pas réfléchi qu'il fallait lui donner du courant continu au bordel. Surtout du 176v :smt017:smt017
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #11
Souvent les moteurs Siemens ont un schéma dans le couvercle de la boîte à bornes 8-)
je n'avais pas fait attention en ouvrant le couvercle mais il ne m'avait pas semblé avoir vu qqch ! mais cela me parait bizarre qu'il n'y ait pas d'indication quand meme.

Aurais-tu une idée pour l'alim?
Il aurait fallu 176V et 10A pour voir large. Mais je me vois mal trouver un transfo 220/176 pour commencer? est-ce que j'ai une autre option?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Pour l'alim, ce serait probablement une alim à découpage ou plus probablement un redressement commandé à thyristors.

En attendant, pour essayer, un transfo 220/110 1000VA suivi d'un pont redresseur et de capas de filtrage mais à ces tensions, ça commence à chiffrer même avec seulement 470µF/A !
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #13
OK merci je vais chercher.
J'ai tres rapidement regarder pour faire un transfo mais c'est quand meme pas à la portée de tout le monde
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 963
FR-28360
System D :
1524758445640.png


Comme te l'as dit Osiver tu peux prendre un transfo 220/110 tu auras environ 150VDC, tu seras limité en vitesse a environ 2500tr/min.
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #15
Ahah efficace !
Oui j'ai vu pour l'histoire du 110v, pourquoi pas.

Je ne connaissais pas du tout le redressement commandé à thyristors.
Cela pourrait éventuellement me permettre de ne pas avoir de transfo?
De ce que j'ai compris en survolant le sujet car ca semble assez pointu, c'est le l'angle de retard a l'amorcage qui permet de redresser.
J'essaie de chercher un simulateur (faute d'avoir bien compris... !)
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
875
FR-70Lure
Bonsoir, Tu as raison , l'inpulsion sur la gachette du thyristor permet de le rendre passant et le retard de l'impulsion par rappotr au passage a zéro de l'alternance concernée donne la valeur du courant ou tension redressée.
Ces systèmes génèrent des impulsions synchronisées sur les phases d'alimentation et elles évoluent dans le temps de façon a générer une tension de 0 a X volts ; X étant la valeur max que tu peux régler et 0, la valeur d'origine.A la limite, en passant les impulsions au dela de 0, le moteur freine, passe en générateur et le pont joue le rôle de hacheur en 50 Hertz et renvoie de l'énergie au réseau. Jadis , tous les moteurs CC fonctionnaient ainsi ; les locomotives électrique a moteurs cc et alimentation alternative le font encore pour ralentir ou réguler la vitesse en descente.
Un générateur d'impulsion ! très compliqué a fabriquer , . Je ne sais pas ce que le marché propose .

Cdt JP
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Un générateur d'impulsion ! très compliqué a fabriquer
Pas tant que ça.
À la base : une rampe (dent de scie) synchronisée sur le secteur (passage à 0V) + une tension de consigne + un comparateur qui déclenche une impulsion dès que la tension de la rampe atteint la tension de consigne.
Bien sûr un µP peut aussi compter le temps à partir du passage à 0 pour déterminer le moment de déclencher une impulsion de commande du/des thyristor/s :wink:
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
875
FR-70Lure
Bonsoir, je suis d'accord, le principe est relativement simple mais la réalisation est un peu plus compliquée . Les générateurs de puls que j'ai connu , il y a fort longtemps , étaient plutot analogiques avec des fronts trés raides .
La synchro se faisaient par des transfos , de même que les potentiels entre thyristors et puls étaient séparés par d'autres transfos. Un module "commande de porte" , ca s'appelait comme cela était bourré de composants discrets type transistors et amplis op mais aussi de condensateurs , de filtres et plein de petites bricoles .
J'ai travaillé sur ce produit en labo , pour essayer de simplifier, et bien c'a ne fonctionnait pas longtemps .
Dès que l'on côtoie 400 voire 600volts avec des tension o/+15V , malgrès les systèmes d'isolement ou séparation de potentiel valables a l'époque , il peut y avoir de beaux flashs. Bref ; ca faisait de sacrées installations et j'en ai ce souvenir.
L'idée de calculer l'angle d'allumage a l'aide d'un µpro me parait bonne , a t'elle déja été utilisée?

Cdt JP
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Oui, la difficulté vient surtout de la partie puissance où on doit veiller aux fronts raides générateurs de parasites, aux effets selfiques capables de produire des surtensions, etc ... :???:
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #20
Est-ce que vous pensez que c'est accessible au bricoleur ?
Ou alors j'aurais intérêt à trouver un circuit équivalent et changer les paramètres pour convenir à mon utilisation, à savoir le décalage en priorité.
Je veux juste pouvoir exploiter mon moteur à 100% et si possible dans un budget correct, pas ridicule mais pas exorbitant non plus.
Je veux bien me pencher dessus mais si je suis à des années lumières du niveau nécessaire, ça n aboutira pas.;(
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #21
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Les deux sont de conception radicalement différente.
Le premier est essentiellement un redressement commandé à thyristors. Visuellement, je le trouve léger côté puissance mais c'est peut-être la version la plus petite.
Le second est un variateur PWM assez proche des variateurs AC.
Ni l'un ni l'autre ne permet la marche AV/AR sans passer par un contacteur.
 
Dernière édition:
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #23
OK merci!
Je pense que je vais partir sur la 1ere avec un contacteur ! Ce sera l'occasion de faire un retour sur le forum
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Oui, il a l'air pas mal celui-là 8-)
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 688
59000
Bonsoir,
Ca fait un moment que je fouille dans Ali pour trouver ce type de drive !! merci Vibram !
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bon,
Ce matin je me suis mis en tete de tester le moteur
32VDC, hop ca tourne, bonne nouvelle
En revanche, j'avais décelé un petit bruit lorsque je faisais tourner à lamain, je suspectais un roulement, et là a plus haute vitesse, aucun doute roulement HS

Du coup je démonte:
petite surprise, il manque une partie à l'intérieur
IMG_20180501_072715.jpg


C'est la partie à l'opposé de l'axe, donc j'imagine là ou il y avait eventuellement un frein ou le tachy?
Les deux fils en l'air sont reliés aux bornes les plus à droite sur cette photo:
IMG_20180501_072737.jpg




Avant de commander des roulements, je voulais votre avis sur ca: que pensez-vous de l'usure?
Ca vaut le coup de mettre 120€ de plus et de s'en servir? ca va tenir dans le temps pour une utilisation amateur comme moteur de tour?

IMG_20180501_072817.jpg
IMG_20180501_072708.jpg
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Donc, la génératrice tachymétrique manque.
Elle a été déposée je suppose, le frein jamais monté n'a ni fils ni écrou sur le bornier.
Et la sécurité thermique, les fils sont où ?

Compte tenu des aménagements supplémentaires et des coûts pour le driver, le support, les roulements, poulie, etc , vaut peut-être mieux passer à un moteur tri avec variateur, non ?
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 071
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #29
Je viens de regarder, les roulements c'est 15€, et le driver 120
idem pas de securité thermique.
J'ai deja tout le reste pour la recup donc ca m'mebete un peu, c'etait bien pour mon utilité ce moteur :wink: Pas forcement besoin de la tachy ni du moteur d'ailleurs, je voulais surtout le couple à basse vitesse et en mono en plus.

Je voulais surtout etre rassuré sur l'état des charbons comme je n'y connais pas grand chose
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 216
Les charbons semblent très bien, le collecteur aussi.
Paradoxalement, la rondelle ondulée qui est une bonne idée pour tenir les charbons empêche de voir quelle longueur il reste mais le petit trait (et la zone brillante sur celui d'en face) qui doit correspondre à la sortie du porte-charbon donne à penser qu'il en reste pour un bout de temps.
Il faudrait regarder leur surface de frottement pour s'assurer qu'il n'y a pas de trace de brûlure mais vu l'état du collecteur, ce serait étonnant 8-)
 
Haut